John Mills
John Mills
© D.R.
  • Métier
    Acteur
  • Nationalité
    Britannique
  • Naissance
    22 février 1908 (Norfolk, Angleterre)
  • Décès
    23 avril 2005 à l'âge de 97 ans (Denham, Angleterre)
2 prix 3 nominations
Se connecter sur mon AlloCiné
Tweet  
 

Biographie John Mills

  • 70 ansde carrière
    • 62 rôles
    62 films & séries tournés
  • 3,2note moyenne sur 5 6 720 notes sur sa filmographie
Découvrir toute sa carrière en chiffres clés

Filmographie John Mills

Voir sa filmographie complète ses meilleurs films/séries

Photos John Mills

Vidéos de ses films et séries John Mills

12 vidéos de ses films et séries TV

Commentaires

  • Plume231

    Un mort en pleine forme (1966) de Bryan Forbes

    [img]http://www.moviepostershop.com...[/img]

    Synopsis : 1850, dans un collège anglais. Vingt élèves se voient offrir une tontine de mille livres, un dépôt d'argent qui fructifiera et ira au dernier survivant. Les années passent. Peu à peu, tous les membres meurent, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que deux : Joseph Finsbury et son frère, Masterman. Brouillés depuis des années, ils vivent dans des maisons mitoyennes et passent leur temps à s'épier, guettant le premier moment de faiblesse de l'autre. Pour précipiter les choses, Masterman décide d'éliminer son frère, mais ses nombreuses tentatives échouent les unes après les autres. Jusqu'à ce que Joseph soit présumé mort dans un accident de train...

    [img]http://cdn2.iofferphoto.com/im...[/img]

    Critique : Michael Caine, Ralph Richardson, John Mills, Peter Cook, Dudley Moore, Peter Sellers (même si j'ai trouvé que son numéro de médecin ayant perdu la boule manque de finesse!) et la pétillante Nanette Newman, toute une poésie pour le grand amateur de cinéma britannique que je suis. D'autant plus qu'ici c'est l'humour noir qui est le genre abordé. Genre dont les britanniques sont les maîtres définitifs depuis qu'ils ont atteints la perfection avec "Noblesse oblige". Ce qui fait déplorer ici un manque de rigueur dans la construction du scénario parfois trop évasif et à l'humour quelque fois un peu trop cahoteux, et aussi dans la mise en scène qui manque un peu d'élégance. Mais le jeu des acteurs qui s'en donnent à coeur joie, quelques dialogues piquants et certains scènes d'une très grande drôlerie (celle finale dans le cimetière est franchement pas mal!) font qu'on passe un excellent moment.

    Note : 12,5/20 (***)

    [img]http://img580.imageshack.us/im...[/img]

  • Plume231

    test

  • allomembre

    Un mort en pleine forme !

    Une comédie anglaise extrêmement réussie avec tous les éléments qui font la réussite du genre.
    Si vous êtes sensibles à l'humour anglais, foncez !

    [img]http://images.tvbase.net/v2/13...[/img]

  • Plume231

    Heureux Mortels (1944) de David Lean

    [img]http://t2.gstatic.com/images?q...[/img]

    Synopsis : Juste après la Première Guerre mondiale, les Gibbons, une famille appartenant à la classe moyenne la moins aisée, vont s'installer dans une maison des faubourgs du sud de Londres. Leur vie est bercée par les événements historiques de l'époque...

    [img]http://www.favorite-movies.net...[/img]

    Critique : Premier film en solo et premier film en couleurs (dès son deuxième, il a pas perdu de temps!!!) pour David Lean. Le ton est légèrement propagandiste (mais bon on était en 1944 et il restait un an avant de les niquer définitivement ces put.... de nazis!!!) et David Lean, un peu englué dans la personnalité de Noël Coward auteur de la pièce originale, ne donne pas la petite touche de puissance (qu'il lui était bien personnel par la suite!!!) qui aurait donné un grand film. Mais Lean avait du métier, c'est incontestable, et filme sobrement et intelligemment l'ensemble à l'exemple d'une séquence où on annonce un décès dans la famille et où la caméra reste pudiquement à distance au lieu de tomber dans un lourd mélo larmoyant. Mais (oui, encore mais!!!), le meilleur du film vient surtout de la distribution aussi talentueuse que prestigieuse en particulier Robert Newton totalement à l'aise dans un rôle sympathique, à mille lieues du rôle de l'ignoble Bill Sikes qu'il jouera trois ans plus tard dans "Oliver Twist" du même David Lean (en gros c'est ce qu'on appelle un grand acteur!!!). Un bon drame familial.

    Note : 14,5/20 (***)

    [img]http://www.moviemail-online.co...[/img]

  • Plume231

    Au service de sa Majesté (1937) de Raoul Walsh

    [img]http://www.yo-video.net/media/...[/img]

    Synopsis : Jimmy, un modeste gangster new-yorkais, est soudain pris en chasse par la police, qui lui impute un meurtre qu'il n'a pas commis. Pour échapper aux autorités, il quitte le territoire des Etats-Unis sous une fausse identité et s'engage dans l'armée britannique. Il ne tarde pas à s'éprendre de Sally, la fille du sergent-major Briggs, ce qui lui vaut l'animosité de Bert, qui avait lui aussi jeté son dévolu sur la jeune fille. Envoyé en Chine pour combattre des bandes armées, Jimmy s'y comporte de façon héroïque en sauvant ses compagnons...

