Notez des films
Mon AlloCiné
    Pain, amour et fantaisie
    Bande-annonce Pain, amour et fantaisie
    4 juillet 2012 / 1h 33min / Comédie, Romance
    Date de reprise 4 juillet 2012
    De Luigi Comencini
    Avec Gina Lollobrigida, Vittorio De Sica, Roberto Risso
    Nationalité italien
    Bande-annonce
    Spectateurs
    3,2 56 notes dont 13 critiques
    noter :
    0.5
    1
    1.5
    2
    2.5
    3
    3.5
    4
    4.5
    5
    Envie de voir

    Synopsis et détails

    Dans un village d'Italie du Sud, un chef de gendarmerie courtise deux jeunes femmes. L'une d'elles, "La Bersagliera", est éprise de son subordonné, un jeune carabinier.
    Titre original

    Pane, amore e fantasia

    Distributeur -
    Récompenses 1 prix et 8 nominations
    Voir les infos techniques
    Année de production 1953
    Date de sortie DVD -
    Date de sortie Blu-ray -
    Date de sortie VOD -
    Type de film Long-métrage
    Secrets de tournage 3 anecdotes
    Budget -
    Date de reprise 04/07/2012
    Langues Italien
    Format production 35 mm
    Couleur N&B
    Format audio Mono
    Format de projection 1.37 : 1
    N° de Visa -

    Bande-annonce

    Pain, amour et fantaisie Bande-annonce VO 1:48
    Pain, amour et fantaisie Bande-annonce VO
    13 212 vues

    Acteurs et actrices

    Gina Lollobrigida
    Rôle : Maria De Ritis, dit "La Bersagliera"
    Vittorio De Sica
    Rôle : Le Maréchal Antonio Carotenuto
    Roberto Risso
    Rôle : Le policier Pietro Stelluti
    Marisa Merlini
    Rôle : Annarella Mirziano
    Casting complet et équipe technique

    Critiques Spectateurs

    Loïck G.
    Loïck G.

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 1 013 critiques

    3,5
    Publiée le 17 septembre 2013
    C’est dans ce film, que j’ai à nouveau entendu parler de rebuffade, terme aussi charmant aujourd’hui que cette chronique villageoise italienne qui demeure à mes yeux, un moment de bravoure cinématographique. Pour ses comédiens (De Sica, Gina Lollobrigida.. ) , sa mise en scène, qui en peu d’images vous raconte tout un pays, et la verve de ses personnages parfaitement croqués. Privilège de l’âge, il nous offre enfin une image ...
    Lire plus
    landofshit0
    landofshit0

    Suivre son activité 164 abonnés Lire ses 1 745 critiques

    3,0
    Publiée le 3 septembre 2014
    Luigi Comencini est loin d’être le meilleur réalisateur de comédies italiennes,sont cinéma est trop poussiéreux pour franchir le cap des années. On peu rapprocher le ton de Pain,amour et fantaisie à celui de Don camillio,c'est un autre temps qui n'a pas beaucoup de redondance avec le monde actuel,c'est le majeur handicap du film. Mais Luigi Comencini est aussi un conteur moyen,qui monte ses films avec de grosses coupes,faisant passer la ...
    Lire plus
    Broyax
    Broyax

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 608 critiques

    0,5
    Publiée le 3 janvier 2017
    Ben dis donc, faut se le taper ce genre de "truc"... dans le genre bêbête, nunuche et gnangnan, il remporte la palme ce "Pain, amour et fantaisie" ! alors bien sûr, Gina Lollo(brigida) est aussi adorable et sexy qu'une superbe lionne qui n'hésite pas à donner de la voix quand il le faut (le moment où elle s'est mise à chanter, je me suis dit "'Céline Dion rentre chez toi, elle gueule plus fort que toi !". Mais Gina a beau crever ...
    Lire plus
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 1188 abonnés Lire ses 4 640 critiques

    3,0
    Publiée le 3 mai 2013
    Un charme désuet mais un charme extrême pour ce petit film agréable qui s'appuie joliment sur une belle galerie de personnages principaux et secondaires (le prêtre au caractère trempé est pas mal, sa nièce plus attentive aux ragots qu'aux prières aussi !!!). Gina Lollobrigida, aussi sentimentale que piquante au sommet de sa très grande beauté, est sublime ; face à elle Vittorio De Sica prouve si besoin était que la classe et la ...
    Lire plus
    13 Critiques Spectateurs

    Photos

    Secrets de tournage

    Maréchal Antonio Carotenuto

    Pain, amour et fantaisie est le premier film dans lequel Vittorio De Sica a interprété le Maréchal Antonio Carotenuto. Il a par la suite repris ce rôle dans Pain, Amour et Jalousie (1954) et Pain, amour, ainsi soit-il (1955).

    Néoréalisme rose

    Pain, amour et fantaisie est sorti pour la première fois sur les écrans italiens en 1953. A cette époque, c'est la fin du néoréalisme (mouvance dont Roberto Rossellini fut le meilleur représentant) et le début de ce qui fut appelé le néoréalisme rose (films à l'atmosphère plus légère). Le film de Luigi Comencini en est un bon exemple.

    Récompensée

    Gina Lollobrigida a reçu le Ruban d'Argent de la Meilleure Actrice pour son interprétation de "La Bersagliera" dans Pain, amour et fantaisie. Elle avait aussi été nommée aux BAFTA de la Meilleure Actrice Etrangère pour ce rôle mais c'est l'Allemande Cornell Borchers qui l'emporta pour sa prestation dans Les Hommes ne comprendront jamais.

    Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

    Voir plus de films similaires

    Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1953, Les meilleurs films Comédie, Meilleurs films Comédie en 1953.

    Commentaires

    Voir les commentaires
    Back to Top