Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Nico Papatakis

État civil

Métiers Réalisateur, Scénariste, Producteur
Nationalité Grec
Naissance 19 juillet 1918 (Addis-Abeba - Ethiopie)
Décès 17 décembre 2010 à l'age de 92 ans (Paris - France)

Biographie

D'origine grecque, Nico Papatakis naît en Ethiopie, pays pour lequel il combat contre l'armée de Mussolini. Exilé, il s'installe successivement au Liban, en Grèce, puis en France en 1939. Ses rencontres avec André Breton, Jean-Paul Sartre, Jean Genet ou encore Jacques Prévert l'installent de plain-pied dans le Paris culurel de l'époque. De 1947 à 1954, il fonde le cabaret La Rose rouge, découvreur de talents comme Juliette Gréco ou le mime Marceau. C'est durant la même période qu'il épouse l'actrice Anouk Aimée.

En 1951, Nico Papatakis produit et finance le controversé court-métrage Un chant d'amour de son ami Jean Genet, qui aborde l'homosexualité en prison. Six ans plus tard, la décolonisation de l'Algérie le pousse à partir pour New York, où il fait la connaissance de John Cassavetes. Il aidera ce dernier à terminer Shadows, sur lequel il officiera en tant que co-producteur. De retour à Paris, il réalise son premier long-métrage, Les Abysses. Cette libre adaptation des Bonnes de Jean Genet, où une famille de bourgeois est humiliée par ses femmes de ménage, fait scandale au Festival de Cannes en 1962.

En 1967, Nico Papatakis réalise, dans la clandestinité, Les Patres du desordre, critique de la société grecque à l'époque des colonels. Cinéaste sulfureux et radical, il signe Gloria mundi en 1975, qui aborde le thème de la torture en Algérie. Le film sort de manière très confidentielle. Lassé par les échecs commerciaux et la censure, Papatakis décide alors d'abandonner le cinéma pour se consacrer à la politique (il participe à la résistance contre le régime des colonels en Grèce). Il revient toutefois en 1986 avec La Photo, puis réalise, quatre ans plus tard, Les Equilibristes, qui voit Michel Piccoli se glisser sous les traits d'un écrivain ressemblant de très près à son modèle Jean Genet.

Ses premiers pas à l'écran

La Rose rouge
La Rose rouge
1951
Les Abysses
Les Abysses
1962
Les Pâtres du désordre
Les Pâtres du désordre
1967
Courts-Circuits
Courts-Circuits
1980

Sa carrière en chiffres

54
Années de carrière
0
Récompense
7
Films
0
Série
0
Nomination
0
Entrée ciné

Genres de prédilection

Drame : 75 %
Comédie : 25 %

Ses stats sur AlloCiné

0
Vidéo
21
Photos
1
News
0
Fan
Commentaires
Voir les commentaires
Back to Top