Notez des films
Mon AlloCiné
    Breaking Bad
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,7
    917 notes dont 51 critiques
    répartition des 51 critiques par note
    23 critiques
    21 critiques
    6 critiques
    0 critique
    0 critique
    1 critique
    Votre avis sur Breaking Bad ?
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 18 mai 2014
    De la plupart des personnes de mon entourage, tous disaient que cette quatrième saison représentait la saison "ultime" de l'ensemble de la série, celle avec le plus de tension et le plus de rebondissements. Cependant, même si les premiers épisodes tendent vers cette tension mentionnée, le fil conducteur reste le même que dans la saison 2 et 3. En gros, on met quelques épisodes vraiment forts scénaristiquement parlant en début de saison, puis pour le reste, on fait avancer plus ou moins lentement l'intrigue pour revenir à un formidable scénario en fin de saison. Le gros problème c'est, pourquoi est-ce que les scénaristes ne se sont pas creusés les méninges pour mettre des événements forts tout le long de la saison? Cependant, "Breaking Bad" reste toujours cette série très sympathique à regarder, grâce notamment aux divers personnages à l'instar de Walter, spoiler: dont l'évolution de simple prof à magnat de la drogue est presque complète, ou encore de Jesse qui apporte une touche d'humanité (et de défonce) à l'ensemble.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1705 abonnés Lire ses 3 096 critiques

    5,0
    Publiée le 1 janvier 2012
    Je l'avoue : j'avais un peu peur d'aborder cette saison 4 de "Breaking Bad". Non pas que je craignais l'horreur, mais la saison précédente m'avait tellement enflammé et enthousiasmé qu'il ne pouvait y avoir qu'un moins bien. Pourtant – encore une fois – c'était mal connaître Vince Gilligan. Sachant reconstruire dès le début l'impressionnante tension sur laquelle la saison 3 nous avait laissé, cette quatrième saison ne desserre jamais vraiment son étau, sauf pour introduire de nouvelles intrigues concernant les principaux personnages. Certains diront du coup que certaines baisses de régimes, nécessaires et pas nuisible au plaisir pris à regarder la série, sont des signes de « moins bien » par rapport à la mythique saison 3. Alors certes, le rythme n'est pas aussi soutenu, mais comme je l'ai dit, cela me semblait impossible et je pense que l'erreur aurait été de vouloir fournir la même chose. C'est en cela que j'adore donc cette saison et cette série en général : elle a su encore une fois changer de cap et de recette, tout en gardant une remarquable cohérence. Je ne peux m'empêcher de penser que sa force vient de l'incroyable richesse de ses personnages et surtout de la véritable liberté que s'est donnée Gilligan de faire tout et n'importe quoi de ses personnages, y compris de les éliminer si l'intérêt se présente. Et je trouve que c'est cela la grande force de cette saison, ainsi que des précédentes : savoir sans cesse nous montrer, notamment par des introductions d'épisodes (souvent d'une remarquable pertinence suggestive) que la série est capable de tout et qu’aucun de ses choix délirants ne sera gratuit. D’ailleurs, cette saison 4 visionnée, on se rend compte qu’on a encore assisté à des retournements intenses, et à des révélations considérables qui font encore progresser notre vision des personnages et de leur univers. Franchement, quand une série atteint un tel niveau de précision et de performance, moi je dis d'abord « chapeau », puis je dis dans la foulée « Pitié ! Encore ! »
    Newt23
    Newt23

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 144 critiques

    4,5
    Publiée le 15 juin 2014
    Toujours aussi excellente cette série ! Cette saison 4 est vraiment stressante ! On a constamment l'impression que les protagonistes vont mourir ! Au niveau de l'intrigue, cette saison est sans doute celle où l'histoire est la mieux construite. Et la fin est juste grandiose ! Les acteurs se sont encore améliorés (je savais pas que c'était possible) et certaines scènes sont vraiment fortes et parfois dures psychologiquement. L'humour est aux abonnés absents dans cette saison. Les musiques sont également particulièrement bien choisis. Bref, excellente saison qui reste très légèrement moins bien que la 3ème.
    Mr. Winchester
    Mr. Winchester

