Mon AlloCiné
Clair de Terre
Clair de Terre
Durée 1h 40min
Avec Patrick Jouane, Edwige Feuillère, Annie Girardot plus
Genre Comédie dramatique
Nationalité français
Spectateurs
3,17 notes dont 1 critique
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Envie de voir

Synopsis et détails

Pierre quitte Paris pour retrouver sa terre natale et le souvenir de sa mere.
Distributeur -
Voir les infos techniques
Année de production 1969
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage -
Budget -
Langues Français
Format production 16 mm
Couleur Couleur
Format audio Mono
Format de projection 1.37 : 1
N° de Visa -

Acteurs et actrices

Patrick Jouane
Rôle : Pierre Brumeu
Edwige Feuillère
Rôle : Mme Larivière
Annie Girardot
Rôle : Maria
Micheline Presle
Rôle : L'antiquaire
Casting complet et équipe technique

Critique spectateur

Toutes les critiques spectateurs
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
100% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Clair de Terre ?
1 Critique Spectateur

Photo

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1969, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1969.

Commentaires

  • Nelly M.
    Un peu de maniérisme dans la forme, je pense notamment à ces rafales d'images hachées dont on use en principe pour des paroxysmes du style fin du monde. Par chance, les dialogues ou monologues accrochent et ce n'est jamais clinique même si on sent que le cinéaste se fait souvent plaisir (un peu trop ?) en présentant ses acteurs et actrices toujours filmés comme des divinités dans la lumière ou le faux-jour, par grand vent... Résultat : c'est toujours assez beau à l'image, et assez insolite aussi, pour qu'on veuille en savoir plus. Que ce soit les phrases invitant à la réflexion ou l'effroi des pertes, Guy Gilles, disparu cruellement, manque au monde pour son talent à transmettre l'angoisse existentielle. Que n'eût-il fait comme prouesses dans le cinéma d'aujourd'hui !
  • arnaud1972
    malgré un côté fleur bleue et un montage daté, le fond du film est magnifique avec toujours cette photographie de toute beauté. Guy Gilles, réalisateur de la mélancolie, de l'errance n'est jamais snob, il filme les gens simplement, sans jugement, avec sensibilité et dans le respect des émotions, unique ....d'un autre temps...
  • alanodinam
    Tournage septembre-octobre 1969 - Sortie Paris le 18 novembre 1970.Grand prix au Festival d'Hyères 1970.
Voir les commentaires
Back to Top