Mon Allociné
La Fille de Ryan
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
La Fille de Ryan
Date de reprise 14 août 2013 - Version restaurée
Date de sortie 4 septembre 2007 en DVD (3h 15min)
Avec Robert Mitchum, Trevor Howard, Christopher Jones plus
Genres Drame, Historique, Romance
Nationalité Britannique
Bande annonce Ce film en VOD
Presse 4,0 3 critiques
Spectateurs 4,2248 notes dont 53 critiques

Synopsis et détails

Irlande. 1916. Rosy Ryan épouse le maître d'école du village, de quinze ans son aîné. Déçue par cette union, elle tombe amoureuse du major anglais venu prendre le commandement de la garnison voisine...

Titre original Ryan's Daughter
Distributeur Lost Films
Récompenses 1 prix et 14 nominations
Voir les infos techniques
Année de production 1970
Date de sortie DVD 04/09/2007
Date de sortie Blu-ray -
Type de film Long-métrage
Secrets de tournage 6 anecdotes
Box Office France 719 088 entrées
Budget 15 000 000 $
Date de reprise 14/08/2013
Langues Anglais
Format production -
Couleur Couleur
Format audio -
Format de projection -
N° de Visa 38014

Séances

VOD

DVD et Blu-Ray

Pour visionner La Fille de Ryan en VOD, louez, achetez ou abonnez-vous à une offre de l'un des services suivants.
La Fille de Ryan
Définition standard
VO - VF
Ce film en VOD
  • Acheter (9.99 €)
  • Louer (2.99 €)
Voir toutes les offres VOD
Service proposé par
La Fille de Ryan - Edition Spéciale - DVD Zone 1 (DVD)
Date de sortie : mardi 4 septembre 2007
neuf à partir de 20.00 €
La Fille de Ryan - Édition Collector (DVD)
Date de sortie : mercredi 28 juin 2006
neuf à partir de 13.88 €

Acteurs et actrices

Robert Mitchum
Robert Mitchum
Rôle : Charles Shaughnessy
Trevor Howard
Trevor Howard
Rôle : Père Hugh Collins
Christopher Jones
Christopher Jones
Rôle : Randolph Doryan
John Mills
John Mills
Rôle : Michael
Casting complet et équipe technique

Critique Presse

  • Ecran Large
  • Les Inrockuptibles
  • Critikat.com
3 articles de presse

Critiques Spectateurs

chrischambers86
Critique positive la plus utile

par chrischambers86, le 31/05/2012

5,0Chef-d'oeuvre

Un vieux fond de romantisme à cheval entre le romanesque et le sentimental tout d'abord, et qui est le plus souvent attachè... Lire la suite

Jipis
Critique négative la plus utile

par Jipis, le 15/01/2012

2,5Moyen

Heureusement que des paysages grandioses sont la pour sauver le contenu de cette chronique locale harassante voire pesante... Lire la suite

Toutes les critiques spectateurs
40% 21 critiques 40% 21 critiques 13% 7 critiques 8% 4 critiques 0% 0 critique 0% 0 critique
53 Critiques Spectateurs

Photos

Secrets de tournage

Un véritable village !

Le village de Kirrary, dans lequel se situe l'histoire de La Fille de Ryan, a été entièrement construit pour le film et détruit après le tournage. 200 ouvriers et artisans ont permis au village de sortir de terre en construisant une école, une église, une poste et même un pub et des boutiques. Beaucoup de maisons disposaient également d'intérieurs avec électricité, eau courante et cheminées à disposition.

Casting délicat

De nombreux noms ont été évoqués pour rejoindre le casting de La Fille de Ryan, parmi lesquels Marlon Brando, Gregory Peck, Paul Scofield pour jouer Charles Shaughnessy ou Peter O'Toole, qui a refusé les rôles de Michael et Doryan. Le scénariste Robert Bolt a également écrit le rôle du Père Collins avec Alec Guinness en tête qui, fervent catholique, a émis de très nombreuses critiques à l'égard de ce personnage d'homme d'église. 
6 Secrets de tournage

Si vous aimez ce film, vous pourriez aimer ...

Voir plus de films similaires

Pour découvrir d'autres films : Les meilleurs films de l'année 1970, Les meilleurs films Drame, Meilleurs films Drame en 1970.

Commentaires

  • mimi17

    intacte mon émotion ...30 ans après l'avoir vu au cinéma, un film prodigieux qui_ n'a pas eu le succès qu'il méritait Entièrement d'accord avec AMCHI, du très grand spectacle....

  • Henri Mesquida

    Magnifique . Un mélange subtile entre épique et intimisme. Les paysages de la côte Irlandaise superbes. La scène de la tempête magnifique, la tempête dans les coeurs non moins belle. Spectacle superbe.

  • BETTY P.

    MALHEUREUSEMENT JE N AI PAS PU VOIR LA FIN

  • pascal CHAPELLE

    Entrées France : 719 088

  • Loralorapa

    Beau spectacle
    ***
    Réalisateur, producteur, scénariste britannique, David Lean propose, avec la Fille de Ryan (1970), un tableau romantique, poétique, nostalgique, métaphorique, historique, doté d’une singulière douceur.
    ***
    En harmonie avec la beauté des paysages filmés, la musique du générique d’ouverture donne immédiatement le ton de l’histoire. L’insouciance côtoie l’inconnu; l’innocence, l’amour; les rêves, la désillusion; la beauté, le lugubre; le bonheur, le drame; le calme, la tempête. Le talent du compositeur français, Maurice Jarre, s’accorde indéniablement avec celui du réalisateur. En effet, le travail des deux hommes participe au mariage de contrastes envoûtants tout au long de l’aventure. Adaptée à la situation, aux ressentis des personnages, la bande originale permet aux éléments du décor de prendre vie. La nature s’éveille sous le regard du spectateur émerveillé par la mise en scène, dévoilant une réalité à la frontière du chimérique, notamment lors des scènes sur la plage. Immergé dans un univers aux couleurs enchanteresses, qui ne sont pas s’en rappeler celles de certains dessins animés, il assiste à un véritable spectacle d’émotions discrètes. La chaleur du soleil, l’odeur iodé de l’air marin, la menace des nuages, la violence ou la quiétude des vagues, traversent l’écran. La prestation sobre des acteurs n’en est pas moins efficace. Les pensées des héros se devinent sans un mot, sans un geste. Le silence en dit long, un simple regard raconte la vérité. Ce merveilleux langage muet séduit.
    ***
    La longueur du film ne semble cependant pas justifiée au regard des événements qui s’y déroulent. L’absence de péripéties secondaires, d’un contexte d’époque davantage marqué, de lieux de tournage davantage diversifiés, peuvent déranger. Pourtant, rien n’est indigeste, superflu. Chaque détail détient son importance. David Lean prend le temps. Il expose, avec simplicité, goût et intelligence, les subtilités de l’existence, de l’amour, des sentiments, des passions humaines. Le public apprend alors à écouter, observer, apprécier la magie qui se dégage de son art.
    ***
    La Fille de Ryan évoque les tourments de l’âme, les élans du cœurs. Avis aux rêveurs en quête d’évasion.
    ***
    http://auxfilmsdesmots.wordpre...

  • FanAvatar09

    Encore une grosse claque de la part de David Lean. La deuxième partie étant la plus réussie.
    5/5

Voir les commentaires