Mon AlloCiné
    L'Invasion des profanateurs de sépultures
    L'Invasion des profanateurs de sépultures
    Date de reprise 14 janvier 2015 - Version restaurée (1h 20min)
    Date de sortie 1 juillet 1998 en DVD (1h 20min)
    Avec Kevin McCarthy, Dana Wynter, Larry Gates plus
    Genres Epouvante-horreur, Science fiction
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    4,0 2 critiques
    Spectateurs
    3,7 635 notes dont 81 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Des habitants d'une petite ville des Etats-Unis sont victimes d'une étrange psychose et prétendent que des membres de leur famille ou leurs amis ont été dépossédés de leur identité...
    Titre original

    Invasion of the Body Snatchers

    Distributeur Théâtre du Temple
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1956
    Date de sortie DVD 01/07/1998
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 02/03/2015
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Budget 417 000 $
    Date de reprise 14/01/2015
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur N&B
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 33783

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    L'Invasion des profanateurs de sépultures Bande-annonce VO 2:20
    L'Invasion des profanateurs de sépultures Bande-annonce VO
    18 272 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Game in Ciné N°71 - Epic Mickey 2 11:18
    Game in Ciné N°71 - Epic Mickey 2
    64 927 vues
    Top 5 N°164 - Les aliens qui prennent une apparence humaine 2:29
    Top 5 N°164 - Les aliens qui prennent une apparence humaine
    29 615 vues
    Top 5 N°228 - Les vols d'identités 3:06
    Top 5 N°228 - Les vols d'identités
    25 756 vues
    4 vidéos

    Acteurs et actrices

    Kevin McCarthy
    Rôle : Docteur Miles J. Binnell
    Dana Wynter
    Rôle : Becky Driscoll
    Larry Gates
    Rôle : Docteur Dan 'Danny' Kauffman
    Carolyn Jones
    Rôle : Theodora 'Teddy' Belicec
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Le Figaroscope
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    2 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Julien D
    Critique positive la plus utile

    par Julien D, le 22/07/2013

    5,0Chef-d'oeuvre
    Avec son titre français parfaitement inapproprié, Invasion of the Body Snatchers de Don Siegel est incontestablement ...
    Lire la suite
    moonboots
    Critique négative la plus utile

    par moonboots, le 16/07/2009

    1,0Très mauvais
    Un classique du cinéma fantastique, une très bonne idée de départ mais un résultat ridicule, donc réservé aux curieux
    Toutes les critiques spectateurs
    14% (11 critiques)
    48% (39 critiques)
    23% (19 critiques)
    11% (9 critiques)
    4% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur L'Invasion des profanateurs de sépultures ?
    81 Critiques Spectateurs

    Photos

    14 Photos

    Secrets de tournage

    Trois minutes rajoutées

    D'une longueur totale de 80 minutes, L'Invasion des profanateurs de sépultures ne devait durer que 77 minutes dans l'esprit du réalisateur. Trois minutes supplémentaires ont été imposées par les studios producteurs du film au début de celui-ci et surtout à la fin, jugée trop sombre dans sa version originale. Ces ajouts seront supprimés pour la ressortie américaine du film en 1979.

    Tournage en Californie

    Censé se situer dans la ville californienne de Santa Mira (également centre de l'action de Halloween 3), L'Invasion des profanateurs de sépultures a bien été tourné dans l'Etat de Californie, plus précisément dans la ville de Sierre Madre, près de Los Angeles.

