Mon Allociné
Metropolis
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>Metropolis</strong> Bande-annonce VF
facebook Tweet G+Google
Metropolis Bande-annonce VF
Film : Metropolis
4,2 pour 3 749 utilisateurs
Stars : Brigitte Helm, Alfred Abel, Rudolf Klein-Rogge, Theodor Loos, Heinrich George
Mise en ligne : vendredi 23 septembre 2011
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
1 Bande-annonce & Teasers
<strong>Metropolis</strong> Bande-annonce VF 2:13
Metropolis Bande-annonce VF
165 270 vues
1 Emission d'actu ou bonus
<strong>Top 5</strong> N°372 - Les femmes robots 2:01
Top 5 N°372 - Les femmes robots
26 957 vues

Commentaires

  • Ma?tre Kurosawa

    Un chef-d'oeuvre absolu: le plus beau film du monde !

  • Florian Malnoe

    Ok, faudra que je le voie.

  • Ozzmovies

    Si. Je pense que tout fan de S-F devrait voir "Metropolis". C'est l'initiateur du genre.
    Mais de mon côté, je préfère les descendant tels que "2001, l'Odyssée de l'espace" ou encore "Blade Runner".

  • Florian Malnoe

    Tu ne le conseil donc pas aux fans de SF ? Car je ne l'ai pas vue.

  • Ozzmovies

    Déçu par l'orientation de l'histoire. Le décor S-F est un prétexte pour dénoncer le taylorisme, comme le fera également Chaplin dans "Les Temps modernes".
    On ne voit que très rarement la ville Metropolis. On reste dans les souterrains, donc c'est beaucoup moins grandiose.
    2.5/5
    Je ne peux pas mettre moins, car c'est le film qui a amené la S-F et dont beaucoup s'inspirent encore aujourd'hui.
    Mais je n'ai pas été sous le charme, ça arrive.

  • FanAvatar09

    Ouais après tout t'as raison. J'enlève :)

  • Docteur Jivago

    Je pense pareil mais tu peux retirer "pour l'époque". Je trouve que le temps n'a eu aucun effet sur la puissance des images et des propos.

  • FanAvatar09

    Enfin vu! Absolument génial!
    Des images impressionnantes pour l'époque, une très bonne musique et les thèmes fondateurs de la S-F toujours aussi forts!
    5/5

  • Docteur Jivago

    Haha ! Mais pas besoin d'être boulimique pour partager ! D'ailleurs moi c'est le temps qui me le permet, dès l'année prochaine je le serais forcément beaucoup moins ! D'ailleurs déjà là je vais peu à peu l'être moins.
    J'aime vraiment bien SensC, il y a tellement plus de marges, de choix ... Je pense que si j'aurais découvert SensC avant allociné, je ne serais pas forcément venu ici ^^
    Je connais très peu Cronenberg juste Vidéodrome et La mouche, tout deux excellents ainsi Dangerous Method que je n'ai pas aimé. Idem pour Sautet qui m'est très peu connu. Dans ce cas là je commencerais par Dead Zone !
    Sinon tu peux regarde ce film que j'ai adoré ! Il dure 45 minutes et c'est vraiment génial : https://www.youtube.com/watch?...
    Sinon j'ai aussi adoré "Uniformes et jupon cours" de Wilder que je ne peux que conseiller ! Charmant, fin marrant...

  • michmonde

    Je viens donc de revoir "Videodrome" et c'est vrai que c'est un excellent film. James Woods est excellent, bien sûr, mais le plus intéressant du film est le sujet, qui dénonce, si j'ai bien compris, la manipulation par l'image, en gros.
    Intelligent, même si c'est un peu étrange comme propos mais c'est bien là le style de Cronenberg.
    D'ailleurs tous ses réalisations ont un fond intéressant qui les font dépasser le cadre du film d'horreur à scénario simple. J'évoquais la série B par rapport au manque de moyens de ses premiers films qui montraient des effets spéciaux assez kitch mais c'était quand même plus ambitieux que la plupart des autres films du genre à l'époque. Disons que même les plus mal foutus ne laissent jamais indifférent.

    Au demeurant "Rage", "Frissons", "Chromosome 3" ou "Scanners" sont difficiles à conseiller aux non-adeptes pour faire découvrir son cinéma qui, d'après moi, décolle vraiment à partir de "Dead Zone". Après, dans ce que j'ai vu, il y a "La mouche" (l'immanquable), "A history of violence", "Spider", "ExistenZ" et à t'en conseiller un dans ces trois là, ça dépend un peu ce dont on a envie sur le moment alors je dirais que "Spider" est assez lent mais est le plus profond, comparé aux deux autres lorgnant plus vers le divertissement type... de qualité, bien sûr...

    Voilà pour Cronenberg, sinon o.k., je vais regarder "Un tramway nommé désir" bien vite; je te dirais si j'arrive à déceler le plagia que tu évoques.
    Peu de présence sur SensC, pour l'instant, mais j'en ai déjà tellement dis et fait, ici, que je suis un peu... à poil, dirais-je, et je ne suis pas autant boulimique que vous l'êtes, toi et Jean Phi, j'ai juste un assez long passé...
    Et pour Sautet, j'ai aimé quasiment tout ce que j'ai vu; un m'ayant le plus marqué étant "Un cœur en hiver". J'adore le rôle de Daniel Auteuil dans celui-là... mais tous ont ce coté intimiste et émouvant qui les rendent difficiles à départager.

  • Docteur Jivago

    Après je fais régulièrement des listes sur des réalisateurs que j'apprécie, j'ai déjà Hitchcock, Wilder, Stone... et j'essaie de mettre des petits commentaires, parfois avec du retard ! Merci en tout cas en espérant que t'y sois plus actif ! Sinon pour Kazan, je commencerais peut être par un tramway nommé désir;;; D'ailleurs tu constateras peut être une sorte de plagia par un film récent !

    Idem pour Salvador ! Tout simplement un grand film, intelligent, captivant, émotionnellement fort... je comprend pas le fait qu'il soit si méconnu. J'ai adoré Vidéodrome, mon Cronenberg préféré. Je ne connais pas assez le cinéma de Cronenberg pour vraiment me prononcer mais celui-là et "La Mouche" sont bien plus que de simple série B ! Puis Vidéodrome c'est captivant voir fascinant, sans en dire trop si tu ne t'en souviens plus trop mais c'est vraiment à (re)voir !

    J'en ai conscience pour Rush même si son rôle dans Pirate des Caraibes est bien tenu. Notamment le premier.

    Sinon j'ai pu voir les excellentes "Les choses de la vie" de Claude Sautet dont c'était ma première expérience dans son cinéma ainsi que "Uniformes et Jupon court" de Wilder, dont décidément j'ai bien du mal à résister vu que j'ai tout simplement adoré.

  • michmonde

    Hé bien, voilà, j'ai créé mon portrait sur Sens C., j'en ferais de fréquentes visites pour m'habituer au site. J'y ai donc vu ta liste sur Kazan : parfait ! Je sais par où commencer, désormais.

    Le rôle de Geoffrey Rush dans son personnage plutôt burlesque de Barbossa dans "Pirate des Caraïbes", même s'il le tient à merveille, n'est que très peu représentatif de son immense talent.
    J'ai été stupéfait de constater, au regard de celui-ci, qu'un tel acteur ne fusse pas plus souvent employé.

    Une durée de 4 h pour un film, il est vrai, peut-être un élément dissuasif, ce fut le cas pour moi devant "La porte du paradis" mais on en ressort très souvent consolé de "l'effort" fourni avec cette impression d'avoir vécu une grande et fabuleuse expérience. Du reste, malgré ses particularités typiquement japonaises, si "Love exposure" n'était pas tout bonnement exceptionnel dans la forme et le fond ou en grande partie ennuyeux, je ne prendrais pas le risque de te le conseiller, surtout connaissant ta capacité d'analyse et d'appréciation des particularismes.

    Pour les sites employant YouWatch, peut-être devrais-tu essayer de désactiver ton bloqueur de pub (juste pour le site en question) voire Avast, si tu l'emploies : sur certains sites, il fut pour moi source de quelques blocages non-nécessaires.
    Du reste, si je me chope un Spyware, je l'efface direct et si il y a gros problème, je me fais une petite restauration et tout rentre dans l'ordre.

    "Salvador" est un des seuls films que j'ai vu 7 ou 8 fois dans ma vie. Je l'avais sur VHS et ne me lassais pas de le faire découvrir à qui je pouvais. Je pense le connaitre quasiment par cœur. James Woods y est particulièrement énergique, au top de sa forme et de son talent, parfois même émouvant et James Belushi y est un compagnon de route très attachant. Sans parler de l'intelligence de son traitement, le thème sur la dénonciation de cette guerre ignoble qu'il fallait oser car très critique envers les procédés politiques de l'Amérique et de certaines scènes d'une injustice rageante... un film qui m'a beaucoup marqué et que j'ai dans le cœur, je pense, à vie !
    Je suis d'accord : il mérite mieux que 3.6...

    Et figure-toi que je comptais me faire "Videodrome", hier... vu il y a longtemps mais heuuu... plus aucun souvenirs ! D'autant que James Woods était, à l'époque pour moi, un illustre inconnu !! Une bonne occasion de renouer avec le ciné de Cronenberg dont j'étais fan dans mon adolescence car il œuvrait pas mal dans l'horreur/épouvante... mais j'aurais bien peur, à m'y remettre, que ses films des 70's du genre ne m'apparaissent aujourd'hui que comme de simples séries B...

  • Docteur Jivago

    Merci ! D'ailleurs pourquoi tu n'en as fait pas de critiques ?
    Je prend note pour le film Japonnais vu que tu m'as conseillé que du bons jusque là même si je dois te l'avouer qu'un film de 4h me fait d'abord rebuter (avant d'être conquis comme avec Cléopâtre, les 7 Samouraï, Autant en emporte le vent...). Mais je dois vraiment avoir un problème avec YouWatch ca m'affiche un message d'erreur comme avec "Fedora"... ce qui m'énerve profondément donc soit j'attends ou sinon si je le trouve pas trop cher en DVD je pourrais me laisser tenté.
    D'ailleurs connais-tu "Salvador" avec James Woods ? Un film de Oliver Stone que je trouve incroyablement sous-côté et que j'adore, sinon ce sont des films comme "Vidéodrome" ou "Il était une fois en Amérique" qui m'ont fait grandement apprécier cet acteur. Par contre je ne connais que très peu Geoffrey Rush, que je n'ai que du voir dans Pirates des Caraïbes il me semble.
    Pour Elia Kazan, je suis un grand fan de "La Fièvre dans le Sang" avec la superbe et sous-côté Natalie Wood (mon actrice préféré avec Ingrid Bergman) et Warren Beatty, un drame "romantique" qui m'a captivé et pris aux tripes comme rarement et "Sur les Quais", avec Brando, un superbe récit assez sombre autour des syndicats. Sinon il y a les excellents, "Un tramway nommé désir", "Un homme dans la foule", "Le Dernier Nabab" ou encore.... enfin pour faire court pour Kazan voilà dans l'ordre de mes préférences ceux que j'ai vu ; http://www.senscritique.com/li...
    Avec (normalement si tu ne vois pas ce message trop rapidement !) quelques petits commentaires. (d'ailleurs je ne peux que te conseiller ce site si tu n'es pas dessus, c'est bien mieux que Allociné je trouve où on peut faire des listes, interagir plus facilement, mieux structuré ses critiques et surtout ne pas s'arrêter qu'au simple domaine cinéma).

