Mon AlloCiné
L'Homme des hautes plaines
facebookTweet
L'Homme des hautes plaines
Date de reprise 2 juillet 2003 (1h 45min)
Date de sortie 22 août 1973 (1h 45min)
Avec Clint Eastwood, Verna Bloom, Marianna Hill plus
Genre Western
Nationalité américain
Bande-annonce Ce film en VOD
Presse
4,0 3 critiques
Spectateurs
3,91954 notes dont 189 critiques
Ma note :
0.5
1
1.5
2
2.5
3
3.5
4
4.5
5
Voir les notes de mes amis  ?

Synopsis et détails

Un étranger, tout de noir vêtu, arrive dans une petite ville frontalière du sud-ouest américain. Trois jeunes cow boys le provoquent. Il les abat tous les trois. Les habitants lui demandent alors de les sauver de l'attaque de trois bandits qui ont juré la destruction de la communauté. Il accepte mais à des conditions qui vont bouleverser le conformisme de la bourgade...
Titre original

High Plains Drifter

Distributeur Théâtre du Temple
Voir les infos techniques
Année de production 1973
Date de sortie DVD 13/02/2001
Date de sortie Blu-ray 24/09/2013
Date de sortie VOD 01/04/2011
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 6 anecdotes
Budget -
Date de reprise 02/07/2003
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa -

Regarder ce film

En VOD
SFR
à partir de (2 €)
à partir de (3.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
En DVD BLU-RAY
Les Légendes du western : L'homme des hautes plaines + Winchester 73 + Les affameurs + La carav...
Les Légendes du western : L'homme des hautes plaines + Winchester 73 + Les affameurs + La carav... (DVD)
neuf à partir de 34.00 €
L'Homme des hautes plaines - Édition 40ème anniversaire
L'Homme des hautes plaines - Édition 40ème anniversaire (Blu-ray)
neuf à partir de 5.99 €
Voir toutes les offres DVD BLU-RAY
L'Homme des hautes plaines Bande-annonce VO 2:21
L'Homme des hautes plaines Bande-annonce VO
11 690 vues

Interviews, making-of et extraits

Top 5 N°393 - Les films de 1973 selon les spectateurs 2:13
Top 5 N°393 - Les films de 1973 selon les spectateurs
14 376 vues
Top 5 N°456 - Les entrées dans un saloon 2:31
Top 5 N°456 - Les entrées dans un saloon
16 518 vues
5 vidéos

Acteurs et actrices

Clint Eastwood
Clint Eastwood
Rôle : L'étranger
Verna Bloom
Verna Bloom
Rôle : Sarah Belding
Marianna Hill
Marianna Hill
Rôle : Callie Travers
Mitchell Ryan
Mitchell Ryan
Rôle : Dave Drake
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Les Inrockuptibles
  • TéléCinéObs
  • Zurban
3 articles de presse

Critiques spectateurs

MattBD
Critique positive la plus utile

par MattBD, le 09/12/2013

4,0Très bien

C'est en nettoyeur de village opprimé que Clint se mue pour réaliser son premier western. Un résultat probant où l'on retrouve... Lire la suite

chrischambers86
Critique négative la plus utile

par chrischambers86, le 25/04/2010

3,0Pas mal

C'est èvidemment dans les westerns que l'hèritage de l'homme sans nom est irrèfutable! L'ènigmatique ètranger de "L'homme... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
23% (43 critiques)
47% (88 critiques)
14% (26 critiques)
11% (21 critiques)
5% (9 critiques)
1% (2 critiques)
Votre avis sur L'Homme des hautes plaines ?
189 Critiques Spectateurs

Photo

Secrets de tournage

Un western sous influence

Premier western de Clint Eastwood en tant que réalisateur, L'Homme des hautes plaines mélange les genres. L'arrivée de son personnage marmoréen dans la ville de Lago évoque les westerns de Sergio Leone avec qui il a tourné de 1964 à 1966 les trois films légendaires qui composent la fameuse "trilogie des dollars" qui l'a révélé au public. Eastwood y perpétue la magie cinéphilique associée à son personnage d'"homme sans nom" en... Lire plus

Un mélange des genres

De retour d'Italie, Clint Eastwood rend hommage à l'univers Léonien tout en prenant distance avec cet héritage. Par la facture générale de sa mise en scène et les thèmes développés dans son scénario ( par Ernest Tidyman et Dean Riesner, bien que ce dernier ne soit pas crédité au générique), le film est d'avantage à rattacher à des westerns plus hollywoodiens, mais par ailleurs tout aussi anti-conformistes. La description de la ville collectivemen... Lire plus

Marre du western?

Après le triomphe international remporté par Le Bon, la brute et le truand, Clint Eastwood devenu définitivement un acteur de premier plan fonde en 1968 sa propre maison de production " Malpaso " avant de se lancer également dans la réalisation. La première production sous le label "Malpaso" sera d'ailleurs un western, Pendez-les haut et court dont il confiera la réalisation à Ted Post ( qui le dirigera d'ailleurs à nouveau da... Lire plus
6 Secrets de tournage

Dernières news

L'Homme des hautes plaines ce soir sur Ciné + Classic : l'héritage des westerns, les thématiques fétiches de Clint Eastwood... Tout sur le film !
NEWS - Films à la TV
mardi 2 août 2016

L'Homme des hautes plaines ce soir sur Ciné + Classic : l'héritage des westerns, les thématiques fétiches de Clint Eastwood... Tout sur le film !

