Mon AlloCiné
    Metropolis
    Metropolis Bande-annonce VF
    200 173 vues
    23 sept. 2011
    622
    Partager
    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Twitter
    Metropolis
    Metropolis
    De Fritz Lang
    Avec Brigitte Helm, Alfred Abel, Rudolf Klein-Rogge, Theodor Loos, Heinrich George
    4,2
    pour 4 162 utilisateurs
    1 Bande-annonce & Teasers
    Metropolis Bande-annonce VF 2:13
    Vidéo en cours
    Metropolis Bande-annonce VF
    200 173 vues
    1 Emission d'actu ou bonus
    Top 5 N°372 - Les femmes robots 2:01
    Top 5 N°372 - Les femmes robots
    27 865 vues

    Commentaires

    • behexen
      Precurseur.. Pionnier...Perturbant .. pas d'autre mots ...
    • Serge M.
      En tant qu'amateur de science-fiction, "Métropolis" fut pour moi un véritable choc.
    • Rod Weaver
      C'est bon de me retrouver dans du communicant qui me fait bouger dans la brume!
    • Andre le Beller
      un film d anticipation ... de la société vers ou elle va si ont n y prend garde a découvrir ou redécouvrir absolument
    • Atticuswood
      Un chef d'oeuvre !! un film qui a son époque n'a jamais trouvé son public pour un budget de 30 millions, mais pour dire que ce film était une révolution, un telle budget, un telle scénario, des images, un réalisateur de légende. A chacun de savourer l'art.
    • Gwpowa
      Le plus grand film de science fiction de tous les temps. Fritz Lang a anticipé les problèmes qu'il y aurait dans l'actuelle société. Du symbolisme avec un aspect critique... Un chef-d'oeuvre !
    • shock-u
      un chef d´oeuvre absolu. Vu, il y a quelques annees (la version avec la musique de Queen). La vision de Fritz Lang est un melange d´anticipation et de critique de la societe. Certaines avancees scinetifiques sont maintenant une realite (le metro aerien...) d´autres sont toujours a l´etat de reve (les voitures volantes...) pour illustrer une vision qui serait la parfaite fusion des " temps modernes" de Chaplin, de "1984" de Georges Orwell, avec une fantasmagorie faisant penser au surrealisme de Bunuel parfois.
    Voir les commentaires
    Back to Top