Mon Allociné
L'Hiver dernier
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
L'Hiver dernier
Date de sortie 29 février 2012 (1h 43min)
Avec Vincent Rottiers, Anaïs Demoustier, Florence Loiret-Caille plus
Genre Drame
Nationalités Belge, Français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,1 17 critiques
Spectateurs 2,896 notes dont 22 critiques

Synopsis et détails

Quelque part sur un plateau isolé. Johann a repris la ferme de son père. Il y consacre tout son temps et toute son énergie. Aux portes de l'hiver, l'équilibre fragile de son exploitation est menacé. Johann se replie sur lui-même, fuit les êtres qui l'entourent. Prisonnier de son héritage, il continue à accomplir les mêmes gestes et tente d'aimer comme il peut l'univers dans lequel il vit, au moment même où ce monde est sur le point de disparaître.
Distributeur Le Pacte
Récompenses 1 prix et 4 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD 20/11/2012
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 8 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio Dolby SRD
Format de projection 2.35 : 1 Cinemascope
N° de Visa 126544

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner L'Hiver dernier en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
L'Hiver dernier
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
L'Hiver dernier
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (7.99 €)
L'Hiver dernier
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (10.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
L'Hiver dernier (DVD)
Date de sortie : mardi 20 novembre 2012
neuf à partir de 9.95 €

Interview, making-of et extrait

<strong>La Minute</strong> N°1059 - Tuesday 06 March 2012 5:00
La Minute N°1059 - Tuesday 06 March 2012
151 672 vues

Acteurs et actrices

Vincent Rottiers
Vincent Rottiers
Rôle : Johann
Anaïs Demoustier
Anaïs Demoustier
Rôle : Julie
Florence Loiret-Caille
Florence Loiret-Caille
Rôle : Marie
Michel Subor
Michel Subor
Rôle : Hélier
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Le Point
  • Les Fiches du Cinéma
  • Critikat.com
  • Marianne
  • Les Inrockuptibles
  • La Croix
  • L'Express
  • Première
  • L'Humanité
  • Le Monde
  • Excessif
  • Positif
  • Télérama
  • Le Figaroscope
  • Studio Ciné Live
  • Libération
  • TéléCinéObs
17 articles de presse

Critiques Spectateurs

ikee B
Critique positive la plus utile

par ikee B, le 23/10/2012

4,5Excellent

Un long métrage sur un jeune homme qui défend des valeurs qui sont les siennes, jugées obsolètes par la majorité de ses "collègues",... Lire la suite

Hastur64
Critique négative la plus utile

par Hastur64, le 30/01/2013

3,0Pas mal

Pour ceux qui n’auraient pas encore vu le film et qui veulent se faire une idée de sa qualité via les critiques, je dis attention... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
5% 1 critique 14% 3 critiques 14% 3 critiques 27% 6 critiques 36% 8 critiques 5% 1 critique
22 Critiques Spectateurs

Photos

8 Photos

Secrets de tournage

Un western dans l'Aveyron

Même s'il ne se réclame pas d'un genre particulier, L'Hiver dernier fait penser à un western que l'on aurait déplacé dans un environnement différent : l'Aveyron et l'Aubrac. Et bien que John Shank n'ait pas délibérément utilisé le western pour le distordre, son film comporte néanmoins la plupart des caractéristiques constitutives du genre : le rapport à la terre, un ennemi invisible, quelque chose contre quoi il est nécessaire de se battre, une communauté, etc. De plus, le personnage principal s'apparente à la fameuse figure du lonesome cowboy.

Un récit autobiographique

Avec L'Hiver dernier, John Shank signe un film autobiographique à de nombreux égards. Le cinéaste partage en effet de nombreux traits avec le personnage principal du long métrage. Ainsi, ce dernier vit à l'écart du monde dans une ferme qu'il a héritée de son père, une situation qui rappelle fortement l'existence du cinéaste John Shank. Il raconte : "Je suis né à Bloomington, la ville de l’université de l’Indiana. Quand j’avais 6 mois, mes parents sont retournés dans leur village familial, un petit bled au milieu des champs de maïs et de grandes exploitations agricoles. J’ai vécu là jusqu’à l’âge de six ans, jusqu’à ce nous partions vivre en Belgique. A partir de ce moment, et jusqu’à l’âge de 18 ans, j’ai fait des allers-retours vers les Etats-Unis, parfois pour six mois, parfois pour un an. Quand je vivais en Belgique, j’habitais également dans un petit village agricole et d’élevage – mais ni mes parents, ni mes grands parents ne sont agriculteurs. En revanche, j’ai baigné dans cet environnement-là. J’ai clairement un sentiment très fort d’appartenance à cela, une terre et une communauté, dont je suis à la fois totalement issu et extrait", confie-le réalisateur.
8 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2011.

