André De Toth
André De Toth
  • Métiers
    Réalisateur, Scénariste, Acteurplus
  • Nationalité
    Américain
  • Naissance
    15 mai 1913 (Mako - Hongrie)
  • Décès
    27 octobre 2002 à l'âge de 89 ans (Burbank, Californie - Etats-Unis)
1 nomination
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Biographie André De Toth

De son vrai nom Andreas Toth, le cinéaste débute sa carrière dans sa Hongrie natale à la fin des années 30, avec des oeuvres très modernes pour l'époque comme Toprini nasz, son premier long métrage réalisé en 1939. Exilé aux Etats-Unis après avoir filmer l'invasion de la Pologne voisine par les troupes allemandes, André de Toth y signe le film de guerre Passport to Suez en 1943, avant de passer au film noir avec Dark waters (1944). Déjà apparaît la patte du réalisateur, considéré comme ... Lire la suite
  • 56 ansde carrière
    • 1 rôle
    • 26 réalisations
    • 2 productions
    31 films & séries tournés
  • 3,5note moyenne sur 5 634 notes sur sa filmographie
Découvrir toute sa carrière en chiffres clés

Filmographie André De Toth

Voir sa filmographie complète ses meilleurs films/séries

Photos André De Toth

News André De Toth

  • Décès du cinéaste André de Toth

    Décès du cinéaste André de Toth

    lundi 28 octobre 2002 | News - Stars

    Réalisateur de nombreux westerns, le "borgne" André de Toth est décédé ce 27 octobre à Burbank à l'âge de 92 ans, de cause inconnue.

Vidéos de ses films et séries André De Toth

Commentaires

  • MGM-ranger

    Un grand metteur en scène malheureusement peu connu.

Top Stars du jour

Selon le nombre de consultations sur le site

Voir le top star complet
Bandes-annonces à ne pas manquer
MAFIA III Bande-annonce VF
Radin ! Bande-annonce VF
Dogs Bande-annonce VO
La Fille Inconnue Bande-annonce VF
Le Pape François Bande-annonce VO
Dead Slow Ahead Bande-annonce VO
Toutes les bandes-annonces à ne pas manquer
Forum

Discutez et débattez autour de André De Toth dans nos forums:

  • Le borgne de la sèrie B estimable et sans fioritures... (12)
Tous les sujets sur André De Toth