Mon AlloCiné
    Oggy et les cafards
    Oggy et les cafards
    Date de sortie 7 août 2013 (1h 20min)
    Avec acteurs inconnus
    Genres Famille, Animation
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,5 13 critiques
    Spectateurs
    2,9 443 notes dont 87 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A partir de 3 ans

    Depuis la nuit des temps, deux forces s'affrontent en un combat perpétuel, total et sans pitié. Un combat dont nous ne soupçonnions pas l'existence malgré sa férocité. Ce choc de titans, cette lutte ancestrale, cette bataille qui perdure à travers les âges, ce n'est pas celle du bien contre le mal... C'est celle d'Oggy contre les cafards !

    Distributeur Bac Films
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2013
    Date de sortie DVD 07/12/2013
    Date de sortie Blu-ray 07/12/2013
    Date de sortie VOD 07/12/2013
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 8 anecdotes
    Box Office France 88 010 entrées
    Budget -
    Langues Muet
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 133387

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 8.00 €
    Oggy et les cafards : Le Film
    Oggy et les cafards : Le Film (DVD)
    neuf à partir de 5.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Oggy et les cafards Bande-annonce VF 1:35
    Oggy et les cafards Bande-annonce VF
    272 195 vues

    Interview, making-of et extrait

    Dans les coulisses de "Oggy et les cafards" 6:39
    Dans les coulisses de "Oggy et les cafards"
    2 993 vues
    5 vidéos

    Critiques Presse

    • 20 Minutes
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Première
    • Télé 7 Jours
    • aVoir-aLire.com
    • Le Journal du Dimanche
    • Positif
    • TéléCinéObs
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Studio Ciné Live
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    13 articles de presse

    Critiques spectateurs

    Phillipe D.
    Critique positive la plus utile

    par Phillipe D., le 02/09/2013

    5,0Chef-d'oeuvre
    Quel plaisir, j'y suis allé avec mes deux neveux et ils étaient éclatés de rire. Pour ma part je connaissais un peu ...
    Lire la suite
    J.Dredd59
    Critique négative la plus utile

    par J.Dredd59, le 05/07/2015

    0,5Nul
    Sérieux un film de cette bouse de série ? Non...Déjà que regarder et créer cette série étaient des erreurs ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    11% (10 critiques)
    20% (17 critiques)
    32% (28 critiques)
    18% (16 critiques)
    10% (9 critiques)
    8% (7 critiques)
    Votre avis sur Oggy et les cafards ?
    87 Critiques Spectateurs

    Photos

    23 Photos

    Secrets de tournage

    Qui sont Oggy et les cafards ?

    Depuis 1998, date de la première diffusion télévisée de la série, le chat bleu Oggy multiplie les mésaventures, principalement à cause de trois cafards, Joey, Dee-Dee et Marky, qui lui mènent la vie dure. La série s'est imposée dans le paysage animé et a été vendue dans plus de 150 pays.

    Producteur culte

    Marc du Pontavice, qui produit la série Oggy et les cafards (à l'origine créée par Jean-Yves Raimbaud) au sein de sa société Xilam, est également à l'origine des programmes cultes pour enfants Les Minikeums ou encore Les Zinzins de l'espace.

    Des prénoms très rock'n'roll

    Jean-Yves Raimbaud étant fan de musique, le chat bleu Oggy doit son nom au chanteur punk Iggy Pop ainsi qu'au personnage de Ziggy Stardust créé par David Bowie. Iggy Pop avait notamment chanté pour le générique d'un autre dessin animé produit par Marc du Pontavice, Les Zinzins de l'espace. Les cafards eux-mêmes ne sont pas en reste ; leurs prénoms sont ceux de membres des Ramones, autres illustres représentants du punk américain.
    8 Secrets de tournage

    Dernières news

    15 jeux de mots génialement pourris sur les affiches de films d'animation
    NEWS - Culture ciné
    mercredi 23 août 2017
    Un petit jeu de mots en guise de tagline sur l'affiche d'un film d'animation, c'est pratiquement devenu une tradition. Parfois...
    Ce soir à la télé : on mate "Les Reines du ring" et "Oggy et les cafards"
    NEWS - Films à la TV
    mercredi 20 août 2014
    Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? Les membres de notre rédaction vous indiquent les films à voir à la télévision....
    5 news sur ce film
    Films recommandés
    Peter Pan, retour au Pays Imaginaire
    Peter Pan, retour au Pays Imaginaire
    Joyeux Noël Shrek !
    Joyeux Noël Shrek !
    Les Rebelles de la forêt 3
    Les Rebelles de la forêt 3
    Dingo et Max
    Dingo et Max

