Mon Allociné
Dear White People
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Dear White People
Date de sortie 25 mars 2015 (1h 48min)
Avec Tyler James Williams, Tessa Thompson, Kyle Gallner plus
Genre Comédie
Nationalité Américain
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,6 25 critiques
Spectateurs 2,9914 notes dont 68 critiques

Synopsis et détails

La vie de quatre étudiants noirs dans l‘une des plus prestigieuses facultés américaines, où une soirée à la fois populaire et scandaleuse organisée par des étudiants blancs va créer la polémique. Dear White People est une comédie satirique sur comment être noir dans un monde de blancs.
Distributeur Happiness Distribution
Récompenses 2 prix et 1 nomination
Voir les infos techniques
Année de production 2014
Date de sortie DVD 18/08/2015
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 8 anecdotes
Box Office France 107 859 entrées
Budget -
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 141798

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Dear White People en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Dear White People
Haute définition
VF - VOSTFR
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
  • Louer (2.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Dear White People
Définition standard
VO - VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (4 €)
  • Louer (5 €)
Dear White People
Définition standard
VOST
Ce film en VOD
  • Louer (2.99 €)
  • Louer (3.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
  • Acheter (11.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
Dear White People (DVD)
Date de sortie : mardi 18 août 2015
neuf à partir de 16.09 €
<strong>Dear White People</strong> Bande-annonce VO 1:44
Dear White People Bande-annonce VO
127 181 vues
<strong>Dear White People</strong> Teaser VO 1:16

Acteurs et actrices

Tyler James Williams
Tyler James Williams
Rôle : Lionel Higgins
Tessa Thompson
Tessa Thompson
Rôle : Samantha White
Kyle Gallner
Kyle Gallner
Rôle : Kurt
Teyonah Parris
Teyonah Parris
Rôle : Colandrea 'Coco' Conners
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • 20 Minutes
  • Paris Match
  • Libération
  • Les Inrockuptibles
  • TF1 News
  • Culturebox - France Télévisions
  • L'Express
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Figaroscope
  • Le Dauphiné Libéré
  • Première
  • Ecran Large
  • aVoir-aLire.com
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Télérama
  • Metro
  • Critikat.com
  • Direct Matin
  • Studio Ciné Live
  • La Croix
  • Cahiers du Cinéma
  • Ouest France
  • L'Humanité
  • Positif
25 articles de presse

Critiques Spectateurs

Africultures
Critique positive la plus utile

par Africultures , le 01/04/2015

4,0Très bien

(...) Ce que semble dire Simien, c'est que si les stéréotypes ont la peau dure, c'est aussi parce que chacun s'en drape.... Lire la suite

poet75
Critique négative la plus utile

par poet75, le 27/03/2015

3,0Pas mal

La génération Obama n'en a pas fini avec les préjugés et les racismes. Le réalisateur, Justin Simien, en fait la démonstration... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
4% 3 critiques 25% 17 critiques 31% 21 critiques 19% 13 critiques 13% 9 critiques 7% 5 critiques
68 Critiques Spectateurs

Photos

16 Photos

Secrets de tournage

Débuts à Sundance

Dear White People a été présenté en Compétition au Festival de Sundance en janvier 2014, où il a remporté le prix spécial du jury, pour la meilleure fiction américaine.

Un titre qui prend à contre-pied

Le titre du long métrage, Dear White People, n'a pas été choisi au hasard. Il s'agit également de celui d'une émission de radio dans laquelle Samantha White, étudiante née d’un couple mixte, moquait les comportements et les préjugés des Blancs envers les Noirs sur le campus.
8 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2014, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 2014.

Commentaires

  • MarylOu S.

    le réalisateur Justin Simien

  • Haly A.

    Sortira t-il en france?

  • alastor78

    Je ne sais pas s'il parlerait à un public français, qui a une vision des conflits ethniques complètement différent parce que notre Histoire est très différente. En tant qu'étudiant dans une de ces universités américaines prestigieuses que le film critique je trouve que Dear White People était un film qui avait besoin d'être fait. Il est actuel, il affiche une distance critique remarquable, une impertinence, une intelligence et un sens de l'humour qui en fait un grand film d'auteur et ici en Amérique ça me paraît être un film essentiel pour parler de ces problèmes de racisme bien réels mais que ces institutions préfèrent ignorer.
    En France où l'on a essayé de nous bassiner il y a quelques mois avec le racisme anti-blanc et cette sorte de victimisation des blancs, j'ai peur que le film soit mal reçu et mal compris dans son propos.

