Mon AlloCiné
    Night Moves
    Night Moves
    Date de sortie 23 avril 2014 (1h 52min)
    Avec Jesse Eisenberg, Dakota Fanning, Peter Sarsgaard plus
    Genres Drame, Thriller
    Nationalité américain
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,7 19 critiques
    Spectateurs
    2,6 799 notes dont 112 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Josh travaille dans une ferme biologique en Oregon. Au contact des activistes qu'il fréquente, ses convictions écologiques se radicalisent. Déterminé à agir, il s'associe à Dena, une jeune militante, et à Harmon, un homme au passé trouble. Ensemble, ils décident d'exécuter l'opération la plus spectaculaire de leur vie...

    Distributeur Ad Vitam
    Récompenses 1 prix et 8 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2013
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray 02/09/2014
    Date de sortie VOD 28/12/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 12 anecdotes
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 139205

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 26.22 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bandes-annonces

    Night Moves Bande-annonce VO 1:48
    Night Moves Bande-annonce VO
    87 345 vues
    Night Moves Teaser VO 1:13

    Acteurs et actrices

    Jesse Eisenberg
    Rôle : Josh Stamos
    Dakota Fanning
    Rôle : Dena Brauer
    Peter Sarsgaard
    Rôle : Harmon
    Alia Shawkat
    Rôle : Surprise
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • aVoir-aLire.com
    • Chronic'art.com
    • Le Monde
    • L'Express
    • Critikat.com
    • Le Parisien
    • Les Inrockuptibles
    • Positif
    • TéléCinéObs
    • Télérama
    • Transfuge
    • Cahiers du Cinéma
    • Culturebox - France Télévisions
    • La Croix
    • Les Fiches du Cinéma
    • Libération
    • Paris Match
    • Première
    • Metro

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    19 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Miltiade
    Critique positive la plus utile

    par Miltiade, le 10/09/2013

    5,0Chef-d'oeuvre
    Kelly Reichardt ne filme que du pur quotidien, et pourtant celui-ci est paré d’une inquiétante étrangeté qui fait ...
    Lire la suite
    nacir N.
    Critique négative la plus utile

    par nacir N., le 05/12/2014

    0,5Nul
    un film ultra nul. pas des scènes, pas de vibration, rien de rien. et je confirme comme tixou0 a dit que la scène ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    3% (3 critiques)
    18% (20 critiques)
    29% (33 critiques)
    30% (34 critiques)
    12% (13 critiques)
    8% (9 critiques)
    Votre avis sur Night Moves ?
    112 Critiques Spectateurs

    Photos

    14 Photos

    Secrets de tournage

    Et de quatre !

    Night Moves signe la quatrième collaboration entre la réalisatrice Kelly Reichardt et l’écrivain et scénariste Jonathan Raymond, après La Dernière Piste (2011), Wendy et Lucy (2009) et Old Joy (2007).

    Un thriller avec un petit 't'

    Pour Kelly Reichardt, Night Moves se rapproche davantage d'un "thriller avec un petit t", un film de personnages couplé à un film de braquage, que d’un film engagé destiné à porter un message quelconque sur l’écologie ou l’activisme tels qu’ils se traduisent dans nos sociétés : "Mon coscénariste John Raymond et moi sommes politiquement engagés mais nous avons écarté notre opinion du film. Nous sommes restés fidèles et honnêtes avec nos personnage... Lire plus

    Elle le jette à l'eau !

    L'acteur Peter Sarsgaard, qui joue le rôle de l'activiste Harmon, était occupé sur un autre film pendant les débuts du tournage de Night Moves. Il a rejoint directement l’équipe dans l’Oregon, après avoir discuté par téléphone avec la réalisatrice Kelly Reichardt. Une fois arrivé sur le lieu de tournage, la cinéaste lui a juste demandé s’il savait conduire un bateau.
    12 Secrets de tournage

    Dernières news

    Kelly Reichardt, la réalisatrice de Night Moves : "Je ne sais pas si l'art est salvateur"
    NEWS - Interviews
    mercredi 23 avril 2014
    Avec "Night Moves", Kelly Reichardt plonge le spectateur dans l'univers de l'activisme écologique. Un regard cinématographique...
    "Planes 2", "Le labyrinthe", "Dumb and Dumber 2" :... Le plein d'affiches !
    NEWS -
    dimanche 23 mars 2014
    Découvrez les affiches de la semaine ! Au programme : L'affiche teaser du "Labyrinthe", Schwarzy "Badass" pour "Sabotage",...
    10 news sur ce film
    Films recommandés
    Les Amants du Texas
    Les Amants du Texas
    A la merveille
    A la merveille
    Jimmy's Hall
    Jimmy's Hall
    Every Thing Will Be Fine
    Every Thing Will Be Fine

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2013, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2013.