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • Benoni C.
      Horriblement nul du début à la fin je me suis ennuyée ou est la comédie du dessin animé qui faisait tout sont charme il y a rien de marrant dans le film sérieux ce film est pourrit dégoûter de la série après ce film
    • Christophe Amourette
      Ma chronique : http://lespetiteschroniquescin...
    • Kao-BB
      Vu! Et pas grand chose de différent par rapport à la série (que je trouve sympa), on reprend les bases mais sans vraiment innover. Parfois ça fait sourire (j'ai du rire deux fois) mais c'est souvent lassant, en plus d'une dernière partie bâclée. Dommage! 2/5
    • Frank Castle
      Ouais enfin… c'est pas le même gabarit non plus…
    • Flayvius
      tres sympa et quelques bon gags. Comme la série :) Et pour info, le film est en fait une suite de petites histoires dans le temps avec beaucoup de références. ( Préhistoire, Médiéval, parodie Sherlock Holmes et pour finir parodie star wars !! ) Et pour je sais plus qui, dans les commentaires de cette page .. je ne sais pas ou il a vu que Tom et Jerry c’était pas muet aussi :s
    • Jean-philippe N.
      Moins abouti que "Despicable me " (Moi, moche et méchant) dont le deuxième opus m'avait beaucoup fait rire, "Oggy et les cafards" reste un bon divertissement assez rigolo avec une bande-son particulièrement réussie: les bruitages sont parfois hilarants. Un bon cru français donc, sans être le millésime de l'année...
    • Frank Castle
      Depuis le temps que j'attendais un film DU dessin animé !
    • spider1990
      1,5/5 un film dont on peut s’en passer qui ne fait que gagner plus d’argent en se tournant vers le grand public, même s’il n’a pas sa place (beaucoup moins déçu que star wars clone wars: 2008 qui était qu’un sacrilège). C’est qu’un insecte qui ne fait pas le poids face à ses prédateurs comme « Le jour des corneilles »
    • angelabassompierre
      cafards beurk!!la bande annonce ne me fait pas envie.
    • Didier Grange
      https://www.facebook.com/Cined... Oggy et les cafards ou leurs origines devrait on dire : on retrouve nos héros au temps de la préhistoire, Oggy tente de ramener le feu à sa tribu qu'il a accidentellment éteint, mais va aussi trouver l'amour en route. La seconde partie se déroule au Moyen Age, cette fois le jeune Prince Oggy doit faire ses preuves et trouver celle quis'installera avec lui sur le trone. La troisième partie se passe en 1900, on reconnait notre personnage principal en temps que Sherlock Holmes qui tente de déjouer un attentat à l'aube du vingtième siècle, et le tout avec des petits cafards sur le dos ;o))) Mes gamins ont adoré, faut dire qu'ils connaissent par coeur ces personnages, ce qui n'est pas mon cas. J'avoue avoir malgré tout bien souri à certains moments, ça se regarde aisément, d'autant que c'est court (1h20). La conclusion sur des airs de Star Wars n'est pas mal non plus. Bref, 13/20, d'autant que pour une fois c'est du Made in France !!!
    • Blaste
      ouch, tellement déçu... malgré la bande-annonce ultra délirante, l'humour est très lissé, très conformiste, très consensuel, très sage. pour moi l'esprit de la série originale s'est perdu en route. mettre un chat bleu et des cafards ne fait pas un Oggy et les cafards... rien n'est corrosif, ça a perdu tout sadisme, et on sent pendant le film qu'ils ont laissé filé tout un tas de bonnes idées. je pense que le réalisateur et de Pontavice sont restés trop obsédés par le fait de devoir avoir une narration (cf le making of). le travail sur le son est toutefois assez sympathique.
    • Jonathan F.
      a oggy et les cafards et les zinzin de l'espace c'est vraiment le top enfoiré de cafards tien. dommage que sa passe pas dans le ciné de chez moi deja pour one piece il a fallu que je fasse 40 km pour aller le voir.
    • Cornetot
