Notez des films
Mon AlloCiné
    Breaking Bad
    Critiques spectateurs
    Critiques presse
    note moyenne
    4,8
    1041 notes dont 59 critiques
    répartition des 59 critiques par note
    40 critiques
    14 critiques
    5 critiques
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Breaking Bad ?
    Gynaro
    Gynaro

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 5 critiques

    5,0
    Publiée le 30 septembre 2013
    Un excellent final. De l'émotion, de l'action, du twist, du suspense le tout dans un subtil mélange qui nous offre un épisode étrangement calme diffusant cette fameuse ambiance que seul Breaking Bad maîtrise à la perfection. Ils ont pensé non seulement à tout mais aussi à la manière d'apporter ce tout. Digne de la série. Contrairement à une autre série que je ne citerais pas qui joue aussi la carte de l'anti-héros, nous avons un final en adéquation parfaite avec le déroulement de la série. Aussi bien dans la manière de faire que dans ce qu'il se passe. Aussi bien dans la lenteur des débuts d'épisodes toujours compensée ensuite par un final aussi simpliste que grandiose et plein de sens. Breaking Bad, meilleure série de tout les temps pour moi, a très bien commencé, très bien continué et s'est très bien arrêtée. !!! SPOILER ALERT !!! spoiler: Le jeune Jesse libéré de ses chaînes se révèle être le personnage ayant subit la plus grosse évolution dans l'histoire malgré le peu de temps d'image qu'il a. Les adieux émouvants entre Walt et Skyler. Walt disant enfin la vérité à sa femme en quelques mot seulement, se qui semble lui faire beaucoup de bien. Le coup d'oeil à Flynn. La caresse à Holly. Le gros flip des Schwartz (Walt est excellent dans cette scène). Et Lydia just got what she deserved comme disent les premières paroles de la chanson qui clôture la dernière scène. J'ai aussi beaucoup aimé l'apparition de nos deux compères, Skinny et Badger qui remplissant très bien leur rôle restant fidèles à eux-mêmes. Enfin, j'ai vraiment aimé les dernières scènes de nos deux protagonistes, l'un redécouvrant la liberté et l'autre se remémorant de vieux souvenirs... L'un ayant payé pour Gale par l'enfermement, la torture et le travail forcé et l'autre payant pour tout ce qu'il a fait par l'éternité. Je crois qu'il n'y aura plus de série d'un tel calibre personnel, scénaristique et réaliste. Adieu Walter White. Bon vent Jesse Pinkman.
    NarnoNarno
    NarnoNarno

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 426 critiques

    5,0
    Publiée le 12 novembre 2013
    Critique modérée et temporairement retirée. Attention, donc, spoiler: spoiler: Chaque saison a son empreinte liée à l'évolution de Walter White, celle-ci marquera un cap irréversible dans son état psychologique: Walter est un méchant, Walter est un chien enragé qu'il ne faut pas provoquer, Walter est le maître, il le sait et il en jouit. Du coup, on perd en empathie ce qu'on gagne en une forme d'admiration pour le génie et une gêne pour ses actes impardonnables. La fin de cette demi-saison (épisode 8) veut nous faire croire à un revirement dans sa façon d'être, on y croit pas une seule seconde tant le personnage est allé trop loin. On est triste pour Skyler qui est au fond du trou et qui trinque comme jamais. Bravo aux scénaristes qui nous ont amené jusque là, chapeau bas pour votre intelligence: vous nous avez délivré une saison 5 des plus détestables pour notre plus grand plaisir !!!!
    Newt23
    Newt23

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 144 critiques

    5,0
    Publiée le 16 juin 2014
    On m'avait dit que la fin de la série était énorme, épique, belle, juste, triste, haletante... Tant d'adjéctif qui ne pourront jamais réellement définir ce que l'on ressent pendant cette saison. Franchement, je ne m'attendais pas à ce que la série aille si loin... Je ne m'attendais pas à une telle qualité et à un tel niveau de maitrise. Imaginez la meilleurs chose auquel vous vous attendez pour cette saison et multipliez-la par 10000 et vous pourrez éventuellement vous rapprochez de la qualité réel de cette fin. Une magnifique fin. La saison démarre calmement, les quatres premiers épisodes sont bons, pas énorme mais bien construit. Le 5 et le 6 sont déjà nettement mieux. Mais à partir du 7.... Ca commence. Ou plutôt ca termine. en générale, dans une série on vous dit que les 3 derniers épisodes sont énormes... Ici se sont les 10 derniers épisodes qui sont énormes ! Chaque épisode est meilleurs que le précedent ! C'est haletant ! On a pas une seconde de répit. L'humour a complètement disparu et le jeu d'acteur est arrivé à son paroxysme. Et cette intrigue... Cette maitrise dans le scénario. Tout est bien fait rien n'est laissé au à hasard. Les musiques sont aussi là pour vous plonger dans cette étrange atmosphère dont seul Breaking bad connait le secret. Et quand le tout dernier générique de fin s'affichera à l'écran... Alors une larme coulera sans aucun doute. Certes la fin est triste mais c'est autre chose qui m'a fait pleurer. C'est fini. Grandiose.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1714 abonnés Lire ses 3 096 critiques

