Mon AlloCiné
    Mad Max
    Mad Max
    Date de sortie 13 janvier 1982 (1h 25min)
    Avec Bertrand Cadart, David Bracks, Mel Gibson plus
    Genres Action, Science fiction
    Nationalité australien
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    4,0 1 critique
    Spectateurs
    3,6 9974 notes dont 553 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Interdit aux moins de 12 ans
    Sur les autoroutes désertées d'une Australie méconnaissable, une guerre sans merci oppose motards hors-la-loi et policiers Interceptor, qui tentent de triompher de la vermine au volant de voitures aux moteurs surgonflés. Dans ce monde en pleine décadence, les bons, les méchants, le manichéisme disparaissent...
    Distributeur Warner Bros. France
    Récompense 1 nomination
    Voir les infos techniques
    Année de production 1979
    Date de sortie DVD 19/11/1997
    Date de sortie Blu-ray 02/05/2014
    Date de sortie VOD 13/10/2008
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 9 anecdotes
    Budget 650.000 $
    Langues Anglais
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 51869

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (9.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
    Mad Max Bande-annonce VF 1:41
    Mad Max Bande-annonce VF
    238 675 vues
    Mad Max Bande-annonce VO 2:55

    Interviews, making-of et extraits

    Mad Max : la scène préférée du réalisateur 1:12
    Mad Max : la scène préférée du réalisateur
    34 137 vues
    Faux Raccord N°68 - "Mad Max" 6:51
    Faux Raccord N°68 - "Mad Max"
    1 324 295 vues
    Merci Qui? N°220 - "Mad Max" 3:22
    Merci Qui? N°220 - "Mad Max"
    115 132 vues
    10 vidéos

    Acteurs et actrices

    Bertrand Cadart
    Rôle : Clunk
    David Bracks
    Rôle : Mudguts
    Mel Gibson
    Rôle : "Mad" Max Rockatansky
    Joanne Samuel
    Rôle : Jessie Rockatansky
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • aVoir-aLire.com

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    1 article de presse

    Critiques spectateurs

    L'homme le plus classe du monde
    Critique positive la plus utile

    par L'homme le plus classe du monde, le 02/02/2014

    5,0Chef-d'oeuvre
    Mad Max, c'est en quelques sorte la version futuriste et australienne du western italien. Les chevaux sont des motos, et ...
    Lire la suite
    Ptitlapinou
    Critique négative la plus utile

    par Ptitlapinou, le 30/06/2010

    0,5Nul
    J'ai tout simplement détesté...le sénario est inexistant, c'est long et ennuyeux au possible. ça vallait peut être ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    20% (109 critiques)
    28% (156 critiques)
    23% (127 critiques)
    18% (101 critiques)
    8% (46 critiques)
    3% (14 critiques)
    Votre avis sur Mad Max ?
    553 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Rentable... Très rentable !

    Tourné avec un budget d'environ 350 000 dollars, Mad Max a longtemps été le film le plus rentable de l'histoire puisqu'il a réuni près de 100 millions de dollars de recettes. Il a été détrôné en 2000 par Le Projet Blair witch.

    Le premier volet d'une trilogie visionnaire

    En plus d'être le tout premier long-métrage de George Miller, Mad Max pose les bases de ce qui allait devenir une des trilogies les plus marquantes du cinéma d'anticipation. Après ce premier opus tourné en 1980 et présentant une société futuriste en proie à la violence routière, Mad Max 2 (1982) et Mad Max au-delà du Dôme du Tonnerre plongent le héros dans un désert ravagé par une guerre nucléaire, accentuant le sentiment post-apocalyptique de la... Lire plus

    La révélation Mel Gibson

    Mad Max est le film qui a révélé Mel Gibsonsur la scène internationale. C'est la première fois que le jeune acteur tenait un premier rôle dans un long-métrage. Son salaire était alors de 15 000 dollars australien.
    9 Secrets de tournage

    Dernières news

    Aviez-vous remarqué ? Les petits détails cachés de Mad Max
    NEWS - Culture ciné
    jeudi 13 septembre 2018
    Les petits détails des plus grands films : "Aviez-vous remarqué ?" retrace les débuts du guerrier de la route Mel Gibson...
    Mini budgets, maxi profits : Les 25 films les plus rentables au Box Office mondial
    NEWS - Box Office
    vendredi 20 juillet 2018
    Si les films d'épouvante se taillent souvent la part du lion dans les films les plus rentables au BO, au regard de la faiblesse...
    26 news sur ce film
    Films recommandés
    Mad Max: Fury Road
    Mad Max: Fury Road
    Mad Max: The Wasteland
    Mad Max: The Wasteland
    Piège de cristal
    Piège de cristal
    Nous étions soldats
    Nous étions soldats

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1979, Les meilleurs films Action, Meilleurs films Action en 1979.

