Mon AlloCiné
Ramon Novarro
facebookTweet
Métier Acteur
Nationalité Indéfini
Naissance 6 février 1899
Décès 31 octobre 1968 à l'age de 69 ans
45
ans de carrière
14
films et séries tournés

Filmographie

Cas de conscience
Cas de conscience
7 mars 1951
Le Convoi maudit
Le Convoi maudit
Date de sortie inconnue
Les Insurgés
Les Insurgés
4 novembre 1949
Ça commence à Vera Cruz
Ça commence à Vera Cruz
Date de sortie inconnue
Ecco la felicità
Ecco la felicità
Date de sortie inconnue
La Locomotive du bonheur
La Locomotive du bonheur
Date de sortie inconnue
Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

Photos

10 Photos
Commentaires
  • Plume231
    test
  • Plume231
    Le Chant du Nil (1933) de Sam Wood [img]http://www.cinemamagazine.net/...[/img] Synopsis : Au Caire, Jamil, l'autoproclamé meilleur guide de toute l'Egypte, n'a pas son pareil pour tirer de petits profits des riches touristes qu'il courtise sur un rythme soutenu. Il jette son dévolu sur une nouvelle arrivante, Diana Standing, venue épouser son fiancé, Gerald Hume, dans le temps que lui laisse la construction du barrage qu'il supervise. Grâce à un subterfuge, Jamil se fait engager comme guide. Il suit Diana comme son ombre, sans craindre d'agacer Gerald, non plus que la concurrence du riche Achmed Bey. Intriguée, séduite, horrifiée, Diana consent à se laisser voler un baiser, puis tente de fuir Jamil dans le désert. Une nouvelle fois repoussé, Jamil, qui l'a suivie, décide alors de la livrer aux appétits grossiers d'Achmed Bey... [img]http://anna.rodin.ru/main.php?...[/img] Critique : Un petit film d'aventures exotiques efficacement mis en scène par l'efficace Sam Wood. Myrna Loy est fascinante dans le rôle de la touriste de haut rang et Ramon Novarro séduit en "guide" louche très ambigu. En gros, c'est un très beau couple que l'on a là. Au vue de l'époque et de l'histoire, on peut s'attendre à voir un film avec le poncif de l'arabe fourbe et voleur. Et cela ne manque pas dans la première partie. Mais sans qu'on s'y attende, le film change de fusil d'épaule à la mi-parcours et perd considérablement de son manichéisme. Un rythme soutenu, quelques beaux plans dans le désert et puis surtout une scène très sensuelle qui rappelle que le film a été tourné avant l'instauration du Code Hays à savoir le personnage Myrna Loy en train de prendre un bain. Un film digne d'intérêt. Note : 13,5/20 (***) [img]http://asset.soup.io/asset/036...[/img]
Voir les commentaires
Back to Top