  • michmonde

    Excellente critique, encore une fois, pour "Chut, chut..." , content qu'il t'aies plu, comme pour "Inland Empire", belle analyse !
    Pour James Woods, il fait aussi partie de mes acteurs préférés : un talent évident capable d'illuminer par sa présence une insignifiante série B, style dans lequel il n'est pas resté bien longtemps et pour cause.
    J'ai fait un parallèle, récemment, avec Geoffrey Rush dans "Quills, la plume et le sang" qui a tellement le même style et les mêmes expressions de visage que j'avais l'impression parfois de voir Woods. Talent confirmé dans le génial "The best offer", deux films qui valent d'une part, pour la présence de ce super acteur mais aussi pour leur excellent scénario et leur réalisation policée.

    Pour Elia Kazan, je veux bien que tu me soumettes tes préférences n'ayant vu que "À l'est d'eden", bien que, au regard des notes, je pense que tous ces films méritent d'être vu, à seulement 1 ou 2 exceptions près, peut-être.
    J'ai été très affairé dernièrement, si bien que je n'ai pas encore regardé "Baby Jane" mais cette nuit, je me suis laissé tenter par un film japonais ( y avait longtemps) et j'ai tellement été impressionné que j'ai pensé à toi, direct.
    Donc, si tu cherches un film asiatique que je suis tenté de qualifier "d'énorme", connaissant ton goût pour les expériences intenses et fascinantes, tu peux, sans hésiter expérimenter "Love exposure", un film d'une grande liberté de ton que je ne suis pas prêt d'oublier tant il foisonne de bonnes idées et de talent à tous les niveaux.
    Pas une minute d'ennui pour ma part, sur sa durée de quatre heures.
    Il est sur Zone T en fichiers .rar mais la deuxième partie est impossible à décompresser (du moins avec 7-zip) tu peux essayer mais il vaut peut-être mieux le trouver en stream'...

  • Docteur Jivago

    Merci bien pour "Chut, Chut, chère Charlotte", j'ai adoré et ressenti aucune longueur ! Je vais vite me penché sur "Mais qui a tué Baby-Jane" avec cette même Davis et sous la direction de Aldrich (http://www.zone-telechargement... parfois considéré comme meilleur ! Une mise en scène capable de créer de la tension, une atmosphère angoissante et dérangé, une belle maitrise technique, des portraits sombre et fascinant puis de superbes interprétations quasi théâtrale.
    Hey, je me suis fait avoir pour "La Forêt Pétrifiée", j'ai souvent tapé "Humphrey Bogart" sur zone-téléchargement avec peu de réponses et sans trouver celui ci (il n'apparait pas dans le casting où ils mettent que deux noms) ! Je le regarderais bientôt je pense. Mais je viens de trouver "Cop" avec James Woods que j'adore et qui me tente bien (et Baby Jane du coup) que je vais surement regarder prochainement (sans oublier quelques Allen, Clint, Beaking Bad, Mankiewicz... par ci par là). Par contre si ce n'est pas déjà fait, j'insisterais bientôt sur Elia Kazan, un de mes réalisateurs préférés dont je n'ai plus vu de films depuis quelques temps mais je viens bientôt reprendre. D'ailleurs ayant fait récemment un classement de mes films préféré sur un autre site (oui j'avais que ca à faire ^^) j'ai classé "La Fièvre dans le Sang" dans le top 10 et "Sur Les quais" pas très loin. Je n'ai pas classé "Un tramway Nommé désir", "A L'est D'Eden" et "Le dernier Nabab" que j'adore et qui ne sont guère loin.

    Une belle expérience "Inland Empire" mais pas aussi bien que d'autres Lynch tel que Mulholand Drive.

  • michmonde

    Intéressant le c.m., il faudrait peut-être lui conseiller le rasoir électrique à celui-là... ou la perfusion !

    Bon courage pour "Inland Empire", dur mais rien que pour la perf' de Laura Dern, ça vaut le coup.

    Breaking Bad, ça va toujours crescendo mais la meilleure saison est la 4, à très peu de choses près comparée aux autres.

    Merci d'avance pour tes visites sur YouT, j'essaierais de mettre un peu tous les genres de zic, bien que je ne compte pas non plus en mettre des centaines.

    Et je te passe deux liens à mettre dans tes favoris pour plus tard : le premier pour "La forêt pétrifiée" sur ZoneT :
    http://www.full-streaming.com/...

  • Docteur Jivago

    Je me suis réveillé à 5h et j'étais assez fatigué ! Je ne connais pas celui -là et si il y a Bette Davis et Humphrey Bogart c'est très tentant et je m'y intéresserais ! Tient j'ai trouvé ca tout à l'heure : https://www.youtube.com/watch?... un vieux cours métrage de Scorsese datant des années 1960, plutôt intéréssant et dérangeant et ca dure que cinq minutes. Je viens de finir la deuxième saison de Breaking Bad, c'est toujours captivant et bien à suivre. Je retournerais de temps en temps voir sur Youtube si il y a des news !
    Prochainement Inland Empire, un Woody et Malcolm X je pense, avant de retomber dans du cinéma plus ancien !

  • michmonde

    O.K., mais, d'un sens : on n'a pas idée de veiller jusqu'à des heures pareilles !

    Bon, j'dis ça mais... ça m'arrive aussi assez souvent...
    Tiens j'ai commencé, hier, enfin... ce matin : "La forêt pétrifiée" : une réal' quelque peu surannée mais un vrai petit régal ! Des dialogues pleins d'esprit, une Bette Davis toute jeune qui montrait déjà les évidentes aptitudes qui allaient faire d'elle une grande actrice, Leslie Howard excellent dans son rôle d'intellectuel désabusé échangeant des points de vue avec un gangster campé par un Bogart également tout jeune avec, déjà, son flegme ténébreux hypnotisant... puis, bon, ben... il était 5 h du mat'... je m'suis endormi...
    Merci aussi pour les likes sur Youtube :))

  • Docteur Jivago

    Non, normalement la longueur ne me dérange pas quand c'est intéréssant et en général ca l'est ! (après j'y mets parfois plus de temps pour y répondre) mais c'est que là il était dans les cinq heures du matin et pas forcément bien réveillé pour tout analyser ! C'est noté "Pi", surement assez vite, dans les deux semaines qui viennent ! (je n'aime pas voir à la suite des films du même réalisateur, j'espace pas mal en général !).

  • michmonde

    Bon, o.k.... je renonce à la longueur, c'est vrai que tu as mieux à faire que lire mes sornettes, quand je vois la qualité et la quantité de tes critiques...
    J'avais aussi bien apprécié "Moonrise Kingdom", d'ailleurs tu as vu mon petit com', merci pour le like.
    Et content pour "Requiem for a dream", belle critique, effectivement : une réelle expérience sensorielle ! J'aimerais que tu vois "Pi", 1 de ces 4, je suis sûr que tu aimerais et que tu en ferais aussi une excellente analyse...

  • Docteur Jivago

    Trop long tout ca ! Je vais condenser, je commence à fatiguer !
    Chabrol je n'ai vu que deux films "Bellamy" et donc "Merci pour le chocolat", rien qui ne me laisse présager que je vais adorer ce cinéaste.
    Bette Davis est effectivement une excellente actrice que ce soit dans Eve, L'insoumise... D'ailleurs Gena Rowlands était passionnée par Bette Davis. Oui un grand Mankiewicz mais certains de ses films me paraissent difficile à trouver. Oui Bob Fosse, il faut s'y mettre !
    J'essaie toujours de ne m'attendre à rien quand je regarde un film et je cherche rarement le chef d'oeuvre, c'est plus facile d'être surpris après.
    Tient, je viens de réactiver mon compte youtube qui n'était plus actif depuis 2/3 ans ! (et me rendre compte que l'on peut pas mettre "Docteur" dans son prénom !) pour te suivre, mais si je suis quelques fois sur youtube, je ne suis pas forcément très "Actif". Excellemment joué mais ce n'est guère ce que j'écoute régulièrement et/ou par "plaisir".
    Sinon j'ai (enfin) vu "Requiem pour un rêve" et c'est excellent, plus que du cinéma une vraie expérience. Et je suis tombé sous le charme de Moonrise Kingdom de Wes Anderson, une histoire pas du tout niaise, charmante et attachante.

  • michmonde

    Dur de définir le cinéma de Chabrol. Très longue carrière protéiforme qui ne peut se juger en quelques films visionnés comme c'est mon cas. Un retard que j'ai décidé de rattraper car j'ai toujours naturellement apprécié tous les acteurs(trices) qu'il met en scène, notamment Isabelle Huppert et Stéphane Audran. (un peu moins ses autres actrices fétiches).
    Sans rentrer dans sa vision de la femme ou dans l'analyse de ses critiques envers la bourgeoisie ou de ses peintures sociales, je parlerais simplement, vite fait, des quelques films qui m'ont marqué, le premier étant "Violette Nozière" : parfaitement noir et dramatique avec une impériale I. Huppert; "Les fantômes du chapelier" pour son atmosphère étrange et l'excellent rôle de Michel Serrault; "Le boucher" avec une magnifique S. Audran et un mystérieux Jean Yanne tout en sobriété; "Docteur Popaul" pour son coté légèrement déjanté et "La ligne de démarcation" pour son sujet sur la résistance française durant la seconde guerre et ses tas de petites apparitions en plus de son réalisme sans fioritures.
    Moins marquant mais assez appréciable "Poulet au vinaigre" pour voir Jean Poiret dans un rôle principal, chose assez rare...
    C'est très peu mais j'en ai des tas en prévision car, malgré des hauts et des bas dans la qualité, les films de chabrol se regardent toujours avec plaisir, du moins pour ma part, bien qu'apparemment, il faille éviter sa période des années 2000.

    Je me suis posé la question 30 secondes pour Marilyn dans "Eve" ne l'ayant pas vu au générique du début et puis, au premier gros plan sur ses yeux de biche, cela ne faisait plus aucun doute. J'ai repensé à une autre de ses apparitions dans un film des Marx brothers "La pêche au trésor" où les quelques secondes que durait sa scène avaient suffi a électriser le point sensible de ma virilité masculine. Je ne sais pas la gueule qu'elle avait au réveil, sans maquillage, mais il est sûr qu'elle avait un put*** de sacré beau c** !
    Quand à Bette Davis, c'est vrai qu'elle est extraordinaire et je compte bien me mettre en chasse d'encore quelques films de son immense carrière a commencer par "L'insoumise" de Wyler...
    Pour en revenir aux faits, je suis content que tu m'aies dirigé sur Mankiewicz, j'aime beaucoup ! Une bonne demi-douzaine de petites perles en prévision, là encore.