  • bigeasy

    Au contraire, ce film peut faire beaucoup de bruits en France, il est particulièrement actuel ! Et il me semble que nous avons autant de préjugés que les Américains, si ce n'est plus (à quand un président noir dans notre pays ?) ! Peu importe la différence de nos Histoires, nous avons tous des préjugés et nous faisons tous des micro stéréotypes ! Il suffit d'ouvrir n'importe quel quotidien en ce moment pour s'en rendre compte...
    De plus la population française compte beaucoup de minorités (qu'elles soient raciales, religieuses, sexuelles... ). J'ai eu aussi la chance de voir ce film, et il parle d'identité raciale certes, mais surtout d'identité au sens large. C'est une thématique qui parlera a beaucoup, même si on fait partie de la "majorité". D'ailleurs les 4 personnages noirs sont tous très différents les uns des autres, et aucun n'a réellement le beau rôle, il en est de même pour les blancs (on ne voit pas cela dans la bande annonce). Donc pas plus de racisme anti-blancs qu'anti-noirs dans ce film non plus. C'était une sacrée surprise, qui vaut vraiment la peine d’être vue en effet !

  • Pulp-Movies.com

    “ Un film sensible et délicat. Il aborde des sujets actuels avec pertinence et raillerie pour une satire intéressante et amusante ” La suite ici: http://pulp-movies.com/2015/03...

  • Destal

    Je voulais faire un film sur la difficulté d'un Blanc de s'intégrer avec des Noirs et maintenant je suis en prison pour "Apologie du racisme et de l'antisémitisme nauséabond qui rappelle les heures les plus sombres de notre Histoire" :'(

  • Destal

    Je pense que tu es resté trop longtemps aux États-Unis, parce que personne ne nous bassine avec le racisme anti-Blancs en France. Et c'est bien dommage, il serait temps de mettre un mot sur ces violences quotidiennes.

  • Marie E.

    Ce n'est pas du tout la même chose on ne peut pas comparer.

  • olideo

    Ce qui me fait surtout marrer, c'est que pour des gens comme ce réal. ou toi alastor78 le racisme est ontologiquement (comme dirait Onfray) le fait des blancs et ne peut pas être le fait d'autres "catégories". Or c'est faux. Et ceux qui nient cela sont des niais.

  • olideo

    En quoi c'est pas la même chose ? En quoi se retrouver traiter de "sale blanc" par un groupe de noirs, d'arabes, ou d'asiastiques n'est pas la même chose que le contraire ???? Explique-moi, j'aimerai comprendre, Marie E. Est-ce que le racisme est ontologiquement le fait des Blancs ? Est-ce ça que tu penses ?

  • niels1997

    Evidemment que le racisme envers les blancs existe, personne ne dit le contraire, mais cela reste un phénomène qui a bien moins d'impact sur notre société que les formes de racisme envers les autres origines en France. Tu as souvent entendu parler d'un blanc qui s'est fait refuser un emploi pour sa couleur de peau? C'est un phénomène qui existe, mais beaucoup trop mis en avant par certaines personnes (qui la plupart du temps n'en souffre pas) par rapport à son importance.

  • BoyAndMoon

    Si le racisme est pour toi simplement le fait de se faire "traiter" au détour d'une rue - l'acte d'une seule personne, une fois, il y a un mois ou deux -, c'est que tu n'y a pas beaucoup réfléchis.
    Il y a tout un tas de façon d'apprendre sur le racisme - structurel, celui qu'on vit présentement en France & ds beaucoup d'endroit à vrai dire -, son histoire, etc. sur internet si ça t’intéresses réellement.

    Puisque ta rhétorique semble être le-racisme-va-dans-les-deux-sens, je répète: Structurel.

    (J'aurai du me douter qu'il y aurai ce genre de commentaire sur cette page.)

  • Maxou.

    Quasiment aucun rire dans la salle,à la limite de l'ennui,je lui met 2.5 pour la réalisation.

  • Z20070225112459007372269

    Nous n'avons pas tenu jusqu'a la fin!
    Pour nous ce Film est sans intérêt , l'humour trop peu présent pour une comédie!
    Peut être trop politique pour nous!

  • Thierry k.

    J'ai jamais pu blairer les films de ce genre. En lisant vos commentaires ça m'a pas donné envie.

  • Thierry k.

    Oui mais il n'a pas tort sur un point. Le racisme n'a pas de couleur. Apres j'ai pas vu le film donc peut être qu'il est bien foutu et qu'il va dans les deux sens (se moquer de la discrimination positive ET négative). Mais j'en doute fortement.

