Notez des films
Mon AlloCiné
    American Crime Story
    Saison 2
    Ma note :
    American Crime Story

    Synopsis

    American Crime Story : The Assassination of Gianni Versace - En 1997, à Miami, le célèbre couturier Gianni Versace est assassiné devant chez lui par Andrew Cunanan. S'ensuit une chasse à l'homme haletante pour arrêter le meurtrier.
    Spectateurs
    4,0 215 notes dont 23 critiques

    Infos saison

    9 épisodes
    Diffusé sur FX Networks
    Saison produite en 2018
    69 photos | 11 vidéos
    Darren Criss
    Darren Criss
    Rôle : Andrew Cunanan
    Annaleigh Ashford
    Annaleigh Ashford
    Rôle : Elizabeth Cote
    Joanna Adler
    Joanna Adler
    Rôle : Mary Ann Cunanan
    Dascha Polanco
    Dascha Polanco
    Rôle : Détective Lori Wieder
    Voir le casting complet de la saison 2
    Affiche Photo Darren Criss Photo Darren Criss, Jon Jon Briones Photo Darren Criss, Jon Jon Briones Photo Jon Jon Briones Photo Darren Criss Photo Darren Criss Photo Darren Criss Photo Darren Criss
    Voir toutes les photos de la saison 2
    En janvier sur Netflix
    American Crime Story - saison 2 - épisode 8 Teaser VO 0:30
    American Crime Story - saison 2 - épisode 8 Teaser VO
    American Crime Story - saison 2 - épisode 7 Teaser VO 0:30
    American Crime Story - saison 2 - épisode 7 Teaser VO
    American Crime Story - saison 2 - épisode 5 Teaser VO 0:30
    American Crime Story - saison 2 - épisode 5 Teaser VO
    Voir toutes les vidéos de la saison 2

    La rédac' en parle

    De Glee à American Crime Story Versace : qui est Darren Criss, cet acteur mélomane auréolé d’un Golden Globes et d’un Emmy ?
    NEWS - Stars
    vendredi 18 janvier 2019

    De Glee à American Crime Story Versace : qui est Darren Criss, cet acteur mélomane auréolé d’un Golden Globes et d’un Emmy ?

    A l’occasion de l'arrivée ce vendredi 18 janvier sur Netflix de la deuxième saison de "American Crime Story : Versace", retour...
    Best-of 2018 : le meilleur et le pire des séries !
    NEWS - Tops | Flops
    mercredi 26 décembre 2018

    Best-of 2018 : le meilleur et le pire des séries !

    Revivez les temps forts de l'année série, drôles, étonnants, tristes, gênants, à travers notre diaporama best-of. 2018 c'est...
    Pose, American Horror Story, Feud... toutes les séries en cours de diffusion de Ryan Murphy
    NEWS - Séries à la TV
    samedi 2 juin 2018

    Pose, American Horror Story, Feud... toutes les séries en cours de diffusion de Ryan Murphy

    Plus prolifique que jamais, avec deux nouveautés lancées cette année ("9-1-1" et "Pose"), le scénariste Ryan Murphy est désormais...
    American Crime Story : qui joue les membres de la famille Versace ?
    NEWS - Séries à la TV
    vendredi 23 mars 2018

    American Crime Story : qui joue les membres de la famille Versace ?

    La deuxième saison de la série anthologique "American Crime Story", qui débute ce 17 janvier sur FX, retrace l’assassinat...
    Voir les news

    Critiques Spectateurs

    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 193 abonnés Lire ses 534 critiques

    4,0
    Publiée le 14 avril 2018
    Ryan Murphy et sa série anthologique American Crime Story reviennent. Deux ans après le triomphe de The People v. O.J. Simpson, Murphy pose cette fois-ci le regard sur le meurtre du couturier Gianni Versace en 1997. L'angle d'approche? Une déconstruction du style initiée avec la saison 1. Le point de départ est le même, le choc de l'assassinat, pourtant The Assassination of Gianni Versace prend une autre voie. La précédente saison ...
    Lire plus
    stallonefan62
    stallonefan62

    Suivre son activité 73 abonnés Lire ses 1 608 critiques

    1,5
    Publiée le 18 mai 2018
    Une saison nettement moins bonne que la 1ère !! J'ai trouvé les épisodes un peu fouillis avec des épisodes ne suivant pas un ordre chronologique !! Dur de s'y retrouver par moment !! De plus, mettre Versace dans le titre est quand même menssongé !!Son temps de présence ne doit pas excéder 1h dans toute la série !! Surtout , la série s'intéresse au tueur Andrew Cununan interprété de manière brillante par Darren Criss !! 1.5/5 rien ...
    Lire plus
    Jérémy J
    Jérémy J

