Mon Allociné
Amore
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Amore
Date de sortie 22 septembre 2010 (1h 58min)
Avec Tilda Swinton, Alba Rohrwacher, Pippo Delbono plus
Genre Drame
Nationalité Italien
Voir la bande annonce Voir ce film en VOD
Presse 3,5 18 critiques
Spectateurs 3,1487 notes dont 103 critiques

Synopsis et détails

Dans la propriété des Recchi, riche famille d’industriels milanais, Emma coule des jours monotones, enfermée dans son mariage et son sens du devoir.Au printemps, elle fait la connaissance d’Antonio, surdoué en cuisine et meilleur ami de son fils. Leur rencontre déclenche des passions longtemps réprimées et conduit Emma sur le chemin d’un retour à la vie.
Titre original Io sono l'Amore
Distributeur Ad Vitam
Récompenses 13 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2009
Date de sortie DVD 15/03/2011
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Box Office France 152 787 entrées
Budget 10 000 000 $
Langues Italien, Russe, Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Amore en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Amore
Définition standard
VO
Voir ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Amore
Définition standard
VF
Voir ce film en VOD
  • Acheter (10.99 €)
  • Louer (3.99 €)
Amore
Haute définition
Voir ce film en VOD
  • Louer (7.99 €)
  • Louer (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Amore (DVD)
Date de sortie : mardi 15 mars 2011
neuf à partir de 30.00 €
<strong>Amore</strong> Bande-annonce VO 1:52
332 975 vues

Interview, making-of et extrait

<strong>Tilda Swinton</strong> Interview 2: Amore 4:03
Tilda Swinton Interview 2: Amore
68 562 vues

Acteurs et actrices

Tilda Swinton
Rôle : Emma Recchi
Alba Rohrwacher
Rôle : Elisabetta Recchi
Pippo Delbono
Rôle : Tancredi Recchi
Marisa Berenson
Rôle : Allegra Recchi
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Elle
  • Le Parisien
  • Studio Ciné Live
  • Le Monde
  • L'Express
  • Le Figaroscope
  • Critikat.com
  • Le Journal du Dimanche
  • Positif
  • Libération
  • Brazil
  • Excessif
  • TéléCinéObs
  • Ouest France
  • La Croix
  • Le Point
  • Première
  • Cahiers du Cinéma
18 articles de presse

Critiques Spectateurs

Bobo C.
Critique positive la plus utile

par Bobo C., le 30/11/2013

4,5Excellent

L'histoire plutôt typique (parfois banale) d'épouses d'industriels qui se redécouvrent (et retrouve une passion amoureuse).... Lire la suite

puce6386
Critique négative la plus utile

par puce6386, le 02/04/2011

3,0Pas mal

Une saga familiale à l'ambiance prenante, grâce à une mise en scène et des interprétations de qualité. Un film assez singulier... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
13% 13 critiques 26% 27 critiques 28% 29 critiques 10% 10 critiques 13% 13 critiques 11% 11 critiques
103 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Retrouvailles

Ce film marque la troisième collaboration entre Tilda Swinton et Luca Guadagnino. En effet, ils avaient déjà travaillé ensemble sur Les protagonistes en 1999, premier long-métrage du cinéaste, et l'actrice britannique avait accepté de confier au réalisateur italien ses pensées sur le cinéma, la solitude et l'amour dans le documentaire intitulé Tilda Swinton: The Love Factory, en 2000. Tilda Swinton et Luca Guadagnino ont discuté de ce projet pendant près de onze ans avant de réussir enfin à le mettre en scène.

Regard sur l'image

Sensible au caractère narratif de l'image dans son récit, le réalisateur a envisagé les différentes strates de la construction visuelle avec une méticuleuse attention. Depuis la mise en scène, où chaque protagoniste doit être montré "dans son élément de vie, filmé [dans] le rapport qu’il entretient avec." En passant par les décors et le choix de cette maison comme un symbole aux multiples sens, qui doit "donner le sentiment contradictoire d’un espace immense et pourtant totalement suffocant." Pour finir avec la lumière, confiée à Yorick Le Saux, qui devait s'inspirer de peintre classiques, sans pour autant tomber dans l'exagération d'un éclairage trop luxueux ou patiné.
7 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2009.

Commentaires
  • spider1990

    il met du temps à démarrer, un sujet un peu intéressant, mais le scénario n'est pas assez captivant

  • surfer030303

    Sublilme. Casting, décors, photograohie, scénario, cinématographie, musique, etc... A voir et à revoir...
    Tilda Swinton et Marisa Berenson sont magnifiques parmi les autres acteurs de la distribution qui sont tous magnifiqies et magnifiquement distribués. On est bien loin du "petit" cinéma franchouillard plan-plan que le public français adooooore...

  • Nelly M.