  • Thierry k.

    Non mais le racisme est différent selon les pays et la culture de ceux ci (ainsi que l'ethnie visé également )

  • Thierry k.

    "à quand un président noir dans notre pays ?"

    A quand une présidente dans notre pays pendant que tu y es.

    Aucun intérêt. Seules les idées comptent en politique (femme noir blanc on s'en branle). Mais bon aux USA le président n'est qu'un pantins. Obama c'est juste pour renvoyer une belle image. Il est télévisuable c'est bien.

  • Guillaume D.

    Découvrez ma critique du film :) http://apreslefilm.over-blog.c...

  • Pierre Yves C.

    non mais non mais non

  • Christoblog

    Bavard, original et chiant. http://www.christoblog.net/201...

  • chryerle

    euh...c est moi ou c est incompréhensible leurs soucis à ces jeunes étudiants??!! J ai carrément décroché en fait! : /

  • Adriana B.

    C'est amusant et original, mais l'intrigue est la plus confuse.

  • alastor78

    Le racisme ne peut être le fait que de la classe dominante. Une ethnie qui n'est pas au pouvoir ne peut pas être raciste. Elle peut avoir des préjugés raciaux certes mais n'étant pas en position de pouvoir elle ne peut pas défendre une idéologie raciale qui oppresser la classe dominante. Dear white people en parle d'ailleurs très bien. Et cela ne veut pas dire que les préjugés raciaux ne doivent pas être combattus et dénoncés, mais c'est bien le manque de compréhension du racisme qui de nos jours l'entretient. Pourquoi? Parce que quelqu'un de blanc come toi et moi a force de dire qu'il est oppressé en vient à confondre les agressions verbales ou physiques ou les moqueries qu'il peut subir avec un système socio-économique et politique qui privilégie notre groupe ethnique par rapport aux autres. C'est cette même logique perverse que beaucoup d'internautes utilisent pour relativiser ce qu'ils ne perçoivent pas comme du racisme ou du sexisme.

  • alastor78

    Destal, c'est bien possible. Je ne suis plus en france depuis deux ans alors je n'ai pas nécessairement beaucoup d'information sur le climat politique actuelle de la France :) J'en suis resté à Coppé et son histoire de pain en chocolat mais si ce ne sont plus des choses qu'on entend en France, ma foi j'en suis ravis.

  • alastor78

    Pour reformuler ce que dit Guest dans son message :le problème n'est pas nécessairement d'avoir un président blanc ou noir mais d'avoir aussi peu de minorités dans notre gouvernement et dans notre paysage politique. On est un pays qui compte beaucoup de noirs et d'arabes mais ce sont des groupes qui ne sont pas nécessairement très représentés politiquement, idem pour les femmes.

  • CreedTime

    Pas décoché un sourire du film ! Les références sont bien trop locales pour espérer trouver une clientèle en France par exemple ! Après, rien d'original aussi bien dans la mise en scène que dans les clichés des personnages et leurs évolutions ! Musique omniprésente, balourde, parfois de mauvais goût ! Je préfère les films où les gens vivent ensemble que les films où les gens sont sectaires et tendent à prôner le clivage racial et la notion même de "race". Pour moi il n'y a pas des blancs, des noirs, des jaunes, il n'y a que des gens ! Avec ce genre de film rétrograde on est loin d'un hymne à la tolérance et à l'unité ! Au delà du message, le film reste très peu drôle (est-ce là son but finalement ?) et se perd dans les arcanes de la comédie américaine !

  • Antraks N.

    Petite propagande des Démocrates associés. Même pas un navet, trop anecdotique... L'oubli attend ce film.

  • Ahlam A.

    Jai la meme vision que toi mais il faut savoir qu aux etats unis ce nest pas comme sa et quand on connait la societe americaine et le clivage qui y existe, le film est plutot intelligent

  • Just A Word

    Cette bonne surprise du cinéma indépendant américain rappelle que de jeunes auteurs talentueux continuent d'arriver dans le milieu. Avec Dear White People, Justin Simien prouve qu'il a tout pour supplanter ses aînés. Une comédie savoureuse, intelligente et aux personnages délicieux.
    Rien de moins.

    http://justaword.eklablog.com/...

  • Thierry k.

    Les femmes ça s'est largement "amélioré" meme si intellectuellement parlant je trouve ce raisonnement totalement absurde. Normallement on est censer voté pour des personnes parceque leurs idée nous plaisent et non a parcequ'ils appartiennent à une catégorie de personnes qu'ils seraient sencer représenter.