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 186 critiques

    4,0
    Publiée le 14 juillet 2015
    De loin la saison la plus aboutie de la série, un changement brutal d'ambiance puisque cette fois ci nos deux compères gère un laboratoire de grosse production pour un revendeur renommé. La façon de filmé a été modifiée par la même occasion et le style de personnages principaux aussi surtout ceux de Skyler et de Jess. Plus violente et plus sombre aussi, cette quatrième saison de Breaking Bad nous laisse sur le cul avec son final inattendu...
    JokerDreizen
    JokerDreizen

    Suivre son activité 238 abonnés Lire ses 310 critiques

    5,0
    Publiée le 17 novembre 2012
    Toujours aussi fou et addictif. La psychologie des personnages et leur situation évolue certes beaucoup moins que dans la saison précédente, en revanche on a droit à une tension grimpante encore plus saisissante que d'habitude. Les scénaristes frappent toujours par leur inventivité et par un final à couper le souffle. La meilleure saison de Breaking Bad que j'ai vue ... peut-être simplement la meilleure saison que j'ai vue, toutes séries confondues. Walter White est un personnage simplement incroyable et son ascension vers la folie du monde de la drogue est saisissante.
    James Betaman
    James Betaman

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 238 critiques

    5,0
    Publiée le 10 décembre 2014
    Voilà! J'ai fini la saison 4 en une semaine et que dire. Whaou! Je me rend compte que rien ne pourra surpasser cette série avant de longues années. Que dire, cette saison est totalement incroyable! Je suis abasourdis. Bref, j'ai pas assez de superlatifs pour vous dire à quel point l'affrontement entre Walter et Gus est parfait. Ces deux personnages qui semblaient devenir de bon amis dans la saison 3, deviennent des ennemis jurés et se livrent dans des combats impitoyable. Et pourtant, malgré ce combat, la série a d'autres histoire à côté et on est captivés par tous ce que Vince Gilligan nous présente. Entre le rétablissement de Hank, l'achat du car-wash, Skyler qui aide Ted, Walter Jr qui fête son anniversaire, la liaison entre Jesse et Mike, ect... On ne s'ennuie JAMAIS!!! Le rythme est lent, et pourtant on est captivant dans tous les épisodes. Et que dire des 3 derniers épisodes. Ils sont phénoménaux! Bref, je risque de me répéter donc je vais m'arrêter en disant un gros 5/5 (et encore, dommage qu'on puisse pas aller plus haut). Voilà qui est dit!!!!
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 982 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    5,0
    Publiée le 20 novembre 2011
    Une saison beaucoup plus lente que les précédentes mais toujours aussi brillante dans son écriture atteignant parfois des sommets de tension et de suspense. La réalisation est toujours aussi soignée, la musique très bien choisie et l'interprétation impeccable avec un Giancarlo Esposito terrifiant face à un Bryan Cranston et un Aaron Paul toujours aussi excellents. Les quatre derniers épisodes sont tout particulièrement grandioses avec une tension à couper le souffle et le dernier épisode est un pur chef-d'œuvre. La suite et fin se fait attendre !
    Nicolas L
    Nicolas L

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 367 critiques

    4,5
    Publiée le 8 mai 2013
    La série reprend avec le dynamisme attendu, tout s'enchaine rapidement.
    boscopax
    boscopax

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 509 critiques

    4,5
    Publiée le 30 mai 2012
    La suite logique des trois saisons précedentes. Un final explosif pour une série qui réussit maintenant à avoir les moyens qu'elle mérite.
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 1 618 critiques