    Cassavetes... non... pas encore !!! Si, allez, juste pour dire que j'ai dégoté "Gloria" sur le net mais , pas encore maté. Effectivement, peu de films à son actif, vu tous ses retards de production, mais rattrapé largement par la qualité omniprésente.
    Peu mais excellent vaut mieux, du reste, que prolifique mais empli de déchets... bon, certes, ça vaut bien moins que beaucoup et d'égale qualité mais... n'est pas Wilder qui veut.
    De ce coté là, j'en ai aussi pas mal à voir sur mon DD dont "Stalag 17" qui sera donc le prochain et je note, bien sûr, les Bob Fosse, réal' qui doit aussi se situer en bonne posture dans le concours de la plus maigre filmographie ;)

    Après avoir lu une de tes critique sur un film des frères Coen (Miller's crossing), je me suis mis a en enregistrer frénétiquement, conscient, là aussi, d'un retard a rattraper, surtout eu égard à la grande estime que je porte à leur cinéma. J'ai enchaîné, après le visionnage de celui-ci, sur "Fargo" en me demandant (encore) comment je pouvais passer à coté de telles perles.
    Tout ça me met dans une telle logique de recherche de l'excellence que je romps, un temps, avec les films bons, ou même très bons, mais qui m'apparaissent en dessous de cette exigence. Je ne saurais dire si c'est réellement un bien.... car je n'ai plus guère d'attrait actuellement pour les films dit "secondaires", "grand public" ou trop ciblés jusqu'à presque renier mon genre de prédilection : l'horreur.
    Bon, ma foi... c'est sûrement temporaire : chassez le naturel... d'ailleurs l'épouvante peut revêtir des aspects très subtils comme dans "Rosemary's Baby", "Les diaboliques", "Psychose", "Shining", "Halloween" etc... beaucoup moins l'horreur, c'est vrai, qui relève plus du voyeurisme malsain. Une tare, toutefois, que j'assume pleinement.

    Bon, déjà trop tard pour ne pas faire trop long, alors je peux finir en te faisant part du fait que je me suis découvert, tout récemment, un engouement pour la mise en ligne de vidéos sur Youtube pour partager des musiques, notamment des versions d'œuvres classiques que je ne trouve pas et que j'ai en CD. Ça me rapporte queutchi mais je prend plaisir à rechercher des photos d'art ou d'artistes pour en faire des diaporamas originaux d'accompagnement via Windows live movie maker... entre deux films, bien sûr...
    D'ailleurs, n'ayant rien de particulier, cette fois, à te conseiller de ce coté là, j'aimerais, à ton bon gré, naturellement, te convier à écouter cette pièce : (la tête de Titi, ouais, c'est moi) :
    https://www.youtube.com/watch?...
    une partition sensationnelle pour guitare classique d'une extrême difficulté (fabuleuse de bout en bout mais surtout à partir de 3 mn 26) interprétée très justement et avec autant de fougue que de délicatesse par un grand virtuose de l'instrument. J'espère que tu apprécies ce genre, et puis... ça me fera une vue en plus et, pourquoi pas, un autre pouce en l'air ...? Sinon, il y a le morceau de rock prog' de Thomas Bodin, excellent également, dans son genre...

  • Docteur Jivago

    "Eve" est immense ! Pour l'instant mon préféré de ce réalisateur et l'un de mes films préférés. Tout y est quasiment parfait et Bette Davis est extraordinaire, volant la vedette à Anne Baxter. D'ailleurs as-tu remarqué la présence de la jeune Marilyn Monroe ? J'en ai pas vu beaucoup de ce réalisateur (5 pour être précis) et mon prochain devrait être "Le Limier" (le seul qui m'est accessible en même temps), excepté Eve, j'ai adoré "L'aventure de Mme Muir" et "La Comtesse aux pieds nus" de lui (ainsi que Cléopâtre mais un peu moins que les deux autres).

    Ok pour Hitchcock et oui je pense aussi qu'on est loin de ses meilleurs même si ca reste sympathique et divertissant. Je ne suis guère fan de celui avec Lorre aussi. Je viens de voir un Hitchcock moyen d'ailleurs "Laquelle des Trois ?" datant du muet. Cassavetes je vais continuer mais doucement, je pensais qu'il avait une énorme filmographie, il y en a peu en fait.

    Sinon de mon côté, j'ai revu pas mal de Carpenter et "Halloween" reste définitivement mon préféré. Par contre chose
    inévitable, il faut que tu entres (si ce n'est pas déjà fait !) dans le
    cinéma de Bob Fosse ! "Cabaret", "Que Le Spectacle commence" et "Lenny" sont fabuleux, que ce soit sur le fond ou la forme et les trois sont vraiment à voir. Sinon je suis encore tombé sous le charme d'un Wilder "Stalag 17" et un peu déçu par "Merci pour le Chocolat" de Chabrol.

  • michmonde

    Désolé pour la longueur, j'vais t'dire : je fais pareil pour Jean Phi et, effectivement... il en peut plus ! Enfin...qu'il dit parce que, comme intarissable, il se pose un peu là, çui la aussi...

    Oui alors donc, j'ai vu la petite confusion : tu me parles de "Le limier" avec Douglas et Fonda, alors que c'est "Le reptile", en fait, je viens de m'en rendre compte.
    Et, tant qu'a être dans Mankiewicz, je viens de voir "Eve" que je voulais voir depuis longtemps, je l'ai trouvé immense !
    Ça donne envie de s"attarder un peu sur ce réalisateur...

    Pour le Hitchcock, c'était la version avec J.Stewart. C'est vrai que c'est juste plaisant sans plus comme film mais comme tu le conseilles, je ne tiens pas à commencer par ses meilleurs...

    Content pour le Cassavetes, je pensais bien que quelqu'un comme toi ne pouvais qu'apprécier ce genre d'études de caractères très intelligemment poussé. Une réalisation consacrée entièrement à la personnalité de l'acteur, je pense que tu aimeras le reste si tu décides d'en voir plusieurs...
    Voila, pour être le plus bref possible...
    On peut maintenant se donner du "mou" et se refaire un petit "compte rendu" dans quelques jours...

  • Docteur Jivago

    Trop long tout ca ! Surtout à cette heure là et lorsque j'ai la flemme d'écrire ma critique de "Noé" qui ne m'a guère plus. Trop d'intrigues secondaire inintéressante et un manque d'intensité... ca fait longtemps que je n'ai plus été pris aux tripes au cinéma comme j'ai pu l'être devant des films comme Sur La Route de Madison ou La Fièvre dans le sang, de grands films
    Ca y est ! J'ai sauté le pas et j'ai regardé du Cassavetes ! "Meurtre d'un bookmaker Chinois" pour être précis (je laisserais un petit commentaire sur la page, ce que je vais généralement quand j'écris des critiques mais je le fais moins ces derniers temps). Très bon au passage, plus une étude de caractère humain qu'un thriller et c'est tant mieux, un film brillant.

    William Wyler j'aime vraiment, "La Rumeur", "Rue Sans Issues", "L'insoumise"sont ceux que je conseille parmi ce que j'ai vu. Par contre Le Limier est avec Laurence Olivier et Michael Caine, par Kirk Douglas qui est dans "Le Reptile" avec Fonda et ces deux la sont de Mankiewicz.

    L'homme qui en savait trop t'as vu la version avec Peter Lorre ou celle avec Stewart ? Dans les deux cas je suis un peu déçu et elles ne font pas partis de mes Hitchcock fétiche, très loin de là même.

    J'ai bien aimé l'hommage de Scorsese mais je l'ai trouvé un peu trop lourd par moment et peu subtile, en oubliant notamment de racontant une histoire plus riche. Un bon film mais je m'attendais à plus, surtout venant de Mister Scorsese. J'adore ses courts-métrages tout comme j'adore rechercher et explorer les premiers films de cette époque, j'ai pu découvrir le premier western, des adaptations de Zola ou la première de Ben Hur... un vrai régal quand on est passionné ! Oui, autant je n'aime pas le style des frères Lumières très "caméra posé et on tourne" alors que Méliès il y a du génie dedans.

    Truffaut je n'en ai pas vu beaucoup mais les 400 coups, l'enfant sauvage et Baisée volée sont les trois que j'ai vraiment bien aimé, un peu moins "Tirez sur le pianiste", sinon je n'en ai pas vu (à par le dernier métro et la nuit américaine mais il y a trop longtemps)

    Je prend note pour le Brando et les sud coréen.

  • michmonde

    Oui, et que dire de la modernité de cette version du "Voyage sur la lune où on peut entendre qu'ils avaient déjà, à l'époque, trouvé l'air du Gangnam style, KV (catalogue Köchel) 1b opus 35 au piano (à 8.30)... ouais, non, j'déconne, c'est remis aux goûts de l'époque, bien sûr, la version techno aurait fait un peu tâche quand même...
    http://www.youtube.com/watch?v...
    Les évènements comiques qui s'enchainent dans "Une chute de 5 étages" est effectivement très "chaplinien"... pas mal le coup du toréro...
    On peut voir quelques extraits de "Le mélomane" et "Voyage dans la lune" aussi dans "Hugo Cabret" de Scorcese que j'ai beaucoup aimé vu qu'il a le mérite, sinon de la véracité des faits car c'est adapté d'un roman, au moins de rappeler Méliès au bon souvenir de tous... venant d'un américain, c'est fort comme hommage. Et je ne sais pas si tu as lu ça mais c'est une belle reconnaissance à ce grand homme du cinéma :
    "- En tant que cinéaste, j’ai le sentiment que l’on doit tout à Georges Méliès. Et quand je revois ses premiers films, je suis ému, ils m’inspirent, non seulement parce que cent ans après leur création, ils font toujours naître ce frisson lié à l’innovation et à la découverte, mais aussi parce qu’ils font partie des premiers et des plus puissants témoignages de cette forme d’art que j’ai toujours tant aimée, et à laquelle j’ai consacré la majeure partie de mon existence" - Martin Scorsese

    Pour Chaplin, je ne pense pas avoir été si dur que ça,
    déjà, je n'aime pas trop dénigrer des films même mineurs, et comment avoir l'impétuosité de critiquer Chaplin à qui on doit aussi énormément. Dire que je n'ai guère accroché à ses derniers films n'est pas insinuer qu'ils soient mauvais, loin de là, mais il m'avait tellement régalé dans ses œuvres antérieures qu'ils ont suscité en moi le sentiment diffus d'une certaine inadéquation que je serais, d'ailleurs, bien en mal de pouvoir préciser. Ça n'enlève évidemment pas leurs grandes
    qualités que je me dois, évidemment, de reconnaitre.

    Pour Cassavetes, il va falloir que j'en vienne à acheter ses films sur support et guetter leur mise en vente car, à peine réédités, ils sont aussi vite épuisés. Ne restent plus alors que les
    sempiternels, trouvables assez facilement, heureusement, du reste, qu'ils y en a quelques uns. Y sont cons ces distributeurs de causer cette rareté, y a quand même du fric à se faire, là...

