Notez des films
Mon AlloCiné
    108 – Cuchillo de Palo
    Bande-annonce 108 – Cuchillo de Palo
    23 mars 2011 / 1h 33min / Documentaire
    De Renate Costa
    Nationalités espagnole, paraguayenne
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,5 10 critiques
    Spectateurs
    3,4 14 notes dont 2 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Rodolfo Costa était différent. Il ne voulait pas être forgeron comme tous les membres de sa famille. Il voulait être danseur. Dans le Paraguay des années 80, sous la dictature de Stroessner, son nom fut mis sur la liste de « 108 homosexuels », arrêtés et torturés.
    Titre original

    Cuchillo de Palo

    Distributeur Urban Distribution
    Voir les infos techniques
    Année de production 2010
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 10/11/2014
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Espagnol
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par

    Bande-annonce

    108 – Cuchillo de Palo Bande-annonce VO 1:50
    108 – Cuchillo de Palo Bande-annonce VO
    16 029 vues

    Critiques Presse

    • Critikat.com
    • L'Humanité
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • TéléCinéObs
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Monde
    • Télérama
    • Brazil

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    10 articles de presse

    Critiques Spectateurs

    malauriejf
    malauriejf

    Suivre son activité Lire ses 6 critiques

    4,5
    Publiée le 11 juin 2012
    Rodolfo Hector Costa Torres ne souhaitait pas reprendre la forge familiale, il désirait devenir danseur. Rodolfo Costa était homosexuel. Au Paraguay, sous la dictature de Stroessner, les homosexuels étaient considérés comme des couteaux en bois (cuchillo de palo) : des personnes inutiles. Dans les années 1980, une liste de 108 noms est établie, les personnes sont arrêtées et torturées. Renate Costa découvre la mort de son oncle un ...
    Lire plus
    Krejouche
    Krejouche

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 21 mai 2011
    Un superbe docu, rempli d'émotions ! C'est sensible, c'est une histoire tragique de ce pays, de ces personnes, de ces homosexuel-les, de ces morts... Un docu qui ne laisse pas de glace, qui vous prend par les tripes et réveille la militance anti-homophobe !
    2 Critiques Spectateurs

    Photos

    12 Photos

    Secrets de tournage

    Note d'intention

    La réalisatrice Renate Costa a voulu revenir sur l'histoire de son oncle et plus particulièrement sur une partie de l'Histoire oubliée du Paraguay : "108 – Cuchillo de Palo a vu le jour en réaction à la douleur et à la colère que provoquait chez moi la volonté des gens de se voiler la face devant l’évidence. (...) Se confronter à ce que nous n’avons pas vécu signifie que l’on accepte de porter le poids de son histoire, l’histoire de sa famille et... Lire plus

    Premiers pas

    108 – Cuchillo de Palo est le 1er long-métrage de Renate Costa. Cette jeune femme née au Paraguay est diplômée de l’Institut Professionnel Paraguayen et s'est spécialisée dans la réalisation de documentaires lorsqu'elle étudiait à l’École Internationale de Cinéma de San Antonio de Ios Baños, à Cuba. Elle a par la suite travaillé comme productrice pour le cinéma et la télévision. Elle s'était déjà essayé à la mise en scène à travers un court-métra... Lire plus

    Contexte historique

    De 1954 à 1989, Alfredo Stroessner dirige d'une main de fer le Paraguay. Les "Archives de la Terreur", qui regroupent des milliers de documents, lettres et cassettes audio des interrogatoires des dictatures latino-américaines, apportent la preuve que le régime de Stroessner a bafoué les Droits de l'Homme pendant plus de 30 ans, en ayant recours à la torture, au kidnapping et à la corruption. Renversé par un coup d'État en 1989, Stroessner se réfu... Lire plus
    5 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2010, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2010.

    Commentaires

    • onailati
      Un film d'une sensibilité unique. On se laisse capter par le destin d'un homme, d'une famille, par cette enquête menée avec le coeur. Un très beau film.
    • yannickbarbe
      Ce documentaire est tout simplement un CHEF D'OEUVRE.
    • Nelly M.
      Montgolfière d'Argent du 32ème Festival des 3 Continents nantais et Prix du Jury Jeune (2010). Le thème est généreux, rarement abordé de cette façon. A déplorer quelques longueurs... La réalisatrice joue elle-même le rôle de la nièce cherchant à comprendre pourquoi l'oncle était, de son vivant, regardé de travers : ainsi, on apprend que, dans les eighties (ce n'est pas vieux !) "108" homosexuels auraient subi les sévices de la dictature paraguayenne d'Alfredo Stroessner. Le récit montre bien, que ce soit dans le tête-à-tête d'un père et sa fille ou les célébrations collectives, que l'on ne parle pas de ça, que si c'est arrivé c'est parce que c'est "contre nature" parce que "croissez multipliez"... Bref, la vérité de siècles d'obscurantisme. Un aperçu des mentalités d'Amérique Latine entre crucifix et chapelet... C'est déroulé avec minutie et soudain, une femme parle et nous autres spectateurs, entendons l'indicible... Renate Costa aurait dû sauter à la gorge de son partenaire répétant "nul n'est prophète en son pays" !
    Voir les commentaires
    Back to Top