    Commentaires

    • C3line
      "S'inscrivant dans la lignée des intenses thrillers paranoïaques, "Night Moves" fabrique, en effet, un hétéroclite mélange d'errements et d'angoisses intarissables faisant la part belle à un suspense haletant et à une frénésie des grands espaces époustouflante."Le film figure dans mon top 2014 : http://www.lesnouvelleslunes.c...
    • chripmus
      ce film est d'un ennui mortel. on attend désespérément un peu d'action mais en vain!!!
    • zvock083
      Night Moves n'est pas le film "écolo" le plus palpitant qu'il m'ait été donné de voir bien au contraire... Dans ce film et plus particulièrement dans la première partie on suit 3 activistes mettant au point une opération dont on n'a quasiment aucun détail que ça soit pour le plan ou même concernant la cible ce qui est une erreur car on ne peut pas se faire un avis sur la cause qu'ils défendent tout comme on ne s'attache pas aux personnages qui ne sont pas approfondis en plus la mise en place manque vraiment d'entrain ce qui donne une première heure du film très barbante. Après cet acte, on assiste à autre chose, quelque chose de plus intéressant, car la réalisatrice oublie un peu le coté écologique pour mettre l'accent sur l'aspect psychologique, car derrière ces activistes se cache avant tout des amateurs et surtout des Hommes qui vont devoir faire face aux doutes, à la peur et surtout à la paranoïa ce qui donne une deuxième partie plus intéressante dans le fond, mais toujours autant pénible sur la forme, car c'est extrêmement lent et malheureusement ennuyeux au possible. 1,5/5
    • Jean-philippe N.
      Je n'aurais pas été jusqu'à dire pénible mais il faut avouer qu'à partir de l'explosion qu'on ne voit pas, on sait que ce ne sera pas un film engagé, d'ou déception. J'aime beaucoup Eisenberg comme acteur, j'ai d'ailleurs en mémoire un film dans lequel il avait également un rôle relativement ambigu et mutique, un juif américain d'origine fondamentaliste qui prenait du galon dans un réseau mafieux de traffic d'ecstasy: "Holy rollers" sorti en 2011. Il a par ailleurs une filmo assez riche, toujours avec des personnages assez profonds et réfléchis, même dans "adventureland" qui est plus une dramatique de moeurs qu'une véritable comédie. Bref, je m'attendais à un film militant un peu dans la lignée de "The east" (2013) sur un sujet relativement proche ou - pour aller dans l'extrême - à une sorte de "Erin Brockovich" (2000) de Soderberg (pourtant: Julia Roberts!) pour la dénonciation du système. Or, ce n'est qu'un film sur le sentiment de culpabilité. J'ai donc eu l'impression d'être "trompé sur la marchandise", si j'ose dire. Ce qui ne fait pas de "Night moves" un mauvais film, mais j'en attendais autre chose. On peut regretter que de nos jours, les films "politiquement incorrects" soient de plus en plus rares...
    • happykollapse
      Merci beaucoup. Très bonne explication. L’incompréhension de ce plan (miroir) m'avait achevé après les deux heures assez pénibles que je venais de passer . ^^
    • Jean-philippe N.
      Les questions de fond sont intéressantes mais le traitement est d'un tel soporifique que l'on finit par décrocher. Ce n'est sûrement pas avec "Night moves" que le militantisme écologique avancera. Ce film n'est à la cause qu'un coup d'épée dans l'eau. C'est bien dommage...2/5
    • Jean-philippe N.
      Sur la feuille d'inscription on voit le stylo se promener autour des cases correspondants aux questions sur l'identité, l'âge, l'adresse, le niveau d'étude du candidat potentiel. Au début du film, Eisenberg acquiert une fausse carte d'identité. A la fin du film, on sait qu'il est - ou sera - recherché par le FBI, forcément sous son véritable nom. Aucune réponse n'est apportée mais on peut supposer qu'il comprend l'inéluctabilité de son sort: la caméra montre un miroir ( en quelque sorte le symbole de sa double identité) qui représente son regard: il n'est pas dedans...
    • happykollapse
      j'aime bien les films lents en général , de plus, le theme m'interessait .Mais c'est vraiment avec grande difficulté que je suis arrivé a la fin .Le probleme c'est Josh, le personnage central, et son mutisme inssuportable . On a envie de le secouer pour qu'il décoche une phrase de temps en temps .ou qu'il fasse un minimum semblant d’être normal devant les gens . Ces silences interminables plombent le film a mon sens . car il n'y a que ça tout le long .Une cassure dans le rythme aurait été bienvenue.Sinon l'athmosphere tres anxiogène est réussie , les non-dits, les belles images sont délectables mais ça traine trop . vraiment trop .Ah et quelqu'un peut-il m'expliquer la dernière scène svp ?
    • Amaranth26
      Le film m'a vraiment tenu en haleine. Il démarre assez lentement et on suit bien le cheminement mental du personnage. les plans sont beaux, la nature est belle, le choix de s'arrêter sur certains détails, est à la fois poétique et effrayant. Bref, un beau film.
