Mon AlloCiné
    Les Yeux fermés
    Les Yeux fermés
    Date de sortie 13 décembre 2000 (1h 20min)
    Avec Samuel Churin, Olivier Py
    Genre Comédie dramatique
    Nationalité français
    Bande-annonce Ce film en VOD
    Presse
    3,1 13 critiques
    Spectateurs
    3,0 4 notes
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Les yeux fermés raconte une histoire d'amour entièrement nocturne entre Vincent (Samuel Churin) et Olivier (Olivier Py ; La divine poursuite). Une intense relation qui ne va pas sans poser de problèmes.

    Vincent se dérobe à la tendresse comme au désir, obligeant le couple à rechercher pour ses ébats amoureux un troisième partenaire. Olivier, homme de théâtre, souhaiterait libérer Vincent de ses propres démons. Mais celui-ci est tout entier voué à son passé.

    Alors que son père, pilote, a été tué lors d'un accident d'avion, son métier consiste à décrypter les enregistrements des catastrophes aériennes. Cette profession méconnue et étrange le plonge dans une contemplation dont rien ne peut l'extraire. La part du refoulé est si puissante que Vincent n'a jamais fait le lien entre la mort de son père et son choix professionnel.
    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1999
    Date de sortie DVD 20/06/2007
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 5 anecdotes
    Budget -
    Langues -
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Regarder ce film

    En VOD
    Cinemasalademande
    à partir de (3.99 €)
    à partir de (3.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 59.89 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bandes-annonces

    Les Yeux fermés Bande-annonce (3) VF 1:19
    Les Yeux fermés Bande-annonce (3) VF
    518 vues

    Acteurs et actrices

    Samuel Churin
    Rôle : Vincent
    Olivier Py
    Olivier Py
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Presse

    • Aden
    • Chronic'art.com
    • Le Monde
    • Les Inrockuptibles
    • Ciné Live
    • L'Express
    • Positif
    • Première
    • Télérama
    • Urbuz
    • Le Nouvel Observateur
    • Repérages
    • Studio Magazine

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    13 articles de presse

    Photos

    Secrets de tournage

    Michel Fau (Michel)

    Les spectateurs ont pu le découvrir dans Cyrano de Bergerac (Jean-Paul Rappeneau, 1990). Il a joué dans Le créateur (Albert Dupontel, 1999) et Harry, un ami qui vous veut du bien (Dominik Moll, 2000).

    Olivier Py et la pensée chrétienne

    « C'est la construction de la pensée chrétienne, catholique qui est là. Je pense que ça aussi c'est un sujet propre au cinéma. Le personnage que je joue n'est jamais que celui qui va ramener le fils à son père. Ce qui importe c'est de savoir à quel moment le fils va retrouver le père. J'aime le cinéma d'Hollywood car il est obsédé par cette idée-là. Presque tous les scénarios américains se soutiennent de cette idée. »

    Olivier Py s'accommode du numérique

    « On sait qu'avec la caméra numérique, il y a des endroits, si on la fait travailler d'une certaine manière, où le spectateur profane, ne verra pas du tout le numérique. Il ne verra pas ces petits agacements de l'image. Par exemple, j'ai transposé pratiquement tout le film en extérieur/nuit, parce que je savais que là, ce ne serait pas une image de 35 couleur et ça ne donnerait pas cet effet un peu vitreux de la vidéo. »
    5 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1999, Les meilleurs films Comédie dramatique, Meilleurs films Comédie dramatique en 1999.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top