Mon AlloCiné
    New York 1997
    New York 1997
    Date de reprise 19 décembre 2018 - Version restaurée (1h 34min)
    Date de sortie 24 juin 1981 (1h 34min)
    Avec Kurt Russell, Lee Van Cleef, Ernest Borgnine plus
    Genres Action, Science fiction
    Nationalités américain, britannique
    Bande-annonce Séances (2) Ce film en VOD
    Spectateurs
    3,7 5467 notes dont 401 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    En 1997, Manhattan est devenu une immense prison ghetto où vivent, en micro-société, trois millions de prisonniers. Victime d’un attentat, l’avion du Président des États-Unis s’écrase en plein Manhattan avec des documents ultra-secrets. Snake, un dangereux criminel, est chargé, en échange de sa grâce, de partir à la recherche du Président. Parachuté dans Manhattan, il dispose de vingt-quatre heures pour mener à bien sa mission… 
    Titre original

    Escape From New York

    Distributeur Splendor Films
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1981
    Date de sortie DVD 08/02/1999
    Date de sortie Blu-ray 23/10/2008
    Date de sortie VOD 03/06/2013
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 10 anecdotes
    Budget 6 000 000 $
    Date de reprise 19/12/2018
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 53157

    Séances

    Les séances par ville
    Voir plus de villes

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (7.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    New York 1997 - 4K Ultra HD + Blu-ray + Blu-ray bonus - Édition boîtier SteelBook
    New York 1997 - 4K Ultra HD + Blu-ray + Blu-ray bonus - Édition boîtier SteelBook (DVD)
    neuf à partir de 59.00 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bandes-annonces

    New York 1997 Bande-annonce VO 1:05
    New York 1997 Bande-annonce VO
    32 196 vues

    Interviews, making-of et extraits

    Merci Qui? N°43 - "New York 1997" 3:01
    Merci Qui? N°43 - "New York 1997"
    22 804 vues
    Top 5 N°57 - Les borgnes 1:55
    Top 5 N°57 - Les borgnes
    27 712 vues
    La Minute N°251 - Wednesday 25 June 2008 4:48
    La Minute N°251 - Wednesday 25 June 2008
    44 489 vues
    12 vidéos

    Acteurs et actrices

    Kurt Russell
    Rôle : Snake Plissken
    Lee Van Cleef
    Rôle : Bob Hauk
    Ernest Borgnine
    Rôle : Cabbie
    Donald Pleasence
    Rôle : Président des Etats-Unis
    Casting complet et équipe technique

    Critiques spectateurs

    lhomme-grenouille
    Critique positive la plus utile

    par lhomme-grenouille, le 30/12/2006

    5,0Chef-d'oeuvre
    OK, je le reconnais, la bonne vieille atmosphère « gros synthé et gros biscotos » des années 1980 me parle ...
    Lire la suite
    TheWaaalkingDead
    Critique négative la plus utile

    par TheWaaalkingDead, le 23/04/2012

    0,5Nul
    Le scénario fin comme du papier à cigarette, le manque de rythme, de suspense et d'enjeu. Je ne reviendrais pas sur ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    24% (98 critiques)
    30% (121 critiques)
    21% (85 critiques)
    15% (60 critiques)
    7% (27 critiques)
    2% (10 critiques)
    Votre avis sur New York 1997 ?
    401 Critiques Spectateurs

    Photos

    16 Photos

    Secrets de tournage

    Hommage appuyé

    John Carpenter a engagé Lee Van Cleef sur New York 1997 par amour pour Sergio Leone.

    Variation du nom

    En fonction des pays dans lequel le film était distribué, le nom du protagoniste, à la base Snake Plissken subit des modifications. Par exemple, en Italie, Snake Plissken fut changé en Hyena, tandis qu'en Corée, il sera baptisé Cobra Plissken.

    Cadre idéal

    Pour mettre en scène ce film à petit budget, le réalisateur choisit de tourner à Saint-Louis dans le Missouris. Le centre-ville, incendié dans les années 70, possédait l'atmosphère idéale pour incarner ce New York en état de délabrement. La municipalité, ruinée, laissa carte blanche à l'équipe de tournage: elle les autorise, par exemple, à plonger dans le noir total des quartiers entiers. Le reste des décors, en revanche, sera réalisé par des déc... Lire plus
    10 Secrets de tournage

    Dernières news

    Sorties cinéma : Aquaman surfe sur la vague des premières séances
    NEWS - Box Office
    mercredi 19 décembre 2018
    "Aquaman" domine les premières séances, en haut d'un podium serré. Le film DC Comics est suivi de près par "L'Empereur de...
    Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés de New York 1997
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 22 novembre 2018
    Les petits détails des plus grands films : "Aviez-vous remarqué ?" infiltre la prison de Manhattan Island... et le film-culte...
    32 news sur ce film
    Films recommandés
    Invasion Los Angeles
    Invasion Los Angeles
    The Thing
    The Thing
    The Thing
    The Thing
    Total Recall
    Total Recall

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1981, Les meilleurs films Action, Meilleurs films Action en 1981.