    [img]http://img717.imageshack.us/ed...[/img]

    Critique : J'ai rarement vu une aussi bonne idée de départ aussi mal exploitée. Les premières scènes sont prometteuses mais il faut bien avouer qu'avec un scénario totalement bordélique qui ne traite les situations qu'en surface ce film n'arrive jamais à être prenant, fortement gorgé d'émotion et avec des personnages forts alors qu'il ne demandait qu'à l'être. Le pire se situe en particulier dans le traitement du triangle amoureux qui suit un développement hasardeux et au final pas du tout crédible. Raoul Walsh metteur en scène pour ne rien arranger est loin d'être au meilleur de sa forme. Pour preuve, il suffit de voir la scène de l'attaque finale des pirates chinois confuse à souhait. Une oeuvre ratée qui aurait pu être une franche réussite.

    Note : 5/20 (*)

    [img]http://media.tcmcinema.fr/9659...[/img]

  • Plume231

    Mystère sur la falaise (1963) de Ronald Neame

    [img]http://pmcdn.priceminister.com...[/img]

    Synopsis : Madame Maugham vit avec sa petite-fille Laurel. Elle nourrit une autre passion : son «jardin de craie». Mais l'un comme l'autre ne cessent de la décevoir tant Madame Maugham n'obtient d'eux que de piètres résultats. Pour garder sa petite-fille auprès d'elle, elle lui a laissé croire que sa mère, qui s'est remariée contre son gré, l'avait abandonnée. Maintenant âgée de 16 ans, Laurel est devenue une adolescente particulièrement difficile, frustrée de n'avoir pas bénéficié de tendresse maternelle. Sa grand-mère cherche désespérément une préceptrice pour l'encadrer mais aucune ne reste bien longtemps auprès de la jeune fille. Jusqu'au jour où miss Madrigal est embauchée. L'élève et sa maîtresse s'observent...

    [img]http://tvnews.rossel.be/files/...[/img]

    Critique : L'histoire est a-priori intéressante et doit certainement être excellente à regarder sur scène mais sur grand écran beaucoup moins. Enfin du moins par la manière par laquelle Ronald Neame la met en scène au cinéma. Le réalisateur n'arrive jamais vraiment à faire décoller son film du simple théâtre filmé. Et si Deborah Kerr n'est pas trop mauvaise, John Mills et Edith Evans ne sont pas particulièrement éclatants. Quand à Harley Mills, elle cabotine atrocement en gamine en manque d'affection. Ca se laisse regarder tout de même mais ça se laisse aussi oublier.

    Note : 9/20 (**)

    [img]http://tcmcinema.fr/wp-content...[/img]

  • Plume231

    Opération Crossbow (1965) de Michael Anderson

    [img]http://www.cinemovies.fr/image...[/img]

    Synopsis : En décembre 1942, les services secrets britanniques apprennent que les nazis sont en train de mettre au point une arme terrifiante. Chargé d'une mission spéciale par Churchill, Duncan Sandys recherche inlassablement des indices à partir de photographies aériennes. Lorsque commence le bombardement de Londres, les services secrets estiment que la base de Pennemunde, centre d'étude d'une nouvelle arme beaucoup plus puissante, doit être détruite. Trois baroudeurs choisis pour leurs compétences, le lieutenant américain John Curtis, le marin néerlandais Robert Henshaw et un technicien britannique, sont parachutés aux Pays-Bas sous de fausses identités...

    [img]http://image.toutlecine.com/ph...[/img]

    Critique : Un film de guerre divertissant à gros défaut d'apporter quelque chose au genre, "Opération Crossbow" manque sérieusement de personnalité, parfois de moyens car les scènes aériennes et les décors sont un peu cheaps et les personnages ne sont pas suffisamment approfondis. Par contre, les scènes d'explosions valent leur pesant d'or et le casting ne manque pas de prestige bien qu'on se doute, étant donné qu'elle apparaît que quelques minutes et dans un rôle peu indispensable pour ne pas dire pas du tout, que la présence de Sophia Loren ne sert uniquement qu'à mettre le nom prestigieux d'une star féminine sur l'affiche. Tout de même on ne s'ennuie pas une seconde, et c'est tant mieux, et les dernières scènes sont assez prenantes. "Opération Crossbow" est exactement le film de genre qu'on oublie très vite mais qui réussit à intéresser le spectateur pendant près de deux heures.

    Note : 10/20 (**)

    [img]http://1.bp.blogspot.com/_6qge...[/img]

On en parle sur Twitter
A tourné le plus avec...
Richard Attenborough
Voir tous leurs tournages communs
Autres stars avec qui il a tourné le plus
Top Stars du jour

Selon le nombre de consultations sur le site

Voir le top star complet
Playlists
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #15 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE #14 - 5 courts métrages à déguster
5 vidéos
LA SHORT PAUSE spéciale Batman - 5 courts métrages à déguster
Toutes les playlists
Forum

Discutez et débattez autour de John Mills dans nos forums:

Tous les sujets sur John Mills