Mon Allociné
Playtime
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Playtime
Date de reprise 16 juillet 2014 - Version restaurée
Date de sortie 16 décembre 1967 (2h 04min)
Avec Jacques Tati, Barbara Dennek, Jacqueline Lecome plus
Genre Comédie
Nationalités Français, Italien
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 4,9 5 critiques
Spectateurs 3,8945 notes dont 106 critiques

Synopsis et détails

Des touristes américaines ont opté pour une formule de voyage grâce à laquelle elles visitent une capitale par jour. Mais arrivées à Orly, elles se rendent compte que l'aéroport est identique à tous ceux qu'elles ont déjà fréquentés. En se rendant à Paris, elles constatent également que le décor est le même que celui des autres capitales...
Distributeur -
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 1967
Date de sortie DVD 16/07/2014
Date de sortie Blu-ray 16/07/2014
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Box Office France 1 400 391 entrées
Budget -
Date de reprise 16/07/2014
Langues Français, Allemand, Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Playtime en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Playtime
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (10.99 €)
Playtime
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (2 €)
  • Louer (4 €)
Playtime
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
  • Louer (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Playtime DVD (DVD)
Date de sortie : mercredi 16 juillet 2014
neuf à partir de 12.99 €
Playtime (Blu-ray)
Date de sortie : mercredi 16 juillet 2014
neuf à partir de 12.94 €
Playtime - Edition Critérion - DVD Zone 1 (DVD)
Date de sortie : mardi 5 septembre 2006
neuf à partir de 6.79 €
Voir toutes les offres DVD-BR

Interview, making-of et extrait

<strong>Michel Piccoli, Jacques Tati, Totò</strong> Interview : Le Bel âge, Playtime 1:27
Michel Piccoli, Jacques Tati, Totò Interview : Le Bel âge, Playtime
546 vues

Acteurs et actrices

Jacques Tati
Jacques Tati
Rôle : Mr. Hulot
Barbara Dennek
Barbara Dennek
Rôle : Barbara
Jacqueline Lecome
Jacqueline Lecome
Rôle : L'amie de Barbara
John Abbey
John Abbey
Rôle : Mr. Lacs
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Le Figaroscope
  • Le Monde
  • Télérama
  • TéléCinéObs
  • Le Parisien
5 articles de presse

Critiques Spectateurs

puce6386
Critique positive la plus utile

par puce6386, le 01/02/2014

3,5Bien

Un film de Jacques Tati qui nous plonge dans un Paris moderne et impersonnel, grandiose et superficiel. Une comédie aux qualités... Lire la suite

Grouchy
Critique négative la plus utile

par Grouchy, le 02/05/2013

2,5Moyen

C'est le film qui a plongé Tati et son studio dans la faillite. Il renouvelle sa vision de la modernité en écartant les déjà-vus... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
31% 33 critiques 17% 18 critiques 19% 20 critiques 13% 14 critiques 14% 15 critiques 6% 6 critiques
106 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Que de premières

C'est le premier film français tourné en 70 mm. Le réalisateur justifiait ainsi son choix : "C'est très simple: je ne vais pas demander à un dessinateur pourquoi il a pris une grande feuille. Si je tourne en super 8, je vais filmer une fenêtre, en 16 mm je vais en avoir quatre, en 35 mm je vais en avoir douze et en 70 mm, je vais avoir la façade d'Orly." C'est également l'un des premiers longs-métrages français à sortir en stéréo. Malheureusement, peu de cinémas étaient équipés à la sortie du film, ce qui fait qu'il fut coupé sur les bords pour être projeté en 35mm avant d'y être adapté.

Le décor en vedette

Le Paris de Playtime a été entièrement reconstitué au Bois de Vincennes sur 15 000 m² de terrain vague. Le cinéaste voulait à l'origine tourner en extérieur mais les lieux qui l'intéressaient (supermarché, aéroport d'Orly, grandes avenues) étaient impossibles à fermer pendant plusieurs mois pour les besoins du tournage : Jean Badal convainquit le réalisateur de tourner en extérieur en reconstituant les décors. Tati prévoyait de faire de ce terrain un décor pour les étudiants en cinéma après la fin du tournage. Malheureusement, la ville de Paris avait d'ores et déjà prévu d'y construire des logements : tous les décors furent détruits après le tournage. Le réalisateur, présent lors de la destruction, fit une sortie dramatique en jetant son scénario sur une façade d'immeuble juste avant que celle-ci ne soit fracassée sur le sol. Ces décors se composaient de répliques d'immeubles tout en verre et en acier, de différentes tailles pour jouer sur les effets de perspectives et possédait sa propre mini-centrale électrique, pouvant alimenter l'équivalent d'une petite commune, ainsi que son réseau d'eau et de chauffage dans les immeubles. 
7 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1967, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 1967.

Commentaires

  • B-Lyndon

    On dira tout ce qu'on veut...Même moi, j'ai cependant quelques réserves...Mais comment ne par reconnaître toute cette invention ? Cette magnifique exploration cinématographique. On ne se fait pas chier en voyant Playtime. Suffit de le comprendre, puis de s'incliner.

  • LouisGomis

    L'un des plus grands films de tous les temps, réalisé par un génie de 60 ans. Il y a "tout" sacrifié. Incompris hier, qu'est-ce que se serait aujourd'hui... Quelle tristesse.

  • Bub.... Allo, tante Alice ...

    Playtime est un chef-d’œuvre particulièrement difficile à assimiler. Je comprends qu'il ait subit un échec commercial à sa sortie. S'il est pourtant innovant sur de nombreux et que sa technique soit totalement parfaite, son, image, lumière, cadrage, ses gags tombent par nuées et désorientent le spectateur. Film expérimental, parut-il trop tôt ou bien trop tard pour être reconnu par le public. C'est très difficile à dire. Contrairement à Chaplin qui revint au conformisme avec le parlant, Tati vécut mal cet échec et n'accepta pas de se refaire en entreprenant des films moins difficiles. Il fut entraîné sur une pente déclinante. Dommage !

  • ed_cine

    4,8/5 en notes presse. La blague ! Ce film considéré comme le navet ultime dans les annees 70, Playtime a provoqué la ruine et la fin de carriere de Jacques tati.

    Alors la presse est elle collabo? Faut bien rembourser les 900 000 euros de restauration que le film a couté.

    Maintenant que Tati est mort et entéré, la critique qui se donne le beau role en disant allez voir les films de Tati, des chef d'oeuvres alors que c'est a cause de ces grattes papiers de pacotilles que Tati a fini ruiné...

  • lucas b.

    Tati fera toujours parti des meilleurs !

  • lucas b.

    Tu t’appelles comment pour te permettre d'ainsi critiquer Tati, Charlie Chaplin peut-être?

Voir les commentaires