    S'il est un joyau brillant de mille feux, c'est cette palme (de tous les cycles Univerciné de la saison nantaise 2009/2010) enfin sortie officiellement. Une histoire prenante, élégante... Envoûtante aussi, on se frotte les yeux pour s'en extraire (à l'exception des choqués, sortis en cours de route, de peur que "la dernière des immoralités" les laissent pour morts)... Du cinéma somptueux, qualifié de "post-moderne", qui évoque Visconti... Un voyage des architectures italiennes aux alpilles françaises, du corseté glacial au relâché scandaleux, la cuisine en délicieuse intercalaire... Bande-son personnalisée, quelle classe ! Embarquement dès la première image, ces constructions survolées dans la pénombre renferment un mystère... Décor lentement planté, conduisant à deviner quel personnage se sent décidément d'une autre galaxie (l'animal sauvage Tilda Swinton) dans cette dynastie où on se tient bien, la présence de cette "pièce rapportée" d'un pays de l'est, entre autres... Plus on avance et plus gestes, regards, paroles augurent d'un changement auquel personne n'aurait osé penser dans ce monde d'hommes d'affaires que l'héritage financier soude... Quelques bouchées délectables, un petit rire nerveux... D'ordinaire, les belles ramassées dans le ruisseau par de nobles seigneurs fuguent une fois et rentrent au palais...

  • Christoblog

    Voir ma critique ici : http://chris666.blogs.allocine...

  • Blaste

    Histoire intimiste polluée par une mise en scène embourgeoisée. Les acteurs mettent du temps avant de proposer un jeu potable ; musique tonitruante mais très superficielle ; lumière exaspérante ; seul le jeu sur les focales peut être à la limite intéressant. Film de bobo pour les bobos. :sweat:

  • annereporter94

    Je préfère un film pour le bobos qu'un films pour les crétinos...

  • Blaste

    Wikipédia reprend la définition du sociologue Pierre Merle pour expliquer que le "bourgeois-bohème" désigne [b]un type de conformisme : des personnes aisées, parisiennes et parisianistes, bien pensantes, de sympathies allant plutôt à la gauche écologiste, ayant de l'affection pour la figure du révolté[/b]. Je te remercie néanmoins de m'avoir ainsi qualifié. :sweat:

  • astreez

    je me suis emmerdée!

  • niu niu

    époustouflant....des cadrages fantastiques,une belle lumière,un film porté par une musique qui emmène ...et une fin(les 20 dernières minutes) qui mérite à elle seule de supporter les quelques rares longueurs...

  • annereporter94

    Je ne suis ni parisienne, ni de gauche, ni révoltée, mais je suis cinéphile et j'aime les films qui sortent d'un certain schéma: "Amore" n'est pas un chef d'oeuvre, mais il ne ressemble à aucun film sorti récemment. Son originalité mérite le détour...!

  • sangohan26

    tilda swinton, au début du film , je ne l'ai pas reconnu, un vrai caméléon...
    un film poignant, suggestif...
    à voir absolument!!!
    ça laisse réfléchir...
    et ce sont des bobos certes, mais ça n'empêche pas d'aller le voir, et je ne suis pas bobo pour autant....

  • eastwood-tom

    Tilda Swinton est juste sublimissime, grandiose dans ce rôle, qu'elle maîtrise à la perfection. Le réalisateur maîtrise son sujet et sa mise en scène. La sophistication de la mise en scène, que les critiques ont souvent comparé au "Single Man" de Tom Ford, est contrairement à ce dernier obligatoire et donc non gratuite. On comprend le personnage, on comprend son mal-être et son envie d'ailleurs. La musique est d'une beauté...Certes quelques longueurs, mais ces longueurs valent bien les 20 dernières minutes d'une puissance qui manque dans le cinéma actuel. Au final le mot pour définir ce film est : Lyrisme.
    ps: quelqu'un connaitrait-il le titre de la musique qui passe lors du final exceptionnel?

  • mariu

    Je n'ai pas encore vue ce film : il me tarde de pouvoir le voir ! je suis absolument fan de cette histoire romantique ! Je suis une romantique et ce style de film j'adore !

  • sinemaze

    « Io sono l'amore » est un cri étouffé sur les starting-blocks, un titre en sommeil au tréfonds d'une femme dont l'histoire se résume à jouir de principes respectables pour le salut d'une famille aisée de morts-vivants par alliance. La rencontre avec l'ami du fils aîné bouleverse la vie effacée d'une épouse qui ne désire plus jamais rester aussi librement soumise qu'une vieillissante beauté ornant la maison à gauche ou à droite. Tilda Swinton est sublime pour ce film italien à classer en tête des réussites de 2010 !

  • marcfieldfr

    La réalisation est poussive, les acteurs ne décollent pas d'une histoire déjà trop plate. La musique est inexistante si ce n'est horripilante.

    On dirait les films Français d'intello que personne ne regarde parce que personne ne les comprends

    1/5

  • moonzarband

    film introuvable en location et plus cher en DVD que les autres films.

Voir les commentaires