    Shuis un peu dégouté car j'avais commencé à regarder "Autopsie pour un meurtre" et toute les versions que j'ai pu trouver s'avèrent contenir des passages parfois très long en anglais non sous-titré. Vraiment dommage car il a l'air énorme et voir Ben Gazzara tout jeune, quelle émotion... d'ailleurs, c'est avec "Meurtre d'un bookmaker chinois" de Cassavetes que je me suis rendu compte que c'était vraiment un très grand acteur...
    avec Peter Falk aussi, vraiment impressionnant dans "Une femme sous influence"... ça change de Colombo... et confirmé, pour les deux, dans "Husbands"...

    Bref ! Moi et mon Cassavetes... il faudrait que j'arrête un jour d'en parler quand même...

    J'ai bien noté pour Godard, j'ai bien envie de mater les 3 qui t'ont plu, vu que je suis un peu en France, en ce moment : je me suis arrêté sur Truffaut, là, avec "les 400 coups" que je n'avais pas vu et je me suis aperçus que j'en avais vu plus que je ne le pensais notamment la plupart qui content les aventures d'Antoine Doinel. C'est tout à fait irrésistible comme style et comme humour, ça passe tout seul.

    Sinon, j'ai revu "la vengeance aux deux visages" avec Brando et Malden, bon film aussi et quoi d'autre... heuuu ben, pas grand chose, en fait...ouais "L'homme qui en savait trop" un bon Hitchcock aussi : étonnant la présence de Daniel Gélin... enfin, pas tant que ça, vu que c'était aussi un excellent acteur, que j'ai retrouvé récemment dans le très bon "La ligne de démarcation" de Chabrol.

    Je note aussi les Wyler dont tu parles et "Le limier" avec K. Douglas : là, j'ai chopé " Le Reptile", qui a l'air pas mal aussi voila, voila... un peu en vrac, mes derniers vues et projets...

    Quand à "Swordsmen", je suis d'accord sur le fait que le cinéma asiatique est assez mal promu et distribué en France... shé pas, peut-être qu'il est d'une telle qualité que les producteurs ont peur qu'on aille plus voir les merdes qu'ils proposent.

    Quoique, je dis ça mais on peut quand même en trouver
    pas mal... si on cherche bien. Récemment le très beau "Blood rain" (conseillé par jean phi) m'a également beaucoup plu dans ce style : c'est du sud-coréen, un cinéma qui, tu le sais maintenant, me colle on ne peux plus à la peau. Aussi, je me permet de te relancer sur le thriller noir "The murderer" et de t'inciter sur "Masquerade" (référencé sur Allociné sous le titre imprononçable de "Gwanghae, Wangyidoen namja")
    avec Lee Byung-Hun au top de son talent d'acteur ou, un peu
    dans le même genre médiéval "Le roi et le clown" que j'ai trouvé
    vraiment génial, surprenant et émouvant.

    Pétard, ça en fait une pappardelle quand même... à ne plus savoir où donner de la tête !

  • Docteur Jivago

    Après je ne serais pas aussi sévère sur le Chaplin parlant. J'ai adoré "Les Feux de la Rampe" et trouvé très bien "Mr Verdoux", qui sont deux oeuvres très personnelles et finalement touchante. Mr Verdoux est en plus clairement une critique de la société Américaine qui le martelait à l'époque. Après "La Comtesse de hong Kong" n'a pas une bonne réputation et je ne l'ai pas vu et "Un Roi à NY" est pas trop mal et se laisse gentiment regarder. Ca change totalement de son style habituel dans le muet (Ruée vers l'or, temps moderne)....

    Excellent "Swordsmen" que ce soit dans la richesse d'écriture ou dans la maitrise technique. J'ai vraiment du mal à comprendre pourquoi ce genre de films (il ne doit pas être le seul) sort deux ans après sa sorti cinéma dans son pays, en direct to dvd en France, alors que les grosses productions formatés Marvel ou les comédies Française qui se ressemblent toutes, on en manquera pas...

    Ca marche pour Cassavettes, j'en ai trouvé quelques uns je verrais ca dans la semaine je pense.

    Sinon je me suis attaqué à quelques anciens Méliès, que je conseille vraiment d'ailleurs. Si les films des Frères Lumières, n'ont comme seul intérêt leurs importance historique, ce n'est pas le cas de Méliès, dont le charme, l'humour et la poésie sont clairement intemporel et ses meilleurs tels que "Le Mélomane" ou "Une Chute de 5 étages" sont excellent et mémorable. D'ailleurs ce dernier a je pense beaucoup inspiré Chaplin. D'ailleurs si ca t'intérésse ils sont trouvable sur youtube (je m'en suis rendu compte trop tard ^^) http://www.youtube.com/watch?v... je peux te conseiller ces deux là qui sont vraiment court et totalement surprenant. Pour ma part je suis même parfois fasciner par ca. Après il y a aussi le célèbre "voyage sur la lune" !

    Sinon je me refais un peu de Carpenter tels que Assaut, l'antre de la folie...

  • michmonde

    "État de siège" ici : (il faut juste créer un compte, c'est rapide et gratuit)
    http://www.streamoz.me/etat-de...

    Ensuite, en y repensant peu après, il me semblais bien que tu allais mettre le doigt sur la contradiction : Chaplin fait pour le muet mais son chef-d'œuvre, c'est "Le dictateur"... sûr que j'ai "parlé" un peu vite car ça fait longtemps que je l'ai vu mais néanmoins, à part le discours de fin et quelques paroles au cours du film, il ne me semblait pas faire partie de ces tous derniers entièrement parlants et qu'il restait, pour une bonne part, visuel.
    Peut-être est ce le croisement des deux styles qui m'a enchanté, je ne sais plus trop, en fait... il faudrait que je le revoie un de ces 4 pour m'en faire un souvenir plus juste.

    Pour Cassavetes, je pense que "Opening night" est un bon début, c'est d'ailleurs le premier que j'ai vu et qui m'a laissé un souvenir impérissable bien que confus également... en 15 ans, il s'en passe des choses...

    Après c'est compliqué car c'est vraiment un style auquel il faut adhérer. C'est un régal pour les uns, dont je suis, mais un calvaire pour les autres qui ne savent se passer de schémas narratifs précis et explicites, de mise en scène plus ou moins conventionnelle ou autres exigences techniques. Cassavetes ne "fabrique" pas un film, il filme la vie en sortant totalement des conceptions habituelles du cinéma classique dans une liberté qui me semble totale. Il en a d'ailleurs payé le prix d'une certaine impopularité allié à des difficultés de financement, à l'époque, pour la seule récompense d'être reconnu aujourd'hui comme un des plus grands dans le cinéma d'auteur.
    Les sentiments que me procurent ces films sont difficilement définissables et comme je suis un fan absolu, je les trouve tous excellents, donc, quelque part, je ne saurais être réellement objectif dans la comparaison. De plus, ils sont tellement durs à trouver qu'il m'est impossible d'avoir, à l'heure actuelle, un panel vraiment représentatif de l'étendue et de la portée de son œuvre même si je commence à avoir une idée précise de sa démarche.
    Le plus interpellant, pour moi, c'est que dans ces films qui ne sont pas en apparence intello, on peut trouver matière à de profondes réflexions...

  • Docteur Jivago

    C'est long ! C'est noté pour "seuls sont les indomptés" et "Opening Night", mais j'ai pas mal de films à voir, donc pour Cassavettes je ne pense m'attaquer à beaucoup de ses films dans l'absolue, si t'aurais des conseils pour un en particulier ?
    D'ailleurs je voulais te demander où est ce que tu as trouvé le troisième de la trilogie de Gavras "Etat de siège" que je ne trouve pas. Et je pense bientôt m'attaquer à "Swordsmen" que tu m'as vivement conseillé.
    D'ailleurs c'est contradictoire de dire que Chaplin était fait pour le muet et de considérer "Le Dictateur" comme son chef d'oeuvre ultime ! Outre ce dernier il n'a fait que 4 films parlants, les très bon Mr Verdoux et Les feux de la rampe et il est vrai que "Un Roi à NY" est déjà un peu moins bien et son dernier où il ne se donne aucun rôle est difficilement trouvable ! Mais c'est ca aussi le problème avec Chaplin, il nous a tellement habitué à faire de très grands films, que quelques choses de "bien" devient décevant ! Enfin, c'est moins point de vue ! D'ailleurs, il ne m'en reste peu à voir de ses vrais long-métrage et donc bientôt m'attaquer à "Les Lumières de la ville" que j'ai voulu garder pour la fin.
    Pour les sortie récentes, j'ai pu voir "Apprenti Gigolo" au cinéma de John Turturo avec Woody Allen, Sharon Stone... Et ca s'avère sympa et rafraichissant à défaut d'être un grand film voir même un très bon film.
    Pour ce qui est de Godard, je trouve effectivement sa filmographie en dent de scie, mais je ne m'arrêterais pas de m'intéréssé à lui, vu l'excellence de certains films. Outre le génial Pierrot le fou et A Bout de Souffles, j'ai vraiment apprécié "La Chinoise", "Une femme est une femme" ou encore "Tout Va Bien". Ce dernier est avec Montant et Jane Fonda, et avec La Chinoise sont deux oeuvre politique passionnante mais dans le style de Godard, qui n'est pas forcément le plus accessible. Et au contraire, j'ai détesté Made In USA et je n'ai pas adhéré à "Le Mépris".
    Sinon je suis tomber sur l'excellent "Autopsie pour un meurtre" de Preminger avec James Stewart, passionnant de bout en bout et très bien écrit et sur un Coppola pas mal mais loin de ses meilleurs films "L'Idéaliste" avec un jeune Matt Damon déjà très bon. Intéressant si on veut découvrir la filmographie de Coppola. Et je ne sais pas si je l'ai déjà dit, mais je me suis intéressé il y a peu à William Wyler, surtout connu pour "Ben Hur" et il s'avère excellent, notamment à travers des découvertes tels que "La Rumeur" avec Audrey Hepburn et Shirley MacLaine (la soeur de Warren Beatty !) ou "Le Haut des Hurlevents". D'ailleurs je me garde bien précieusement "La Maison des Otages" pour la fin, avec Bogart qu'il avait déjà dirigé dans le très bon "Rue Sans Issues". Je t'ai peut être déjà parlé de "Le Limier" avec Kirk Douglas et Henry fonda sous la direction de Mankiewicz. Ce que je peux appeler du très très bon divertissement, captivant, attachant, des acteurs heureux d'être là et sans prise de tête. Vraiment à voir.
    Sinon prochainement, je n'ai rien de prévu de particulier, je pense piocher chez Godard, Swordsmen, Carpenter ou des "habitués" à la longue filmographie comme Lang, Wilder ou Wyler.
    Et non, je n'ai pas vu grands choses, le temps pris entre quelques soirées et du travail que je devais faire dans l'immédiat !
    Mais ayant des cours en moins (déjà que je n'en ai peu !), je vais pouvoir reprendre un peu ! D'ailleurs je pense voir bientôt Noé au cinéma mais je dois l'avouer un peu de force même si je suis intrigué !

