Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Natalya Bondarchuk
facebookTweet
Métiers Actrice, Réalisatrice
Nationalité Indéfini
Naissance 10 mai 1950
Age 69 ans
34
ans de carrière
2
films et séries tournés

Filmographie

Pouchkine, le dernier duel
Pouchkine, le dernier duel
Date de sortie inconnue
Solaris
Solaris
Date de sortie inconnue

Photo

Commentaires
  • Plume231
    Solaris (1972) d'Andrei Tarkovski [img]http://www.scifi-universe.com/...[/img] Synopsis : Depuis très longtemps déjà, les chercheurs scientifiques tentent de percer le mystère de la planète Solaris. Kris Kelvin, savant psychologue, écoute de nouveau un témoignage d'un ancien pilote "Burton", tout en regardant un film sur la commission d'enquête. Kelvin part en expédition sur la station orbitale de Solaris rejoindre les trois autres cosmonautes déjà sur place, avec la conviction de devoir mettre un terme aux recherches... [img]http://dyobodiu.files.wordpres...[/img] [img]http://www.thedorkreport.com/w...[/img] Critique : C'était l'oeuvre qu'Andrei Tarkovski avait le moins d'estime dans sa carrière et pourtant pour moi c'est son meilleur film. Celui qui va le plus droit au coeur. Considére comme le pendant russe, et donc du bloc communiste en pleine Guerre Froide, du "2001" de Stanley Kubrick, les deux oeuvres sont pourtant considérablement différentes l'une de l'autre en particulier sur le plan émotionnel. L'une affiche volontairement une distance froide alors que l'autre joue sur une belle et très émouvante profondeur humaniste. Pour ce qui est de la réalisation, on peut parler de quasi-perfection à tous les points de vue au niveau de la photographie, de la composition des images, des décors, de la musique (l'obsédant et sublime ""Ich ruf’ zu dir, Herr Jesu Christ" de Jean-Sébastien Bach" !!!), des effets visuels et de la direction d'acteurs que ce soit à travers l'interprétation magistrale de Donatas Banionis ou celle déchirante, attachante et envoûtante de Natalia Bondartchouk dans le rôle de l'amour ignoré et à jamais perdu. Absolument profond, inspiré, poétique, pour moi le sommet de la carrière de Tarkovski, un des meilleurs films russes de tous les temps, une des meilleures oeuvres de SF et un film défitivement fondamental et incontournable. Eh oui, tout ça à la fois... Note : 19/20 (*****) [img]http://comunismodaforma.zip.ne...[/img]
  • Plume231
    Mémorable dans "Solaris"
Voir les commentaires
Back to Top