    4,5
    Publiée le 15 août 2018
    Un sacré coup de pied au... Le final m'aura tiré quelques exclamations tellement il y a de rebondissements ahurissants dans les deux derniers épisodes ! Accrochez vos ceintures, Walter White est prêt à tout pour sauver sa famille, et le tout dernier plan de cette saison m'a juste horrifiée en comprenant l'envers du décor de toutes les machinations qui avaient eu lieu plusieurs épisodes durant, et maintenant une folle envie de voir la dernière saison pour avoir l'apothéose de ce monstre façonné par la mise en sécurité de ses proches... Bryan Cranston fait vraiment peur à partir de maintenant, et Aaron Paul interprète parfaitement le jeune dealer perdu entre les "carottes" que tend Gus, les balades en voiture avec Mike qui peuvent dégénérer à n'importe quel moment, et une vie familiale qui se reconstruit doucement mais qui reste vulnérable à la moindre bourde face au cartel... Vous l'aurez compris, cette saison est celle de toutes les tensions, et l'on serre souvent les dents en priant intérieurement pour nos deux chouchous (malgré leurs côtés détestables). On regrette seulement cette lenteur dans les neuf premiers épisodes (il ne se passe quasiment rien !) et qui se ressemblent beaucoup entre eux, aucun ne tirant vraiment la couverture à soi. Seuls les derniers épisodes sont d'une intelligence rare, et bourrés à l'extrême de beauté filmique (tournés comme un thriller avec des plans réfléchis et des jeux de lumières ingénieux), des bruitages et musiques de qualité (les "boum" lors des scènes d'hystéries qui deviennent vite oppressants), et surtout le final de spoiler: Gus et Tio qui m'en a bouché un coin (surtout après la révélation du dernier plan) ! Bien mieux que la saison 3, malgré un démarrage laborieux et lent, les derniers épisodes valent à eux seuls le détour, tant esthétiquement parlant que narrativement : quel final machiavélique !
    Manu711
    Manu711

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 850 critiques

    4,5
    Publiée le 15 septembre 2012
    A nouveau la saison a mis du temps à s’emballer, à prendre forme, à devenir vraiment addictive. Mais bordel, quel résultat ! Il faut attendre assez longtemps avant que l’on trouve ça vraiment fou, mais une fois en route, c’est du très très grand art. La deuxième partie de la saison est tout bonnement jouissive, on n’est jamais au bout de nos surprises. Retournements de situation en tout genre, retour de certains personnages, apparition de nouveaux… Et toujours cette plume de Vince Gilligan dont on ne peut se lasser, cette réalisation léchée et très travaillée, avec des vrais idées et moments de cinéma, alors que ce n’est qu’une série… Cela rend le tout très agréable à regarder, d’autant plus que la plupart des scènes dépassent la durée moyenne de celles d’une série, car en effet elles durent plusieurs minutes chacune, au lieu d’une dizaine de secondes par exemple… Là encore je me laisse une petite marge pour la toute dernière saison qui s’annonce historique, mais je n’ai vraiment rien à reprocher à cette série. Tout est parfait, tous les ingrédients sont bien utilisés pour nous cuisiner probablement la meilleure série de ce début de siècle. Excellentissime.
    fyah
    fyah