    Don Siegel chez Kaufman

    Clin d'oeil au film d'origine, L' Invasion des profanateurs version Philip Kaufman met en scène... Don Siegel dans le petit rôle d'un taximan. Le metteur en scène n'est pas le seul rescapé de la première aventure puisque Kevin McCarthy apparaît lui furtivement en victime au début du film version 1978.
    10 Secrets de tournage

    Dernières news

    "Independence Day Resurgence", "Mars Attacks"... 20 tactiques alien pour envahir la Terre
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 4 juillet 2018
    Utiliser la manière forte ? Prendre l'apparence d'un être humain ? Se cacher dans son abdomen ? Qu'on choisisse la méthode...
    20 signes pour reconnaître les aliens cachés parmi nous
    NEWS - Culture ciné
    vendredi 16 septembre 2016
    L'auriculaire des "Envahisseurs", l'absence d'émotion des "Profanateurs de sépultures"... On vous rappelle comment repérer...
    8 news sur ce film
    Films recommandés
    La Maison du diable
    La Maison du diable
    L'Oiseau au plumage de cristal
    L'Oiseau au plumage de cristal
    Le Masque du démon
    Le Masque du démon
    La Baie Sanglante
    La Baie Sanglante

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1956, Les meilleurs films Epouvante-horreur, Meilleurs films Epouvante-horreur en 1956.

    Commentaires

    • demencia
      Film angoissant s'il en est , dans un noir et blanc saisissant , des acteurs au top , et surtout un scénario très original , mi fantastique , mi horreur .Un clasique à voir absolument . Un excellent remake de 78 avec Donald Sutherland et Brooke Adams est à voir également , tout à fait réussi .
    • DC 1989
      Malgré les années, « L’invasion des profanateurs de sépultures » est toujours terriblement efficace. En effet, après l’avoir regardé, on regarde autour de nous et on ne vois plus les gens de la même manière.En présentant une invasion silencieuse, loin de la brutalité d’autres œuvres du genre, le réalisateur Don Siegel arrive à faire monter le stress et l’angoisse de manière magistrale. Critique à peine déguisée sur la Guerre froide , on ressent parfaitement la paranoïa et le climat de peur qui regagnait aux Etats-Unis pendant les années 1950.La fuite des deux protagonistes face à l’invasion repose....Venez lire la suite (et d'autres critiques ciné) sur mon blog, c'est par ici :
    • OriginalKaa
      Ce film, même après des années, reste une pépite de la SF, et on regardera plus jamais son voisin comme avant. Parano moi ? Pas du tout..enfin...peut-être..je ne sais pas, je ne sais plus et le petit Jimmy ? Il a quelque chose de différent chez mon oncle...aargh c'est affreux.
    • pellflorent
      "Body Snatcher" bâclé? Qu'est-ce qu'il faut pas lire !
    • Sh?kiin?
      Tournage éclair apparemment, ainsi je comprends mieux pourquoi il est bâclé.
    • superboubouge
      ma critique: http://blogaudessusducinema.ov...
    • flashoflife
      Mon top 10 des meilleurs films d'horreur
    • jdf63
      L'ensemble est plaisant mais inachevé : quelques grosses faiblesses dans le scénario, des dialogues parfois d'un ridicule bien achevé (lui) et des acteurs qui surjouent ... On rigole plus qu'on ne frissonne ... C'était peut-être là l'objectif ! Les Nuls ont dû le revoir pendant l'écriture de la Cité de la Peur...
    • JoeyTai
      Un film qui a plutôt bien vieilli, preuve du talent de metteur en scène de Don(ald) Siegel. On entre facilement dans l'histoire, happé par cette mystérieuse maladie collective qui semble frapper une paisible bourgade. C'est un hymne à la différence, aux sentiments humains, à l'individualisme aussi, comme l'exprime le héros Kevin McCarthy, écœuré à l'idée que tous les individus, devenus interchangeables, se ressemblent et soient dépourvus de sentiments. La cible soviétique est clairement énoncée, avec de façon plus elliptique la critique en creux de la chasse aux sorcières qui sévissait alors aux Etats-Unis, et qui menaçait la liberté de ses citoyens. Seul vrai point noir du film : les effets spéciaux, qui évidemment font sourire plus de cinquante ans après. Mais l'ensemble emporte le morceau et se regarde très agréablement.
    Voir les commentaires
    Back to Top