Mon AlloCiné
    Boris Godounov
    Boris Godounov
    Date de sortie 13 décembre 1989 (1h 55min)
    Avec Ruggero Raimondi, Kenneth Riegel, Anne-Marie Pisani plus
    Genres Musical, Drame
    Nationalités yougoslave, espagnol, français
    Ce film en VOD
    Spectateurs
    2,8 6 notes
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    A Saint-Pétersbourg en 1874, se joue la première de l'opéra de Moussorgsky, "Boris Godounov". Le rideau se lève : après l'assassinat du jeune tsarévitch, Boris Godounov est porté au pouvoir par les boyards. C'est un homme solitaire, dévoré par la culpabilité. Il sombre peu à peu dans la démence, pendant que le peuple meurt de faim.
    Distributeur -
    Voir les infos techniques
    Année de production 1989
    Date de sortie DVD 19/11/2014
    Date de sortie Blu-ray 19/11/2014
    Date de sortie VOD 16/01/2017
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Russe
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 68240

    Regarder ce film

    En VOD
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    à partir de (2.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 10.99 €
    Boris Godounov
    Boris Godounov (DVD)
    neuf à partir de 11.30 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Acteurs et actrices

    Ruggero Raimondi
    Rôle : Boris Godounov
    Kenneth Riegel
    Rôle : Le prince Chouisky
    Anne-Marie Pisani
    Rôle : L'aubergiste
    Pavel Slaby
    Rôle : L'innocent
    Casting complet et équipe technique

    Photo

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Commentaires

    • pacap
      Une trahison de l'opéra. Outre les coupures (enlever l'air des remparts de Kazan, il fallait oser...), l'esprit n'y est pas. Transformer la scène de l'auberge en coucherie, ça ne colle pas avec la situation ni la musique. Le personnage le plus émouvant, l'Innocent, devient une sorte d'extra-terrestre. Les Russes sont tous plus cinglés les uns que les autres, les Polonais en deviennent sympathiques (bon, c'est Zulawski, on peut comprendre, mais pourquoi confier ça à un Polonais ?).
    Voir les commentaires
    Back to Top