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 12 critiques

    5,0
    Publiée le 5 octobre 2011
    Après un démarrage ou plutôt une mise en place assez poussive, cette saison 4 tient toute ses promesses, si ce n'est qu'a l'heure actuelle en attente du 13 eme et dernier épisode de cette saison, Walt se révèle beaucoup moins comme le véritable "danger" comme l’annonçait l'affiche de la saison et comme lui même s'autoproclamait devant sa femme "I'm not in danger , I'M the danger " ... On se rend compte qu'au fil des épisodes, Walt commence a perdre pied, a paniquer face aux investigations menées par Hank et a perdre de sa superbe et son sang froid face a Gus ... Une saison qui fait la part belle à Jesse que l'on imaginait sombrer suite a la toute dernière scène de la saison 3 et des premiers épisodes de cette saison 2011 ou on peut le voir en total perdition dans sa vie privée et son home sweet home ... Et pourtant il n'en est rien ! Aprés une scène d'anthologie ou il se livre coeur sur table face a son cercle de discussion sur les addictions, il s'impose définitivement comme l'homme de main et de confiance de Gus, qui pourtant tramait un plan machiavélique pour écarter notre ami Junkie irrévérencieux et ingérable lors de la saison 3 . Mais qui peut se venter de connaître réellement le fond de la pensée de ce cher Gustavo ??? depuis l’épisode 8, les rôles se sont inversés et Walter se retrouve écarté des affaires et se voit lui même menacé ainsi que toute sa famille, se qui englobe Mary et Hank qui n'est pas innocent a se revers de situation ... En effet l'agent de la DEA reprend petit a petit du poil de la bête suite a sa confrontation avec les jumeaux salamancca et retrouve sa hargne et sa raison d'être a travers le dossier "Gale Boetticher" qui l’amènera très vite sur la piste du PDG de Los Pollos Hermanos, ce qui aura pour conséquence d'irriter Gus qui n’apprécie pas de voir écorner cette si belle couverture et sa liberté et sécurité plus en danger que jamais ... D'autant plus que ce dernier se voit rattraper par ses vieux démons et en particulier le cartel mexicain de Don Elladio et de la famille Salamancca, dont un flash back mémorable sera l'occasion de nous en dire un peu plus sur la personnalité et la psychologie de ce chilien si mystérieux depuis son apparition dans la série ... On passera les déboires de Skyler rattrapée par sa participation active de détournement de fond lors de son emploi de comptable au sein de l'entreprise Beneke, mais on ne peut passer a coté d'une fin de saison (a partir de l'episode 8) incroyable ou l’atmosphère devient oppressante, ou les nerfs lâchent avec cette impression de nager en plein délire paranoïaque d'un junkie en pleine descente de méthamphétamines ... L'episode 12 nous annonce un final season mais aussi une ultime saison de folie, où l'on ne pourra difficilement prendre le temps de s’arrêter sur la psychologie des personnages de mettre en place l'intrigue comme on a pu le faire dans chaque début de saison. La guerre est déclarée et la menace plus que jamais réelle et chacun se bat désormais pour sa vie et celle des siens et donc de ce fait pour la mort de son adversaire ... Une saison plus que jamais dantesque ! Que dis je !!! "KAFKAESQUE !!!" comme dirais Jesse ! La meilleure série qu'il ne m'est jamais été donné de voir a ce jour ... Un sans faute ! une série magistralement dirigée avec des acteurs incroyables que l'on aimerait voir beaucoup plus souvent a la télé mais surtout sur grand écran avec des rôles à la hauteur de leur talent ! La série n'a jamais aussi bien portée son nom "to Breaking Bad " mal tourner" , " s’écarter du bon chemin" et pour cause Walt ne s’était jamais aventuré aussi loin sur le chemin de la perdition ...
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 26 septembre 2012
    Que dire ? Breaking Bad est l'une de ces séries où des scènes voir des épisodes entiers vous laissent le souffle court, tant l'intensité est forte. C'est notamment le cas du premier épisode de cette saison 4, tendu, violent et simplement magistral. Après une fin de saison 3 sous extrême tension, cette quatrième montre la suite des événements et notamment l'évolution des relations entre le duo Walter / Jesse et Gus. Lorsque celui-ci cherche à se venger de Walter, il entreprend d'utiliser Jesse dans la guerre contre le cartel mexicain. Cette lutte est d'ailleurs l'occasion d'en apprendre plus sur le passé de Gus. En réussissant à mêler ces deux arcs narratifs, cette saison réussit déjà un important tour de force. L'autre arc narratif majeur est la rééducation de Hank, après l'attaque dont il a été victime par les cousins de Tuco. Autre brillante idée, le faire reprendre pied par une enquête sur la mort de Gale, qui le mènera petit à petit sur la piste de Gus. Et là, autre brillante idée, il utilise Walter pour se rendre sur les lieux suspects appartenant à Gus. Ce qui donnera quelques scènes sous haute tension. Enfin, les deux derniers épisodes sont géniaux et suffisent à justifier le titre de la série. Un an auparavant Walter n'aurait jamais imaginé devoir agir de la sorte. Il devra manipuler, mentir, trahir et risquer des vies pour arriver à ses fins. Si la fin justifie les moyens, il est clair que l'évolution du personnage de Walter le fait devenir de plus en plus immoral, même si le but étant de sauver sa vie. Toujours aussi aboutie et addictive cette quatrième saison de Breaking Bad est de nouveau magistrale, totalement maîtrisée et conserve ce petit grain de folie qui lui est propre. Et il parait que la première moitié de la saison 5 confine au génie...
    lograt
    lograt

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 298 critiques

    5,0
    Publiée le 1 août 2014
    cette saison est un véritable chef d’œuvre, elle manie à la perfection attente, montée en tensions et dénouements avec sans cesse de nouveaux rebondissements. C'est aussi dans cette saison que toute la richesse et la complexité des personnages se révèlent.
    Renaud Motch's E.
    Renaud Motch's E.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 100 critiques

    4,5
    Publiée le 10 mars 2014
    La trame de cette saison 4 est simplement bluffante avec un final en apothéose et les personnages fidèles à eux même qui dépassent même les limites du génie pour certains. Que du bonheur
    Back to Top