  • michmonde

    Alors, où t'en est avec Godart ?
    Moi, je t'avouerais qu'après "Le mépris", "Pierrot le fou" et l'incontournable "À bout de souffle", je ne suis pas allé plus en avant dans sa filmographie qui m'a l'air pas mal en dents de scie.
    Toujours intéressé, au cas où tu trouves aussi bien que ses trois là, en bon curieux avide d'expériences enrichissantes que je suis. (Et que nous sommes ici pour la plupart)

    Depuis la dernière fois, j'ai vu "La poursuite impitoyable" et "L'homme qui voulut être roi", qu'en fait, j'avais déjà vu et dont je me suis souvenu en cours de route.
    Étonnant d'oublier presque totalement de tels films mais dans un sens, tant mieux, ça m'a permis de les revoir avec un œil neuf et je pense que cette fois je ne les oublierais pas de sitôt.
    L'un pour les injustices rageante qu'il dépeint dans un coin d'Amérique sans foi ni loi, ou trop peu, avec un shérif qui fini par être dépassé devant l'arbitraire et le racisme primaire et ou tout s'emballe jusqu'à une fin tragique, l'autre pour cette grande aventure de deux personnages de peu d'envergure dont les ambitions les conduisent à une gloire usurpatoire et qui deviennent, en cela, responsables de leur chute également tragique et brutale. Grands rôles pour S. Connery et M. Caine...

    La dessus, j'ai fait quelques recherches pour trouver "Le gouffre aux chimères", en vain, bien sûr, quoique j'ai appris qu'une réédition pourrait voir le jour d'ici peu. Impensable que de laisser inaccessible un chef-d'œuvre de Wilder... du coup, comme j'aime beaucoup Kirk Douglas, je voulais me faire un de ses films et je suis tombé sur "Seuls sont les indomptés" qui est vraiment super et que je te conseille vivement si tu ne l'a pas vu. On peut y voir aussi Gena Rowlands dans un de ses premiers rôles.
    Trouvable ici sur Zone T en bonne qualité avec une vf pas mauvaise.
    http://www.extradvdrip.com/tel...

    Voila, voila, je n'ai guère le loisir de suivre tes avancées en ce moment mais je suis sûr que tu as vu des tas de choses intéressantes depuis notre dernier échange et dont tu ne manqueras certainement pas de m'entretenir. Ce que j'acceuillerais, comme toujours, avec plaisir...

  • Docteur Jivago

    Pour les films de super-héros il y en a que je trouve quand même beaucoup mieux que d'autres. Dans Hellboy il arrive à décomplexer une histoire pourtant tirée par les cheveux et arrive à donner une vraie atmosphère, parfois gothique et romanesque que les marvels ne font pas. Et il y a vraiment des marvel que j'ai détesté...
    Effectivement, il est très bien "L'assassin habite au 21", un très bon film qui prépare son futur chef d'oeuvre "Le Corbeau" !
    Peut être que la fin je m'y suis un peu trop attendu à partir d'un certains moments, mais rien de grave non plus.
    J'adore "La Garçonnière" ! Après Boulevard du Crépuscule c'est mon Wilder préféré, marrant intelligent, attachant, porté par un excellent trop de comédiens et en particulier Jack Lemmon... J'ai du mal à lui reprocher quoi que ce soit !
    N'ayant que vu "Gloria" je me rattraperais pour Cassavettes !
    Pareil, pas vu grand chose moi, il y a bien eu "L'assassin habite au 21" aussi ! et quelques courts métrage de Chaplin...
    D'ailleurs c'est ce qui m'énerve avec Chaplin, il nous habitue au génie et quand c'est juste "bien", on reste quand même sur notre faim ! D'ailleurs sur ses long-métrage il m'en reste plus beaucoup, son dernier "La Comtesse à Hong Kong" ainsi que "Les Lumières de la ville" mais pour ce dernier c'est volontaire, je souhaite me garder du très bon pour la fin, ce que je n'ai pas fait avec Hitchcock et ce que je fait involontairement pour Wilder ("La Gouffre au chimère" est souvent considéré comme l'un de ses meilleurs mais pour ma part est totalement introuvable, que ce soit dvd ou autres).
    Pour ma part, je ne vais pas trop en voir dans les prochains jours (sauf si je continue à peu dormir !, pas mal de sorties et de boulots prévu...) mais je vais quand même prendre le temps de regarder un peu de Godard !

  • michmonde

    J'avais également beaucoup apprécié "Hellboy" ainsi que sa suite et , en règle générale, je me refuse à avoir des a priori sur les films de super héros, ou autres Marvel, que je prend tous comme des bons petits divertissements dont certains ont plus de prétentions que d'autres. Ça ne m'intéresse guère d'analyser ce genre de films qui valent avant tous, pour la plupart, de par leur énergie et leur débauche d'effets spéciaux plus ou moins spectaculaires et que je ne me lasse pas de contempler... je suis assez bon public de ce coté là, jusqu'à apprécier les "Transformers" dont je me repais des visuels en vociférant des "ouaaah" d'adolescent attardé.

    Sinon, de Clouzot, je viens de voir "L'assassin habite au 21" et, franchement, pour un premier film, c'est quand même quelque chose : pas aussi grand, pour sûr, que ceux qu'il a fait par la suite, car celui-ci ne se prend guère au sérieux, mais un vrai petit régal avec ses acteurs excellents, ses dialogues humoristiques et sa petite enquête au dénouement bien amené, en plus de cette pâte particulière de la réalisation de Clouzot. J'ai passé un excellent moment, le sourire aux lèvres quasiment tout le long.

    Un peu comme "La garçonnière", vu il y a peu sur tes conseils, dont je me suis bien réjoui des irrésistibles mimiques de Jack Lemmon et de ce style hors pair de Wilder dans lequel apparait, même dans l'humour aérien de la screwball comedy, quelque chose de grand.
    Effectivement, même à la loupe, il ne doit pas être évident de trouver de réelles imperfections à son œuvre... au microscope, peut-être...

    Dans un tout autre registre, plus lourd, mais fascinant :"Meurtre d'un boookmaker chinois" de Cassavetes, puisque j'y suis en ce moment, m'a sidéré à sa manière. J'ai revécu un peu les sentiments que j'ai eu pour certains films de Lynch ou de Bergman, la beauté formelle en moins, par sa réalisation déroutante d'imperfections volontaires pour en dégager une impression de gène omniprésente, une atmosphère d'étrangeté et des sens non explicites mais rémanents.
    Je trouve ça très fort et vraiment bien pensé. Évidemment, il ne faut pas s'arrêter, avec ce réalisateur, à la première impression... comme Lynch avec son déprimant mais génial "Eraserhead"... mais, de ce coté là, je te fais entièrement confiance.

    À part ça, rien de bien probant, ces derniers temps, je ne suis pas à un rythme très élevé en matière de visionnage d'où la faible fréquence de mes réponses. À partir de demain, enfin... d'aujourd'hui puisqu'il est 0 h 40... j'aurais plus de temps pour rattraper un peu quelques retards.
    C'est pas le tout de remplir de films son disque dur, encore faut-il que ce soit pour quelque chose... me dis-je.

  • Docteur Jivago

    C'est noté pour Swordsmen, ainsi que le dernier Costa Gavras (que je n'ai pas encore récupéré). De Cassavettes, je ne connais que "Gloria" (si c'est lui !), mais ca marche, j'en chercherais et trouverais !
    Je n'ai pas encore vue Furie ni Rosemary's Baby (enfin, vu il y a très longtemps sans aucun souvenir).
    Merci pour Fedora ! Ca m'arrive souvent d'écrire mes critiques assez tard, donc en plus de ne pas être en grande forme je ne me relis pas systématiquement. Mais oui, Wilder m'impressionne une fois de plus et je commence à croire qu'il n'y a pas de mauvais Wilder.
    Effectivement, très bon "Les Diaboliques", je compte regarder assez vite "L'Assassin habite au 21". Su 5 films de lui vu, je n'ai pas été déçu une seule fois.
    J'ai vu "Hellboy" depuis le dernier message, pas mal du tout, un bon film de super-héros qui s'assume complètement, et Del Toro lui donne parfois une vraie atmosphère et il rend ses personnages intéréssant, ca change de Marvel...

  • michmonde

    Bonjour docteur,
    Un peu tardif mais j'étais pas chez moi aujourd'hui... Alors d'abord, oui : "Swordsmen" fait partie de ces films chinois de grande qualité qui sortent ces temps-ci et qui n'ont rien à envier à quiconque avec, par exemple : "Le mystère des balles fantômes" différent mais assez semblable dans le thème enquête passionnante bien ficelée avec atmosphère mystérieuse, excellents acteurs au jeu typique et photographie superbe : aussi bien que les meilleurs thrillers sud-coréens... et dépaysant à souhait, comme toujours dans le cinéma asiatique qui me devient de plus en plus nécessaire, si bien que je ne peux plus me passer d'en voir au moins un, tous les deux jours maxi...

    Content pour toi que tu aies pu voir "Fedora" dont beaucoup d'images encore me reviennent, c'est vrai que le génie de Wilder est tellement tout en nuances que l'on prend toujours plus que du plaisir à voir ses films et qu'ils nous assaillent de tellement de sentiments qu'ils restent gravés en nous généralement pour longtemps : la définition même d'un chef-d'œuvre, en somme...
    Ta critique est excellente, très détaillée et ta grande passion pour Wilder transparait quasiment à chaque phrases.(en revanche, tu m'excuseras mais il y a pas mal de petites fautes de frappe, ce serait dommage de ne pas les rectifier, à l'occasion...)

    Les diaboliques, vraiment prenant et haletant ! Un Clouzot qui n'a rien, lui, à envier à Hitchcock. Du coup, j'ai en prévision tous ceux que tu as vu à la suite de "Le salaire de la peur" et dont tu parles çà et là dans certains com' : "L'assassin habite au 21", "Le corbeau" ou "Manon " et on peut encore parler, ici, d'un certain génie français, cette fois.

    Content aussi pour "La canonnière du Yang-Tsé", une super- prod' qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie pour les moments forts et intenses qu'elle présente sporadiquement et qui valent largement d'omettre ses quelques faiblesses.

    Quand aux Marlon Brando, j'enregistre tout ce que je peux actuellement et, donc, vu comme tu en parles, je vais certainement me faire "La poursuite impitoyable" le plus vite possible... et o.k. aussi pour "L'homme qui voulut être roi" que j'inscris également dans mes priorités des prochains jours...

    D'un autre coté, je me remet actuellement au cinéma de John Cassavetes, un autre réalisateur de génie dont les films transpirent sa grande passion pour le cinéma et surtout pour les acteurs (avec son actrice fétiche l'immense Gena Rowlands) qu'il aime amener, par une grande exigence, à se surpasser. On peut alors voir des numéros d'acteurs époustouflants qui prennent le pas sur la réalisation et le scénario. Je pense que quelqu'un comme toi serait à même d'apprécier cette démarche, Cassavetes se réclamant exclusivement d'un cinéma d'auteur sincère, intelligent et intense. Après toutefois avoir été (très bon) acteur dans des films de divers genres, notamment "Rosemary's Baby" de Polanski, "Furie" de Brian de Palma ou autres "Les douze salopards"...

