Notez des films
Mon AlloCiné
    Un pays qui se tient sage
    Bande-annonce Un pays qui se tient sage
    30 septembre 2020 / 1h 26min / Documentaire
    De David Dufresne
    Nationalité français
    Bande-annonce Séances (91)
    Presse
    3,7 13 critiques
    Spectateurs
    3,5 28 notes dont 1 critique
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Alors que s'accroissent la colère et le mécontentement devant les injustices sociales, de nombreuses manifestations citoyennes sont l'objet d'une répression de plus en plus violente. « Un pays qui se tient sage » invite des citoyens à approfondir, interroger et confronter leurs points de vue sur l'ordre social et la légitimité de l'usage de la violence par l'Etat.
    Distributeur Jour2fête
    Voir les infos techniques
    Année de production 2020
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 7 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 152392

    Séances

    Bande-annonce

    Un pays qui se tient sage Bande-annonce VF 1:52
    Un pays qui se tient sage Bande-annonce VF
    83 561 vues

    Critiques Presse

    • Culturebox - France Télévisions
    • Ecran Large
    • La Voix du Nord
    • Le Parisien
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Première
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Cahiers du Cinéma
    • CinemaTeaser
    • Critikat.com
    • Le Journal du Dimanche

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    13 articles de presse

    Critique Spectateur

    Alban
    Alban

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 10 septembre 2020
    Ce film est un navet intellectuel. Le réalisateur, et l’ensemble des témoignages et pseudos « intellectuels » déversent leur haine contre le système judiciaire et juridique sans aucun scrupule, si bien, que les gilets jaunes qui frappent des policiers sont applaudis comme des sauveurs. Où va-t-on ? Faire croire en utilisant une fausse citation de Max weber que l’on est doté d’un quelconque sens critique et en débattre ( ...
    Lire plus
    1 Critique Spectateur

    Photos

    Secrets de tournage

    Créer le débat

    Écrivain, journaliste et réalisateur, David Dufresne s’est déjà intéressé aux violences policières en tant que lanceur d’alertes et avec son roman Dernière sommation. L’envie d’y consacrer un film est né de l’avènement du téléphone comme caméra. S’il recense déjà avec son compte Twitter Allô@Place_Beauvau des vidéos de violences policières, Un pays qui se tient sage offre l’opportunité de montrer le contre-champ de ces violences et de créer... Lire plus

    Collecter les images

    David Dufresne a recueilli des images de violences policières via le compte Twitter Allô@Place_Beauvau. Ces images, il les a archivées, compilées, en en vérifiant l’authenticité, mais sans imaginer qu’il en ferait un film. Il a toutefois conserver les contacts de leurs auteurs : « Ma grande fierté est que 95 % des images « brutes » du film sont sourcées, datées, créditées et dûment payées. J’ai retrouvé 95 % des auteures et auteurs... Lire plus

    Des réseaux sociaux au grand écran

    Les images que l’on voit dans Un pays qui se tient sage ont déjà été visibles sur petit écran, des téléphones aux ordinateurs. Aux yeux de David Dufresne, elles valent bien plus que l’immédiateté et le buzz créés par les réseaux sociaux. D’où le besoin de les collecter dans un film : « Projetées sur grand écran, elles acquièrent une force de contre récit, de cinéma direct, brut, engagé. Et enfin, placées dans une perspective analytique,... Lire plus
    7 Secrets de tournage