À l'occasion de la diffusion de L'Homme des hautes plaines ce soir sur Ciné + Classic, découvrez 5 anecdotes autour de ce...
Ce soir à la télé : on mate "Cold in July" et "Les Rois du désert"
NEWS - Films à la TV
mardi 2 août 2016

Ce soir à la télé : on mate "Cold in July" et "Les Rois du désert"

Vous ne savez pas quoi regarder ce soir ? Les membres de notre rédaction vous indiquent les films à voir à la télévision....
7 news sur ce film

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1973, Les meilleurs films Western, Meilleurs films Western en 1973.

Commentaires

  • dydy-2306

    Un Western qui a prit un sacré coup de vieux, mais il reste sympa à regarder pour la présence de Clint Eastwood, et pour sa réalisation (on reconnait son style). A mes yeux, "L'Homme des hautes plaines" n'est pas indispensable, mais c'est à voir pour les fans du "monstre" ! :D

  • Chesterfield39

    Un film surprenant et très étrange, mais très logique et que j'ai beaucoup aimé. Ce n'est effectivement pas son meilleur mais c'est loin d'être le moins bon

  • jeanpierre1942

    Trés jubilatoire Clint Eastwood, bon pour le moral mais amoral par les actions.

  • Willi Larson

    Un superbe western du déjà génial et très charismatique Clint Eastwood !!!!

  • TommyDuke

    Mis en scène par Clint, ce western qui lorgne du côté des Leone, est plus l'occasion de nous présenter un anti-héros bien furax (certaines répliques sont énormes) dans une histoire de vengeance. Ce "huis clos" dans cette ville est pretexte à nous raconter le rapport que l'Homme entretient avec les habitants et leurs peurs, les femmes et leurs pulsions/répulsions amoureuses et sexuelles vis a vis de lui (rapports passionants et bien montrés). Une bonne dose d'action ponctue ce film qui raconte comment éradiquer l'enfer par l'enfer lui-même
    Un de ses meilleurs westerns.

  • romka92

    une tuerie surprenante merci clint pour moi ce western n'a rien à envier à ceux de leone il est tout simplement une suite logique du western spagetti , clint rend hommage au maitre.

  • jimboss

    Les indiens y sont où?

  • Tony cooper

    Un film pas mal, j'adore les westerns et Clint, mais tout de même un peu déçu, l'impression d'avoir déja vu ça, mais en mieux...

  • -Misao-

    Les indiens sont au début, quand ils leurs filent des bonbons et des couvertures ;) Mis à part ça, moi j'ai adoré ce film, vraiment !

  • -FRANCKY-

    les revu ce soir clint excellent mais le film sympas sans plus ... 2/5

  • Scrameustache1

    Désolé d'avance, je spoil un peu.

    Je suis frustré par la fin que j'ai hélas regardé en VF, c'est fou comment un changement de réplique peu changer tous le sens du film

    En Vf : un banale histoire de vengeance
    En Vo : un putain de twist de malade

  • Adrien P.

    Peux tu préciser Scrameustache1?
    J'ai aussi regardé le film en VF et j'aimerais savoir la différence avec la VO.
    Merci

  • brunodinah

    Sous la houlette de Clint Eastwood (dans un western rendant hommage au maître Leone), un certain Buddy Van Horn (le futur réalisateur du cinquième opus de « Dirty Harry ») joue le rôle du marshal.
    Pour « L’homme des hautes plaines », Eastwood prend à revers la trame du western
    classique (ce bon vieux thème de la vengeance) pour nous assombrir l’esprit avec cette dose de fantastique. Dans la foulée de son Homme sans nom, il devient l’Etranger.
    Âmes sensibles, s’abstenir.

  • The Clown

    ATTENTION SPOILER !!!

    Dans la VF quand Clint révèle son nom à la fin, il dit que c'est le même que son frère, qui serait alors le shérif mort. Le film devient alors un film de vengeance "banal" où Clint vient venger son frangin.

    Dans la VO Clint révèle son nom, et c'est le même qui est inscrit sur la tombe du shérif mort. Le film révèle alors sa dimension surnaturelle (au premier degré) en mettant en scène une vengeance d'outre tombe. Pour moi c'est un modèle du croisement de genre, le western et le film fantastique. Ça justifie du coup le leitmotiv du cauchemar tout le long du film qui prend par certains aspects de la mise en scène des allures de film d'horreur. Le distributeur français à eu peur que cet audace scenaristique ne soit pas acceptée par le public et l'a écartée dans le doublage, mais ça gâche tout le message du film.

  • Chuck Carrey

    Dans la VO : à la fin, l'étranger ne révèle pas son nom. Lorsque le nain lui demande une dernière fois comme il s'appelle en lui disant : je ne connais pas votre nom. L'étranger lui répond alors que si, il le connait, mais il ne précise pas que c'est le même que celui du Marshall. Par conséquent, la VF n'a pas complètement tort puisqu'on peut supposer que c'est le frère du Marshall même si l'hypothèse d'une vengeance d'outre tombe tient aussi la route.

  • redscreen64

    Bon Western

  • magnon86

    Le même soir que "Cloclo". Les deux plébiscités. Je verrai l'homme des plaines à la rediffusion. :'(

  • Ozzmovies

    Effectivement, ça change tout le film ou presque. Un twist puissant. C'est inadmissible de changer (de censurer) le sens d'une oeuvre.

Voir les commentaires
Back to Top