    J'avais été stupéfait par "Opening nights" si tu en veux un pour commencer... le reste suivra mais c'est assez dur à trouver, hélas... sur Zone T, il n'y a que "Une femme sous influence" (avec un Peter Falk surprenant), "Meurtre d'un bookmaker chinois" et "Shadows" son premier qui date de 1959.

    Et pour le dernier Costa-Gavras, j'attend, bien sûr, tes impressions dès que tu l'auras vu...

  • Docteur Jivago

    Finalement j'ai pu le voir "Fedora" et j'ai trouvé ca brillant ! J'ai laissé une assez longue critique d'ailleurs...
    Sinon depuis le temps je me suis pris une belle claque cinéma avec "La Poursuite Impitoyable" de Arthur Penn avec Brando, Jane Fonda et Redford, un film d'une noirceur fascinante et parfois mystique, un récit captivant et intelligent. Sinon je suis tombé sous le charme de films tels que "L'homme qui voulut être roi", "Les diaboliques", "La Canonnière du Yang Tsé" ou encore "L'aveu" dont j'ai hate de voir le troisième volet de la trilogie politique de Costa Gavras. Au passage il aura fallu mon 45 films de Hitchcock pour découvrir son premier film muet et c'est toujours avec joie et curiosité que je découvre les origines du maitre et si ce n'est pas les meilleurs muets (vu la concurrence), c'est plutôt pas mal et agréable à suivre.
    Au passage, t'aurais à me conseiller

    Swordsmen ?

  • Docteur Jivago

    Ca me met "Video not found" :( Dégouté ! mais merci de l’intention :)

  • michmonde

    Ben ouais, je l'ai vu ce matin , je t'ai dis... sur ManiaS... pour moi ça a fonctionné... c'est bizarre que pour toi, non.
    Essaie encore là il faut cliquer deux fois sur la petite bande grise à l'intérieur du lecteur (close and continue as free user), tu fermes les pubs, t'attends un peu que ça charge et logiquement ça démarre.
    http://www.maniastreaming.com/...

  • Docteur Jivago

    Mais tu l'as vu ?
    Oui, mais 20E.. Mais il y a d'autres Wilder introuvable (même en dvd) j'espère un jour des rééditions et qu'ils ne finirons pas oubliés...

  • michmonde

    Certes, j'ai probablement eu quelques à priori sur ce film, n'étant pas très apte à juger catégoriquement, de toutes façons, le niveau d'un réalisateur de cette trempe... mais mon avis personnel avec ses bémols n'enlève rien au fait que je n'y ai rien trouvé d'ennuyeux ou d'inintéressant. Il y a encore là, une critique fine des illusions de l'univers hollywoodien... mais on a bien le droit d'émettre quelques infimes réserves tout de même... c'est dur à accepter pour un inconditionnel mais on est en démocratie quoi, meerde !
    Enfin... vu comme tu es fan, sincèrement, tu vas adorer...
    Et le dvd, même cher, vaudra bien mieux que la qualité brouillonne du site que je t'ai proposé...

  • Docteur Jivago

    Au contraire, d'après certaines critiques c'est son dernier chef d'oeuvre et j'ai vu hier son avant, avant dernier film qui était très bon ! Et quand j'ai un truc dans la tête, c'est difficile de me l'enlever ! Surtout que WIlder fait parti d'une liste très restreinte de mes réalisateurs fétiches. Et sachant je n'ai pas de blu ray ce sera quand même dvd !
    Et enfin, je ne fais pas d'erreurs mais tu peux toujours essayer !!

  • michmonde

    Vas-y... enfonce le clou, remue le couteau... tu veux absolument me faire porter le bonnet d'âne, petit sacripant, va...
    À la moindre erreur de ta part, je te garantie que je te louperais pas, foi d'un expert en... rien !
    Bon, comme dirait Georges Lautner : "Ne nous fâchons pas"...

    Pour l'avoir vu ce matin, je ne sais pas si "Fedora" mérite les 19 € 50 même en blu-ray (sur PriceMinister : 1 seule offre), ça respire quand même un peu le film de fin de carrière : un thème proche de "Boulevard du crépuscule" (névrose d'une star déchue) mais avec une certaine magie en moins, d'après moi.
    C'est pas mauvais mais quelques éléments de l'histoire m'ont paru un peu "gros".
    Néanmoins indispensable, je pense, pour un amoureux et/ou un collectionneur des Billy Wilder...

  • Docteur Jivago

    Quand même ! Une honte !! :p
    Ca a l'air d'être un bon site mais malheureusement, il ne marche pas pour Fedora (un seul lien possible), je vais devoir me résigner à l'acheter pour le voir (si il est pas cher ca ne me dérange pas, mais il y a peu de rééditions sur ce film).

  • michmonde

    Yep, j'ai vu pour le nom...
    Bon écoute : essaie sur Maniastreaming (.com), moi ça marche à chaque fois sur ce site alors que les autres (qui ont aussi des lecteurs youwatch) ne marchent pas ou veulent me faire payer un abonnement ou d'autres encore sont tout bonnement bloqués par mon anti-virus avec message d'alerte à la bombe...
    Quand à la monumentale bourde Bacall/Hepburn, ça mérite pas d'aller se jeter sous un train, quand même... j'en ai déjà fait quelques nuits blanches, alors, hein, ça suffit maintenant ;)

  • Docteur Jivago

    Oui, mais j'avais déjà essayer YouWatch ca marche pas. Mais je pense qu'en plus je pourrais pas le voir ce soir où il passe à la télé... Je pense que je vais me résigner à l'acheter en DVD, ce qui me dérange pas forcément en temps normal, mais celui là est rare et n'existe pas à moins de 20E... Après tu peux tenter le lien sachant que je me reconnecterais entre 7h et 8h normalement merci :)
    Par contre Bacall/Hepburn t'as pas le droit !! La femme à Bogart quand même !!
    Au passage, j'ai un nouveau nom "docteur Jivago" qui était le miens avant, depuis mes débuts sur Allociné, celui de mon ancien compte malheureusement supprimé à cause d'une erreur info.

  • michmonde

    Bah... je ne suis plus à une méprise prête... la plus forte était Bacall/Hepburn, après : Audrey/Katharine; pas mal aussi celle entre Jean et Jacques Becker... enfin... y a de quoi s'y paumer des fois. Je suis tomber sur un titre de film, récemment, qui a été employé 7 fois !

    Bref, si tu veux, j'ai un lien streaming pour "Fedora", mais il faut que tu sois attentif que je puisse l'effacer juste après sinon je vais encore me faire capter.
    Je l'ai trouvé sur la 12ème page de la recherche Google... si ça marche pas je te donnerais le nom du site...
    À noter que c'est un lecteur YouWatch, qu'il faut clicker 2 fois sur la bande grise à l'intérieur du lecteur et que ça balance quelques pubs mais pas de spyware, donc, y a juste à les fermer et normalement, c'est bon, ça démarre...t'es prêt ?

  • Le Faucon Maltais

    On ne parle pas du même film ! "La mer à boire" que j'ai vu c'est avec Belmondo et date e 1961 !
    C'et dur pour Wilder mais si je devais en retenir 5 ce serait "Boulevard du crépuscule", les comédies satyrique et hilarante "La Garçonnière" et "Certains L'aiment Chaud", le crame autour de l'alcool "Le Poison" et le film noir "Assurances sur la mort". Mais difficile à choisir, le policier élégant "La Vie Privé de Scherlock Holmes",l'excellent film de procès Témoins à charge, "Avanti"... sont aussi très bon. Après il a aussi fait plusieurs genres. En 15 films je n'ai jamais mis moins de 3 étoiles et je ne l'ai fait qu'une seule fois à 3 étoiles, je n'ai pas encore vu de mauvais films. Il faut donc que je me dépêche de les vois les Cpsta Gavras !

  • michmonde

    Pétard, tu vas t'éclater... "L'aveu" est encore plus prenant que "Z" et "État de siège", un peu plus encore que "L'aveu" ! Ça va crescendo mais les 3, au demeurant, sont géniaux... Merci de m'avoir branché là dessus, j'ai passé près de six heures bien haletantes.

    Wilder, je viens de voir la filmo sur AlloCiné : un seul film noté en dessous de 3.0 : c'est assez exceptionnel ! Toujours pas vu "assurance sur la mort"... ben, je vais me le faire maintenant, tiens.
    À l'occaz, si tu pouvais me faire un petit top 5 ou 10, merci, d'avance...

    Dommage pour "La mer à boire" surtout pour Daniel Auteuil que je considère comme un excellent acteur mais, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a une carrière en dents de scie. Je crois que ses derniers bons films où il tient un rôle principal sont "36, quai des orfèvres" et "MR 73" et encore... ça casse pas des briques, non plus...

  • Le Faucon Maltais

    Quand je parlais d'inactivité, c'est surtout sur grand écran et c'est bien dommage. Pas encore vu L'aveu, surement la semaine prochaine mais j'ai hâte ! Effectivement pour "Z", il arrive à rendre les propos jamais trop lourd et de rendre ce thriller politique haletant avec suspense et tension. Sinon j'ai pu voir "La mer à boire" un film oublié et on comprend pourquoi, c'est inintéressant et surtout "Spécial première !" Et je me rend compte que les Wilder mineur sont de très bon films ! Une intelligente et marrante immersion dans le Chicago des années 1920 où Wilder nous livre une satire cynique des institutions Yankee (presse, police, justice...).

  • michmonde

    A.Soral est pourtant toujours en activité, je vois, mais on ne peut pas dire qu'elle joue dans des films à succès... elle fait beaucoup dans des productions TV, apparemment.

    Je suis tout retourné par les 2 C.Gavras "Z", effectivement : effrayant ! On a envie de dire : tout ça pour ça... révoltant !
    Et "L'aveu", quelle horreur ces engrenages d'accusations arbitraires... Montant, au top, vraiment.
    Deux films durs qui portent à une intense réflexion sur les appartenances politiques et les prises de positions... entres autres : aussi bon dans la forme que dans le fond.

    À plus tard, donc, pour tes impressions sur la trilo puisque je pense que comme moi, tu vas te taper les trois...

  • Le Faucon Maltais

    Au passage, on ne voit plus Agnès Soral...
    Pas vu 'lété en pente douce" ! Je reviendrais là la semaine pro pour renoter tous ses films !
    Z gros casting et ils savent tous se faire oublier derrière leurs personnages.

  • michmonde

    Haa, "Tchao pantin", et Coluche, évidemment, plus qu'un comique : un grand homme ! RIP
    Lanoux était excellent en pince sans rire bagarreur dans "Un éléphant, ça trompe énormément" et "La carapate". Il a eu deux rôles plus sérieux après : "Canicule" et l'excellent "Les démons de Jésus" qui est néanmoins une comédie.

    Pour Guy Marchand, j'espère que tu as vu
    "L'Été en pente douce"... bon il faut surtout aimer Bacri (bien bon, quand même) si ça peut te faire remonter Villeret dans ton estime aussi, un peu, malgré le fait qu'il joue un "gaga" et Pauline Laffont dans ce film oouaaah, à l'époque elle aurait fait b**der un mort... RIP, too...