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • Jean Charles B.
      Vu les commentaires.... Ça promet !!!
    • Maud Armelle
      « L état revendique pour son propre compte le monopole de l usage de la violence légitime » c est en partant de cette phrase de Max Weber ( utilisée et travestie par les mass médias en : l état a le monopole de l usage de la violence légitime » et encore d avantage tronquée par le ministère de l intérieur qui a récemment proclamé que «  LA POLICE a le monopole de l usage de la violence »que naît la réflexion de ce film . Qu est ce l état ? ( que veut dire «  revendique pour son compte »? Le compte du peuple ou le compte d autres personnes?)l état revendique auprès de qui ? Et Comment use t il de la police ? Est ce la police de l état qui agit ?ou la police du peuple qui élit cet état ? «  le monopole de l l usage de la violence » pourquoi ? Pour qui ? Dans quel contexte le concept est valide ou invalide? La violence dont on parle : que défend elle? Qui défend elle ? ( qui bénéficie de la répression policière en gros)? Le peuple ? Une partie du peuple ? Etc etc...la réflexion me semble passionnante et absolument nécessaire. Il ne s agira donc pas d être pour, ou contre ce film, mais il s agira de penser la violence d état à travers l usage qu elle fait ces derniers temps ,de la police , (utilisée comme instrument de coercition)...
    • Yogi Bhai
      Gilles est jaune et bientôt rougeIl suffit d'une nouvelle étincelle et la poudrière France risque bien d'exploser, les sociopathes au pouvoir iront-ils jusqu'au bout de leur délire totalitaire?
    • nikos182
      Et bien rigoles bien fort si ca te fait plaisir. Si les procédure de mise en sécurité du personnel policier t'amuses (ainsi que le nombres exponentiels de blessures en service dont ils sont victimes) je t'en pris, rigoles !Mais surtout, champion, n'hésites pas a nous expliquer omment ils auraient du faire pour interpeller autant de monde en même temps a Mantes La Jolie ? t'as l'air de t'y connaitre...
    • Cultivating Your New Experienc
      je rigole bien fort de ta première phrase. En l'espèce il n'y a rien a reprocher aux équipages interpellateurs , c'est ce qu'ils apprennent en école de policeje penses que tu viens de déceler un gros problème dans la police . On donne des armes à des écervelés en majorité qui au bout de quelques semaines sont prêt pour le combat.Chercher l'erreur
    • Chancre
      Une chose à répondre.....chuuuut!
    • -Nomade-
      Va leur dire, à Hong-Kong, que démocratie ou liberté sont des concepts d'art plastique (?) tout juste bons à étudier en philo, tiens, ça les fera sûrement ricaner...Et puis, en toute franchise, non, je n'ai pas tellement envie de me lancer dans un débat avec toi (sur les pages d'Allociné, en plus...) : j'ai suffisamment écumé les réunions et AG politiques ou syndicales pour en avoir définitivement perdu le goût. A force d'entendre des gens asséner, comme tu l'as fait plus haut, que non, mais le vrai problème, c'est pas ça, vous ne comprenez pas, il faut voir les choses dans leur ensemble, etc, j'ai fini par réaliser que, du coup, on ne réglait plus aucun problème...
    • -Nomade-
      Donc le problème (...) la légitimité d'un système qui n’évolue pas alors qu'il devrait être en constante évolution pour être en adéquation avec celle de sa sociétéÇa alors, dis donc, t'es drôlement innovant, toi ! Dans le genre concept bateau, tu te poses là, quand même...Bref...
    • nikos182
      Nan vous n'y connaissez rien ! Ce documentaire n'aborde pas l'action générale de la police en France sinon vous verriez le travail de police secours qui représente le métier premier de la Police en France (tant en terme de personnels que de volume d'activité).Il faut savoir de quoi on parle Ce documentaire aborde le sujet bien spécifique du Maintien de l'Ordre (les manifs quoi)
    • nikos182
      Un équipage de police enchaine les interventions au cours d'une même vacation (en une journée quoi), autant d'intervention ou ils ne savent jamais sur qui ils tombent (et chaque policier en a vue de vertes et des pas mûrs au cour de sa carrière), autant de moment ou ils risquent potentiellement leur vie a tous moment (le nombre de blessure (ou mort) en service étant en pleine augmentation d'ailleurs). Pas nécessaire d'être un pro police pour comprendre que leur sécurité prime avant tout
    • -Nomade-
      c'est ce qu'ils apprennent en école de police. Il n'y aucun fondement juridique pour reprocher quoique ce soitC'est tout le débat, précisément...Par ailleurs, on peut (on doit, même) interroger régulièrement sur la légitimité de l'usage de la violence par un état, son cadre, etc.Sinon, c'est pas la peine de prétendre vivre en démocratie.Pas nécessaire d'être un bobo pour piger ça...
    • nikos182
      En l'espèce il n'y a rien a reprocher aux équipages interpellateurs , c'est ce qu'ils apprennent en école de police. Il n'y aucun fondement juridique pour reprocher quoique ce soit aux forces de l'ordre sur l'histoire de Mantes la Jolie. Et si ils y en a qui ne sont pas content alors que ce n'est pas leurs métier, genre les bobos bonnes âmes qui n'y connaissent rien et qui s'offusquent dès qu'il voient une opération de police (n'importe laquelle d'ailleurs genre l'interpellation des rappeur Ademo, Moha la squale, ou la video de l'interpellation a la gare de Fleury-les-Aubrais qui sont des très bons exemples) qu'ils viennent expliquer aux formateurs qui théorisent ces modes d'intervention depuis toute leur vie dans le but de garder en sécurité les intervenants de police.Au dela de la video de Mantes la jolie (je pense que c'est juste la phrase que prononce le policier qui a intéresser le réalisateur et qui donne son titre au film d'ailleurs) je ne dis pas que le documentaire ne m'intéresse pas , je pense même aller le voir. Le maintien de l'ordre étant un domaine particulièrement complexe
    • -Nomade-
      Si le sujet du film, c'est interroger (...) sur l'ordre social et la légitimité de l'usage de la violence par l'Etat.,il me semble au contraire que cette vidéo, qui a frappé les esprits (et à juste titre, d'ailleurs) y mérite toute sa place, tout comme le débat qui peut aller avec.Parce que, bien évidemment, si : on peut reprocher des tas de choses à ce mode opératoire, ou, au minimum, en débattre.
    • Plaza13
      un film boulet jaune surfant sur la vaguelette que ça a suscité.
    • Ringo
      *ça
    • kyu f
      interessant , a voir si sa va etre bien
    • Mara Jade
      Policiers et gilets jaunes même combat contre la tyrannie oligarchique...
    • hjklm
      Si vous avez regardé la bande annonce, vous vous serez peut-être aperçu qu’il ne s’agit pas que de parler de la situation dans les banlieues, mais bien de l’action générale de la police en France. Un peu facile de réduire la police à la banlieue, non ?
    • Charles White
      Un film sur l'état et la violence policière.A quand un film sur les agressions réelles et la violence qui est bien plus présente en France, celle des banlieues et de la racaille basanée ?
    Voir les commentaires
    Back to Top