    Commentaires

    • Mothra M
      ah la la..vraiment les Marvel ont fait des degats sur les gouts..
    • Minan C.
      2,5/5
    • John Spartan vous une amende d
      Il faut vivre avec son temps , mais à sa sortie en 1982 après 3 années de censure , j'étais pas né , mais mon père l'a vu au ciné puis je peux 'assurer que ça a été une énorme claque pour tout le monde , ce film a 40 ans il ne faut pas l'oublier !!!
    • C'est pour ça
      Mad Max 2 son chef d'oeuvre pour moi pour son côté crépusculaire-Apocalyptique , puis Mel Gibson et Badass comme jamais , son meilleur rôle à mes yeux , le premier est énorme aussi , Fury Road est une grosse claque visuelle c'est indéniable puis un gros film d'action en puissance !!!
    • Max Rockatansky79
      Ce premier film n’était pas voué à avoir des suites. C’est lorsqu’ils ont pris la décision de tourner le 2éme qu’ils sont partis sur une version apocalyptique. Le premier volet était plus une vision « futuriste » de l’époque.
    • L'Otaku Sensei
      Un gros meh pour moi. Il y a du bon c'est évident mais pas de quoi s'extasier, c'est juste le Fast and Furious d'autrefois.
    • Spawn Wesker
      nimporte quoi...
    • Jack Sparrow Skeleton
      Pour moi c'est Fury Road son véritable Chefs-d'oeuvre ,le premier Mad Max était en effet bien à la hauteur mais c'est juste une préférence de ma part. Mais j'ai l'impression qu'à chaque fois que Miller travaille sur un film ,le résultat est toujours aussi grandiose et spectaculaire !!! ;DExemple :MAD MAX (Trilogie) + FURY ROADHAPPY FEET (Diptyque... il y en a que 2... dommage) BABE (Diptyque aussi) et encore ceux là je ne les ai pas encore vu !^^ J'en ai entendu que du bien sur Babe 1 & 2 ,alors !
    • vince34
      Un peu trop de violence à mon gout mais du grand cinéma quand même , une métaphore de la perte de repère en occident dans les années 70.
    • Naughty Dog
      le chef-d'oeuvre de Miller <3
    • Fred Poirieux
      Faut que tu change de pseudo .. c'est pas compatible avec tes avis !
    • Kariboom
      Un bon prequel qui prépare bien le terrain pourMad Max 2 que je regarde ce soir. Petite déception par rapport à l'excellentissime Fury Road mais le désert absolu n'est pas encore présent sonc c'est normal. Max ne devient Mad qu'à la fin mais dans une vengeance jouissive! 4/5
    • Kariboom
      Ça y est je l'ai reçu a moi la trilogie
    • Thibarr
      "Max à la plage" ou "Max ne s'attend pas à c'qui lui colle au derche"
    • Kariboom
      Bon je me suis pris le steelbook collector de la trilogie mais je doit attendre a cause du retard d'Amazon. wait and see
    • Der Metzgermeister
      " Climat tendu en permanence " - T'as pas du voir la même séquence de 45mn qui aurait valu qu'on renomme ce film " Les vacances de Max "
    • MGM-ranger
      Une très bonne série B dans un univers unique et captivant.4/5
    • felson
      J'avoue être sur le cul quand je vois ici toutes les critiques négatives sur ce film pourtant culte. Tous les détracteurs présents ici, qui se sont dits déçus par un film qui n'a pas répondu à leurs attentes! Sans vraiment préciser lesquelles. Ils n'ont pas eu droit à un film post-apocalyptique bien barré et monté à la Michael Bay, bref, à la mode pop-corn d'aujourd'hui? Ils n'ont pas eu droit non plus à un simple revenge-flick intégral, avec un mec style Charles Bronson qui du début à la fin, se contente de tuer des sales types qui lui ont fait beaucoup de mal? Automatiquement, le film a 'très mal vieilli'. Et bien entendu, le scénario est si mince, incohérent... pour ne pas dire que ce n'est pas l'histoire espérée. Parce que le type ne commence à se venger qu'à 15 minutes de la fin. Non, il aurait dû le faire dès le début, sans même qu'il y ait une raison valable à cela!C'est oublier ou ne pas penser que le film a été conçu à la fin des années 70 - à une époque où les films de pure terreur viscérale avaient une très bonne place dans le cinéma anglo-saxon, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui - avec un budget rikiki (seulement 350 000 $). Et que le réalisateur, George Miller, est à la base un médecin qui a vu défiler dans son hosto des tas et des tas d'accidentés de la route. Quand il décide de mettre en boîte son premier film, avec une petite trentaine de personnes et rien dans le portefeuille, c'est tout naturellement qu'il décide de faire de la route la vedette de son métrage. Flics comme gangs, tous s'affrontent donc sur