    5,0
    Publiée le 31 août 2015
    Alors là, chapeau. J’ai beaucoup attendu avant de voir cette dernière saison de « Breaking Bad », si bien que je me suis risqué à revoir les quatre précédentes avant d’aborder celle-ci. L’air de rien, c’était là mettre une belle pression sur ce final, tant la vision de ses prédécesseurs m’avait rappelé l’excellence de la série en terme de rythme, de cohérence, de progression et de cynisme. Forcément, dans une série comme celle-là, on s’imagine la fin à l’avance et on la devine un peu. Or, ce qui est génial avec cette saison 5, c’est qu’elle nous montre à quel point la fin était finalement prévisible d’avance. La chose a laquelle je ne m’attendais pas, c’est à quel point la série a été capable de sombrer progressivement dans une forme de cruauté qui n’a rien de gratuite. Au contraire, la noirceur du déroulement de l’intrigue est en soi l’enjeu majeur de la série. La question qu’on se pose presque, c’est « jusqu’où ça va aller ? » et surtout « y aura-t-il quelque-chose qui pourra être sauvé ? » Personnellement, j’ai vécu cette conclusion comme un véritable coup de poing. Non seulement elle sait apporter les nouveautés qu’on exige de chaque nouvelle saison mais elle parvient malgré tout à faire un magnifique bilan de l’ensemble de la saison, jouant sur la temporalité de l’intrigue afin de saisir le parcours suivi par chacun des protagonistes. Alors certes, c’est dur, c’est cru, c’est noir, ce qui fait qu’on quitte cette série avec une certaine lourdeur sur le cœur. Malgré tout, une fois le choc passé, je n’ai pu que constater à quel point cette série était parfaite et comment, elle avait su s’imposer tout de suite pour moi parmi les séries les plus brillantes de tous les temps. Vince Gilligan peut mourir tranquille, il vient de marquer de l’Histoire…
    Mr. Winchester
    Mr. Winchester

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 186 critiques

    3,5
    Publiée le 15 juillet 2015
    Après nous avoir donner l'eau a la bouche avec un final de la quatrième saison qui était exceptionnel on ne peut que se réjouir de retrouver un opening de saison aussi réussi. C'est vraiment a cette saison que l'on vois le vrai visage de Walter White, de quoi il est capable et surtout de comment il a changer depuis la première saison. Je dois par contre avouer que j'ai été vraiment déçus du final, je m'attendais vraiment a quelque chose de plus original. Une morale est tout de même présente a la fin avec un effet de caméra vraiment impeccable pour finir la série.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 20 mai 2014
    Et voilà, l'aventure "Breaking Bad" s'achève enfin pour moi, avec quelques mois de retard suivant la diffusion du finale de la série. Avec une première saison fantastique, puis trois saisons suivantes très sympathique à regarder, cette cinquième saison renoue avec la qualité de la première. Je pense que le fait d'avoir séparé cette saison en deux parties a permis aux scénaristes de conclure l'histoire de Walter White en fournissant des épisodes bien remplis en terme de scénario, de rebondissements, etc (pour ainsi dire, si les autres saisons possédaient leurs épisodes de remplissage, il n'y en a aucun dans cette ultime saison). Toujours grâce à la prestance des personnages que sont Walter, Jesse, Mike et consort, ajouté à une écriture meilleure que lors des précédentes saisons, cette saison 5 se veut clairement anthologique. Rien n'est à jeter. Ayant un rythme beaucoup plus soutenu et nerveux, le sort de chaque personnage se boucle dignement. Mon seul regret concerne la toute fin de la série spoiler: , qui, pour ma part, aurait mérité d'être rallongé de plusieurs bonnes minutes afin de sceller pleinement le sort de Jesse et de la famille de Walter. Cependant, "Breaking Bad" est l'une des meilleures séries qu'il m'ait été donné de voir ces derniers temps, et c'est avec un petit pincement au coeur que je me dis qu'il n'y a pas d'épisodes supplémentaires à savourer. Toutes les bonnes choses ont une fin, comme qui dirait.
    zibouglon
    zibouglon