    Et "Z", dis donc : Fresson, Denner, Bouise, Trintignant, Montant, Guiomar... sacré belle brochette !

  • Le Faucon Maltais

    Lanoux je ne l'ai que vu dans Adieu Poulet ! Dans le genre "arrière plan", j'ai toujours bien aimé Guy Marchand. Par contre, je ne sais pas trop pourquoi je n'ai jamais aimé Villeret. Et rien que pour "Tchao Pantin", on peut citer Coluche ! Mais sinon une bonne liste. "La Meilleur Façon de marcher" est dans ma liste !
    Pour le récent.. j'adore Amalric mais sinon, un Dujardin c'est pas mal, il y a des jeunes du gere Grondin, Moatti qui peuvent faire quelques choses.. Mais je pense qu'en général, on manque quand même de grands réalisateurs capable de sublimer les acteurs, comme le faisait des Clouzot, Melville...

  • michmonde

    Donc, "Z", "L'aveu" et "État de siège", coool, une bonne petite trilogie pour le week-end...
    Pour sûr, Belmondo s'est quelque peu fourvoyé dans le populaire à partir des '80 mais ça n'empêche que c'est un grand acteur, pour moi aussi.
    Après il y en a tellement que j'aime... pour n'en citer que quelques uns, en plus des tiens : certes, il y a les grands de la vieille époque comme Michel Simon, Louis Jouvet, Raimu; puis plus tard j'ai bien aimé Delon aussi ou Maurice Ronet, M.Piccoli, Patrick Deawaere, Philippe Noiret, Depardieu, évidemment parmi les plus populaires, sinon, il y en a des tas d'autres que j'aime bien mais qui paraissaient "d'arrière plan" comme Victor Lanoux, Jean Carmet, Jacques Villeret ou Patrick Bouchitey (inoubliable, pour moi, dans"La meilleure façon de marcher" avec Dewaere)...
    aujourd'hui j'aime bien M. Amalric, Lambert Wilson et Vincent Cassel... mais on a vite fait le tour, me semble-t-il, des bons acteurs français actuels...

  • Le Faucon Maltais

    Henri Verneuil j'ai surtout vu ceux des années 60, l'excellent "Un Singe en Hivers", "Le Clan des Siciliens" ou encore "Melodie en sous-sol". Mais j'en connais pas tant que ca, ces trois là sont les trois seuls que j'ai critiqué donc j'en ai peut être vu d'autres mais il y a longtemps.Pour Old Boy, c'est que ce film a une très grosse réputation qui me semble exagéré. C'est un bon film mais pour moi pas un grand. Au passage, ayant une semaine difficile, je risque de voir peu de films, un ou deux ce WE et peu dans la semaine... Idem pour Montand, avec Reggiani, Ventura et Belmondo (pas le cascadeur comique, celui de ses débuts chez Godard, Melville...) ils font parties de mes acteurs Français fétiches. J'ai vu que Z était le début d'une trilogie sur le totalitarisme et la "suite" serait L'aveu, donc je pense que mon prochain de ce réalisateur sera celui là.

  • michmonde

    Je suis en train de "mettre en boite" Z, je vais me le faire dans la journée... je viens de voir que je n'ai vu aucun film de C.Gavras, du coup je vais certainement enchainer avec "État de siège", qui a l'air pas mal, pour retrouver un peu Yves Montand que j'ai beaucoup aimé dans l'excellent "I comme Icare".
    Ce qui amène à Henri verneuil et alors là, de lui, j'en ai vu un paquet : les sept films de sa période '74-'92, plus pas mal d'autres notamment ceux avec Belmondo ou Fernandel... belle filmographie...

    Je ne considère pas non plus "Old boy" comme un chef-d'œuvre et il a fallu que je le voie 3 fois avant de me l'incruster en mémoire. Néanmoins, si je l'estime excellent aujourd'hui, il arrive quand même troisième dans mon palmarès de la trilogie, "Sympathy..." étant le premier... chacun à le sien, en même temps c'est vite vu, il n'y a que 6 combinaisons possibles, mais beaucoup mettent "Old boy" premier, en effet...

  • Le Faucon Maltais

    En général je cherche aussi la VOst mais ce n'est pas toujours le cas.
    Ok, je note tout ca. Old Boy ce n'est pas trop mal mais je ne me suis pas non pris une claque comme beaucoup.Je commencerais surement par les Park Chan-Work. Il y a Z comme très bon film sinon que j'ai vu hier. Brillant même, intelligent sans être lourd, captivant, de la tension, du suspense...

  • michmonde

    O.k, merci, je note tout...
    Pour les asiatiques, j"estime que chacun est spécifique, en fait. Je commence à faire la distinction entre le japonais, le chinois, le hongkongais, le thaïlandais et surtout le sud-coréen, pays investit par l'armée américaine qui les protège d'une éventuelle invasion de la Corée du nord depuis la guerre de Corée.
    D'où, je pense, une certaine vision de la qualité du cinéma américain mais avec une culture qui leur est propre.
    Leurs thrillers sont hallucinants de qualité comme "A bitersweet life", "The chaser" ou "the murderer"pour ne citer que ceux qui m'ont scotché.
    Sinon, il y a "The agent", "Nameless gangster" ou "New world", pour passer de bons moments : dans ceux qui sont assez faciles à trouver.

    Ils sont très fort également en drames : "Breathless" une peinture de la misère sociale, film violent et vulgaire mais illuminé par des traits d'émotions de génie, "Helpless", genre thriller : une femme disparait, pourquoi ? Un parcours du combattant pour l'amoureux éperdu qui découvre la vérité sur celle qu'il croyait connaitre... parfaitement émouvant... "Silenced" un fait social cruel magnifiquement réalisé, "Joint security area" sur l'absurdité de l'antagonisme entre les deux Corées, "Memories of murder" une enquête à rebondissements sur un tueur en série : pas très énergique comme réalisation mais le fait est réel et poignant...
    Tous avec comme caractéristiques essentielles : une certaine audace, le réalisme acerbe et l'absence totale de l'exigence grand public du happy end.
    "Old boy", est un film du réalisateur le plus connu et adulé du pays : Park Chan-Wook et qui est le deuxième volet de ce qu'on appelle "la trilogie de la vengeance". Le premier est "Sympathy for Mr Vengeance", certainement le plus accessible, et "Lady killers", le dernier : dans le style de "Old boy" mais avec une réal plus déroutante... encore plus originale, dirais-je et une dernière partie hallucinante pour ce qui est du cas de conscience moral, sujet dans lequel cette trilogie a atteint des sommets. Des scénarios plutôt simples mais magnifiés par ce réalisateur hors pair qui, hélas, ne pourra guère faire mieux puisqu'il a fourni, avec ces trois là, quasiment de l'inégalable...
    Cela n'est qu'un quart de ce que j'ai vu et j'en ai encore environ 80 à découvrir... mais... je savoure...
    Je ne recherche que de la VOSTFR car les VF sont souvent déplorables, sauf "A bitersweet life" et "The chaser" qui sont assez correctes, et que la langue coréenne a des intonations que j'adore mais ça, c'est personnel...

  • Le Faucon Maltais

    Déjà vu Blow Up, brillant en effet ! Par contre j'avais été déçu par "Profession Reporter" de ce réalisateur.
    Ca marche pour le trou, mais pas avant une semaine, comme je te l'ai dit, pendant une semaine j'ai une connexion internet qui coupe et donc je suis dans l'incapacité de téléchargé et vu que je ne l'ai pas en dvd..
    J'ai vu du Sud Coréen mais pas non plus énormément de choses. Je vais parler plus généralement avec asiatique, j'ai vu du Kurozawa, Miyazaki, quelques films comme Old Boy, Infernal Affairs, tel père tel fils... Mais oui, de ce côté là j'ai encore pas mal de boulot. Pour l'instant je me suis surtout limité à Européen et Yankee. Mais si tas des idées te gène pas !
    Qui a le niveau pour juger un chef d'oeuvre ? Pour le maitre du suspense, si t'es patient tu peux garder Vertigo et L'inconnu du nord express pour la fin qui font partie de mes fétiches du maitres. A moins que tu sois un fan absolue on peut laisser de côté tout ce qu'il a fait avant 1936 pour l'instant. Mais pour commencer il y aurait "La Loi du Silence" très efficace et porté par un grand Clift, "L'ombre d'un doute" peut être un peu mieux avec des personnages bien étudié et une très belle réalisation et "La Corde" du genre exercice de style coté période Américaine et "Les 39 Marches" coté Anglais. C'est 4 là sont un bon début mais par contre je ne suis peu être pas totalement objectif avec lui, sachant que j'aime à peu près tous ses films. Après il a fait un peu moins bien, mais il faut commencer par du bon. "Rebecca", doit être l'un de mes films préférés et à l'image de Casablanca, c'est parfois dur à expliquer !

  • michmonde

    Hè ouais, pas évident ces putains de liens, souvent ça foire...
    Savoure, savoure... si t'as pas vu "La femme au portrait" garde le sous le coude... il me hante encore... pas forcément un chef-d'œuvre, (ai-je le niveau pour en juger ?) mais certainement un des meilleurs de Lang et bien prenant dans le genre enquête à éclaircissements successifs...
    Je viens de me refaire "psycho" de Hitchcock (d'où ma nouvelle photo de profil, ouais, c'est Norman Bates) : en suivant tes com' d'hier qui m'ont bien fait marrer, puutain ! 45 films ! Ça c'est ce que j'appelle carburer du syphon...
    Alors, si tu veux m'éviter ton erreur, peux-tu me dire comment aller crescendo avec ce prolifique réalisateur dont je ne connais que les films qui passaient à la télé à l'époque ou internet n'existait pas ("Je te parle d'un temps que les moins de 20 ans"... du coup peuvent, pour certains et pour certaines choses, connaitre mieux que moi) : hormis "Rebecca" découvert récemment : "Les oiseaux", "La mort aux trousses" et "Fenêtres sur cours"... tu vas ma dire que c'est minable pour un vieux de la vieille mais jamais, jusqu'à aujourd'hui, je n'aurais cru qu'il avait fait autant de films.
    Vas-y mollo, je sais que tu ne peux pas me faire la liste de 45 films d'affilée mais commence par les moyens avant les bons et on finira par les chef- d'œuvres, enfin... si le cœur t'en dis évidemment...
    Becker, en fait, à part "Le trou" et "Touchez pas au grisbi", le reste était plutôt du grand public de l'époque donc, pas nécessaire. Mais "Le trou" est vraiment génial et marquant, si tu ne l'as pas vu, je t'y convie en priorité. puis il me semble qu'il y a eu petite confusion entre Jean et Jacques...
    Sinon, je ne sais pas si tu es encore venu au cinéma sud-coréen qui me fait de plus en plus halluciner; en tout cas ce jour là, dis moi, car j'ai d'innombrables perles à te soumettre. En guise de retour à tes conseils de films noirs que je me garde aussi sous le coude pour ne pas les épuiser trop vite...
    Puis, je me réserve aussi un droit à l'égarement personnel basé sur des critères hors sujet, (qui ne nous rallieraient guère), voire inavouables...
    Si tu peux trouver aussi, je viens de repenser à un film génial de Michelangelo Antonioni, palme d'or en 1967 : "Blow Up" : un film que David Lynch adore... et moi aussi...

