Mon AlloCiné
    Chemin de croix
    Chemin de croix
    Date de sortie 29 octobre 2014 (1h 47min)
    Avec Lea van Acken, Franziska Weisz, Klaus Michael Kamp plus
    Genre Drame
    Nationalité allemand
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    2,3 16 critiques
    Spectateurs
    3,6 122 notes dont 29 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Maria, 14 ans, vit dans une famille catholique fondamentaliste. A la maison comme à l’école, son quotidien est régi par les préceptes religieux. Entièrement dévouée à Dieu, elle n’a qu’un rêve : devenir une sainte. Suivant l’exemple de Jésus, elle entame son propre chemin de croix dont rien ni personne ne peut la détourner.
    Titre original

    Kreuzweg

    Distributeur Memento Films Distribution
    Récompenses 1 prix et 8 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 2014
    Date de sortie DVD 03/03/2015
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD 28/08/2016
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues Allemand
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 140018

    Regarder ce film

    En VOD
    Cinemasalademande
    à partir de (4.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (5.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 11.25 €
    Chemin de croix
    Chemin de croix (DVD)
    neuf à partir de 12.97 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Chemin de croix Bande-annonce VO 1:54
    Chemin de croix Bande-annonce VO
    313 072 vues

    Acteurs et actrices

    Lea van Acken
    Rôle : Maria
    Franziska Weisz
    Rôle : Mère
    Klaus Michael Kamp
    Rôle : Père
    Florian Stetter
    Rôle : Père Weber
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Sud Ouest
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • La Croix
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • L'Express
    • Ouest France
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Cahiers du Cinéma
    • Paris Match
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    16 articles de presse

    Critiques spectateurs

    WutheringHeights
    Critique positive la plus utile

    par WutheringHeights, le 31/10/2014

    5,0Chef-d'oeuvre
    Jamais le cinéaste ne lâche son "concept" de départ et si l'ombre de Haneke plane, ce n'est pas pour rien. Il ne ...
    Lire la suite
    poet75
    Critique négative la plus utile

    par poet75, le 30/10/2014

    0,5Nul
    Quatorze scènes, quatorze stations de chemin de croix, quatorze plans fixes (hormis deux mouvements de caméra) pour ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    21% (6 critiques)
    38% (11 critiques)
    17% (5 critiques)
    17% (5 critiques)
    7% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Chemin de croix ?
    29 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Sélectionné à la Berlinale

    Chemin de croix a été sélectionné au festival du film de Berlin de 2014, en compétition officielle. S'il n'est pas reparti avec la récompense suprême, il a néanmoins décroché l'Ours d'argent du Meilleur Scénario.

    La passion de Maria

    Dietrich Brüggemann a organisé le Chemin de croix de Maria en quatorze parties, tel une succession de tableaux. Quatorze, comme le nombre d’étapes qui composent le périple de Jésus avant la crucifixion. Pour appuyer cet effet artistique, le film a été tourné en plan séquence et en plan fixe, et on n’y recensera que quatre mouvements de caméra.

    Premiers pas

    Avant Chemin de Croix, Lea van Anken, qui incarne Maria, n'avait aucune expérience du septième art. Le film marque également les débuts des acteurs Lucie Aron, Moritz Knapp et Georg Wesch.
    5 Secrets de tournage

    Dernières news

    Films recommandés
    Haewon et les hommes
    Haewon et les hommes
    Anton Tchékhov 1890
    Anton Tchékhov 1890
    Quatre nuits avec Anna
    Quatre nuits avec Anna
    L'Institutrice
    L'Institutrice

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2014.