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 134 critiques

    4,5
    Publiée le 15 novembre 2013
    Psychologie, émotions, décadence, mise en scène, tout est intelligemment réfléchi. la Baffffffe Ultime cette saison ! Vince Gilligan est un génie.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 442 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    5,0
    Publiée le 1 octobre 2013
    Sortez les mouchoirs, Breaking Bad est belle et bien finie pour toujours ! Plus de Walter White en slip, plus de Jesse Pinkman sous drogue, la série a tiré sa révérence dimanche dernier pour la plus grande tristesse de ses fans. Six saisons que l’on suit avec un amour inébranlable l’ascension au pouvoir dans le milieu de la drogue de ce père de famille atteint d’un cancer ainsi que sa lente descente aux enfers. Des dizaines d’épisodes, tous plus hypnotiques les uns que les autres, qui nous ont permis de découvrir des personnages intelligemment écrits, des acteurs d’un talent inimaginable, une mise en scène envoûtante et des créateurs qui savent où ils vont !
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 991 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    5,0
    Publiée le 30 septembre 2013
    Après l'explosif final de la saison 4, cette première partie de la cinquième saison commence tranquillement et s'attache à nous montrer comment Walter va s'organiser maintenant qu'il n'a plus de rival et qu'il peut régner en maître sur le marché de la drogue. Mais les conséquences de ses actes poussent aussi la DEA à se rapprocher du but et il doit faire d'autant plus attention à ses actes, devant plus que jamais s'entourer de précieux collaborateurs. L'écriture est toujours aussi brillante et même plus sombre, Walter devenant de plus en plus menaçant aussi bien pour sa femme que pour les autres. Le rythme est plus lent, la saison prenant bien son temps, amenant de nouveaux personnages et de nouveaux rebondissements. Cela dit, il suffit d'un épisode aussi haletant que le cinquième pour nous prouver que la série est loin d'avoir perdu son souffle, ménageant aussi bien le suspense que la psychologie, nous amenant vers la fin surprenante (et à laisser sur le cul) de l'épisode 8 qui annonce que les hostilités sont ouvertes. Et en effet, la deuxième partie de cette saison est beaucoup plus haletante, au fur et à mesure que l'étau se resserre sur Walter et qu'il se retrouve confronté à des choix de plus en plus difficiles. Dès le début de l'épisode 9, tout est calibré et l'on sent bien que l'on s'approche de la fin sans pour autant la prévoir. Les rebondissements sont nombreux, les personnages sortent leurs derniers atouts et révèlent les penchants les plus sombres mais aussi les plus tragiques de leur personnalité. Tour à tour touchant, pathétique, menaçant, impitoyable et calculateur, Bryan Cranston compose avec Walter White le plus grand rôle de sa vie, parfaitement entouré par un casting solide, toujours juste malgré la difficulté des rôles (que ce soit Aaron Paul ou Anna Gunn ou même Jesse Plemons). La réalisation est toujours aussi maîtrisée, s'amenant à un niveau qui frôle la perfection, s'adaptant à toute les situations. Et la qualité des trois derniers épisodes de la série (que ce soit le bouleversant épisode 14, le plus calme épisode 15 ou le grandiose épisode 16) prouve bien que "Breaking Bad" s'est hissée à des sommets (en particulier au niveau scénaristique) que peu de séries peuvent prétendre atteindre, le final en témoignant parfaitement, ne laissant aucune frustration ni aucun arrière-goût mais simplement un sentiment de perfection, comme si c'était la seule fin qui s'imposait, une des meilleures jamais vues dans l'histoire de la série télévisée pour une des meilleures séries télévisées jamais réalisées. Oui, rien que ça.
    dagrey1
    dagrey1

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 652 critiques

    5,0
    Publiée le 30 septembre 2013
    Clap de fin sur une formidable saison 5 et une fin idéale...Vous allez me manquer Mister White/Heisenberg!
    Nico591
    Nico591

