Mon AlloCiné
    Sale temps pour les pêcheurs
    Sale temps pour les pêcheurs
    Date de sortie 2 mars 2011 (1h 40min)
    Avec Gary Piquer, Jouko Ahola, Antonella Costa plus
    Genre Comédie dramatique
    Nationalités espagnol, uruguayen
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,9 15 critiques
    Spectateurs
    3,7 39 notes dont 16 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Le "Prince" Orsini n'aurait-il pas du suivre son propre conseil plutôt que d'entraîner Jacob, son protégé, dans le défi de trop ? L'épicier, dit le "Turc", n'aurait-il pas du désobéir à Adriana, sa femme, plutôt que de monter sur le ring ? La mirifique prime de 1000 Dollars promise à celui qui résistera à Jacob, l'ancien champion du monde de lutte, excite les passions et échauffe les esprits. Après le départ de Jacob et Orsini, Santa Maria, calme bourgade perdue quelque part en Uruguay, ne sera plus jamais la même.
    Titre original

    Mal Día Para Pescar

    Distributeur Héliotrope Films
    Récompenses 2 prix et 6 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2009
    Date de sortie DVD 08/11/2011
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 02/02/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget -
    Langues Espagnol, Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 19.99 €
    Sale temps pour les pêcheurs
    Sale temps pour les pêcheurs (DVD)
    neuf à partir de 20.01 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Sale temps pour les pêcheurs Bande-annonce VO 1:44
    Sale temps pour les pêcheurs Bande-annonce VO
    21 283 vues

    Acteurs et actrices

    Gary Piquer
    Rôle : Orsini
    Jouko Ahola
    Rôle : Jacob
    Antonella Costa
    Rôle : Adriana
    César Troncoso
    Rôle : Heber
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Brazil
    • L'Express
    • Première
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Chronic'art.com
    • Critikat.com
    • Excessif
    • Le Monde

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    15 articles de presse

    Critiques spectateurs

    mancou
    Critique positive la plus utile

    par mancou, le 10/02/2011

    5,0Chef-d'oeuvre
    de très bonnes critiques sur ce film, j'ai hâte d'aller le voir .............
    Thierry M
    Critique négative la plus utile

    par Thierry M, le 03/03/2011

    2,0Pas terrible
    pas mal, ca vaut le coup d'oeil, mais c'est parfois ennuyeux.
    Toutes les critiques spectateurs
    25% (4 critiques)
    44% (7 critiques)
    19% (3 critiques)
    13% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Sale temps pour les pêcheurs ?
    16 Critiques Spectateurs

    Photos

    10 Photos

    Secrets de tournage

    Adaptation littéraire

    Le film s'inspire directement du roman Jacob et l'autre, écrit en 1961 par l'Uruguayen Juan Carlos Onetti. Cette nouvelle est teintée d'un comique et d'un optimisme qui font d'elle une exception au milieu de l'œuvre littéraire, généralement très pessimiste, de l'auteur.

    Révélation

    Le réalisateur Alvaro Brechner, grand admirateur de l'auteur Juan Carlos Onetti, a tout de suite été frappé en lisant pour la première fois Jacob et l'autre. "C'est à la fois pathétique, émouvant et parfois drôle, profondément humain. Pour moi, c'est une tragicomédie à l'état pur, où il est question de la nécessite de chercher un sens à sa vie, de trouver des compromis, et aussi, très concrètement, de trouver de l'argent !," explique le cinéaste.... Lire plus

    La genèse du projet

    Alvaro Brechner a rencontré l'acteur Gary Piquer sur le tournage de son premier court métrage, et s'est tout de suite lié d'amitié avec lui. C'est un soir, alors qu'ils fêtaient l'anniversaire de l'acteur dans un restaurant uruguayen, que le projet Sale temps pour les pêcheurs est né: "On parlait de cinéma, Gary cherchait à convaincre tout le monde de je ne sais plus quoi, mais on était tout captivés. Et alors je lui ai dit : «tu aurais été un gr... Lire plus
    9 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 2009.