les routes, au lieu de le faire dans des tripots ou des bars ou des commissariats. Le problème c'est que les flics sont trop peu nombreux pour espérer contenir longtemps la sauvagerie des gangs, qui accumulent les délits routiers et déclenchent les pires accidents, quand ils n'attaquent pas carrément les automobilistes. Quand le meilleur flic pistard décide de plaquer, l'anarchie devient totale et notre ex-flic finit par se prendre cette violence directement dans la figure - ce qu'il aurait d'ailleurs dû prévoir, il savait qu'il était l'objet de menaces. Il est acculé à pratiquer cette violence lui-même, pour venger sa famille et son meilleur ami sauvagement massacrés. Ce qui est très osé quand on pense que c'est à la base un flic et qu'il se sert d'un bolide volé pour assouvir sa vendetta personnelle.Mad Max est pour moi un film de terreur, d'horreur même, dans la mesure où c'est un film qui distille une tension, une atmosphère d'angoisse permanente, à la manière des meilleurs films de genre sanglants. Mais ici, tout prend une dimension particulière. Il s'agit d'une angoisse liée aux excès de vitesse et à ceux qui s'y complaisent pour le plaisir, un plaisir purement sadique qui finira par déteindre sur le personnage principal. Une tension de haute volée, présente dès le début, avec ce cinglé du volant qui menace les civils - au volant, là aussi, d'une voiture de flic volée. Il disparaît mais des motards nomades ne tardent pas à le remplacer, qui commettent les pires actes de lynchage, qui violentent le premier venu sans aucune raison. On voit tout ça et on a vite peur pour les êtres normaux et leurs familles, qui deviennent tous des proies trop faciles - et on a d'autant plus peur quand on voit un membre de ce gang de motards, vite relâché par une police impuissante, faute de témoignages. Car ces motards, qui sont en plus en pleine vendetta, ne vont bien sûr pas tarder à atteindre Max.Pour mieux ajouter à ce climat tendu en permanence, Miller serre le montage au maximum, autour d'une photo très rude, et d'acteurs engagés comme jamais, qui se donnent à fond, qui ont pris certains gros risques, notamment ceux qui tombent de leurs motos sur ce pont à la fin... Miller s'est à l'évidence mis beaucoup de pression en faisant ce film, ça se voit aisément en visionnant le résultat. On se demande comment il a pu mettre en boite un film pareil avec un budget aussi bas, et une équipe aussi réduite. Ca tient vraiment du miracle. L'atmosphère de pure terreur liée à la menace de cette violence barbare et gratuite qui plane sur ce couple là encore très normal, est magnifiquement rendue, notamment grâce à une musique entêtante de Brian May, qui colle bien aux bruits des motos et autres bagnoles lancées à toute berzingue, et à des plans et cadrages démentiels, notamment ces zooms rapides sur les yeux exorbités des protagonistes qui voient la mort tout près - le genre de plan terrifiant qui là encore n'est plus utilisé aujourd'hui, alors qu'il était très à la mode dans les années 70 et 80.Pour moi, Mad Max est un sommet de cinéma, un joyau brut, un condensé royal de terreur et de barbarie, plein de bruit et de fureur, dont le gros succès à l'époque (le film était devenu, avec 'Halloween' de Carpenter, le plus rentable de l'histoire du cinéma et le restera jusqu'en 2002) se justifie amplement et dément outrageusement les avis si négatifs de nos spectateurs béats d'aujourd'hui, habitués à déguster du Transformers pour gosses au petit déjeuner et du Fast & Furious pour jeunes adultes branchés et décérébrés, à l'heure de la soupe.
    • Tarek R.
      Je partage exactement le même ressentie
    • jojotaquin
      Pas complètement emballé par Fury Road, qui manquait cruellement d'histoire; il m'a malgré tout donné envie de découvrir l'univers de Mad Max. C'est donc avec beaucoup de curiosité que j'ai regardé MadMax.Malheureusement je ne suis pas vraiment rentré dans le film simplement parce qu'il a très mal vieilli. Beaucoup d'incohérences malgré un contexte intéressant (et plus présent que dans Fury Road), j'ai été vité déçu et eu du mal à tenir jusqu'au bout.Un peu comme un sportif qui faisait rêver tout le monde dans ses meilleurs années, mais qui, maintenant qu'il est retraité, nous impressionne grâce à quelques restes et qui malgré tout porte le poids de ses années.Donc je ne le noterais donc pas, par respect pour ceux qui ont été ébloui à la sortie du film.
    Voir les commentaires
    Back to Top