Mon Allociné
Le Gang Anderson
facebookTweet
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Le Gang Anderson
Date de sortie 5 décembre 2002 en DVD (1h 38min)
Avec Sean Connery, Martin Balsam, Dyan Cannon plus
Genres Policier, Drame, Thriller
Nationalité Américain
Spectateurs
2,899 notes dont 27 critiques

Synopsis et détails

A sa sortie d'une peine de dix ans de prison, le cambrioleur Duke Anderson retrouve sa maîtresse dans un hôtel de luxe. Reformant un gang avec l'aide d'un homme d'affaires baignant dans la mafia, il organise la mise à sac de l'immeuble et de ses richissimes occupants. Malheureusement, Duke est suivi par plusieurs équipes de surveillance qui en veulent aux personnages qu'il engage pour ce braquage de grande envergure...
Titre original

The Anderson Tapes

Distributeur -
Voir les infos techniques
Année de production 1971
Date de sortie DVD 05/12/2002
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Budget -
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 38713

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Le Gang Anderson
Le Gang Anderson (DVD)
neuf à partir de 29.90 €
Le Gang Anderson
Le Gang Anderson (DVD)
neuf à partir de 29.90 €

Acteurs et actrices

Sean Connery
Sean Connery
Rôle : John Anderson
Martin Balsam
Martin Balsam
Rôle : Tommy Haskins
Dyan Cannon
Dyan Cannon
Rôle : Ingrid
Christopher Walken
Christopher Walken
Rôle : Le garçon
Casting complet et équipe technique

Critiques Spectateurs

Vixare
Critique positive la plus utile

par Vixare, le 20/09/2015

3,5Bien

Dans Le gang Anderson, Sydney Lumet fait le pari de réaliser un thriller intime et réaliste, délaissant les grosses scènes... Lire la suite

Attigus R. Rosh
Critique négative la plus utile

par Attigus R. Rosh, le 12/01/2017

2,0Pas terrible

Le Gang Anderson est un film de braquage très moyen. Le film manque pas mal de péripéties. Les personnages sont moyennement... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
0% 0 critique
7% 2 critiques
37% 10 critiques
37% 10 critiques
19% 5 critiques
0% 0 critique
27 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Sidney Lumet, pro du braquage

Au cours de sa carrière, Sidney Lumet réalisa trois films dans lesquels il est question de braquage ou de cambriolage : Le Gang Anderson (1971), où Sean Connery organise la mise à sac d'un hôtel de luxe ; Un après-midi de chien (1975), où le braquage d'une banque par deux malfrats amateurs (Al Pacino et John Cazale) connaît des retentissements médiatiques ; et Family business (1989), où l'art du cambriolage se transmet de père en fils.

Un scénariste gagnant

Le Gang Anderson marque la première collaboration du réalisateur Sidney Lumet et du scénariste Frank Pierson (Luke la main froide). Leur second travail en commun, le long métrage Un apres-midi de chien, sera couronné de succès : quatre ans plus tard, un Oscar viendra en effet récompenser le script de Frank Pierson.
5 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1971, Les meilleurs films Policier, Meilleurs films Policier en 1971.

Commentaires

  • Henri Mesquida

    reprise de la critique parfaite de Malevolant reviews : Tourné peu de temps avant Les diamants sont éternels, dernière apparition de Sean Connery en agent 007, Le gang Anderson est un film de casse typique des années 70, agrémenté d'une vision avant-gardiste sur la surveillance excessive des autorités avec ses micros omniprésents, ses caméras invisibles et ses nombreuses opérations clandestines. Le film, réalisé par Sidney Lumet, qui retrouve donc Connery six ans après La Colline des hommes perdus, met en scène un voleur professionnel qui, à peine après être sorti de prison, organise le cambriolage en règle du riche immeuble où gît sa petite amie. Concoctant une fine équipe comprend un expert en objets de luxe homosexuel (Martin Balsam, irrésistible), un chauffeur expérimenté (Dick Williams), un as de l'électricité (Christopher Walken, alors âgé de 27 ans, dans son premier grand rôle) et trois autres complices tous conscients des risques qu'ils encourent. L'intrigue suit donc son cours agréablement et avec quelques pointes d'humour bienvenues malgré une enquête policière parallèle difficile à suivre et la musique funky de Quincy Jones, totalement inappropriée au long-métrage et en particulier dans les moments de tension. De plus, certains flashbacks aussi maladroits qu'inopportuns ainsi que certains bruitages électroniques agaçants plombent le film de quelques défauts désagréables. On appréciera notamment un Sean Connery aussi charmeur que sérieux en cerveau de l'opération pouvant devenir froid comme de la glace en un claquement de doigt. On n'appréciera pas en revanche certaines séquences tirées par les cheveux (surtout celle concernant le gamin paraplégique) et une fin en queue de poisson très peu réussie, chose au final commune dans ce genre de films... Ainsi, si Le gang Anderson n'est pas le meilleur film de Sidney Lumet (qui n'arrive concrètement pas à dénoncer les pratiques douteuses de la vidéosurveillance outre-mesure des services gouvernementaux) ni celui de Sean Connery, il n'en demeure pas moins un très bon film de casse, bien meilleur que certains "classiques" avec ce qu'il faut d'humour, de répliques cinglantes et de classe incommensurable pour passer un bon moment.

Voir les commentaires
Back to Top