Mon AlloCiné
    Jeremiah Johnson
    Jeremiah Johnson
    Date de sortie 15 novembre 2006 en DVD (1h 50min)
    Avec Robert Redford, Will Geer, Allyn Ann McLerie plus
    Genres Western, Aventure, Drame
    Nationalité américain
    Bande-annonce Séances (1) Ce film en VOD
    Presse
    5,0 1 critique
    Spectateurs
    3,9 1226 notes dont 121 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Jeremiah Johnson, fuyant la violence du monde civilisé, s'enfonce dans les Montagnes Rocheuses. Confronté à un environnement qu'il ne connaît pas, il doit également faire face à la révolte des Indiens. Décidé à assouvir une vengeance, il fera lui aussi appel à la violence.
    Distributeur -
    Récompenses 3 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1972
    Date de sortie DVD 15/11/2006
    Date de sortie Blu-ray 20/06/2012
    Date de sortie VOD 30/11/2011
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 1 anecdote
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 39978

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 19.90 €
    Jeremiah Johnson
    Jeremiah Johnson (Blu-ray)
    neuf à partir de 57.75 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bandes-annonces

    Jeremiah Johnson Bande-annonce VO 3:01
    Jeremiah Johnson Bande-annonce VO
    20 959 vues

    Interview, making-of et extrait

    Top 5 N°771 - Les trappeurs 3:03
    Top 5 N°771 - Les trappeurs
    7 232 vues

    Acteurs et actrices

    Robert Redford
    Rôle : Jeremiah Johnson
    Will Geer
    Rôle : Bear Claw
    Allyn Ann McLerie
    Rôle : Crazy Woman
    Stefan Gierash
    Rôle : Del Gue
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Critikat.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    1 article de presse

    Critiques spectateurs

    selenie
    Critique positive la plus utile

    par selenie, le 24/05/2007

    5,0Chef-d'oeuvre
    Western écolo... Mouais... Je ne vois toujours pas pourquoi, il ne suffit pas de montrer des paysages magnifiques pour ...
    Lire la suite
    djacno T.
    Critique négative la plus utile

    par djacno T., le 12/02/2014

    0,5Nul
    Malgré une bonne idée de départ, le film s'avère être une longue publicité à Redford qui s'ennuie.La VF accentue ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    32% (39 critiques)
    39% (47 critiques)
    17% (20 critiques)
    7% (9 critiques)
    4% (5 critiques)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur Jeremiah Johnson ?
    121 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secret de tournage

    Redford / Pollack : une fructueuse collaboration

    Sydney Pollack a dirigé Robert Redford à sept reprises : dans Propriété interdite (1966), Jeremiah Johnson (1972), Nos plus belles années (1973), Les Trois jours du Condor (1975), Le Cavalier électrique (1979), Out of Africa - Souvenirs d'Afrique (1985) et Havana (1990).

    Dernières news

    Le Top 5 des trappeurs au cinéma
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 28 septembre 2016
    Recommencer sa vie... Ces films qui donnent envie de tout quitter !
    NEWS - Culture ciné
    samedi 17 janvier 2015
    Qui n'a jamais eu envie de tout quitter et recommencer sa vie, loin, très loin ? Certains films ont mis en pratique ce fantasme,...
    Ce soir à la télé : on mate "Nos jours heureux", on zappe "Le smoking"
    NEWS - Séries à la TV
    mardi 17 septembre 2013
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? Les membres de notre rédaction vous indiquent les films à voir ou ne pas voir....
    Films recommandés
    Nevada Smith
    Nevada Smith
    Soupçons
    Soupçons
    Un Hold-Up extraordinaire
    Un Hold-Up extraordinaire
    3h10 pour Yuma
    3h10 pour Yuma

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1972, Les meilleurs films Western, Meilleurs films Western en 1972.

