Mon Allociné
La Pivellina
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
La Pivellina
Date de sortie 17 février 2010 (1h 40min)
Avec Patrizia Gerardi, Asia Crippa, Walter Saabel plus
Genre Drame
Nationalités Italien, Autrichien
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,8 14 critiques
Spectateurs 3,790 notes dont 22 critiques

Synopsis et détails

Artistes de cirque, Patty et son mari Walter vivent dans un camping à la périphérie de Rome. Un soir d'hiver, Patty trouve dans un parc voisin une fillette de 2 ans abandonnée par sa mère.
Contre l'avis de Walter, elle décide de garder l'enfant chez elle. La petite Asia découvre une nouvelle vie au milieu des saltimbanques, des roulottes et des animaux.
Chaque jour qui passe renforce un peu plus la relation entre Patty et la fillette. Mais un matin, Patty reçoit une lettre de la mère d'Asia...
Distributeur Zootrope Films
Récompenses 1 prix et 10 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2009
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 4 anecdotes
Box Office France 35 533 entrées
Budget -
Langues Italien
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner La Pivellina en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
La Pivellina
Définition standard
VM
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (2 €)
La Pivellina
Définition standard
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
La Pivellina
Définition standard
VO
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par

Acteurs et actrices

Patrizia Gerardi
Patrizia Gerardi
Rôle : Patty
Asia Crippa
Asia Crippa
Rôle : Asia
Walter Saabel
Walter Saabel
Rôle : Walter
Tairo Caroli
Tairo Caroli
Rôle : Tairo
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • Elle
  • Le Point
  • Chronic'art.com
  • Le Monde
  • Positif
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Première
  • L'Express
  • TéléCinéObs
  • Excessif
14 articles de presse

Critiques Spectateurs

Mylenos
Critique positive la plus utile

par Mylenos, le 10/10/2013

3,5Bien

Charmant film-docu sur une adorable petite fille abandonnée temporairement et recueillie par un couple de petits saltimbanques... Lire la suite

tuco-ramirez
Critique négative la plus utile

par tuco-ramirez, le 17/10/2013

2,5Moyen

Dans une banlieue populaire de Rome, des artistes de cirque vivent dans leur campement de caravane en attendant des jours... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
27% 6 critiques 32% 7 critiques 14% 3 critiques 27% 6 critiques 0% 0 critique 0% 0 critique
22 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

leur vie en fiction

Même si La Pivellina reste une fiction, les acteurs du film ont un vécu très proche du scénario. Patrizia Gerardi et Walter Saabel (Patty et Walter dans le film) sont en réalité des gens du spectacle vivant dans ue caravane. Tizza Covi et Rainer Frimmel les connaissaient depuis longtemps. Ce choix contribue à rendre le film d'autant plus proche de la réalité. Les réalisateurs ont, par ailleurs, un faible particulier pour Patty pour ses ressemblances avec l'actrice Anna Magnani, à laquelle ils sont très attachés.

Le réel, du casting aux dialogues

Pendant le tournage, les acteurs ne recevaient que quelques indications sur le contenu des conversations qu'il devaient jouer. Libre à eux, ensuite, de créer les dialogues. Prévenus seulement une heure avant chaque tournage, ils étaient donc plus proches de l'improvisation que de la récitation. Les seules contraintes étaient le début et la fin du film ; pour le reste, tout dépendait des choix des acteurs et de l'humeur de la petite Asia Crippa âgée de moins de 2 ans au moment du tournage.
4 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2009, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2009.

Commentaires

  • Marie B.

    J'ai vu ce film en avant première française En VOSTFR grâce au ciné-club de Wissembourg, il est vraiment magnifique, je vous le conseil vraiment. La fin est plutôt surprenante, mais c'est un film super !

  • jeromasco

    très déçu par ce film plein de bonnes choses mais qui sous prétexte d'épouser cet aspect brut quasi-documentaire délaisse complètement la forme au profit d'un fond qui peine à prendre à mesure que la bande se déroule. finalement on s'ennuie au bout d'une heure et c'est bien dommage.