      Sauf que TOM et JERRY ils parlent ! La non. OGGY ET LES CAFARDS est un dessin animee entierement MUET !!!
    • Go with The Blog
      OGGY ET LES CAFARDS nous rappelle les cartoons à l’ancienne tel TOM & JERRY où BIP BIP ET COYOTE, entre courses-poursuites et gags à foison où l’on peut voir le pauvre Oggy se faire écraser, brûler, assommer, et tout un tas d’autres sévices. L’ensemble est toujours aussi efficace et amusant. Ce petit bain de jouvence reste tout à fait agréable d’autant que l’animation et le dessin sont très réussis et intéressants. La suite ... gowith-theblog. com / oggy-et-les-cafards/
    • Sophie L.
      J'y vais cet apres midi avec mon fils de 5 ans...Il adore ce dessin animé a la télé. J'espére que le rendu sera de mm en film :)
    • David F.
      J'ai adoré la série et j'ai la vingtaine pourtant! J'espère que le film sera aussi bien!
    • Kao-BB
      Aaah, Oggy & les cafards, souvenirs, souvenirs...Je sais pas si j'irais le voir moi, et si la version film aura le même succès que la série! On verra bien!
    • Pro-Blockbuster
      sur canal family, j'adore cette série
    • Frederic Ermel
      Je viens de regarder la BA...Ca va etre space...
    • Blaste
      je viens de voir la BA "longue", ça confirme que je vais courir le voir le jour de sa sortie. ce qui est une expression, bien évidemment : je ne vais pas littéralement courir ! à moins qu'il pleuve ou que je sois énormément en retard. ce qui ne serait pas étonnant, en soi. que je sois en retard, je veux dire, non qu'il pleuve. s'il se met à pleuvoir je ne vais pas prétendre m'y être attendu et me tourner vers mon voisin de rue pour lui faire remarquer que cela n'a rien d'étonnant, ce serait absurde... sauf si mon voisin de rue lui-même adopte un air étonné, ne portant qu'un t-shirt en coton recyclé, un short et des tongs. dans cette situation, effectivement, si une certaine complicité, voire une relative connivence se crée, je pourrai glisser dans le fil de la discussion que le retournement météorologique était somme toute bien prévisible. mais si une complicité ou une connivence se crée, c'est que je ne serai pas en retard. et dans ce cas je n'aurai pas à me furioriser (à comprendre : me rendre furieux) à ma propre encontre en me faisant remarquer avec insistance que ce que j'ai fait avant de me diriger vers la salle de cinéma, j'aurais pu le faire la semaine passée, voire les jours suivants, qu'il n'y avait aucune urgence véritable à le faire ce jour-ci à cette heure-ci... bien évidemment, si je suis seul dans la rue à ce moment-là, la question de la connivence avec un potentiel voisin ne se pose même pas. je serai alors même en avance, et je m'ennuierai en attendant l'heure de la séance, repensant non sans une dose modérée d'auto-dérision à ces supputations fatalistes auxquelles j'aurais si glorieusement songées aujourd'hui même. à moins, et on en revient au point 1.b. évoqué ci-dessus, à savoir que je sois de manière effective en retard. et là je louperais au mieux les publicités diffusées systématiquement en début de séances, au pire je ne saurais arriver dans les temps pour assister au début de la projection et je rentrerai chez moi en programmant d'aller voir le film un autre jour. mais alors j'aurais fait un aller-retour jusqu'au cinéma pour rien, puisque je n'aurais pas vu le film pour lequel je me déplaçais... tout ça pour faire une chose que j'aurais pu faire la semaine passée ou bien encore les jours suivants. ce serait alors une bien belle leçon de vie que j'expérimenterais : il faut faire les choses dont on a le plus envie avant de faire les choses dont on a le moins envie. ce qui revient à peu de choses près à un proverbe bien connu dans la région de laquelle je suis originaire. dans le sud. quoi qu'il en soit, j'ai très envie de voir ce film.
    Voir les commentaires
    Back to Top