Mon AlloCiné
    Biguine
    Biguine
    Date de sortie 10 novembre 2004 (1h 30min)
    Avec Micheline Mona, Max Télèphe
    Genres Drame, Documentaire, Musical
    Nationalité français
    Bande-annonce
    Presse
    3,3 8 critiques
    Spectateurs
    3,3 14 notes dont 3 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    En Martinique, à la fin du XIXe siècle. Abandonnant la plantation dans laquelle ils travaillent, Hermansia et Tiquitaque, un couple de musiciens, décident de s'installer à Saint-Pierre. La ville est alors le phare culturel des Caraïbes. Nos héros ont l'intention d'y vivre de leur musique.
    Mais ils vont vite déchanter. Là-bas, on ne s'intéresse qu'à la musique occidentale et on rejette leur "folklore" de plantation. Commencera alors une longue dérive pendant laquelle ils feront l'apprentissage de ces nouveaux sons venus d'ailleurs.
    Distributeur Kréol Productions
    Voir les infos techniques
    Année de production 2004
    Date de sortie DVD 08/06/2005
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Langues Français
    Format production -
    Couleur Couleur
    Format audio -
    Format de projection -
    N° de Visa 107074

    Regarder ce film

    En DVD BLU-RAY
    neuf à partir de 48.98 €
    Voir toutes les offres DVD BLU-RAY

    Bande-annonce

    Biguine Bande-annonce VF 1:02
    Biguine Bande-annonce VF
    8 821 vues

    Acteurs et actrices

    Micheline Mona
    Rôle : Hermansia
    Max Télèphe
    Rôle : Tiquitaque
    Casting complet et équipe technique

    Critique Presse

    • Ciné Live
    • L'Express
    • Aden
    • Africultures.com
    • Le Monde
    • Première
    • Studio Magazine
    • TéléCinéObs

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    8 articles de presse

    Critiques spectateurs

    lagierdaniel@aol.com
    Critique positive la plus utile

    par lagierdaniel@aol.com, le 29/09/2006

    5,0Chef-d'oeuvre
    Etonnant ce que l'on a pu faire avec un petit budget ! Le vieux St Pierre qui reprend vie avec l'ambiance et les rythmes ...
    Lire la suite
    lagierdaniel@aol.com
    Critique négative la plus utile

    par lagierdaniel@aol.com, le 29/09/2006

    5,0Chef-d'oeuvre
    Etonnant ce que l'on a pu faire avec un petit budget ! Le vieux St Pierre qui reprend vie avec l'ambiance et les rythmes ...
    Lire la suite
    Toutes les critiques spectateurs
    100% (3 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Biguine ?
    3 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Un hommage à Saint-Pierre et à la biguine

    Avec Biguine, le réalisateur Guy Deslauriers rend à la fois hommage à la capitale de la Martinique, Saint-Pierre, et à ses anciennes biguines. Il explique : "Malgré les gravures et les évocations que nous connaissons tous, la ville de Saint-Pierre demeure encore un mystère. Quelles étaient ses couleurs ? Ses odeurs ? La vie des grandes et des petites rues ? Les gens leurs histoires ?... Paradoxalement, ce ne sont pas les images qui m'ont fai... Lire plus

    Histoire de la biguine

    La biguine, ancêtre du zouk, est à la fois une danse et une musique, cousine lointaine du jazz et originaire des Antilles françaises. Elle voit le jour à la fin du 19e siècle, succédant aux danses traditionnelles. Tonique et lascive, elle se joue sur des rythmes rapides, chaloupés, à base notamment de clarinette et de tambour, et s'impose vite comme une danse de séduction. Elle est le symbole de la capitale de la Martinique, Saint-Pierre.

    Deux novices en vedette

    Pour donner chair à Biguine, à la fois film de fiction et documentaire, le réalisateur Guy Deslauriers a fait appel à Max Télèphe et Micheline Mona, deux Martiniquais totalement dépourvus d'expérience devant la caméra. Le premier maîtrise le tambour et la flûte, alors que la seconde excelle dans le chant de Bèlè. Fort de ces dons propices à la biguine, ils ont pu parfaitement retranscrire la naissance de cet art très particulier, ancêtre du zouk.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 2004, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 2004.

    Commentaires

    • rinamarc
      je viens de m'inscrire et je n'arrive pas a acceder au film , pourquoi?
    Voir les commentaires
    Back to Top