Notez des films
Mon AlloCiné
    Barrages - L’Eau Sous Haute Tension
    Bande-annonce Barrages - L’Eau Sous Haute Tension
    Prochainement / 1h 20min / Documentaire
    De Nicolas Ubelmann
    Nationalité français
    Bande-annonce
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Qui peut se passer d’électricité dans le monde d’aujourd’hui ? Qui peut vivre, travailler et se nourrir sans brancher une prise ou appuyer sur un bouton ? A chaque seconde, des milliards d’électrons circulent entre nous. Ils transportent nos voix, nos corps, nos données. Ils nous réchauffent, nous protègent et nous soignent. Mais alors que l’électricité est devenue une énergie vitale très peu savent vraiment d’où vient ce courant et pourquoi un jour... il se pourrait que la lumière s’éteigne. La Commission Européenne a mis en demeure la France pour qu'elle ouvre à la concurrence un tiers de ses grands barrages hydrauliques, gérés jusque là par EDF. Dénoncée par un grand nombre de députés, d'ingénieurs, d'économistes et de syndicats, et des habitants, cette décision pourrait entrainer de nombreux problèmes économiques, écologiques et sécuritaires. Alors quels sont les enjeux de cette ouverture à la concurrence ? Qu'avons nous à y gagner et qu'avons nous à y perdre ? »
    Distributeur Régie Sud
    Voir les infos techniques
    Année de production 2019
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa -

    Bande-annonce

    Barrages - L’Eau Sous Haute Tension Bande-annonce VF 2:00
    Barrages - L’Eau Sous Haute Tension Bande-annonce VF
    2 553 vues

    Critiques Spectateurs

    SothaSil
    SothaSil

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 150 critiques

    3,5
    Publiée le 16 février 2020
    Un documentaire qui fait le tour des problèmes que pose la privatisation des barrages. Le ton n'est pas polémique mais didactique. On peut cependant lui reprocher de ne pas assez entrer dans les détails, quitte à prendre le risque d'être technique et de perdre le spectateur. Par exemple, il aurait été intéressant de bien développer un cas de privatisation à l'étranger, d'interroger des acteurs locaux, d'étudier les conséquences. Un ...
    Lire plus
    lifesaver
    lifesaver

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 27 novembre 2019
    Barrages est le documentaire qui nous manquait pour informer les citoyens de l’absurdité imminente d’un sujet trop mal connu des français : la mise en concurrence des barrages hydroélectriques. Merci à Nicolas Ubelmann et à toute son équipe d’avoir si bien mis en images notre travail (accessible en ligne : sud énergie barrages) et le large consensus transpartisan sur le sujet : 38 intervenants de tous bords y déroulent une ...
    Lire plus
    Jean G.
    Jean G.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 17 janvier 2020
    Très bon film très bien expliqué, quand tout sera privé, on sera privé de tout. On y apprend plein de choses sur la privatisation des barrages.
    Zebr69
    Zebr69

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 6 février 2020
    Un documentaire à voir et à faire voir, qui illustre comment la dépossession des bien communs, du patrimoine commun des français, entrainera des catastrophes économico-environnementalo-sociales et spoliera les français d'une masse d'argent considérable qui filera dans la poche des actionnaires de grandes muktinationales !
    8 Critiques Spectateurs

    Photo

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2019, Les meilleurs films Documentaire, Meilleurs films Documentaire en 2019.

    Commentaires

    • lifesaver
      Barrages est le documentaire qui nous manquait pour informer les citoyens de l’absurdité imminente d’un sujet trop mal connu des français : la mise en concurrence des barrages hydroélectriques.Merci à Nicolas Ubelmann et à toute son équipe d’avoir si bien mis en images notre travail (accessible en ligne : sud énergie barrages) et le large consensus transpartisan sur le sujet : 38 intervenants de tous bords y déroulent une démonstration objective et sans faille.En résumé :1/ même s’ils ne produisent que 10 à 15% de l’électricité du pays, les barrages sont le véritable poumon du système électrique : à chaque instant, production et consommation doivent être absolument égales, et ce sont les barrages qui évitent régulièrement au pays des coupures généralisées (black-out) par leur faculté à démarrer très rapidement et leur capacité de stockage d’électricité (sous forme d’eau) sans réelle alternative à grande échelle. Tout opérateur privé qui fournira au réseau le kWh qui évitera le black-out (qui coûte une fortune) sera assis sur un véritable tas d’or !2/ les barrages d’EDF stockent 75% des eaux de surface du pays. Une eau qui sert à bien d’autres usages que la seule production d’électricité : agriculture, tourisme, navigation, refroidissement de sites industriels (dont les centra nucléaires), alimentation en eau potable... L’eau va se raréfier dans les trente années qui viennent (durée pressentie pour les concessions à venir) : on attend deux fois moins d’eau dans les rivières l’été. Le privé, c’est le monde du contrat. Le fort impact de la tragédie climatique sur la ressource en eau empêche de prévoir les usages futurs. Tout ce qui sera oublié dans les cahiers des charges sera payé au prix fort !3/ les barrages, par les gigantesques volumes d’eau qu’ils retiennent, sont les objets industriels potentiellement les plus dangereux du pays après les centrales nucléaires. L’Etat français a laissé à EDF le soin de surveiller ses barrages. Dans une période où le ministère de l’écologie va perdre 5000 emplois d’ici 2022, on voit mal comment l’Etat pourrait se doter de la puissance de contrôle suffisante pour assurer aux français leur sécurité. La finance court-termiste est incompatible avec le temps long et les sommes pharaoniques inhérents aux barrages. La vie des français qui habitent sous un barrage (quasiment la moitié du pays, située au Sud-Est d’une ligne Bordeaux Strasbourg où 97% de l’hydroélectricité est produite) serait directement menacée !La lumière, l’eau, la vie ! Mais ce n’est pas tout :4/ Économiquement, il est prouvé que la multiplication des opérateurs désoptimisera la gestion des vallées : le gilets jaunes et le reste des français doivent donc s’attendre à une explosion du montant de la facture !5/ Écologiquement, les barrages sont la clé de voûte de la réussi de la transition énergétique : pas d’intégration du solaire et du photovoltaïque, pas de sortie progressive des énergies fossiles et nucléaires sans des barrages intégrés sous un contrôle public et citoyen réinventé !Nous sommes à un moment charnière de notre histoire, où l’eau va se raréfier, et où nous devons impérativement réussir la transition écologique pour l’avenir de la planète et de nos enfants. Et c’est ce moment-là que nos politiques au pouvoir choisissent pour confier nos vies, notre eau et notre lumière à des intérêts privés, parfois étrangers, issus de puissances géopolitiques pas forcément amies avec la France ? C’est aberrant !Les citoyens doivent s’emparer de cet outil d’information massive (contact barrages@regiesud1901.org) : seule une mobilisation massive de l’opinion publique fera bouger les lignes. Dans l’état actuel des lois françaises, 150 des 400 barrages concédés doivent être mis en concurrence avant fin 2022.Jean, mon pote gilet jaune, résume tout ça en une seule phrase : ils veulent privatiser la pluie ! Ensemble, faisons barrage à cette spoliation : quand tout sera privé, on sera privé de tout !
    Voir les commentaires
    Back to Top