Mon AlloCiné
Les Chants de Mandrin
facebookTweet
Les Chants de Mandrin
Date de sortie 25 janvier 2012 (1h 37min)
Avec Jacques Nolot, Christian Milia-Darmezin, Kenji Levan plus
Genres Historique, Aventure, Drame
Nationalité français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
3,6 20 critiques
Spectateurs
2,594 notes dont 30 critiques
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

Après l’exécution de Louis Mandrin, célèbre hors-la-loi et héros populaire du milieu du XVIIIème siècle, ses compagnons risquent l’aventure d’une nouvelle campagne de contrebande dans les provinces de France. Sous la protection de leurs armes, les contrebandiers organisent aux abords des villages des marchés sauvages où ils vendent tabac, étoffes et produits précieux. Ils écrivent des chants en l’honneur de Mandrin, les impriment et les distribuent aux paysans du royaume...
Distributeur MK2 Diffusion
Récompenses 1 prix et 15 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD 06/06/2012
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 01/03/2017
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 5 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio Dolby SRD
Format de projection 1.85 : 1
N° de Visa 126773

Regarder ce film

En VOD
à partir de (2.99 €)
à partir de (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
Les Chants de Mandrin
Les Chants de Mandrin (DVD)
neuf à partir de 5.06 €
Les Chants de Mandrin
Les Chants de Mandrin (DVD)
neuf à partir de 14.93 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

Bande-annonce

Les Chants de Mandrin Bande-annonce VF 1:32
Les Chants de Mandrin Bande-annonce VF
41 120 vues

Interview, making-of et extrait

Rabah Ameur-Zaïmeche, Sylvain Roume Interview : Les Chants de Mandrin 9:11
Rabah Ameur-Zaïmeche, Sylvain Roume Interview : Les Chants de Mandrin
5 148 vues

Acteurs et actrices

Jacques Nolot
Jacques Nolot
Rôle : Le Marquis
Christian Milia-Darmezin
Christian Milia-Darmezin
Rôle : Le Colporteur Jean Sératin
Kenji Levan
Kenji Levan
Rôle : Court-Toujours
Rabah Ameur-Zaïmeche
Rabah Ameur-Zaïmeche
Rôle : Bélissard
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Cahiers du Cinéma
  • Le Nouvel Observateur
  • Libération
  • Studio Ciné Live
  • 20 Minutes
  • Chronic'art.com
  • Ecran Large
  • Excessif
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Télérama
  • Critikat.com
  • La Croix
  • Première
  • TéléCinéObs
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Point
  • L'Express
  • Positif
20 articles de presse

Critiques spectateurs

LE HUSSARD
Critique positive la plus utile

par LE HUSSARD, le 20/03/2014

4,0Très bien

Quand les "métèques" s'emparent avec une ferveur toute révolutionnaire de l'Histoire de France pour une apologie de l'économie... Lire la suite

CrazyMox
Critique négative la plus utile

par CrazyMox, le 03/09/2014

1,0Très mauvais

Mandrin est/était une figure locale importante de ma région. D'un point de vue local, beaucoup de légendes, de lieux, témoignent... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
17% (5 critiques)
27% (8 critiques)
10% (3 critiques)
3% (1 critique)
23% (7 critiques)
20% (6 critiques)
Votre avis sur Les Chants de Mandrin ?
30 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Un tube de l'Ancien Régime...

Dans Les Chants de Mandrin, les personnages répandent la légende de ce brigand en écrivant et en imprimant des chansons en son honneur. Dès le milieu du XVIIIème siècle, Mandrin devient donc le héros de chansons populaires. La plus célèbre reste La complainte de Mandrin, un texte anonyme, qui s'est diffusé jusqu'à nos jours, notamment grâce à de célèbres interprètes (Yves Montand, Guy Béart, Dorothée, etc.).

La découverte de Mandrin

Comme de nombreuses personnes, le réalisateur Rabah Ameur-Zaimeche s'est intéressé au hors-la-loi Mandrin par le biais de la célèbre complainte. Il se souvient de sa première rencontre avec le personnage : "Je l’ai découvert à l’école primaire à Montfermeil, à 9 ans, par la Complainte de Mandrin que nous a apprise notre instituteur, un vieux monsieur à lunettes qui portait encore la blouse. Il fallait l’apprendre par cœur comme nous apprenions l... Lire plus

Système D

Privilège des productions à petit budget, Rabah Ameur-Zaimeche a dû se débrouiller comme il pouvait sur le tournage. A la fois réalisateur, acteur, scénariste et producteur de son film, il n'est pas le seul à avoir enfilé une double casquette. Ainsi, les techniciens (et leur famille) ont participé au long métrage en jouant les figurants.
5 Secrets de tournage

Dernières news

"Les chants de Mandrin" Prix Jean Vigo 2011!
NEWS - Festivals
jeudi 5 mai 2011

"Les chants de Mandrin" Prix Jean Vigo 2011!

Le Prix Jean Vigo, qui fête cette année ses 60 ans, a été décerné hier soir au film "Les chants de Mandrin", quatrième long...

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Historique, Meilleurs films Historique en 2011.

Commentaires

  • Josse-e

    Franchement, à part la réalisation et les acteurs plutôt convaincants (à part 1 ou 2) j'ai trouvé ce film nul. Le rythme est super long, les scènes d'actions lourdes et le scénario tire en longueur. Bon, j'ai pas tout compris, il faut dire que je me suis assez vite endormi, mais ce que j'ai compris et vu m'a ennuyer. Déception. Et je n'étais pas le seul à me faire chier dans la salle.

  • Iamthewalrus

    J'avais adoré le précédent film du réalisateur, Dernier Maquis ; hâte de découvrir celui-ci.

  • annebitran

    moi aussi j'avais adoré le Dernier Maquis, et le film annonce de celui-ci donne envie !

  • lepasseur

    Trois ans après l’immense Dernier Maquis, celui que l’on surnomme désormais RAZ s’aventure, avec son équipée coutumière, sur les traces de contrebandiers du XVIIIème siècle dans un film magnétique d’une grande force politique. Notre critique :

  • Christoblog

    N'y allez pas !

  • Jean-henri R.

    manifique

  • H?l?ne Helma

    Très déçue ! Ce film présente une suite de tableaux, tournés dans de beaux paysages, et
    montre bien peu de choses sur Mandrin et son époque : à part un marquis qui avoue se demander s'il traite bien "ses gens", rien sur les relations des seigneurs locaux avec le peuple ; rien non plus sur la vie de ce peuple étranglé par les fermiers généraux. Un vague décor historique, censé éclairer un message pour aujourd'hui : celui de la révolte contre les puissants. Tout cela avec beaucoup de bons sentiments. Dommage, le sujet était passionnant, le film aurait pu l'être aussi, mais hélas, on attend en vain que l'histoire prenne corps...

Voir les commentaires
Back to Top