Mon AlloCiné
    Burl Ives
    facebookTweet
    Métier Acteur
    Nationalité Américain
    Naissance 14 juin 1909
    Décès 14 avril 1995 à l'age de 85 ans
    43
    ans de carrière
    24
    films et séries tournés
    1
    prix

    Filmographie

    Toute sa filmographie Ses meilleurs films / séries

    Photos

    Commentaires
    • AMCHI
      [img]http://www.newkidsonthegeek.co...[/img] Adaptation pittoresque et gentille de Jules Verne Le grand départ vers la lune est amusant à regarder et fait passer un bon moment. Un divertissement familial qui donc se laisse voir sans problème dommage que les gags fassent plus sourire que rire et le Le grand départ vers la lune a parfois des baisses de rythme. Sinon côté acteurs c'est international comme ça l'était souvent dans ce type de production dans les années 60, on apprécie la présence de Terry-Thomas et de Gert Fröbe. [img]http://www.commeaucinema.com/i...[/img]
    • Plume231
      Le Grand Départ vers la Lune (1967) de Don Sharp [img]http://www.voirunfilm.com/incl...[/img] Synopsis : Après une retentissante faillite, le grand Barnum et son ami Tom Pouce débarquent en Angleterre dans l'intention d'y redresser leur fortune. L'occasion s'en présente rapidement, lorsque Barnum entre en contact avec le professeur Von Bulow, qui vient de mettre au point un explosif révolutionnaire dont il veut prouver l'extraordinaire efficacité en le chargeant de propulser une fusée vers la Lune. Un architecte décati et un comptable malhonnête se mettent de la partie, puis, renvoyés, décident de tout faire pour torpiller le projet... [img]http://1.bp.blogspot.com/-NsCu...[/img] Critique : Une comédie très très vaguement inspirée de la trame du roman de notre Jules Verne national "De la Terre à la Lune" qui possède un casting de choc, des décors soignés, une réalisation plutôt solide bien qu'en manque de rythme parfois, et un petit charme suranné indéniable ainsi qu'un scénario laborieux... Parce que si ce "Grand Départ vers la Lune" n'envoie jamais vraiment le spectateur dans la stratosphère du rire (naze, n'est-ce pas ???) c'est à cause de cela n'arrivant pas à puiser dans des personnages a-priori croustillants et une situation de SF qui prêtait pourtant beaucoup matière à comédie. Résultat, on ne décolle jamais... Note : 8/20 (**) [img]http://4.bp.blogspot.com/-10yn...[/img]
    • Plume231
      La Chevauchée des bannis (1959) d'André De Toth [img]http://www.1kult.com/wp-conten...[/img] Synopsis : Dans un village montagneux du Wyoming, enfoncé dans la neige, l'éleveur Blaise Starret s'oppose farouchement à des fermiers, dont l'un d'eux a épousé son ancienne compagne Helen. L'arrivée soudaine de sept bandits, commandés par un certain Jack Bruhn, quémandant secours, suite à une blessure, fait taire les hostilités et contraint fermiers et éleveurs à s'unir contre le danger. Blaise Starret imagine un piège susceptible d'égarer Jack Bruhn et ses hors-la-loi indésirables... [img]http://www.cinemovies.fr/image...[/img] Critique : Un village totalement isolé au milieu d'impressionnants et imposants paysages neigeux à faire passer celui d'"Une Poignée de dollars" pour l'Avenue des Champs-Elysées, une épure dans les décors que n'aurait pas renié un Dreyer, deux acteurs impériaux l'un face à l'autre Robert Ryan et Burl Ives, et un superbe noir et blanc pour filmer tout cela. Ca pête d'ambiguïté, les méchants ne sont jamais totalement méchants et les gentils jamais totalement gentils. Le huis-clos est intense, les scènes dans la neige le sont encore plus. C'est cruel, c'est intelligent, c'est noir, c'est très efficace. Je suis loin d'avoir tout vu du quatrième borgne, comme on surnommait André De Toth, mais je pense qu'il était à son sommet avec ce western remarquable. Note : 16/20 (****) [img]http://culturopoing.com/img/im...[/img]
    Voir les commentaires
    Back to Top