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 650 critiques

    4,5
    Publiée le 5 octobre 2018
    Une saison très bien travaillé, bien focalisé sur le tueurs et cela rend la série passionnante d'un point de vu psychologique. Le bémol c'est Versace plutôt transparent et manquant de charisme dans la série. Une belle retranscription aussi du traitement des homosexuel dans la société. Grosse prouesse pour l'acteur qui campe le rôle d'Andrew.
    Diem V
    Diem V

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 46 critiques

    5,0
    Publiée le 12 février 2019
    Je découvre un peu tardivement cette deuxième saison d’American Crime story, mais cela valait la peine d’attendre. J’ai pris une véritable claque ! L’intro est juste magistrale, magnifiquement filmée. La reconstitution des faits, la BO très année 80-90, la beauté des décors... tout est fait pour nous transporter 20 ans en arrière. Tous les personnages sont parfaitement incarnés et pour certains, la ressemblance des acteurs en ...
    Lire plus
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 615 critiques

    3,5
    Publiée le 7 avril 2020
    Darren Criss donne un frisson glacé courant le long de la colonne vertébrale, et qui dure tout au long de cette série "docu-drame" (Golden Globe de la Meilleure Minisérie 2019) sur l'assassinat de Gianni Versace par Andrew Cunanan, un jeune paranoïaque, mythomane et violent sanguin. Voir cet adorable acteur dont on se rappelle la belle gueule dans la série Glee, ici afficher un sourire innocent avec encore le marteau ensanglanté à la ...
    Lire plus
    28 Critiques Spectateurs
    Achat à partir de (1.99 €)
    Voir toutes les offres VOD
    Service proposé par
    Les épisodes de la saison 2
    Celui qui voulait exister
    S02E01 - Celui qui voulait exister
    Miami, South Beach, 15 juillet 1997. Alors qu’il revient à pied du News Café, le couturier italien Gianni Versace est assassiné sur le perron de sa villa. Le meurtrier en fuite, la police se lance à ses trousses, suivie par le FBI qui a authentifié l’individu comme étant Andrew Cunanan, un serial killer ayant déjà assassiné quatre personnes…
    Chasse à l'homme
    S02E02 - Chasse à l'homme
    Après la mort du couturier, les relations sont tendues entre sa sœur, Donatella, et son petit ami, Antonio. Donatella reproche à ce dernier ses mœurs légères et sa défaillance dans la protection de son frère. Gianni aspirait à une vie de famille qu’Antonio n’a pas su lui donner. Elle reprend immédiatement en main l’empire laissé par Gianni…
    Le meurtre d'un vieil homme
    S02E03 - Le meurtre d'un vieil homme
    Mai 1997, Chicago. Profitant d’une absence de sa femme, le célèbre promoteur immobilier Lee Miglin invite Andrew Cunanan, escort boy qu’il rencontre régulièrement, à passer la soirée chez lui. Quelques heures plus tard, le corps de Lee est retrouvé sauvagement assassiné dans son garage…
    La maison près du lac
    S02E04 - La maison près du lac
    Avril 1997, Minneapolis. Cunanan, très amoureux de David, ne supporte pas l’intimité du jeune homme avec Jeffrey Trail, l’un de ses anciens amants. Il assassine violement son rival sous les yeux de David. Arguant qu’il sera accusé de complicité s’il se rend à la police, Cunanan entraîne David dans une cavale meurtrière…
    La loi du silence
    S02E05 - La loi du silence
    Juin 1995. Gianni Versace décide de faire son coming-out par le biais d’une interview. Donatella désapprouve, persuadée qu’elle va affecter la santé de l’entreprise… Avril 1997. Cunanan atterrit à Minneapolis pour revoir Jeff Trail. Son ancien amant, qui a quitté l’armée en raison de son homosexualité, lui voue désormais une haine féroce …
    La chute
    S02E06 - La chute
    1996. Cunanan partage la vie de l'homme d'affaires Norman Blachford dans une splendide villa californienne. Fou amoureux de David, Cunanan tente de séduire le jeune homme en l’épatant avec ses moyens financiers, mais celui-ci lui oppose une fin de non-recevoir. Mis à la porte par Norman, Cunanan sombre dans la drogue…
    De l'ombre à la lumière
    S02E07 - De l'ombre à la lumière
    1992, Milan. Devenu irascible en raison de sa maladie, Gianni pousse Donatella à s’impliquer fortement dans l’entreprise. À San Diego, Cunanan vit chichement avec sa mère Mary Ann, ne rêvant que de fuir ce milieu modeste. Il devient escort boy auprès d’hommes mûrs et fait la connaissance de Norman Blachford et de son ami Lincoln Aston.
    Destruction créatrice
    S02E08 - Destruction créatrice
    1957, Calabre, Italie. Passionné par la couture, le jeune Gianni est moqué par ses camarades mais soutenu par sa mère qui l’encourage à poursuivre. 1980, San Diego, Californie. Modesto Cunanan est embauché comme courtier chez Merrill Lynch, mais la face sombre de l’immigré philippin précipite sa famille dans la chute…
    Seul en scène
    S02E09 - Seul en scène
    15 juillet 1997, Miami. Après le meurtre de Versace, Cunanan est dans l’impossibilité de quitter la ville, quadrillée par la police. Il trouve refuge sur une péniche.22 juillet 1997. De grandioses funérailles sont organisées à Milan pour la disparition du couturier. Donatella adresse une fin de non-recevoir à Antonio, dévasté…

