Mon AlloCiné
    Don Siegel
    Aucun prix, sur 2 nominations dans les festivals pour la star Don Siegel
    Résultats annoncés

    Festival de Cinéma en Plein Air de la Villette (édition 22)

    2012
    Nommé Films dans : L'Invasion des profanateurs de sépultures

    Paris Cinéma (édition 9)

    2011
    Nommé Rétrospective
    Commentaires
    • hocinebouharoun
      Bon résumé !Don Siegel est quelque part un passeur entre le cinéma classique et le cinéma dit contemporain. Un peu comme Sam Peckinpah et Robert Aldrich.Ils étaient ( peut-être le sont-ils toujours ? ) plus considérés comme des artisans, de bons faiseurs de films. Rétrospectivement, quand on voit leurs films, on se rend compte qu'ils avaient une vision propre et singulière du monde, de l'être humain, de l'Amérique et qu'ils sont aussi d'authentiques cinéastes.Charley Varrick et Le Dernier des Géants sont également deux très bons films de Don Siegel.La rencontre entre Don Siegel et Clint Eastwood a été importante voire déterminante pour les deux hommes.Le premier a largement influencé et encouragé le second dans sa carrière de réalisateur.Parmi leurs meilleurs collaborations: Les Proies, L'Inspecteur Harry et L'Evadé d'Alcatraz.Un Shérif à New York et Sierra Torride, s'ils n'atteignent pas la qualité des 3 films cités plus haut, sont intéressants dans la mesure où, en plus d'être divertissants et agréables à regarder, ils constituent des films de transition dans la carrière de l'acteur Clint Eastwood après sa collaboration avec Sergio Leone.Don Siegel, parmi tous les réalisateurs qui ont dirigé Clint Eastwood après Leone, est celui qui s'est le mieux approprié la persona et la mythologie de l'acteur pour mieux les prolonger et les enrichir. Les personnages joués par Clint sous la direction de Siegel sont plus vulnérables, même s'ils demeurent des hommes forts.Parmi les films tournés sous la direction de Siegel, Clint préfère L'Inspecteur Harry et Les Proies.
    • chrischambers86
      Superbe metteur en scène dont quelques films mèritent d'être qualifiès de chefs d'oeuvres comme Invasion of the Body Snatchers, une des rèussites du genre, remarquable par son intelligence et son traitement efficace. Du rythme, du rèalisme, pour ce film culte des annèes 50 rèalisè avec peu de moyens mais beaucoup d'idèes. Autres bijou: The Private Enemy, d'une sècheresse et d'une poèsie pure. The Killers et Les proies sont mes deux prèfèrès. L'un est un grand film noir ponctuè de flasback, et d'une violence assez exceptionnelle pour l'èpoque. Marvin est fabuleux et le second est un oeuvre gothique et flamboyante, sublime et envoûtante, avec le meilleur rôle de Clint Eastwood. Quoi qu'il en soit, outre ces deux films de classe, on lui doit d'autres excellentes mises en scène d'action dont L'inspecteur Harry, Flaming Star avec l'un des meilleurs rôles d'Elvis Presley ou The Big Steal avec Mitchum...
    Voir les commentaires
    Back to Top