  • @l@in

    Ma femme et moi sommes fan de quasiment tous les films primés à Sundance
    mais ce film on a pas aimé du tout et pourtant on l'a vu en V.O. car on comprend bien l'anglais , mais rien n'y fait , et on a attendus et attendus que ce film décolle ...

  • @l@in

    Et oui !

  • alastor78

    Je comprends ton raisonnement mais il est difficile de pouvoir représenter les idées d'une minorité dont on ne fait pas parti parce que ayant des privilèges qu'ils n'ont pas on ne comprend pas forcément les problèmes qu'ils peuvent rencontrer. D'où l'importance d'avoir un gouvernement n'étant pas constituer à 90% d'hommes blancs sexagénaires.

  • Thierry k.

    Oui mais non. Si un blanc sexagénaire apporte des idées plus interressante qu'un algérien qui a la vingtaine je vois pas pourquoi on priviligierai celui qui n'a pas les meilleurs idées (et inversement ) et puis des minorité au sein du gouvernement français il y en a et des femme aussi.

  • Thierry k.

    Il y a meme des juifs pro israelien (BHL) donc niveau minorité on est bon

  • alastor78

    J'ai du mal à croire qu'un blanc sexagénaire auraient de meilleurs idées quand aux besoin des jeunes algériens qu'un autre algérien ayant connu cette situation et je doute aussi qu'on vote vraiment uniquement pour des idées et non des personnes à moins de croire que la grande majorité des hommes blancs sexagénaires ont des idées globalement supérieurs à celles de tous les autres groupes de la population. Si c'était le cas la situation socio-économique du pays serait bien meilleure.

  • Thierry k.

    Dans ce cas il faut que la france accepte le communautarisme dans sa charte et qu'elle divise la tribune par communauté. Tribune de femme de gays par Ethnie etc... Voilà ou ça mene si on pousse le délire à fond.

  • zvock083

    Un film choral qui raconte la vie quatre étudiants noirs. On m'avait recommandé ce film comme étant une comédie satirique originale, drôle voir osée seulement, j'ai vu un film ennuyeux et qui surtout n'est absolument pas drôle, je crois que c'est le point qui m'a le plus déçu. L'histoire n'est pas intéressante, elle accumule les clichés avec des personnages bien stéréotypés qui sont pour le coup tout sauf attachants de plus le film manque énormément de rythme, j'ai trouvé ça d'un ennui mortel. 1/5

  • christophe l.

    Intelligent mais laborieux pendant la première heure pour ne pas dire complètement barré. Ensuite le propos devient plus claire et la narration plus fluide pour remettre en cause tout ce que croyions savoir sur le racisme. Émouvant au bout du compte et un putain de bon film qui vous fera réfléchir mais accrochez vous les premières 60 minutes sont déroutantes.

  • littlething o.

    je trouve les critique assez injuste, j'ai personnellement trouvé le film fascinant, la satyre est très intelligente, je n'ai pas vu le film comme une comédie et c'est vrai que le film en lui même n'est pas particulièrement drôle mais il ne cherche pas spécialement a l'être, peut être un peu trop bavard mais ça m'a pas dérangé. Le film est aussi moins adapté au public français qui n'a pas forcement la même vision des problèmes raciaux.
    Mais le film est pour moi un chef-d'oeuvre , la réalisation est parfaitement maîtrisée, le sujet est traité de manière très subtile, les intrigues des différents personnages sont très bien amenées et caractérisées. J'ai vu certains commentaires disant que les personnages étaient des stéréotypes et pourtant j'ai rarement vu un film faisant un portrait aussi complexe de personnages noirs, surtout aux états unis où ils manquent très souvent de dimensions, les dialogues claquent et le tout pousse a une réflexion sur l'identité et le racisme.
    A voir, dans le cas où la question vous parle, ceux qui n'ont pas questionnement interne sur ça n'ont pas grand intérêt à le regarder à mon avis

  • Amaranth26

    Une mise en scène vraiment brillante. Un sujet traité avec intelligence, même si effectivement pour un public français, il est plus délicat de comprendre toutes les références. un très bon film.

  • Aladdyen

    un film est réalisé PAR un américain POUR un public américain ! surtout ne mélangons pas tout. c'est en regardant ce film, que l'on se rend compte, qu'on est bien en france.... les américains ont bcp de retard, ce film peut leur faire bcp de bien

Voir les commentaires