Mon AlloCiné
Lumière d'été
facebookTweet
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Lumière d'été
Date de reprise 12 avril 2017 - Version restaurée
Date de sortie 26 mai 1943 (1h 52min)
Avec Madeleine Renaud, Pierre Brasseur, Madeleine Robinson plus
Genre Drame
Nationalité français
Séances (1) Ce film en VOD
Spectateurs
3,343 notes dont 12 critiques

Synopsis et détails

Une jeune femme venue retrouver son amant dans une auberge de montagne, près d’un barrage en construction, est bientôt l’objet des avances d’un châtelain désœuvré et d’un ingénieur. Tous sont entraînés dans la ronde de la passion, de la jalousie et des intrigues, jusqu’au drame…
Distributeur Ciné Sorbonne
Récompense 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 1942
Date de sortie DVD 20/11/2013
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD 10/11/2015
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 4 anecdotes
Budget -
Date de reprise 12/04/2017
Langues Français
Format production -
Couleur N&B
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 1

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Les séances par ville
Voir plus de villes
Pour visionner Lumière d'été en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Lumière d'été
Définition standard
VF
Disponible sur une Box Internet
Lumière d'été
Définition standard
VO
Lumière d'été
Définition standard
VF
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Lumière d'été - Édition Prestige
Lumière d'été - Édition Prestige (DVD)
neuf à partir de 7.19 €
Lumière d'été - Édition Prestige
Lumière d'été - Édition Prestige (DVD)
neuf à partir de 5.70 €

Acteurs et actrices

Madeleine Renaud
Madeleine Renaud
Rôle : Cricri
Pierre Brasseur
Pierre Brasseur
Rôle : Roland
Madeleine Robinson
Madeleine Robinson
Rôle : Michèle
Paul Bernard
Paul Bernard
Rôle : Patrice
Casting complet et équipe technique

Critiques Spectateurs

chrischambers86
Critique positive la plus utile

par chrischambers86, le 03/02/2014

3,5Bien

A partir de 1942, les cinèastes français sont de plus en plus contraints de marcher sur les traces du cinèma nazi officiel,... Lire la suite

João J.
Critique négative la plus utile

par João J., le 01/09/2014

2,5Moyen

Film réalisé dans des conditions difficiles à une époque de guerre certes, on peut saluer ce tour de force sans pour autant... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
8% (1 critique)
17% (2 critiques)
33% (4 critiques)
33% (4 critiques)
8% (1 critique)
0% (0 critique)
12 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Une Provençale ou une Corrézienne ?

Tourné aux studios de la Victorine à Nice en ce qui concerne les scènes intérieures, Lumière d'été fut filmé, pour les séquences en extérieur, non pas en Haute-Provence, là où est censée se dérouler l'action, mais en Dordogne et en Corrèze, notamment près du barrage de l'Aigle, alors en construction et que l'on appellera par la suite le barrage de la résistance.

La constance d'une actrice

Madeleine Renaud, Crici dans le film, joue dans quatre films de Grémillon à la suite. Elle avait, avant Lumière d'été, joué pour le cinéaste dans Remorques, où elle partageait la vedette avec Jean Gabin, ainsi que dans L'Etrange Monsieur Victor, qui avait rien de moins que Raimu pour tête d'affiche. Après Lumière d'été, elle rejouera avec Grémillon dans Le ciel est à vous. Elle y tient encore une fois le rôle principal.

Un court retour

Pierre Brasseur, grand comédien français que l'on retrouve tout aussi bien chez Marcel Carné que chez Yves Allégret, avait déjà joué pour Grémillon avant Lumière d'été. On avait pu le voir dès 1936 dans Les Pattes de mouche, qui le mettait en scène auprès de Renée Saint-Cyr.
4 Secrets de tournage

Dernières news

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1942, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1942.

Commentaires

  • letelephage

    Je n'ai pas du tout accroché à ce film. J'avoue ne pas avoir été jusqu'au bout. C'était lent, et les personnages manquaient de panache.

Voir les commentaires
Back to Top