    La réaction des fans

    • Pascal I
      Bien en deçà de la saison 1 (parfaite), ici c'est long et gâchant totalement l’intérêt. Trop orienté dans la tête du tueur que de l'histoire dans son ensemble. Certainement que 3 ou 4 épisodes auraient suffit. Cela n'enlève rien aux bonnes interprétations mais des scènes et dialogues totalement inutiles ! 2.5/5 !!!
    • Sébastien D
      Ton avis est complètement compréhensible, mais Versace est la victime, c’était à prévoir que ça tourne plus autour du criminel, comme dans la saison 1...
    • stallonefan62
      j'ai ressenti le même avis
    • le pinpin
      Douche froide pour cette saison. Après un premier tour de force sous forme de plaidoirie à travers l’affaire OJ Simpson, Ryan Murphy s’accapare à présent un fait marquant qui mérite aussi qu’on lui attribue le titre de la franchise, le meurtre de Gianni Versace. Le premier épisode met donc clairement dans l’ambiance sans gants ni perte de temps, dépeignant l’assassinat du célèbre couturier orchestré par Andrew Cunanan dans une atmosphère visuelle rétro des 90’s.Une belle entrée en matière donc, avec des acteurs qui semblent coller à leur personnage pour une retranscription qui s’annonce fidèle. Oui mais voilà, passé le premier épisode les choses se gâtent, et non en vue de s’améliorer par la suite. La narration opte pour une déconstruction chronologique du scénario pas toujours habile, et malgré l’affichage des dates, il est parfois difficile de reconstituer le puzzle. Bref c’est fouilli, mais surtout, cette saison est mensongère dans sa promo. Si certains médias vantent le coup de maitre à travers une histoire qui cache son jeu, il faut dire les choses comme elles sont : mettre le nom de Versace dans le titre plutôt que celui de son tueur est certes plus intéressant commercialement parlant, mais la promo laissait également présager que Versace serait au cœur même de l’histoire. Au final, si on fait abstraction du premier épisode, le point de vue Versace ne cumule pas 1H de temps sur les 8H du programme, et on ne peut pas dire que ce soit des plus fascinants à chaque fois qu’on aborde l’angle de la célèbre famille, révélant un véritable problème quand Murphy parvient involontairement à générer en nous plus d’empathie pour les autres victimes du tueur que pour Gianni Versace malgré toutes les maladies auxquelles il aura survécues et qu’on nous présente. Au final cette série passe le plus clair de son temps à analyser la vie d’Andrew Cunanan, dont la psychologie fascine autant qu’elle peut énerver, Darren Criss livrant une interprétation magistrale qui permet de tenir en haleine jusqu’au bout. Ainsi, lorsqu’un épisode traite d’un meurtre commis par Cunanan, on s’attend à ce que la suite nous explique le lien qui l’a amené à jeter son dévolu final sur Versace, mais il n’en sera rien, Murphy préférant s’attarder aux antécédents des meurtres, voire même à la vie de ses premières victimes, reléguant définitivement le célèbre couturier au rang de faire-valoir commercial et rien d’autre. Pire encore, les frasques de Andrew Cunanan deviennent tellement redondantes qu’elles finissent par lasser, alternant perpétuellement entre mensonges et matérialisme revendiqué du jeune psychopathe sur près de 6 épisodes dont chaque page racontée revient toujours un peu plus en arrière dans le temps que l’épisode qui précède, nous éloignant donc toujours plus de celui dont le nom figure dans le titre, malgré quelques scènes semées ça-et-là sans finesse ni logique pour tenter de nous y rattacher.Et ce manque de délicatesse n’est hélas pas diminué par les choix de Murphy. Autant l’affaire OJ Simpson se permettait quelques rajouts scénaristiques pour agrémenter le thème principal, on se retrouve presque confronté à l’inverse avec cette saison, tout paraissant trop romancé, à la limite du téléfilm quotidien sur M6 où seuls les noms célèbres de l’affaire (tueur + victimes et leurs