  • Le Faucon Maltais

    Je dois avoir un problème, je pensais que j'avais répondu ^^
    Ba en effet, après pour si ca peut te simplifier, tu peux cliquer sur mon image et il y a mon profil et donc les films que j'ai vu récemment à la place de recherche parmi mes nombreux commentaires !
    Her, c'est aussi qu'un film comme ca actuellement au cinéma, ca fait du bien, léger, inventif, intelligent...
    Fritz Lang doit être un de mes réalisateurs préféré, et je ne veux pas faire la même erreur qu'avec Hitchcock, regarder ses "réputé" trop rapidement et vu que "La Femme au Portrait" me tente vraiment, je le garde pour la fin (je savoure !). De lui j'ai revu récemment "Man Hunt" que j'ai trouvé brillant, un film de propagande qui prend le temps de raconter son histoire, de présenter ces personnages, avec un côté nostalgique et romancé que j'ai adoré. J'ai écris long sur celui là ! Mais je ne peux que le conseiller. Et j'ai vu hier soir de Lang "Le Retour de Frank James", un western plutôt impersonnel mais agréable.
    J'en ai vu 4 de Bergman, je trouve ca brillant à chaque fois et "Le Septième sceau" est une suite logique ! Peut être son moins accessible (en même temps, c'est rarement accessible, peut être "Sonate d'Automne" avec la toujours superbe Ingrid Bergman, la rencontre de deux géants Suédois). Les parties d'échec crépusculaire reste mémorable. "Le Salaire de la peur" m'a fait découvrir CLouzot et j'en suis assez vite tombé "amoureux" ! Merci bien au passage, après celui là, j'ai découvert le tout aussi excellent "La Vérité", le très bon "Manon" et le chef d'oeuvre "Le Corbeau". Que du grand art. De Becker je ne conais que "L'été meurtrier" et "Effroyable Jardin", deux bons films mais que je ne considère pas non plus comme des grands films. Mais ils valent le coup ?
    Sinon, merci bien pour le Cimino "La Porte du Paradis" qui s'avère grandiose. Le genre de films que j'aurais adoré voir au cinéma. Sinon je continue mes explorations dans le cinéma de Hitchcock, j'en suis dans les 45 films et j'ai découvert "Le Chant du Danube", où il nous raconte l'histoire du fils de Strauss et de son dilemme entre la musique et la pâtisserie (!) et je l'ai trouvé bien malgré tout, un bon film, charmant et porté par le beau danube bleu.
    Sinon Z de Costa Gavras est génial, effrayant et intelligent. Sinon merci pour le lien de Fedora, mais j'ai l'impression qu'il ne marche pas pour moi (mais c'est peut être du à ma localisation, pendant une semaine je suis à un endroit où internet coupe souvent)...

  • michmonde

    Ha ouais, six jours, quand même.... bah, j'étais pas très en forme ces jours-ci...
    Les seuls films que j'ai aimé récemment sont "Her", dont tu m'avais parlé et dont je pense autant de bien que toi, "Au nom du peuple italien", un classique de Dino Risi qui m'a bien fait marrer et en film noir "La Femme au portrait" que j'ai aussi beaucoup aimé, bien sur... plus quelques autres divertissements honnêtes mais secondaires qui ne valent que par le plaisir qu'ils m'ont procurés.
    De ton coté (j'me tiens informé, quand même) j'ai vu que tu as regardé "Le salaire de la peur" et "Le septième sceau" puisque tu parles de cette fameuse allégorie qu'est la partie d'échec avec la mort...
    Pour Clouzot, t'as bien raison, c'est un de nos meilleurs de l'époque, moi j'ai bien envie de me remettre un peu à Sacha Guitry que, pour anecdote, peut-être le sais-tu, Orson Welles, qui apparait dans "Si versailles m'était conté" et "Napoléon", considérait comme son maître (Source : Wiki.).
    J'en ai plusieurs sur mon DD notamment "Le roman d'un tricheur" et "Faisons un rêve" qui font partie des mieux notés sur AlloCiné.
    Et as-tu vu "Le trou" (un de mes meilleurs souvenir d'enfance), de Jacques Becker qui a également fait de nombreux bons films...?
    Ou "Le doulos" de Jean Pierre Melville ?

  • Le Faucon Maltais

    Alors que ca prenait la direction d'un excellent film noir, la fin de "Le Violent" permet d'offrir bien plus que ca et de prendre aux tripes (d'où ma note maximal). Ca marche pour The Murderer. Je n'ai plus du tout en mémoire le premier Ghost in the Shell, juste un bon souvenir. Je vais me lancer dans Rashomon de Kurosawa !

  • michmonde

    Libre à toi de te renseigner pour faire un choix au cas où, quelques films suscités ne brillant guère par leur popularité, en effet.
    Je viens d'enfin terminer "Le violent", un autre classique à mon actif. Je ne peux rien rajouter à ce que tu dis dans ton commentaire, j'ai ressenti le film exactement comme tu le décris, notamment à propos du doute contagieux présent tout le long. C'est effectivement bien écrit, les 10 dernières minutes sont très poignantes...et c'est vrai que Bogart a un visage expressif...

    Je viens de voir, suite à une petite recherche, qu'un de mes thrillers sud-coréen favori fait partie de la liste des films noirs : "The Murderer" : une peinture sociale peu réjouissante et une violence assez crue, en plus du suspens haletant qu'est censé contenir les créations du genre. Un grand film, pour moi.
    Si j'en ai un à te conseiller... en plus du cinglant "City of life &
    death" et son noir et blanc superbe.

    Le manga "Innocence", en fait, c'est "Ghost in the shell 2" que j'ai trouvé moins statique que le premier et aussi intéressant sur le plan scénaristique; si tu as aimé et gardé en mémoire le 1 tu ne pourras qu'apprécier...
    "Kaïro" est de Kyioshi kurosawa (!) qui n'a aucun lien de parenté avec le maître : un film que l'on dit visionnaire mais que je ne peux pas prendre le risque de te conseiller réellement de par son aspect genre épouvante... à moins que tu veuilles tenter quelque chose de différend...

  • Le Faucon Maltais

    Une belle liste ! Mais j'avais une idée précise avec Kurosawa ! Pour ce qui est des animés, j'en ai vu pas mal, notamment du Miyazaki, Ghost In The Shell, Akira... mais je ne me suis pas trop intéressé au studio ghibli si on excepte donc Miyazaki. Je ne suis pas un grand fan de Battle Royale que j'ai vu il y a quelques années et pour l'empire des sens, malgré sa réputation il ne me tente guère. Sinon les autres films cité, je ne connais même pas de nom !

  • michmonde

    Je peux te conseiller sur le cinéma sud-coréen si tu m'accorde encore un minimum de crédit, sinon sur le cinéma Japonais, je suis pas fortiche.
    J'ai vu un truc hallucinant ces temps-ci : "Kaïro" sur l'existence des esprits... austère mais intéressant.
    Pour le grand public, J'ai bien apprécié Kitano dans "Zatoïchi" mais j'en ai pas vu d'autre à part le populaire mais secondaire "Battle Royale".
    "L'empire des sens" m'a marqué aussi. Également très austère et limite pornographique mais intense.
    Après, bien sûr, il y a Kurosawa mais il faut être également bien réveillé pour apprécier ses films à leur juste valeur...

    Par contre ils sont très fort en Mangas, ça, j'en ai vu par paquets, mes préférés sont : "Princess Mononoké", "Steamboy", "Perfect blue" et "Metropolis" (inspiré du film de F.Lang), mais j'en aprécie aussi des tas comme : "Innocence", "Millenium actress", "Tokyo godfather", "Le château ambulant" ou Wonderful days" et j'hésite encore à voir "Le tombeau des lucioles" parce qu'on dit que ça fait pleurer et que je suis 'achement sensible comme mec...
    Le dernier film qui m'a déchiré le cœur est le sud-coréen "A moment to remember" : je m'en remet à peine...
    Il y a des choses très intéressantes venant de Chine aussi...

  • Le Faucon Maltais

    Effectivement plus aucune crédibilité. Je l'ai trouvé très bon moi African Queen, une très belle aventure ! Et les deux acteurs sont fabuleux, donnant vie à leur personnage. Peut être bientôt m'attaquer à du cinéma Japonais moi, ma dernière expérience "Les 7 Samouraïs" était une très bonne surprise.

  • michmonde

    C'est vrai... là, j'ai perdu toute crédibilité !
    Moi qui pensais qu'en arrêtant de fumer du shit, ça irait mieux... ben j'ai plus qu'à m'y remettre.
    Blague à part, tu vas adorer "Tombe les filles...", je pense.
    Bon, allez, je retourne me planquer dans mon slip...

  • Le Faucon Maltais

    Oui, un bon film. Après ce n'est pas mon préféré de Woody, je lui préfère les indémodable Manhatan et Annie Hall ou encore le récent Match Point. Mais oui, on retrouve son personnage de petit juif chétif et râleur qui se pose des questions existentielles. Peut être un peu moins drôle que d'autres mais plus profond aussi, plus personnel. Tout ce que j'ai cité c'est Katharine Hepburn pour moi, je n'ai que très peu vu Audrey Hepburn dont les films les plus célèbres m'attirent moins (My Fair Lady, Diamant sur canapé, Guerre et paix...). Et c'est encore impardonnable de confondre Katharine Hepburn !

  • michmonde

    Heureusement que tu ne connais pas "Seule dans la nuit" sinon tu aurais vu que j'ai encore fait un amalgame entre Katharine Hepburn et Audrey Hepburn... pétard, y a du boulot...
    La screwball, shé pas, Jean Phi m'a conseillé quelques films, ça me tente pas plus que ça mais je vais inévitablement y venir au fur et à mesure que je rattrape mon retard en films anciens. Il y a des bons acteurs aussi dans ce genre là...
    Bon, j'y retourne, je suis dans "Tombe les filles...", j'arrête pas de me fendre la gueule... après ça je serais bien réveillé pour terminer "Le Violent" et m'attaquer à "Le grand sommeil"...
    T'as aimé "Stardust memories" ?

  • Le Faucon Maltais

    Que je n'ai pas vu "Seule dans la nuit" ! Dans ce cas tu devrais aussi t'attaquer au screwball comedy tel que le génial "L'Impossible Mr Bébé" (de Hawks avec Hepburn et Grant) ou encore "Indiscretion", ou en plus des deux acteurs précédemment cité, on y trouve James Stewart !
    Bacall elle a surtout ses quatre rôles avec Bogart, sinon je ne l'ai peu vu, dans "Detective privé" avec Paul Newman mais bien que sympathique est loin d'être indispensable. En effet, il faut être dans de bonnes conditions ! pour Woody, j'avais trouvé un coffret anglais avec langue et sous titre Francais, avec 20 films de Woody, ses premiers plus précisément !

Voir les commentaires