Mon Allociné
Lenny and the Kids (Go Get Some Rosemary)
facebookTweet
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Lenny and the Kids (Go Get Some Rosemary)
Date de sortie 28 avril 2010 (1h 40min)
Avec Ronald Bronstein, Sage Ranaldo, Frey Ranaldo plus
Genre Comédie dramatique
Nationalité Américain
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
3,7 16 critiques
Spectateurs
3,086 notes dont 15 critiques

Synopsis et détails

Après plusieurs mois passés séparé de ses enfants, Lenny, la trentaine, les récupère à l'école. Comme chaque année, il passe deux semaines avec ses fils Sage, neuf ans, et Frey, sept ans. Tout ce petit monde s'entasse dans le studio du centre de New York. Au fond, Lenny hésite entre être leur père ou leur copain, et voudrait que ces deux semaines durent six mois. Pendant ces quinze jours, un voyage dans le nord de l'Etat de New York, des visiteurs venus d'étranges pays, une mère, une petite amie, des couvertures "magiques", et l'anarchie la plus totale s'emparent de leur vie entre burlesque et tendresse.
Comme un chant du cygne au pardon et à la responsabilité, à la paternité, aux expériences personnelles, et à ce que l'on ressent quand on navigue entre l'enfance et l'âge adulte.
Titre original

Go Get Some Rosemary

Distributeur Sophie Dulac Distribution
Récompenses 1 prix et 13 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2009
Date de sortie DVD 16/11/2012
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 02/10/2012
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Budget -
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Lenny and the Kids (Go Get Some Rosemary) en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Lenny and the Kids (Go Get Some Rosemary)
Définition standard
VO
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Lenny and the Kids (Go Get Some Rosemary)
Définition standard
VOST
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (3 €)
Lenny and the Kids (Go Get Some Rosemary)
Définition standard
VOST
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Lenny and the Kids
Lenny and the Kids (DVD)
neuf à partir de 9.99 €
Lenny and the Kids
Lenny and the Kids (DVD)
neuf à partir de 12.79 €
Voir toutes les offres DVD-BR
Lenny and the Kids (Go Get Some Rosemary) Bande-annonce VO 1:48
Lenny and the Kids (Go Get Some Rosemary) Bande-annonce VO
132 671 vues

Acteurs et actrices

Ronald Bronstein
Ronald Bronstein
Rôle : Lenny
Sage Ranaldo
Sage Ranaldo
Rôle : Sage
Frey Ranaldo
Frey Ranaldo
Rôle : Frey
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Elle
  • Studio Ciné Live
  • Le Figaroscope
  • Metro
  • Le Monde
  • L'Humanité
  • Les Inrockuptibles
  • Excessif
  • Télérama
  • Critikat.com
  • TéléCinéObs
  • Chronic'art.com
  • Libération
  • Première
  • La Croix
  • L'Express
16 articles de presse

Critiques Spectateurs

QuelquesFilms.com
Critique positive la plus utile

par QuelquesFilms.com, le 11/09/2013

3,5Bien

Portrait d'un grand enfant avec ses enfants. Regard à la fois tendre et critique sur un père débordant d'amour, mais irresponsable... Lire la suite

ANDRÉ T.
Critique négative la plus utile

par ANDRÉ T., le 12/12/2015

3,0Pas mal

Je dois reconnaître que ce film m'a dérouté. J'ai été pris à contrepied; j'attendais un père qui vivrait des moments privilégiés... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
13% 2 critiques
13% 2 critiques
13% 2 critiques
27% 4 critiques
7% 1 critique
27% 4 critiques
15 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Les influences des réalisateurs

Les œuvres qui ont influencé la création de ce film ne viennent pas seulement du cinéma. En effet, la photographie et la littérature ont aussi été une très forte source d’inspiration : « Nous avons été très influencés par la photographie et notamment le travail d’Annelies Strba, et son livre Shades of Time. Ce sont des scènes de famille, des photos de son mari en train de coiffer ses enfants, de sa fille dans son bain… ». « Il y a également la littérature Russe, Gogol Les âmes Mortes, une comédie tragique qui parle d’un homme errant sans maison. Il y a aussi la mélancolie et la profondeur des personnages d’Hemingway et Josh Cheever », expliquent les réalisateurs. Parmi les œuvres cinématographiques qui les ont inspirés, on retrouve Milestones de Robert Kramer, Une femme sous influence de Cassavetes, Bleak Moments de Mike Leigh et beaucoup de cinéma français avec les films de Truffaut (L' Argent de poche ou Les Quatre cents coups) ou de Robert Bresson, Le Vieil homme et l'enfant de Claude Berri ou encore Mon oncle de Jacques Tati. De même, les deux cinéastes avouent avoir été marqués par le cinéma iranien des années 90.

"Go Get Some Rosemary"

Le titre original du film "Go Get Some Rosemary" "est une expression argotique inventée pour évoquer les moments où la joie et la tristesse se rejoignent irrésistiblement. Personne ne sait où sont les limites, mais nous passons de l’une à l’autre avec toujours un voile sur les yeux et les poings haut levés. Ce qui est heureux peut être triste, ce qui est triste peut en fait devenir une expérience ; ça rend de toute façon la vie intéressante, et c’est ce qui finit par advenir dans tout ce que fait Lenny (consciemment ou inconsciemment)", expliquent les réalisateurs.
7 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 2009.

Commentaires

  • UniversalMovie58

    Avec IMPATIENCE j'attends ce film...

  • Jessyjoe69

    Il a laire pouri

  • UniversalMovie58

    @ Jessyjoe69 faut pas juger un film avant de l'avoir vu.
    En plus les réal ont le même âge que toi. Tente le Jessyjoe69

  • madenglish

    Très pressé de le voir, en effet. Il a l'air vraiment touchant aux niveaux des interpretes et de la thématique :)

  • iRe4l

    Si c'est aussi bon que "The pleasure of being robbed" je suis totalement preneur.

  • arnaud1972

    un papa adulescent largué avec ses deux mômes. UN film indé américain sympathique mais un peu too much dans la description d'un personnage un peu caricaturé, dommage j'aurai souhaité davantage de temps calme, de simplicité et de profondeur à ce scénario trop speeeeeeeeeeeeeeeeeed...................

  • Faaat

    I say Why Not ..

Voir les commentaires
Back to Top