    Commentaires

    • Jeckxdeel
      Une pépite signée Carpenter. Tout simplement!
    • Jeckxdeel
      Ce film ne manque pas de rythme pourtant!
    • Jeckxdeel
      Franchement, je ne vois pas ce que ce film a de mou!
    • Ezhirel
      Je viens de le revoir en version restaurée 4K alors que je ne l'avais pas vu depuis des années, et je trouve qu'il a extrêmement bien vieilli (c'est également le cas de Christine et The Thing de Carpenter, qui ont une réalisation très avant-gardiste pour l'époque). Les plans sur la ville sont sublimes. En revanche, petit effet Mandella, j'étais sûr et certain qu'on voyait la tête de la statue de la liberté arrachée de son corps et couchée au sol, et en fait non, on la voit que sur l'affiche. Ca m'a surpris.
    • Père Tarain a.i.n comme pain
      Tu m'étonnes Kurt Russel est bon mais le film très moyen !!!
    • Jeckxdeel
      Tout à fait d'accord! Et c'est vrai que sa suite (surtout le second degré de cette suite) est assez pénible!!!!!
    • Jeckxdeel
      C'est très loin d'être un mauvais film!!!!!
    • Didier M.
      Entièrement d'accord.Splissken, l'anti héro borgne, la prison, la violence,la nuit, la musique, aux antipodes des films pour bisounours dont se goinfre la génération actuelle.NY 1997, The Thing, Predator, Boulevard de la mort, T1, etc j'en redemande.
    • Nassou Peace
      culte ne veut pas forcément dire bon film. beaucoup de nanars sont cultes
    • THE PUNISHER
      Attention chef-d’œuvre culte des années 80 ! En 2018 j’aimerais bien une suite un troisième volé avec un Snake Plissken Vieillissant et encore plus Badass,le rajeunissement numérique est aussi une solution on l’a vue dans les Gardiens de la Galaxie le Rajeunissement de Russell est tout simplement bluffant !
    • Cyphre14
      De la part d'un homophobe, xénophobe et analphabète comme toi, c'est un compliment.
    • Mario B.
      Triso.
    • Cyphre14
      Oui, celui des mauvais films. Bonne soirée.
    • Mario B.
      Vu tes goûts d'élite, pas étonnant. Il y a un niveau d'art qui ne t'es pas accessible.
    • Spawn Wesker
      bah après les gous et les couleurs , par exemple retour vers le futur est culte mais moi je l aime pas du tout
    • Cyphre14
      Ce que je ne m'explique pas.
    • Spawn Wesker
      le film a un peu mal viellis mais il est vraiment bon , je susi sur qu il se sont inspiré de snake pour créer Solid Snake de metal guar solid ;)
    • Spawn Wesker
      ah bah pourtant il est culte ;)
    • Dumdumboy
      On néglige souvent un aspect très important du film : la qualité de son casting. On ne mentionnera pas Kurt Russell car on l'a fait mille fois, mais Carpenter a réussi à réunir dans son film quelques-unes des tronches les plus savoureuses parmi les seconds rôles du cinoche américain : le magnétisme de Van Cleef, la bonhomie de Borgnine, l'ambiguité de Pleasance et de Dean Stanton. Ajoutons à cette joyeuse bande la classieuse Adrienne Barbeau et le charismatique Isaac Hayes.Toutes ces présences apportent beaucoup au film.Sinon, p...que c'est énervant tous les commentaires des blancs-becs de la génération actuelle qui massacrent les perles de notre jeunesse ! Vivement qu'ils se mangent la même chose par leurs (sales) gosses ^^
    • Cyphre14
      Entre la série B et la série Z, le film a très mal vieilli : effets spéciaux cheaps, dialogues ridicules et scénario nanardeux. Pas grand-chose à sauver.
    Voir les commentaires
    Back to Top