Mon AlloCiné
Monsieur l'abbé
Monsieur l'abbé
Durée 0h 35min
Avec Margot Abascal, Joël Beauchamps, Julien Bouanich plus
Genre Drame
Nationalité français
L'extrait
Presse
3,0 1 critique
Spectateurs
3,3 14 notes dont 3 critiques
noter :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5

Synopsis et détails

Des hommes et des femmes dans les années trente et quarante. Ils auraient pu être nos grands-parents. Comment s'aimer sans faire huit enfants ? Comment concilier morale catholique et amour conjugal ? Pourquoi le plaisir est-il coupable ? L'Abbé Viollet, peut-être, saura répondre à toutes ses questions. La mince affaire.
Distributeur -
Récompenses 4 prix et 5 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2009
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Court-métrage
Secrets de tournage 8 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production HD
Couleur Couleur
Format audio Dolby SRD
Format de projection 1.85 : 1
N° de Visa -

Acteurs et actrices

Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Le Figaroscope
1 article de presse

Critiques spectateurs

capricechantal
Critique positive la plus utile

par capricechantal, le 22/03/2012

5,0Chef-d'oeuvre

Un film magnifique. Tout simplement. Et nécessaire.

Jean-François S
Critique négative la plus utile

par Jean-François S, le 10/01/2012

2,0Pas terrible

Ce film n'est qu'un recueil d'extraits de lettres datant des années 30 à 40 sur la sexualité du couple. On mesure dans ces... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
33% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
67% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Monsieur l'abbé ?
3 Critiques Spectateurs

Photos

Monsieur l'abbé : photo Monsieur l'abbé : photo Monsieur l'abbé : photo Affichette (film) - FILM - Monsieur l'abbé : 182981

Secrets de tournage

Un film parti d'une question

Blandine Lenoir a expliqué que la conception de son film est partie d’un sentiment de colère, suite aux différentes manifestations contre l'avortement. La réalisatrice a expliqué qu'elle avait un sentiment de régression par rapport aux droits des femmes et sur celui des couples. C'est pourquoi elle s'est posé la question : comment était la sexualité avant la contraception ? C'est cette interrogation qui l'a amenée à faire ce film.

Face caméra

Le film étant une adaptation d'un roman épistolaire, il fallait au mieux retransmettre l'impression de confidentialité d'une lettre. En effet, les personnes qui envoient ces courriers à l'abbé se confessent par écrit. Blandine Lenoir a déclaré qu'elle avait pris le parti de faire jouer les acteurs face caméra pour retransmettre au mieux cette impression de confession. Selon la cinéaste, parler face caméra donne un sentiment de proximité entre le... Lire plus

César 2011

Ce film est en compétition pour le César du Meilleur Court Métrage 2011.
8 Secrets de tournage

Dernières news

Palmarès des Lutins du court-métrage
NEWS - Courts-métrages
mercredi 1 juin 2011
La XIVème nuit des Lutins, c'était hier à Paris! Parmi les grands gagnants de cette année, assez peu de surprises: le bien...

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Hadewijch

Hadewijch

Paradis : foi

Paradis : foi

Liam

Liam

Mystères de Lisbonne

Mystères de Lisbonne

Voir plus de films similaires

Commentaires

  • spider1990
    Drôle, mais pas assez bouleversant.
  • Thierry Seveyrat
    Ce film court est un morceau d'anthologie : "il est notre héritage" comme le mentionne la réalisatrice en conclusion - ce que le sexe avait d'obligatoire, de subi et de triste pour les hommes et les femmes, ce qu'il avait de culpabilisant et de normatif, "d'utilitaire" - procréer. On a finalement peine à croire qu'autant de chemin ait été accompli en moins d'un siècle, pour pulvériser ces représentations abscondes. Les positions de l'église sur le sexe n'ont depuis en rien bougé.
  • eurydyx
    la sexualité avant la contraceptionsuper intéressant
  • Eric K.
    Très bon ! Et les acteurs rendent bien les hésitations, les remords dont sont victimes ces hommes et femmes ... Et c'est notre héritage. Bien vrai !
Voir les commentaires
Back to Top