    • Victor G.
      J'ai vraiment aimé le film, qui mélange suspense, émotion... On voit les codes du thriller, et pourtant on s'en éloigne. Pas besoin de dialogues pour comprendre les personnages et leurs motivations. Les plans sont vraiment beaux et préfèrent suggèrer plutot que de montrer. Voir ma critique sur: http://grassetvictor5.wix.com/...
    • angelabassompierre
      Un film pas mal fait, comme on en aimerait plus.En fait, en raison du 8 mai, une seule ouvreuse, au moins, à ugc, des bornes, pas là! et j'ai manqué le début et ballot ils ont une et unique séance par jour, qu'à celui ne tienne j'y retournerai pour le début, le + des abonnements.Leur idée part d'une rage et aussi d'une idée risquée, ils se lancent le défi et nous les voyons à l’œuvre et après.....c'est finement filmé, art et essai avec des contextes refaits à la manière réaliste, des traits de personnage crédibles et aussi une perspective des choses qui nous demande de penser. par moments, c'est lent et trop long, ils auraient pu le réduire et tout y était.
    • Georgeslechameau
      7/10 : Un film hermétique et peu généreux, mais aussi une mise en scène qui mise beaucoup sur l'intelligence du spectateur ; Un film atypique ou la suggestion par l'Image prévaut sur l'évidence scénaristique, sur l'empathie envers les personnages. Un film de Kelly Reichardt.Ma critique de Night Moves, ICI
    • sparrow22
      c'est plutot ton commentaire qui est ridicule...on conduit pas une smart dans des coins reculés pareils
    • ChesteR?mo
      Le film est vraiment bon je trouve (mise en scène, acteurs, bande originale, découpage en deux de l'intrigue) mais il perd de sa crédibilité dès le début car le film met en scène des personnages écologistes dont le principal conduit un pickup Ford! C'est donc de l'écologie mais juste quand ça t'arrange... c'est donc vraiment ridicule
    • Maxou.
      Beaucoup trop lent.2.5/5
    • Gilbert R T
      Chef d'oeuvre! L'extraordinaire manière de nous mettre dans la peau des personnages, l'élégance de ne pas tout montrer, on en sort un peu étourdi de cette histoire!
    • L?on B.
      Et il bien, il ma l'air très interressent.
    • lebelge73
      Ok oui c'est peut être ça maintenant que tu me le dis le gang des clef à molettes ça me dis quelque chose.
    • JeanlePetitSaumonD'eaudouce
      L'histoire et les personnage ressemble beaucoup au roman de Edward Abbey "Le gang de clef à molette" qui a lancé les premières vagues d'éco-térrorisme aux us ! Il me semble d’ailleurs qu'un procès pour plagiat est en cours ;)
    • JeanVacances
      Lors de son débarquement sur les plages de Normandie, Night Moves a gagné le Grand Prix du festival de Deauville. Ce thriller contemplatif et paranoïaque, après une entame aussi mystérieuse qu'intrigante, finit néanmoins par naviguer à vue et se perdre dans le brouillard.Si la ville est prédominante dans le cinéma de Scorsese, la nature est rapidement devenue une figure incontournable de celui de Kelly Reichardt. Après avoir cassé les codes du western dans le très beau La dernière piste, la cinéaste s'attaque cette fois à ceux du thriller. Et la nature, verdoyante et sauvage, peut encore une fois être vue comme un personnage à part entière. Ici, trois activistes écologistes, lassés de voir l'environnement massacré en faveur de l'industrialisation, décident de frapper fort pour éveiller les consciences. Mais les conséquences de leur acte s'avéreront bien plus dramatiques que prévu... Clairement, Reichardt divise ce film sobre et épuré en deux parties. Lors de la première, celle où les trois « héros » se préparent minutieusement à agir, règne une atmosphère énigmatique. Ce côté lent et silencieux confère au film son aspect fascinant et c'est là le tour de force réussie par la réalisatrice : arriver à créer du suspense avec peu de choses. Jesse Eisenberg, aussi calme et taiseux que le film, et Peter Sarsgaard, son pendant opposé, y sont très bons. La seconde moitié, après la virée nocturne fatidique, fait elle davantage régner un climat d'oppression. Mais c'est là que la navigation devient difficile pour Reichardt. On a clairement le sentiment qu'elle ne sait plus trop comment mener sa barque. Night moves commence alors à tanguer, à dériver vers tous les tics propres au drame estampillé « indé US », et les rebondissements deviennent prévisibles jusqu'à une étrange fin ouverte, là parce qu'il fallait bien finir le film et on a l'impression que l'on ne savait pas trop comment faire. Une petite déception.Retrouvez toutes mes critiques, analyses et avis sur ma page Facebook, Chronique Mécanique ! Merci ! https://www.facebook.com/Chron...
    Voir les commentaires
    Back to Top