    Commentaires

    • nany1801
      Pour tous ceux qui ont été émus par le livre de Seinbeck " des souris et des hommes" : l'histoire de 2 cabossés de la vie qui n'avancent qu'en s'appuyant sur l'épaule de l'autre : drôle et émouvant à la fois, bravo !
    • la-pitufa
      Brechner reussit à créer une ambiance et une tension incroyable. Il fait plaisir de voir un petit film fait bien, au lieu des grandes productions ratés qui sortent chaque semaine. Je vous le conseille vivement...
    • paikone
      Très beau film à voir d'urgence!!Dommage une fois plus que les distributeurs français soient frileux...
    • ameliedo
      Un film attachant et pas prétentieux, qui arrive à noustenir en haleine sans effets grandiloquents. Et très bien interprété. A voir...
    • skreu
      Vu en Espagne l'année dernière, une très belle histoire dans laquelle on entre facilement. Plein d'humour et de fraicheur. L'ambiance des années 60 y est très fidèle!!! Allez-y les yeux fermés
    • Loli M.
      J'ai vu ce film en juin 2010. Il figurait parmi les films diffusés dans le cadre d'un festival parisien "différent" d'autres. Point commun à tous les films diffusés : la qualité de leurs réalisations, l'intérêt des sujets abordés, la présence des équipes de chaque film, la sympathie de l'animation des séances ^^, et la langue espagnole^^. J'ai donc eu la chance de voir ce petit bijou de Grand Film, et pouvoir échanger avec Alvaro Brechner, le jeune réalisateur et le prince Orsini en personne, oui messieurs-dames, Gary Piquer, dans un rôle à la mesure de son talent.Superbe film, superbe sujet, superbes acteurs.
    • virgiboi
      Trés bien interprété, Sale Temps pour les pêcheurs vous fera passer un bon moment, courez-y!
    • IngyMann
      Formidable film ! magnifique photo, formidables acteurs, poésie et intelligence, un bain de fraicheur. Nul besoin d'effets spéciaux pour émouvoir. A voir absolument !
    • mediterraneoblu
      c'est juste sublime!!! J'adore le prince Orsini... et le roman de Onetti prend une nouvelle vie grâce à cette adaptation hors du commun! Merci au réal et aux acteurs pour un si bon moment de cinéma!!!
    • ORLANDO-TCP
      Que dire de plus que c'est un superbe film tant au niveau du scenario, que des images et surtout et avant tout du jeu des acteurs. Bref A NE PAS RATER !
    • Pissi
      Un premier film super maitrisé d'un réalisateur qui va sûrement faire parler de lui dans le future. On ne s'y attend pas et c'est pour ceci que c'est encore plus surprenant. L'acteur principal, il Principe, est juste sublime. Un film à ne pas rater!!!
    • cb87
      Revu dans une salle française en avant première (merci touscoprod) et dans de bonnes conditions cette fois ! Image magnifique, musique de western vraiment bien choisie, personnages qu'on croirait sortis d'une BD, un univers propre au film et littéralement hors du temps. Un très beau film qui raconte une histoire simple mais qui le fait tellement bien ! Vraiment un gros coup de coeur ! Vive le Prince Orsini :)
    • ArtEtEssai
      Ce film est avant tout tragi-comique, à la façon d'un Chaplin : on peut passer d'un genre à l'autre dans une parfaite osmose !
    • ArtEtEssai
      Sale temps pour les pêcheurs est un de ces films qui donne plaisir à entrer dans une salle obscure. Film d'une certaine réalité d'espace mais onirique et splendide, de la beauté informelle d'une phrase de Pablo Neruda : "Je veux vivre dans un monde où les êtres seront seulement humains, sans autres titres que celui-ci, sans être obsédés par une règle, par un mot, par une étiquette". Sale temps est un premier film dont le rythme est pour ainsi dire parfait, sans jamais qu'aucun essoufflement soit perceptible, tant la richesse du scénario -issu d'une nouvelle- et apparemment simple en apparence, nous mène au gré des contradictions ou des entêtements de ses personnages. La lumière du film enveloppe les scènes sans les rendre équivoques, comme cela peut souvent se passer, et, pour le personnage du lutteur allemand, le son semble lui conférer -c'est ce que j'ai ressenti- une compréhension de la situation dans laquelle il se trouve avec Principe Orsini comme toute sensorielle. Les scènes ne tirent pas la couverture entre elles sans pour autant risquer la platitude, car elles s'imbriquent comme les notes d'une portée musicale et vont crescendo jusqu'à un final qu'on ne peut subodorer que quand elle arrive ! Bref, une perle venue d'une réalisateur Uruguayen -Alvaro Brechner- maintenant installé en Espagne, finalisé au scénario avec son acteur et ami Gary Piquer qui campe un Orsini "asynchrone" dans la musique de la vie, ni perdant magnifique, ni gagneur émérite : tout simplement poussé par les événements qu'il précipite ou qui le précipitent toujours en avant et dont il n'est au fond qu'une marionnette au même titre que les autres personnages et il sera intéressant de regarder tous ces mêmes personnages dans la façon qu'ils ont d'interagir avec le fil du temps et où chacun peut devenir fort ou faible suivant son déroulement. Un film que n'auraient pas renié ni Krurosawa, ni Leone ou Fassbinder et qui ne laisserait pas insensible non plus Herzog. Une réalité impalpable ou un imaginaire prégnant pour un film où l'histoire pourrait se dérouler n'importe où mais qui ne se départit pas d'authenticité tout en étant pas localisable et donc accessible à tous, mais qui ne saurait être confondu avec les produits d'exportation que sont beaucoup de films qui véhiculent souvent un seul type de "décorum". Le réalisateur sait s'imprégner de ses références culturelles et cinématographiques sans les reproduire mais en les sublimant. Ou comment digérer la technique et savoir l'oublier pour rendre une oeuvre personnelle et attachante avec un talent certain.
    • ArtEtEssai
      C'est un long-métrage qui mérite d'être vu et qui doit être vu obligatoirement pour ne pas mourir idiot ! décloisonnez-vous, partez à la découverte, Sale temps pour les pêcheurs, c'est du bon temps pour les spectateurs !
    • cb87
      Merci du tuyau saga, j'avais flashé sur ce film kan je l'avais vu en Espagne. Content de savoir qu'il va finalement sortir en France !
    • R?mi B.
      Bonjour à tous, si vous êtes intéressés par le film, vous avez la possibilité de le coproduire via Touscoprod. Aidez le représentant Uruguayen aux Oscars 2009 à avoir une belle vie dans les cinémas Français ;)
    Voir les commentaires
    Back to Top