    Commentaires

    • George O
      La base minimum du cinéma c'est une histoire qui sonne vrai. Ici quasiment tout sonne faux dans ce qui n'est qu'une énième tentative de crédibiliser la foi catholique.
    • Michel N.
      film magnifique !
    • Maria B.
      Peu importe la fin que le réalisateur choisit et l'intensité des mortifications, l'influence culpabilisante qui parasite la vie de tout les jours est bien là: le prêtre est plus vrai que nature!
    • Claude M.
      J'ai longtemps fréquenté saint Nicolas du Chardonnet et n'ai jamais entendu parler d'enfant mort de faim pour devenir saint... Peut-être un peu exagéré, tout de même, non ?
    • Maria B.
      Ayant été élevée à saint Nicolas du Chardonnet ce film m'a beaucoup parlé... Très juste!
    • naurouze
      Voilà un film qui veut surfer sur la vague du conformisme et de l'anticléricalisme primaire. Il est certain que nous sommes devant une image transposée imputant à la religion catholique ce qui devrait être placé au regard d'une religion qu'il ne faut pas surtout nommer au risque de se retrouver devant une fatwa ou face aux tribunaux avec les lobbies aux fesses. Voyez, par exemple, le sort réservé à "L'Apôtre". Le public ne s'est heureusement pas trompé. Préférant le subtil "Marie Heurtin" et boudant cet immondice.
    • LBDC
      (...) Il n’y malheureusement que peu de choses à dire sur cette quatrième réalisation du cinéaste allemand : si la symbolique du film – critique de l’intégrisme par le prisme du chemin de croix du Christ – est bien présente, elle n’en est pas moins relativement lourde, et au-delà de soulever le manque de subtilité de Brüggemann pour ce qui est de traiter son sujet, on n’a que peu à dire sur CHEMIN DE CROIX. Aussi premier degré qu’il est maîtrisé, impossible de renier le talent qu’a le réalisateur pour capter les règles qui régissent ce microcosme très singulier.La forme peut déstabiliser : composé de treize tableaux – le plus souvent des plans-fixes mais on compte aussi trois ou quatre plan-séquences – et donc de treize scènes, CHEMIN DE CROIX est un film très cadré, très construit, presque architectural. On joue ici beaucoup sur le placement des acteurs, le champ, le hors-champ et l’induit. En ça, le film se rapproche de THE TRIBE – comparaison appuyée par leurs thématiques très similaires – les ambitions ne sont pas les mêmes, mais les deux projets partagent beaucoup de points communs qu’il est intéressant de comparer.Au-delà de son parti-pris de mise en scène réussi, c’est le casting de CHEMIN DE CROIX qui ressort vraiment : l’ensemble des acteurs est très bien dirigé, notamment dans les rôles tenus par des jeunes, vraiment très convaincants. Lea van Acken est excellente, de même que l’interprète de sa mère, Franziska Weisz, dont la rudesse et la colère du jeu transcende complètement les scènes où elle apparaît. Et si, plus que sa composition et de son final d’une noirceur et d’un pessimisme assez terrassant, il fallait retenir une chose du film de Brüggemann, ce serait bien cela (...) VIVIENRetrouvez l'intégralité de notre avis à propos de CHEMIN DE CROIX sur Le Blog du Cinéma
    • matthias A.
      C'est le problème général du cinéma allemand qui s'enfonce dans la maîtrise totale de la mise en scène. Ils veulent tous suivre Haneke mais ne font que le caricaturer.
    • angelabassompierre
      et le pire film, j'avais trop de peine pour Maria et ai quitté la salle pas longtemps après, j'ai tenu 49-50 minutes..... pas accroché et même décroché. Il est lent, moralisateur, d'une autre époque! comment vouloir devenir nonne? se priver de vivre et s'enfermer.... maria est rabrouée et malmenée on dirait et le début et le discours totalitaire et endoctrinant, c'est désolant! pour un public très très patient qui ressent une foi vive, une conviction que rien ne fait fléchir et tendance maso maso... c'est si triste. "De l'autre côté du mur" donnait une issue, un espoir et du mieux par après, làje ne saurai jamais et y repenser m'horripile et je me sentais maldigérais mal et ça a remuétant de choses, comme de percevoir de la rigidité pour une toute jeune ado qui va vers un chemin de croix.... pas aimé, ciné indépendant sans trop de soleil.
    • Soisimple
      Effectivement, intéressant.
    • matthias A.
      Oh mon Dieu, le chemin de croix est-il pour le personnage principal ou pour le spectateur ? Je croyais qu'on en avait fini avec ces films hyper-maîtrises et d'une austérité sans nom. C'est la pire b-a de l'année.
    • Shanea
      intéressent :o
    Voir les commentaires
    Back to Top