Notez des films
Mon AlloCiné
    House of Cards
    Anecdotes, potins, actus et secrets inavouables autour de la série "House of Cards" et de son tournage !

    Cinq ans pour arriver sur les écrans

    Si House of Cards a été découverte par le public début 2013, il aura fallu plusieurs années pour que la série voit le jour. C'est effectivement en 2008 que l'agent de David Fincher a montré la version britannique de la série au réalisateur, et que ce dernier s’est déclaré intéressé par l’idée de porter un projet d’adaptation pour le public américain. A l’époque, le metteur en scène de Fight Club réfléchissait déjà à l'opportunité de produire une fiction à épisodes. Trois ans plus tard, Media Rights Capital, le studio qui détenait les droits pour adapter House of Cards, a proposé le projet à plusieurs chaînes du câble (HBO, Showtime, AMC) mais la plateforme Netflix a été la plus prompte à mettre une option sur la série… pour commander deux saisons d'entrée de jeu.

    Star, casting et statistiques

    Si Kevin Spacey a été choisi pour incarner Frank Underwood, le héros de House of Cards, c'est évidemment un choix artistique mais aussi… mathématique. Férue de statistiques liées à la consommation de programmes en ligne, la direction de Netflix a étudié quels étaient les acteurs présents les plus régulièrement dans les programmes téléchargés en masse sur sa plateforme. Le nom de Spacey est alors arrivé dans le peloton de tête et c’est une des raisons qui ont amené à le choisir. Données chiffrées mises à part, ce nouveau passage par la case "séries" est un retour aux sources pour l’acteur, qui incarne Mel Profitt dans la première saison d'Un flic dans la mafia. On ne l'avait pas vu à la télévision depuis la diffusion de Recount, un téléfilm sur l'élection présidentielle américaine de 2000, produit et diffusé par HBO en 2008.

    Des "Marches du pouvoir" à "House of Cards"

    Le choix de confier l'adaptation de House of Cards à Beau Willimon est, dès le départ, un souhait de David Fincher. Alors que les intrigues de la série originale s’appuient solidement sur le système politique britannique, le réalisateur de Se7en a effectivement formulé le voeu que la série de Nertlix soit développée par un scénariste habitué des histoires de coulisses du pouvoir américain. Ce qui est le cas de Willimon. S’il n’a travaillé sur aucune série avant cette expérience, ce dernier a effectivement exploré ces questions au théâtre et au cinéma. Diplômé de Columbia, il est en effet l’auteur du scénario du film Les Marches du pouvoir, réalisé par George Clooney en 2011. Ce script est l’adaptation d’une pièce jouée off Broadway en 2008 et qu’il a lui-même écrite en 2004. Son titre original : Faragut North.

    Un tournage dans le Maryland

    La majeure partie du tournage de la saison s'est déroulé du côté de Harford County, dans le Maryland. Plus exactement à Joppa, une zone où l’on retrouve plusieurs bâtiments dédiés à l’industrie de la mode. C'est d’ailleurs un ancien entrepôt, utilisé auparavant par la chaine de magasins Macy's, qui a servi de plateau de tournage. Plusieurs décors ont été aménagés à l'intérieur de cet édifice : la maison des Underwood, les bureaux du Congrès, ceux du gouverneur de Caroline du Sud, ceux de la Maison Blanche ainsi que plusieurs suites d'hôtel ont ainsi été construites sur place. Les scènes qui se déroulent en voiture ont quant à elles été tournées dans un décor en fond vert, aménagé dans un ancien espace réfrigéré et dans lequel on entreposait auparavant des manteaux de fourrure.

    Un ancien d'"A la Maison Blanche" au scénario

    Co-scénariste des chapitres 4 et 9 de la saison 1 de House of Cards, Rick Cleveland est un habitué des intrigues politiques. Auteur de plusieurs scripts pour des séries dramatiques (Six Feet Under, Mad Men, Nurse Jackie) ou pour des comédies(Legit), ce diplômé de l'université d'Iowa a surtout commencé sa carrière en tant que scénariste de The West Wing, série de NBC créée par Aaron Sorkin et produite par John Wells (Urgences). Véritable référence en matière de séries politiques, The West Wing a reçu de multiples prix au début des années 2000 (notamment quatre Emmy awards de la meilleure série dramatique de 2000 à 2003). Cleveland a lui-même été honoré pour son travail. Il a reçu l'Emmy du meilleur scénario en 2000 pour l'épisode "In Excelsis Deo" (saison 1), co-écrit avec Aaron Sorkin.