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 800 critiques

    5,0
    Publiée le 1 octobre 2013
    Voila une des meilleures séries de la décennie qui s’achève, et en beauté ! Cette dernière saison aura été passionnante de bout en bout, avec un suspense et une tension dramatique de tous les instants. L’écriture de cette dernière est magistrale, nous faisant sombrer dans cette descente aux enfers inéluctable en nous livrant des moments dramatiques d'une rare intensité, aucun personnage n'a été épargné. Mais c'est aussi grâce à la realisation de haute volée que la série doit son succès, et aussi bien dur aux acteurs avec en tête Bryan Cranston qui aura trouvé avec cette série le rôle de sa vie. Cette série devrait servir d'exemple pour sa cohérence et sa fidélité dans son propos, mais surtout pour avoir su la clore avec génie.
    Joker42
    Joker42

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 153 critiques

    5,0
    Publiée le 12 octobre 2014
    5 étoiles pour une série qui restera gravée dans ma mémoire. Un chef-d’œuvre, "la meilleure série de tous les temps" dit-on, et bien c'est vrai! Contrairement à beaucoup de séries qui empilent les saisons pour surfer sur l'audimat et le succès, au risque de s’essouffler et de finir par lasser, "Breaking Bad" est une œuvre, car il s'agit bien pour moi d'une œuvre, dont on a l'impression que l'intrigue depuis le premier épisode de la première saison, jusqu'au dernier épisode de la cinquième saison a été pensée et élaborée dès le début. Le tout sans jamais ennuyer un seul instant. Cette série brille donc par sa cohérence d'ensemble et l'évolution logique et crédible de ses principaux protagonistes saison après saison. Cette cinquième saison se montre largement au niveau des précédentes et conclue magnifiquement la série. Sur ce point là, victoire par KO de "Breaking Bad" sur "Dexter" et sa fin badasse. Cela a été beaucoup dit et je le confirme sur cette ultime saison, les scénaristes sont allés très loin dans le jusqu'au boutisme de WW et ses relations avec ses plus proches et au final c'est ce que l'on adore et ce qui ajoute encore à la tension dramatique de la série. Comment ne pas se dire lorsque Enk découvre la vérité sur Walt : "c'est génial la manière dont il réagit face à cette vérité, c'est exactement comme cela que je voulais qu'il réagisse". Encore une fois tout au long des 5 saisons, les scénaristes ont parfaitement vu juste dans les réactions de leurs personnages qui n'ont cessé de nous toucher parcequ'elles étaient justes et toujours appropriées. L'un des fait marquants de cette dernière saison est que tous les principaux personnages subissent un virage à 90° dans leur évolution et leur comportement. Un changement brillant qui ajoute au feu d'artifice général. Comment ne pas être ému également, malgré leur passé et leurs conflits mutuels, de l'ultime poignée de main entre Jesse et Walt, ce duo improbable mais tellement indissociable du succès de la série. Comment ne pas retenir la pléthore de phrase cultes sortie de la bouche de Walt qui nous a tous fait vibrer 5 saisons durant : les "le danger c'est moi", "c'est mon produit", "j'ai gagné", "c'est mon territoire", "je l'ai fait pour moi", "dis-le comment je m'appelle!" etc. Total respect, merci au revoir!
    bsalvert
    bsalvert

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 2 989 critiques

    3,0
    Publiée le 22 février 2020
    Parfait, une série qui se termine avec une raie fin et pas écrite en 3 épisodes, cette série nous aura fait passe un bon moment.
    Renaud Motch's E.
    Renaud Motch's E.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 100 critiques

    5,0
    Publiée le 30 mars 2014
    Jamais une saison finale n'a aussi bien été conclu que dans Breaking Bad qui a mit vraiment la barre très très haute. Suspense , Situations variés et amenés avec brio , casting qui déborde de talent et nous plonge dans chaque scènes avec régal. Un grand bravo !!!
    boscopax
    boscopax

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 509 critiques

    5,0
    Publiée le 7 mars 2014
    Ca a toujours un goût particulier d'attaquer une saison d'une série dont on sait que ce sera la dernière! Les scénaristes sont alors en droit de se lâcher et provoquer l'irréparable. porté par une bande son toujours top, Breaking Bad saison 5 brille par son intelligence d'écriture ( spoiler: cf les aveux enregistrés ), brille par un put... de final (les 3 derniers épisodes), brille par des scènes géniales spoiler: (la mort de la femme de Pinkman, les coups de fils à sa femme et son fils...) et brille avant tout par ses acteurs, et toutes les récompenses acquises sont méritées...
    Back to Top