Mon Allociné
Le Caravage
facebookTweet
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Le Caravage
Date de sortie 28 octobre 2015 (1h 10min)
Avec Bartabas
Genre Documentaire
Nationalité Français
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse 3,5 16 critiques
Spectateurs 2,965 notes dont 19 critiques

Synopsis et détails

Chaque jour, de bon matin, Bartabas travaille son cheval préféré Caravage. Tous les deux ont une conversation silencieuse où chacun guide l’autre. Atteindront-ils une certaine perfection qui les autorise à se présenter devant un public ? Traverser les pépins de santé, se remettre de séances ratées, s’affiner, goûter la joie d’un sans faute. Le cinéaste est admis à être témoin de cette intimité. A la longue, c’est la naissance d’un trio où les coeurs sont ensemble. Le spectateur en fera peut-être un quatuor.
Distributeur Pathé Distribution
Voir les infos techniques
Année de production 2015
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 6 anecdotes
Budget -
Langues Français
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 142402

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner Le Caravage en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
Le Caravage
Haute définition
VF
Disponible sur une Box Internet
Ce film en VOD
  • Louer (3.99 €)
Le Caravage
Haute définition
VF - VOST
Ce film en VOD
  • Acheter (11.99 €)
  • Acheter (9.99 €)
Le Caravage
Définition standard
VF
Ce film en VOD
  • Louer (4.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
<strong>Le Caravage</strong> Bande-annonce VF 1:25

Acteurs et actrices

Bartabas
Bartabas
Rôle : Lui-même
Casting complet et équipe technique

Critiques Presse

  • Positif
  • Le Nouvel Observateur
  • 20 Minutes
  • Les Inrockuptibles
  • Première
  • Le Dauphiné Libéré
  • Libération
  • Studio Ciné Live
  • Les Fiches du Cinéma
  • Télérama
  • La Croix
  • La Septième Obsession
  • Cahiers du Cinéma
  • Le Monde
  • Critikat.com
  • aVoir-aLire.com
16 articles de presse

Critiques Spectateurs

Extremagic
Critique positive la plus utile

par Extremagic, le 13/11/2015

3,5Bien

De fait c'est le premier Cavalier que je vois. Alors je connaissais déjà le discours théorique qu'il tient sur le cinéma,... Lire la suite

Laurent C.
Critique négative la plus utile

par Laurent C., le 31/10/2015

3,0Pas mal

Qui de l'homme ou de l'animal domptent l'un ou l'autre ? La question est d'ores et déjà posée dès l'entrée du film, où le... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
5% 1 critique 16% 3 critiques 26% 5 critiques 11% 2 critiques 26% 5 critiques 16% 3 critiques
19 Critiques Spectateurs

Photos

7 Photos

Secrets de tournage

Un sujet difficile à filmer

Alain Cavalier confie avoir eu du mal au début à filmer correctement l'intimité du célèbre écuyer Bartabas et son cheval préféré Caravage : "Il est fait de rythmes et mélodies musculaires qu’il faut capter à la seconde. J’étais jaloux de l’aisance de Bartabas sur sa monture, j’étais navré de mes mains pataudes sur ma caméra. Je me suis entêté. Bartabas m’a aidé ; il ne s’alarmait pas quand il me voyait douter qu’un film puisse sortir de tout ça."Chaque jour, le metteur en scène passait une demi-heure, sans parler et filmait la cérémonie intime qu’est le travail de Bartabas avec Caravage sur les figures équestres codées ou inventées.

Note d'intention du réalisateur

"J’aimais beaucoup, tôt le matin, prendre le métro à la Porte de Saint-Cloud pour me rendre au Fort d’Aubervilliers, siège du théâtre équestre Zingaro. À l’écurie, je disais « Bonjour » à la palefrenière et je la filmais qui brossait, tressait, sellait un cheval harmonieux et de haute taille nommé Le Caravage. Elle le conduisait au manège. Bartabas, grand écuyer, apparaissait. Je lui disais « Bonjour », ce qui était ma deuxième parole. Pendant une demi-heure, sans échanger un mot, j’étais admis à la cérémonie intime qu’est le travail de Bartabas avec Le Caravage sur les figures équestres codées ou inventées. J’étais témoin d’une conversation silencieuse entre deux corps, dont l’un pèse huit cents kilos. En fin de séance, je disais « Merci » à Bartabas. Je suivais la palefrenière jusqu’à l’écurie où elle était aux petits soins pour Le Caravage. Un autre « Merci » vers elle avant de retourner au métro. J’avais prononcé quatre mots. Plus n’était pas nécessaire pour tisser le lien entre l’écuyer, le cheval et le filmeur."
6 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2015, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2015.

Commentaires

Voir les commentaires