  • Trelkovsky

    Un film qui vaut avant par la prestation des excellents acteurs, amateurs en plus ...

  • Aria2

    Je l'ai vu à Cannes en mai dernier et très sincèrement, c'était l'un des films les plus ennuyeux auquel j'ai assisté, j'ai lutté contre le sommeil pendant les trois quart du film ce qui ne m'arrive habituellement jamais :s

  • spider1990

    Le film est plus réussi que Calimucho.

  • gatzella

    Quand même bien chiant....!

  • jo4

    Critique :
    Tendre, sincère et réaliste. La Pivellina n’est pas un film comme les autres, c’est une œuvre expérimentale qui a la force d’ôter à la fiction ce coté plastique. Le réalisateur ne dresse pas un scénario en faisant jouer ses acteurs de façon précise pour que le rendu soit conforme à des règles, mais il laisse errer la spontanéité. Ici, la caméra suit des personnages dans leur milieu naturel et l’intrigue se manifeste simplement pour ajouter un élément nouveau à cette routine : une fillette de 2 ans, Asia. Ensuite les évènements s’enchainent avec la plus grande facilité et le plus grand réalisme. Le film laisse donc place à l’émotion sans l’a pollué pas la moindre circonstance négative. Mention spéciale à la petite Asia Crippa qui joue son propre rôle à merveille, sans savoir que s’en est un. La direction artistique, par son absence devient présence et offre un jeu d’acteur cohérent et radieux. La Pivellina est donc la première vraie touche d’émotion de ce début d’année.
    Notations:

  • jo4

    Tendre, sincère et réaliste. La Pivellina n’est pas un film comme les autres, c’est une œuvre expérimentale qui a la force d’ôter à la fiction ce coté plastique. Le réalisateur ne dresse pas un scénario en faisant jouer ses acteurs de façon précise pour que le rendu soit conforme à des règles, mais il laisse errer la spontanéité. Ici, la caméra suit des personnages dans leur milieu naturel et l’intrigue se manifeste simplement pour ajouter un élément nouveau à cette routine : une fillette de 2 ans, Asia. Ensuite les évènements s’enchainent avec la plus grande facilité et le plus grand réalisme. Le film laisse donc place à l’émotion sans la polluer par la moindre circonstance négative. Mention spéciale à la petite Asia Crippa qui joue son propre rôle à merveille, sans savoir que s’en est un. La direction artistique, par son absence devient présente et offre un jeu d’acteur cohérent et radieux. La Pivellina est donc la première vraie touche d’émotion de ce début d’année.
    Notations:

  • Nelly M.

    Regardez bien cette dame aux cheveux rouges cherchant son Hercule... La caméra frôle aussi une autre femme, plus jeune et sa petite fille, ensuite seule sur sa balançoire. Pour moi, ce film, d'un naturalisme proche des Dardenne flirtant avec le néoréalisme italien, anticipe sur les liens familiaux hors du sang, le rêve d'une société mieux partagée en somme, qui ferait moins d'enfants et en adopterait spontanément, au gré des circonstances. Car qui n'a eu envie, par moments, d'embarquer des êtres comme cette petite au regard de détresse ? Les soucis matériels ou la loi arrêtent... Il fallait une enfant craquante comme Asia Crippa et une matrone de cirque comme Patrizia Gerardi pour incarner cette "démangeaison"venant du ventre humain. La manière dont c'est filmé, caméra portée au plus près de l'action ou de l'inaction, attache à ces saltimbanques plus curieux, plus créatifs, plus cultivés que la moyenne. Avec cet atout, rendre la fillette heureuse, visiblement plus sécurisée qu'avant, éduquée, on lui parle, elle n'avait pas l'habitude. L'issue, toujours ouverte, laisse le spectateur libre d'anticiper. Chapeau !

  • jo4

    A quand le DVD???

Voir les commentaires