Mon AlloCiné
    The House That Jack Built
    The House That Jack Built
    Date de sortie 17 octobre 2018 (2h 35min)
    Avec Matt Dillon, Bruno Ganz, Uma Thurman plus
    Genres Drame, Thriller
    Nationalité danois
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,1 33 critiques
    Spectateurs
    3,3 838 notes dont 117 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 16 ans
    États-Unis, années 70.
    Nous suivons le très brillant Jack à travers cinq incidents et découvrons les meurtres qui vont marquer son parcours de tueur en série. L'histoire est vécue du point de vue de Jack. Il considère chaque meurtre comme une œuvre d'art en soi. Alors que l'ultime et inévitable intervention de la police ne cesse de se rapprocher (ce qui exaspère Jack et lui met la pression) il décide - contrairement à toute logique - de prendre de plus en plus de risques. Tout au long du film, nous découvrons les descriptions de Jack sur sa situation personnelle, ses problèmes et ses pensées à travers sa conversation avec un inconnu, Verge. Un mélange grotesque de sophismes, d’apitoiement presque enfantin sur soi et d'explications détaillées sur les manœuvres dangereuses et difficiles de Jack.
    Distributeur Les Films du Losange
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 2018
    Date de sortie DVD 05/03/2019
    Date de sortie Blu-ray 05/03/2019
    Date de sortie VOD 11/02/2019
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 4 anecdotes
    Budget € 8,74 millions
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 145672

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (13.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (5 €)
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 17.19 €
    The House That Jack Built
    The House That Jack Built (DVD)
    neuf à partir de 17.98 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    The House That Jack Built Teaser VO 0:48
    The House That Jack Built Teaser VO
    62 934 vues

    Interview, making-of et extrait

    Le Face Cannes #9 - Jeudi 17 mai 2018
    Le Face Cannes #9 - Jeudi 17 mai 2018
    3 vues
    4 vidéos

    Acteurs et actrices

    Matt Dillon
    Rôle : Jack
    Bruno Ganz
    Rôle : Verge
    Uma Thurman
    Rôle : Femme n°1
    Siobhan Fallon Hogan
    Rôle : Femme n°2
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Culturopoing.com
    • La Septième Obsession
    • Le Monde
    • Transfuge
    • 20 Minutes
    • Cahiers du Cinéma
    • Culturebox - France Télévisions
    • Ecran Large
    • La Croix
    • L'Ecran Fantastique
    • Le Journal du Dimanche
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Mad Movies
    • Marie Claire
    • Télérama
    • CNews
    • Le Nouvel Observateur
    • Paris Match
    • Première
    • Sud Ouest
    • Critikat.com
    • La Voix du Nord
    • Voici
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • Le Figaro
    • Le Journal du Dimanche
    • L'Express
    • Marianne
    • Positif
    • Télérama

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    33 articles de presse

    Critiques spectateurs

    AZZZO
    Critique positive la plus utile

    par AZZZO, le 22/10/2018

    5,0Chef-d'oeuvre
    Le cinéma doit montrer le monde et la complexité des relations humaines, faire ressentir l'amour, la joie, la ...
    Lire la suite
    6013
    Critique négative la plus utile

    par 6013, le 22/10/2018

    0,5Nul
    Une horreur !Complètement décalé et loufoque Je n’avais pas fait attention que le réalisateur était Lars von ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    15% (18 critiques)
    34% (40 critiques)
    17% (20 critiques)
    15% (17 critiques)
    6% (7 critiques)
    13% (15 critiques)
    Votre avis sur The House That Jack Built ?
    117 Critiques Spectateurs

    Photos

    17 Photos

    Secrets de tournage

    De la télé au ciné

    The House that Jack Built devait à l'origine être une mini-série de huit épisodes.

    Retour à Cannes

    The House that Jack Built a été présenté hors-compétition au Festival de Cannes 2018. Sept ans après Melancholia, le film marque le retour de Lars Von Trier sur la Croisette où ses propos durant la conférence de presse avaient fait scandale. Affirmant qu'il "comprenait Hitler", le réalisateur avait été déclaré persona non grata par Thierry Frémaux, délégué général du Festival.

    Un parfum de scandale

    Une centaine de spectateurs a quitté la salle lors de la projection cannoise du film, choquée par les meurtres perpétrés à l'écran.
    4 Secrets de tournage

    Dernières news

    Le Grand Bain, Venom, A Star is Born... La Rédac' débat dans notre nouveau podcast ciné
    NEWS - Sorties Ciné
    jeudi 1 novembre 2018
    Quels sont les films qu'il ne fallait pas manquer en ce mois d'octobre qui vient de s'achever ? La Rédac' fait le débrief'...
    Lars von Trier : "La violence graphique est présente parce que ce serait tricher de ne pas en mettre"
    NEWS - Interviews
    mercredi 17 octobre 2018
    Lars von Trier était de retour à Cannes il y a quelques mois pour son nouveau film choc "The House That Jack Built". Nous...
    25 news sur ce film
    Films recommandés
    Melancholia
    Melancholia
    Utøya, 22 Juillet
    Utøya, 22 Juillet
    Nymphomaniac - Volume 2
    Nymphomaniac - Volume 2
    The Happy Prince
    The Happy Prince

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2018, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2018.

