Mon AlloCiné
Camille Claudel, 1915
Camille Claudel, 1915 Teaser VF
104 244 vues
12 janv. 2013
57
Partager
Partager cette vidéo sur
facebook Tweet
Camille Claudel, 1915
Camille Claudel, 1915
De Bruno Dumont
Avec Juliette Binoche, Jean-Luc Vincent, Robert Leroy, Emmanuel Kauffman, Marion Keller
3,0
pour 539 utilisateurs
1 Bande-annonce & Teasers
Camille Claudel, 1915 Teaser VF 0:51
Vidéo en cours
Camille Claudel, 1915 Teaser VF
104 244 vues
3 Emissions d'actu ou bonus
Juliette Binoche, Bruno Dumont Interview : Camille Claudel, 1915 9:29
Juliette Binoche, Bruno Dumont Interview : Camille Claudel, 1915
7 715 vues
Carnets de voyage N°58 - Carnets de voyage à... Berlin 2013 13:05
Carnets de voyage N°58 - Carnets de voyage à... Berlin 2013
6 380 vues
La Minute N°1235 - Thursday 14 March 2013 5:49
La Minute N°1235 - Thursday 14 March 2013
5 595 vues

Commentaires

  • zazal
    OUIiiiiiiiii
  • rubis07
    Oui!!Je suis passionée par Camille claudel la célèbre sculptrice internée a la trentaine sous les ordres de sa mère,une folle..alors quelle était au sommet de sa carrière mais trop fragile,dépressive et incomprise de tous.Pauvre femme internée et qui a fini coupée du monde et reniée,méprisée.Elle a fait des sculptures incroyables et ce dès son plus jeune âge,"elle en perdait le boire et le manger,cétait fascinant"comme la dit son père un jour..
  • rubis07
    La version avec Adjani était forte,très émouvante aussi et avec Depardieu,immense en Rodin tantot passionné,tantot vil et écoeurant..qui a utilisé Camille et la rejetée ensuite..
  • Valerie R.
    Parce que Binoche...Parce que Claudel...
  • Arnaud D.
    Bientôt Juliette Binoche dans Adèle H. 1915 et la Reine Margot 1615.
  • tulipe13
    c'est comme une suite mais j'aurai préféré voir notre belle Isabelle nationale!!! dommage...
  • tassmania
    @ tulipe 13: elle a refusé car c'était un rôle sans maquillage et sans botox. Dommage pour elle, en effet.
  • Monique L.
    hormis la performance de Juliette Binoche, pour laquelle je suis allée voir ce film, j'ai détesté, la façon de filmer de ce réalisateur à n'en pas douter très perturbé, le montage, le parti pris, les "bondieuseries" de bien-pensants, les ignominies ordinaires du XXème siècle..d'un mortel ennui, soporifique, révoltant et dégoûtant : à fuir !
  • Monique Lopez Galey
    J'ai aimé, Juliette Binoche traduit bien la souffrance de camille, son frêre dans sa bondieuserie comme il est dit, lorsqu'on a lu la bio on le ressent bien dans ce film, entourée de non figurants quelle prouesse pour une actrice.
  • Monique Lopez Galey
    Il faut aussi avoir vu Sakountala, une sculpture de camille, un ballet de Pietragalla sur la vie de cette femme exceptionnelle pour son siècle.
Voir les commentaires
Back to Top