Mon AlloCiné
Petites
facebookTweet
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Petites
Avec Magali Woch, Ingrid Molinier, Julie-Marie Parmentier plus
Genre Comédie dramatique
Nationalité français
Spectateurs
3,410 notes dont 1 critique
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

Evocation de la jeunesse d'Emilie, Inès, Stella et Marion, quatre filles liées par une indéfectible amitié.
Distributeur -
Voir les infos techniques
Année de production 1997
Date de sortie DVD -
Date de sortie Blu-ray -
Date de sortie VOD -
Type de film Télefilm
Secrets de tournage -
Budget -
Langues Français
Format production 35 mm
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Acteurs et actrices

Magali Woch
Magali Woch
Rôle : Emilie
Ingrid Molinier
Ingrid Molinier
Rôle : Inès
Camille Rousselet
Camille Rousselet
Rôle : Marion
Casting complet et équipe technique

Critique spectateur

christophe b.
Critique positive la plus utile

par christophe b., le 29/01/2012

5,0Chef-d'oeuvre

"Petites", c'est la version originale, la première moitié non amputée de "La Vie ne me fait pas peur", réalisée pour Arte,... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
100% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
1 Critique Spectateur
Votre avis sur Petites ?

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Commentaires

  • Rapha?l Zacharie de IZARRA

    Elle a le sourire mutin, le geste puéril et la mèche fringante. Deux prunelles venimeuses qui effraient déjà les hommes. Et font rougir le diable. Voilà une innocente au bord de l'enfer qui joue avec le feu, à peine consciente. Une âme d'enfant dans un corps de sorcière...

    C'est une fleur qui s'éveille, douce, fragile, pubère. Et sanguine, vénéneuse, redoutable. C'est une eau vive qui jaillit, fraîche, chaste, prude. Et trouble, écarlate, insolente.

    En ces traits gracieux et paisibles on sait de futures amours pleines de promesses trahies, de rendez-vous sous l'orage, d'étreintes impies, d'infidélités ostensibles et de serments voilés. Dans ces cheveux trop fins, trop longs, trop clairs, on devine déjà l'empreinte des baisers égarés, des brins de paille oubliés, avec la brise tardive du soir pour les chasser. Et puis des senteurs de musc dans le cou. Et un ou deux jaloux pour le lui reprocher.

    Les robes blanches du jour alterneront avec les coupables échancrures de la nuit. Les ébats éhontés au fond des théâtres, les étreintes furtives aux coins des monuments, les baisers de voleur derrière les portes cochères et les soupirs indus destinés aux oiseaux de passage succéderont aux heures interminables passées à bayer sous les étoiles en sempiternelles compagnies : amants de longue haleine et inconnus fiévreux se croiseront sous les dentelles de ce démon sans défense. Inconstance innée et pouvoir insidieux de la femme ! Tant d'années glorieuses à venir... L'ange a hérité de la beauté des damnées. La créature terrestre prend forme. Et elle a toute une vie de femme à faire.

    C'est une pucelle de quinze ans.

    Raphaël Zacharie de IZARRA

Voir les commentaires
Back to Top