    Commentaires

    • AleXX46
      Sacré Lars Von Trier
    • Gogekuu 1
      Film introuvable en bonne qualité nul part
    • Benjamin L
      Comme la grande majorité de ses films (pour ne pas dire l'intégralité), le dernier Von Trier n'échappe pas à la règle : clivant, irrévérencieux mais extrêmement soigné, violent et poétique, complexe et en même temps d'une simplicité parfois déconcertante... Von trier nous fait entrer dans la tête de ce tueur en série campé de manière magistrale par un Matt Dillon dont j'avais presque oublier quel formidable acteur il est ! Alors oui, cela peut être dérangeant pour le spectateur, avec ses malaises, quelques longueurs, ses redondances, ses interrogations, mais n'oublions pas qu'il s'agit là d'un parti pris, celui d'une vision par le seul prisme du tueur, de sa vision de la réalité, de son oeuvre, et sans que celle-ci ne soit jamais remise en question par une perception différente de ses actes... Bref, étant donné qu'il est toujours difficile de parler de ce genre de film, et bien visionnez-le, c'est mon meilleur conseil ! (4/5)
    • Mr.Green
      Un film très... sophistiqué :D l’humour noir à son paroxysme. Et superbe fin. 4/5
    • Glutonim
      Bah ça se dit critique, c'est un peu simple, c'est comme aller voir un block Buster et se plaindre des effets spéciaux, si t'as pas aimé c'est que t'as voulu te faire du mal en te matant un film que tu saurais violent, et c'est peut être un de ses moins hard
    • Glutonim
      Bah il est très glauque mais pas si violent enfin gore
    • Glutonim
      Je pourrait être d'accord mais ce n'est pas justifié
    • Glutonim
      Mais je parle de Dante mais si je dit ça les mecs comprendront le film, à exploiter
    • Glutonim
      Michel Legrand, hitler, lui même (michel le grand c'est une connerie)
    • Glutonim
      Ouais mais Nympho c'est pus du sexe, en fait The house that jack built est aux meurtres ce que Nympho est au sexe
    • Glutonim
      Bah des fois c'est plus des références quand ils parlent de la violence dans les oeuvre il se montre carrément avec des scènes de Melancholia ou de Nymphomaniac
    • Glutonim
      Si tu savait que ça serait à l'image de son auteur sachant qu'il à fait anti christ et nymphomaniac tu savait à quoi t'attendre donc je trouve que ta critique est injustifié, c'es comme dire de climax c'est déguelasse alors j'aime pas alors que c'est du Gaspar noé, et non je ne dit pas ça parce que tu est Véga mais parcelle ta critique est injustifiée
    • Glutonim
      C'est vrai qu'au final, le film si t'enlève la scène dont je ne parlerais pas mais ou l est histoire de nichons, le films n'est pas si violent
    • Glutonim
      Ceux qui n'ont pas vu le film ils vont être surpris quand ils vont voir la gueule de la maison
    • Frank Castle
      Wow. Wow wow wow.Un film passionnant, je n'avais vu jusque là que Nymphomaniac de Von Trier et si l'on y voit des gimmicks revenir, l'humour noir très grinçant lmlège selon moi les références artistiques qui se faisaient plus lourdes dans ce dernier. Matt Dillon est bluffant, c'est un film dérangeant et efficace et, étonnamment, assez drôle au final. Le mélange entre ces tons créé un malaise supplémentaire d'ailleurs.
    • Sushi-Overdose
      Pour les dix ans de mon site Silence-action.com, des DVD et Blu-ray du film sont à gagner : http://www.silence-action.c...
    • Flashpoint
      Film pas si confus que cela comme interpétrent certaines critiques et pas si brutales non plus, soyons honnêtes... Von Trier ne délivre clairement pas SA Master Piece... On ne ressent pas le mal-être d'un après Melancholia ou le malaise d'un Nymphomaniac voir la tristesse que dégage Dogville. La thématique abordée, a savoir d'un Serial Killer, n'est pour autant pas vide de sens mais la classicité du propos et le manque de véritable réflexion plombe pas mal le film. J 'ai beaucoup pensé à C'est arrivé prêt de chez vous (désolé, référence d'un belge oblige) et je me suis fait la réflexion que Poelvoorde reste à ce jour l'Homme représentant le mieux l'esprit torturé que l'on peut retrouvé dans ce genre de narration.... A Bon Entendeur... je ne dis pas non plus que CEAPDCV est le meilleur film de Seriel Killer Hein.
    • Laurent M
      Lars von Trier, incontestablement, tenait à nous proposer un film d'une noirceur, d'une angoisse sans concession ! Et bien, on ne peut que constater qu'il y est indéniablement parvenu. Matt Dillon quand à lui, nous livre une performance remarquable avec son personnage de Jack, tueur en série psychopathe. Jack pendant tout le déroulé du film, nous fait part au travers de ces dialogues intérieurs avec Verge, de ces impressions, ces ressentis, ces pensées, ces auto-analyses des meurtres qu'il met en scène, les considérant comme une œuvre d'art et qu'il commet de sang froid, avec une barbarie et une sauvagerie sans pareil pour chacun d'entre eux. Lars von Trier, arrive parfaitement à transmettre la solitude psychologique et intérieure à laquelle est confronté le personnage, malgré les conversations avec Verge. Ce film est une véritable analyse sur les dérives mentales de la nature humaines, pouvant conduire à des des actes d'une folle et redoutable cruauté. 4,5/5
    • KRMA V.
      Ted bundy j’ai envie de dire
    • KRMA V.
      La scène du nichon m’a fait rigoler aussi, enfin c’est surtout ce qu’il en fait ^^
    Voir les commentaires
    Back to Top