proches) paraissent authentiques. De même que la première saison montrait le parallèle avec les injustices et la ségrégation subies par la communauté noire aux USA de manière assez subtile, cette saison opte pour le thème de l’homosexualité à une époque compliquée pour la communauté gay, hélas avec une exagération indigeste où aucun cliché n’a été épargné pour appuyer cette apologie involontaire. On notera néanmoins la qualité du suspens, toujours rattaché au personnage de Cunanan qui porte la saison sur ses épaules, livrant une atmosphère dérangeante voire malsaine compte tenu de son imprévisibilité. De ce fait, même si on connait l’issue pour les personnages qui le côtoient, on ne peut que craindre pour eux à chaque instant, surtout lorsque le dangereux gaillard laisse transparaitre un sourire manipulateur et glacial.Heureusement le dernier épisode nous raccroche au sujet tant espéré afin de boucler la boucle, de manière un peu trop romancée là encore, en nous disant au final qu’il aura fallu attendre 7 longs épisodes d’une histoire non souhaitée même si pas inintéressante. A défaut d’avoir véritablement quelque chose à raconter sur la famille Versace en dehors du meurtre malgré le fait d’être vendu comme tel, cette saison laisse le gout de la cuillère de confiture étalée sur une tartine trop grande, qu’on mange sans grand plaisir, bien loin de la saveur inoubliable de la première saison.disons clairement que c'est dommage de se dire que quand on part pour s'acheter du foie gras, on a de quoi être dubitatif quand en ouvrant le bocal ça a l'apparence et l'odeur du hareng fumé.2/5 pour cette saison (contre 4,5/5 pour la première)
    • natyak
      Fabuleux ! Envoûtant même je dirais... ce rôle lui colle à la peau...il mérite amplement un prix. J’ai adoré l’ambiance de la série, la façon dont c’est filmé, les musiques choisies. Bref tout était parfait !
    • Mickael R.
      entièrement daccord. une grande saison et Darren Criss est vraiment épatant dans son rôle. quel talent. j'espère qu'il remportera des prix pour ce rôle.
    • Henri Mesquida
      J'ai adoré cette deuxième saison. Cunanam m'intéressait avant et à ce propos pour aller plus loin il y a un excellent roman: trois mois de fièvre de Gary Indiana. la série anthologique se penche sur le meurtre du couturier Gianni Versace, à Miami, en 1997. Une tragédie filmée comme un opéra macabre, abordant en sous-texte l’homophobie et ses conséquences.Elle s’ouvre sur le meurtre du célèbre couturier, devant sa demeure de Miami, le 15 juillet 1997, et retrace à la fois l’enquête policière et, en flashbacks, les parcours de Versace, de ses proches et de son assassin, le serial killer Andrew Cunanan, au fil des années 1990. ». Au-delà de l’inévitable polémique, c’est le potentiel dramatique de cette histoire qui semble avoir intéressé Murphy et son scénariste, le britannique Tom Rob Smith (écrivain anglais qui a écrit la série,Enfant 44, Kolyma et Agent 6). Murphy est un bon réalisateur mais un scénariste moyen Tm Smith un bon écrivain ...D'ou peutêtre cet excellent résultat. Gianni Versace, roi épicurien richissime, et Andrew Cunanan, jeune homme ambitieux et menteur invétéré qui sombrera dans la folie criminelle, sont deux personnages fascinants et la série parvient à mettre en lumière leur potentiel romanesque Voilà donc un thriller intimiste, où les sentiments, souvent intenses et violents,Car, sous l’élégance de la mise en scène, avec ses amples mouvements de caméra, quelque chose de brutal se dessine. Au-delà des messages haineux écrits sur les murs et des questions déplacées des policiers, le meurtre de Versace par un homosexuel rongé par la honte et la paranoïa témoigne de l’homopobie de la société américaine dominent. La compositionde Darren Criss (Glee) colle à merveille à l’esprit de la série (ce que je n'attendais pas après son gentillet personnage dans Glee).
    Voir les commentaires
    Back to Top