    De la Grande Bretagne aux Etats-Unis

    House of Cards est l'adaptation d'une mini-série de quatre épisodes diffusée en Angleterre par BBC1 en 1990. Celle-ci a été créée par Andrew Davies et Michael Dobbs à partir d'un roman écrit par ce dernier. Membre de la chambre des Lords, ex-secrétaire général du parti conservateur en 1986/1987, Dobbs est un étonnant touche-à-tout qui a signé plusieurs best sellers : quatre d’entre eux sont consacrés à Winston Churchill. Dans la version anglaise de House of Cards, Francis Urquhart, le personnage principal n’est d’ailleurs pas sans rappeler Dobbs. Il s’agit effectivement d’un poids lourd du parti conservateur, la droite britannique). Francis Underwood (Kevin Spacey), héros de la version américaine, est lui membre du parti démocrate (plus à gauche, aux USA).

    Robin Wright, 25 ans après "Santa Barbara"

    La participation de Robin Wright (Claire Underwood) à House of Cards marque le grand retour de l'actrice comme personnage récurrent dans une série près de 25 ans après son départ de Santa Barbara. Celle qui incarnait Kelly Capwell dans le soap opera de NBC entre 1984 et 1988 s'est par la suite consacré de longues années au cinéma. Le public a notamment pu la voir dans She’s so lovely, Crossing Guard ou Moll Flanders. Pendant cette période, elle n’a cependant pas complètement boudé les plateaux de télévision. En 2005, elle a effectivement participé à Empire Falls, une minisérie pour HBO avec Ed Harris, Helen Hunt et Philip Seymour Hoffman au générique. Et en 2011, elle est apparue dans deux épisodes de la saison 1 d'Enlightened, série également diffusée sur HBO.

    Joel Schumacher, l’autre réalisateur célèbre

    Si David Fincher est le dépositaire de l'identité visuelle de House of Cards, si sa présence au générique a largement été relayée pour faire connaître la série, il n'est cependant pas le seul cinéaste qui participe à la mise en scène de la série. Réalisateur de Phone Game, 8 mm ou encore Batman & Robin, le new yorkais Joel Schumacher a effectivement réalisé les épisodes 5 et 6 de la saison 1. Ce n'est pas la première incursion de Schumacher dans le monde des séries. En 1992, c'est vers lui qu'Aaron Spelling (Beverly Hills) s'est tourné pour mettre en scène 2000, 2000 avenue de l'océan, un court soap opera avec Lisa Hartman, Drew Barrymore et Jennifer Beals au générique. Schumacher a notamment réalisé le pilote de cette série ainsi que les quatre épisodes suivants.

    Un producteur oscarisé en coulisse

    Producteur délégué de la saison 1 de House of Cards, le scénariste Eric Roth, lauréat de l'Oscar du meilleur scénario pour Forrest Gump en 1994 (un long-métrage dont le premier rôle féminin est tenu par Robin Wright), s'est lancé dans l'aventure à la demande de David Fincher. Avec cette série, Roth (également auteur des scripts de Munich pour Steven Spielberg et d'Ali pour Michael Mann) participe à sa deuxième grande aventure pour la télévision. En 2012, ce dernier était effectivement scénariste-producteur sur la série Luck, créée par David Milch et produite par Michael Mann pour HBO. A l’époque, il occupait le poste de coproducteur délégué. Ce n’est pas la première collaboration entre Fincher et Roth : le scénariste a effectivement écrit le scénario de L'Etrange histoire de Benjamin Button (2008).

    Des modèles grandeur nature ?

    Pour préparer le rôle de Frank Underwood, Kevin Spacey s'est tourné vers d'authentiques politiciens américains. Il a notamment contacté Kevin McCarthy, le leader de la majorité républicaine à la Chambre des représentants lors du tournage de la saison 1, pour mieux comprendre quelle était son importance dans le dispositif législatif. "Il a été d'une grande générosité pour m'expliquer ce que c'était que de devoir rassembler près de 218 personnes pour qu'elles votent toutes dans une certaine direction", a expliqué l'acteur au site The Hill.com. Un soutien qui a par la suite valu à McCarthy une avalanche de questions de la presse, alors que le personnage d'Underwood est aussi malin que manipulateur. Spacey a également rencontré le démocrate Steny Hoyer, leader de la minorité démocrate.

    Les secrets de tournage des series les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Sex Education (2019)
    • Locke & Key (2020)
    • Ragnarök (2020)
    • Emergence (2019)
    • Mirage (2020)
    • The Walking Dead (2010)
    • You (2018)
    • Baron Noir (2016)
    • Hunters (2020)
    • The Witcher (2019)
    • La Casa de Papel (2017)
    • Outlander (2014)
    • Peaky Blinders (2013)
    • Demain nous appartient (2017)
    • Les Nouvelles aventures de Sabrina (2018)
    • Stranger Things (2016)
    • The Handmaid’s Tale : la servante écarlate (2017)
    • Homeland (2011)
    • Lucifer (2016)
    • Magnum (2018) (2018)
    Back to Top