    Commentaires

    • Muchopanam
      Oh Yeah ! ;)Rien à dire de plus... Enfin si mais il fait trop chaud.Quand je lis ailleurs que ce film n'est là que pour nous montrer du Redford, je préfère ne rien dire. Ce serait comme de parler de Clint Eastwood chez Leone. Une pub à Redford, lol. Et Costner avec Danse avec les Loups, pub à Costner ?Mais bon, chacun voit ce qu'il veut dans un film. Certains parfois passent à côté de l'histoire. Quand à Redford, il a sûrement quelques défauts in life, comme nous tous, mais c'est un acteur qui, anciennement, était assez touchant. Miaou.
    • StoRmEy
      Il convient de souligner très vite à quel point ce western est atypique. Rien de caricatural ou de déja vu ici : le protagoniste ( campé par un Robert Redford flamboyant) est capable de la pire cruauté comme de la plus touchante tendresse envers ceux qu’il rencontre en chemin. Il en est tout autant ( pour le caractère singulier du film) de la mise en scène et du scénario, très cynique et à contre courant des western dits « classiques » où plans statiques et héroïsation du personnage principal sont légion. S’amorçant très vite comme un voyage initiatique en pleines montagnes hostiles et enneigées, on en viendrait à croire que la routine est inévitable et que Robert finira par trouver ce qu’il recherche ( la paix, la gloire, l’aventure ?). Que nenni. Comme le chantonne la jolie et entraînante BO, « Il cherche en vain, sans trouver » - ma traduction est pathétique oui-. Et le spectateur lui même n’est plus sur de ce qu’il recherche. Ce projet déroute par de nombreux aspects : ses allers retours, ses paysages vastes et inhospitaliers, ses scènes de combat intenses et crues, ses êtres humains vils, sauvages, débrouillards et parfois fous à lier, qui vont se heurter à un américain pur sang prêt à tout pour goûter à l’inconnu, son ironie qui n’est pas sans rappeler un certain courant italien de la même époque... Et c’est sans compter sur ce cher Redford qui rayonne en trappeur de l’extrême, auquel la vie ne fait aucun cadeau... d’où peut être la plus grande force du film : son pouvoir d’identification. Toute personne sur terre poursuit un ou plusieurs buts, à un moment au moins dans une vie. Jeremiah Johnson désire s’évader. Mais à chaque occasion qu’il a de s’épanouir, il est rattrapé par la réalité. Mariage, vol, meurtre, interdictions, aléas, la nature entière semble s’effondrer sur le protagoniste, lequel parvient à garder ( le plus souvent ) la tête froide et à surpasser sa condition d’homme traqué/maudit. Cette même nature qui est filmé avec tant de délicatesse et paraît si somptueuse, quand elle est en fait terriblement hargneuse envers celui qui pénètre sur son territoire sans prévenir et sur un apparent coup de tête. Rajoutez à toutes ces considérations une mise en scène à la fois rigolote, curieuse et brutale, ainsi qu’un sound mix/editing travaillé, et vous obtenez ce bijou inclassable qui n’a rien à envier à des Leone ou Corbucci.
    • wao y.
      sublime
    • TyrionStark
      A la lecture des différents commentaires précédents, je pense que l'intérêt de ce film m'a échappé. Sans doute minuit n'est pas la bonne heure pour regarder ce genre de films peu causant où un geste de la main signifie une phrase dans le langage des tribu indienne. Effectivement les paysage sont tout autant hostile que magnifique. Dés les premières scènes, on sait que le végétarien part avec un lourd handicape dans ce milieu sauvage. Mais le film est long. J'ai lu le synopsis au début de cette page. Tout le film est raconté dans ces quelques lignes. Mais ma petite déception n'affecte pas ma bonne opinion sur le réalisateur, Sydney Pollack et sur Robert Redford.
    • willycopresto
      Malgré son âge ( 43 ans en 2015) cette histoire reste un beau grand film d'un grand monsieur du cinéma : Sydney Pollack, mort à 73 ans. Il a été acteur, producteur au cinéma et il a réalisé 21 films dont certains connus comme celui-ci : Tootsie, Out of Africa, On achève bien les chevaux (...) Il nous présente ici un western atypique où il n'y a pas de saloon, de pillage de banque (...) et dans lequel un homme fuyant la civilisation,devient un "pélerin" dans les Montagnes Rocheuses.Il devra affronter les indiens mais aussi une nature hostile. Dans ce rôle, Redford est admirable, tout comme les prises de vues. On se laisse charmer durant presque deux heures. Très beau !
    • moi-m?me T.
      Robert Redford est méconnaissable sinon un bon western avec peu de paroles
    • Beerforbear
      Un film assez contemplatif ponctué par des scènes de violence assez réaliste. Certes le film peu présenter quelques longueurs mais le tout est convainquant. Et Robert Redford tient son rôle à la perfection
    • Ozzmovies
      Tout ce qu'il est possible de vivre dans les Rocheuses, Jeremiah le vit.Le message est splendide.4/5
    • Mikael le Gall
      un scénario simpliste mais efficace!! trés bon film!!
    • Julien D.
      Superbe !
    • fresh-BUZZ
      La scène de gunfight est très moderne, c'est assez choquant!
    • Christophe Petitfr?re
      Voilà un beau western initiatique, très atypique dans le genre (inspiré d'une histoire vraie), tourné dans de superbes paysages naturels. La nature magnifique et hostile des Rocheuses nous envoûte tout le long. Un très beau rôle pour Robert Redford.
    Voir les commentaires
    Back to Top