Notez des films
Mon AlloCiné
    Une longue journée qui s'achève
    Une longue journée qui s'achève
    7 octobre 1992 / 1h 22min / Drame, Biopic, Famille
    De Terence Davies
    Avec Marjorie Yates, Leigh McComarck, Anthony Watson
    Nationalité britannique
    Spectateurs
    2,7 7 notes dont 2 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Les heureuses années de jeunesse de Bud au milieu des années cinquante à Liverpool.
    Titre original

    The Long Day Closes

    Distributeur -
    Récompenses 7 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1991
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage -
    Budget -
    Langues Anglais
    Format production 35 mm
    Couleur Couleur
    Format audio Dolby
    Format de projection 1.85 : 1
    N° de Visa -

    Acteurs et actrices

    Marjorie Yates
    Rôle : La mère
    Leigh McComarck
    Rôle : Bud
    Anthony Watson
    Rôle : Kevin
    Nicholas Lamont
    Rôle : John
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Parkko
    Parkko

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 2 020 critiques

    2,0
    Publiée le 22 juillet 2013
    De peur qu'on ait pas compris dans son précédent film Distant voices, Still Lives, Terrence Davies nous refait un film pour nous expliquer que dans sa famille on aimait la chantonette ! Youpi, nous voilà rassuré, quatre ans après son premier long-métrage, Terrence Davies signe et persiste en refaisant grosso modo le même film sur sa famille, dans une sorte de kaléidoscope de souvenirs de son enfance. Mais que fait-il de tout ça ? ...
    Lire plus
    Vladimir.Potsch
    Vladimir.Potsch

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 389 critiques

    1,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Difficile de partager l'enthousiasme de Pierre Murat (in Télérama n° 2475) pour le second film de Terence Davies, "The long day closes" (1994). Là où il voit "un tendre et illusoire bras de fer entre Terence Davies et sa mémoire", je ne vois qu'esthétisme visuel et musical au service d'une non-histoire et de personnages qui manquent inévitablement de consistance. On se laisse bercer un moment, longtemps pour ceux qui apprécient la ...
    Lire plus
    2 Critiques Spectateurs

    Photos

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1991, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1991.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top