Commentaires

  • Logain Y.

    La crise arrive avec l'hiver dans ce film de John Shank. Un film poignant et onirique, qui nous montre le combat d'un homme qui refuse de renoncer à ses convictions face à un monde qui abandonne son humanité.
    Des images magnifiques et un film qui nous transporte dans un autre univers. Une bouffée d'air frais.

  • LapierreS

    Film vu en AVP à Toulouse ! C'est une petite pépite de cinéma avec un très beau casting pour un premier long...je me suis laissé bercer par le rythme, envouter par les images. Je suis sorti en me posant plein de questions sur ma vie et le monde qui m'entoure. C'est ce que j'attends d'un film. Celui ci est merveilleux.

  • Bruno L.

    Bravo !! Une image, une ambiance qui nous emmène, nous prends et ne nous lâche plus. Et ce personnage, Che Guevara assumé, qui va, contre vent et marée, contre ces proches, contre lui-même au bout de son idéal. J'ai passé un moment incroyable.

  • francois k.

    Je viens de sortir du MK2 beaubourg et je suis encore sous le choc. C'est un film qui prend m'a pris par surprise, je ne m'attendais à rien...j'en sors hypnotisé par la puissance des acteurs et de la mise en scène. Je ne me souviens pas avoir vu un premier film d'une telle maîtrise. je recommande à tous ceux qui croit encore à la puissance du cinéma. Bravo à John Shank et son formidable casting.

  • anne-marieastier

    à part l'AUBRAC rien
    tu sors du ciné et tu files chez l'armurier pour en finir
    que de questions sur la maladie de sa soeur,sa mère ? qui est le mr qui décède?
    bref une économie de paroles est plus que pesant et indigeste

  • Romain M.

    d'un ennui profond. une vision du monde agricole naïve et inutile dans un décor glauque

  • Juliette C.

    Je n'ai pas l'habitude d'écrire sur des sites, mais j'ai vu ce film et je suis très touchée. "L'hiver dernier" raconte l'histoire d'amour entre un jeune homme et un monde qui meurt, sans broncher, sans crier gare. En suivant, ce personnage et cette histoire, j'ai vu un monde magnifique mais crépusculaire. Les liens au passé et à l'avenir se défont, sans crier gare. Le film est rythmé par la nature, le travail, et le souffle du jeune homme qui ne peut arrêter, pris au piège d'un monde qu'il n'est plus capable d'affronter et qui ne lui laisse plus de place. Jamais, il ne courbe le dos, jamais il ne renonce. J'ai été touchée par le contraste violent entre la dureté et la douceur, entre la force du personnage et sa faiblesse, entre la beauté du monde et la laideur de notre société. En sortant de la salle, j'ai éprouvé une grande tristesse. Ca ne m'était plus arrivé depuis longtemps. C'était une belle tristesse. Les acteurs sont justes, sans en faire trop. Il y a des acteurs que j'ai déjà souvent vu au cinéma (Anaïs Demoustier notamment) et c'est beau de les retrouver dans un film si différent. C'est un film où on ne sait pas très bien ce qui est en train de nous arriver pendant qu'on le regarde, mais je me suis laissée aller au calme et à la beauté. C'est aussi oppressant parfois, mais doux aussi. Ce film est une grande surprise que je conseille vivement, même si je me doute qu'il ne fera pas l'unanimité. L'expérience vaut la peine d'être vécue. Depuis que je l'ai vu, il reste avec moi. En douceur et mine de rien, ce film est très très fort et je l'ai trouvé déchirant.

  • Blaste

    Distri un peu mauvaise, il passe pas dans ma ville. :(

  • ener1

    merci de vos coms la majorite sont positifs je vais le louer ..

  • angelabassompierre

    la campagne sur ce ton, je pênse qu'ils ont tant à faire, ils ne voient pas trop ça du même œil et bossent comme des titans, comme des pleins d'énergie. Ensuite, c'est un drame psychologique lent, il m'ennuie très vite, ça me fait un peu penser à "tonnerre", les vies retirées en campagne. genre pour ceux qui aiment les trous.

Voir les commentaires