Mon Allociné
De mémoires d'ouvriers
facebookTweet
Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques presse Photos VOD Blu-Ray, DVD
De mémoires d'ouvriers
Date de sortie 29 février 2012 (1h 19min)
Avec Michel Etievent, Henri Morandini, Mino Faïta plus
Genre Documentaire
Nationalité Français
Bande-annonce
Presse
3,6 13 critiques
Spectateurs
3,531 notes dont 8 critiques

Synopsis et détails

Ce film commence par une histoire locale et finit par raconter la grande histoire sociale française. De la naissance de l'électrométallurgie, en passant par les grands travaux des Alpes et la mutation de l'industrie, jusqu'au déploiement de l'industrie touristique, c'est l'histoire ouvrière en général que racontent les hommes rencontrés par Gilles Perret.
Dignes et lucides, ils se souviennent de ce qu'ils furent et témoignent de ce qu'ils sont devenus dans la mondialisation.
Distributeur C-P Productions
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 2011
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 7 anecdotes
Box Office France 29 712 entrées
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 130506
De mémoires d'ouvriers Bande-annonce 3:00
De mémoires d'ouvriers Bande-annonce
32 832 vues

Acteurs et actrices

Michel Etievent
Michel Etievent
Rôle : Lui-même
Henri Morandini
Henri Morandini
Rôle : Lui-même
Mino Faïta
Mino Faïta
Rôle : Lui-même
Samuel Pondruel
Samuel Pondruel
Rôle : Lui-même
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Libération
  • Studio Ciné Live
  • L'Humanité
  • Première
  • Les Fiches du Cinéma
  • Le Monde
  • La Croix
  • Les Inrockuptibles
  • Télérama
  • L'Express
  • Le Figaroscope
  • TéléCinéObs
  • Critikat.com
13 articles de presse

Critiques Spectateurs

lucilla-
Critique positive la plus utile

par lucilla-, le 18/04/2012

5,0Chef-d'oeuvre

A voir absolument, pour son intelligence et sa passion. Ce film est un hommage mais surtout un appel au changement nécessaire.... Lire la suite

Cinephille
Critique négative la plus utile

par Cinephille, le 04/04/2012

2,0Pas terrible

Le sujet est vaste et intéressant puisqu'il est question du monde ouvrier issu du monde paysan, de l'immigration, des rapports... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
25% 2 critiques
25% 2 critiques
13% 1 critique
38% 3 critiques
0% 0 critique
0% 0 critique
8 Critiques Spectateurs

Photos

10 Photos

Secrets de tournage

Une drôle de spécialisation

La maison de production La Vaka, qui a produit le documentaire De Mémoires d'ouvriers, s'est spécialisée dans un domaine pour le moins particulier : basée en Haute-Savoie, ses productions documentaires sont centrées sur les problèmes de société qui prennent souvent leur source dans les territoires de montagne.

Qui dit engagement dit attachement

Le réalisateur Gilles Perret, natif de la région des Alpes, compte à son actif pas moins de onze documentaires longs, ancrés pour la plupart dans la réalité de ce pays qui est le sien. C’est sa manière à lui de se plonger dans le tourbillon du monde actuel, mais aussi de rendre hommage à ses origines.
7 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2011, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2011.

Commentaires

  • yves d.

    Un effort pour graver les souvenirs du passé; Dommage que les monteurs du film n’aient gardé que la face noire du carbone; les propos porteurs d’espoir des interwievés sont déformés pour ne garder que l’amertume de l’impuissance à maitriser l’évolution.
    Ils évoquent, avec talent, eux, les motifs d‘espoir dans l’amélioration du niveau d’instruction des enfants, l’augmentation du temps libre pour la famille ou les loisirs, la meilleure prise en charge des maladies et des handicaps ; Après passage à la table de montage, on ne nous présente que les regrets du bonheur perdu, souvent avec un remugle revanchard périmé.
    La signature du film est bien à l’image de son introduction, à sens unique.

  • lazare a.

    Un très beau film. Ces hommes parlent juste et bien ,("Qui parla male pensa male, e qui pensa male vive male " nous dit N. Moretti),ça nous change de certains discours du moment.
    Ils ne sont pas blasés, ils ne se contentent pas de regretter le passé, ils sont surs qu'un autre avenir est possible.

Voir les commentaires
Back to Top