Mon AlloCiné
Billie Burke
facebookTweet
Métier Actrice
Nationalité Américaine
Naissance 7 août 1884
Décès 14 mai 1970 à l'age de 85 ans
28
ans de carrière
28
films et séries tournés

Filmographie

Le Sergent noir
Le Sergent noir
Date de sortie inconnue
Pepe
Pepe
Date de sortie inconnue
Ce monde à part
Ce monde à part
1 octobre 1959
Le Joyeux prisonnier
Le Joyeux prisonnier
Date de sortie inconnue
Allons donc, papa !
Allons donc, papa !
Date de sortie inconnue
Le Père de la mariée
Le Père de la mariée
Date de sortie inconnue
Entrons dans la danse
Entrons dans la danse
Date de sortie inconnue
Gildersleeve on Broadway
Gildersleeve on Broadway
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

Photos

Commentaires
  • Plume231
    Chronique mondaine (1935) de Robert Z. Leonard [img]http://www.allstarpics.net/061...[/img] Synopsis : Sharon Norwood a beau être fortunée, elle n'en aspire pas moins à devenir journaliste et obtient, grâce à son oncle qui en est le propriétaire, un emploi dans la rédaction du News Record. Son premier article sur un spectacle musical déplaît au rédacteur en chef, Jim Branch, qui la renvoie sur le champ. Jim Branch, il est vrai, court un autre lièvre. Il est persuadé que l'acquittement de Tommy Bannister, dans le sensationnel procès Patterson, est une erreur judiciaire. Or, Sharon est très amie avec Bannister. Jim tente donc une nouvelle approche de son ex-employée et commence par séduire sa mère, qu'il appelle plaisamment sa belle-mère pour la dérider... [img]http://3.bp.blogspot.com/_3vbj...[/img] Critique : Un peu dans la veine de la série des "Introuvable" produit à la même époque et par le même studio, et auquel on ne peut s'empêcher de penser. Et comme dans la série des "Introuvable", l'important ce n'est pas l'enquête criminelle (de toute façon comme dans "Columbo" on connaît l'assassin dès le début!) mais l'abattage des deux comédiens principaux. Clark Gable, dans un personnage quasi-similaire à celui dans "New York-Miami", et la sublime Constance Bennett, une des reines incontestées de la Screwball Comedy, forment un couple qui fonctionne très bien et c'est là que réside tout l'intérêt de ce film. A noter une fin à moitié audacieuse sur le plan de la très rigide censure de l'époque (si cela avait été un film pré-code on aurait eu certainement droit à la totale!). Plaisant. Note : 13/20 (***) [img]http://s11.allstarpics.net/ima...[/img]
  • Plume231
    test
  • Plume231
    Le Couple invisible (1937) de Norman Z. McLeod [img]http://images.fan-de-cinema.co...[/img] Synopsis : Les Kerby, un riche couple excentrique, meurt dans un accident de voiture. Mais l'accès au paradis leur est interdit car ils n'ont accompli aucune bonne action au cours de leurs vies. De retour sur terre sous la forme de fantômes, ils décident d'aider à leur manière leur banquier Topper... [img]http://2.bp.blogspot.com/-7Clk...[/img] Critique : Une comédie fantastique souvent très drôle, très bien rythmée, aux effets spéciaux simples mais efficaces et qui donc passent très bien les âges. Le seul souci, c'est que le personnage de l'hyper-supra charismatique Cary Grant, dont je ne crierais jamais assez l'admiration que j'ai pour lui, est beaucoup trop négligé dans la seconde moitié. Heureusement que la superbe et piquante Constance Bennett ainsi que Roland Young sont tellement excellents et à l'aise qu'ils parviennent à faire un bon contrepoint à ce problème. Sans être grandiose, très divertissant dans son ensemble. Note : 14,5/20 (***) [img]http://images.fan-de-cinema.co...[/img]
  • Plume231
    La phalène d'argent (1933) de Dorothy Arzner [img]http://www.moviegoods.com/Asse...[/img] Synopsis : Mari modèle et politicien soucieux de sa réputation, Christopher Strong reproche à sa fille d'aimer un homme marié. Son rigorisme s'atténue quelque peu quand il s'éprend lui-même, contre toute attente, d'une demoiselle pleine de caractère et fanatique d'aviation, Cynthia Darrington. Une folle passion unit bientôt ces deux êtres. Mais un tel amour ne peut durer : il compromettrait la carrière de Strong et l'harmonie de sa famille. D'un commun accord, Cynthia et Christopher se séparent. Cupidon, le fripon, les réunit à nouveau. Cette fois, Cynthia tombe enceinte... [img]http://www.moviediva.com/MD_ro...[/img] Critique : Cette rareté tournée par une des (très !!!) très rares femmes cinéastes hollywoodiennes de l'époque est clairement dominée par Katharine Hepburn, dans sa deuxième apparition à l'écran, dans le rôle d'une pionnière de l'aviation, un brin inspiré par Amelia Earhart. Un mélodrame qui vaut pour le portrait de ce personnage, ses quelques consonances féministes et une scène finale qui va bien dans un ton tragique. Mais ce ton tragique aurait été encore plus fort s'il y avait eu un quelque chose en plus comme par exemple vingt minutes supplémentaires. Ces dernières auraient permis de mieux développer par exemple le personnage interprété par Colin Clive, et parfois même d'avoir un rythme plus posé qui aurait donné plus de temps pour qu'on s'attache aux protagonistes. Donc on quitte ce film qui a quelques qualités non négligeables avec une impression d'inabouti facilement aboutissable. Note : 11/20 (**) [img]http://2.bp.blogspot.com/-UfWz...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top