Mon Allociné
La Fille de Ryan
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
<strong>La Fille de Ryan</strong> Bande-annonce VO
facebook Tweet G+Google
La Fille de Ryan Bande-annonce VO
Film : La Fille de Ryan
4,2 pour 248 utilisateurs
Stars : Robert Mitchum, Trevor Howard, Christopher Jones, John Mills, Leo McKern
Mise en ligne : jeudi 6 juin 2013
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
2 Bandes-annonces & Teasers
<strong>La Fille de Ryan</strong> Bande-annonce VO 1:48
La Fille de Ryan Bande-annonce VO
17 721 vues
<strong>La Fille de Ryan</strong> Bande-annonce (2) VO 2:59
La Fille de Ryan Bande-annonce (2) VO
28 064 vues
1 Extrait
<strong>La Fille de Ryan</strong> Extrait vidéo VO 2:09
La Fille de Ryan Extrait vidéo VO
666 vues

Commentaires

  • mimi17

    intacte mon émotion ...30 ans après l'avoir vu au cinéma, un film prodigieux qui_ n'a pas eu le succès qu'il méritait Entièrement d'accord avec AMCHI, du très grand spectacle....

  • Henri Mesquida

    Magnifique . Un mélange subtile entre épique et intimisme. Les paysages de la côte Irlandaise superbes. La scène de la tempête magnifique, la tempête dans les coeurs non moins belle. Spectacle superbe.

  • BETTY P.

    MALHEUREUSEMENT JE N AI PAS PU VOIR LA FIN

  • pascal CHAPELLE

    Entrées France : 719 088

  • Loralorapa

    Beau spectacle
    ***
    Réalisateur, producteur, scénariste britannique, David Lean propose, avec la Fille de Ryan (1970), un tableau romantique, poétique, nostalgique, métaphorique, historique, doté d’une singulière douceur.
    ***
    En harmonie avec la beauté des paysages filmés, la musique du générique d’ouverture donne immédiatement le ton de l’histoire. L’insouciance côtoie l’inconnu; l’innocence, l’amour; les rêves, la désillusion; la beauté, le lugubre; le bonheur, le drame; le calme, la tempête. Le talent du compositeur français, Maurice Jarre, s’accorde indéniablement avec celui du réalisateur. En effet, le travail des deux hommes participe au mariage de contrastes envoûtants tout au long de l’aventure. Adaptée à la situation, aux ressentis des personnages, la bande originale permet aux éléments du décor de prendre vie. La nature s’éveille sous le regard du spectateur émerveillé par la mise en scène, dévoilant une réalité à la frontière du chimérique, notamment lors des scènes sur la plage. Immergé dans un univers aux couleurs enchanteresses, qui ne sont pas s’en rappeler celles de certains dessins animés, il assiste à un véritable spectacle d’émotions discrètes. La chaleur du soleil, l’odeur iodé de l’air marin, la menace des nuages, la violence ou la quiétude des vagues, traversent l’écran. La prestation sobre des acteurs n’en est pas moins efficace. Les pensées des héros se devinent sans un mot, sans un geste. Le silence en dit long, un simple regard raconte la vérité. Ce merveilleux langage muet séduit.
    ***
    La longueur du film ne semble cependant pas justifiée au regard des événements qui s’y déroulent. L’absence de péripéties secondaires, d’un contexte d’époque davantage marqué, de lieux de tournage davantage diversifiés, peuvent déranger. Pourtant, rien n’est indigeste, superflu. Chaque détail détient son importance. David Lean prend le temps. Il expose, avec simplicité, goût et intelligence, les subtilités de l’existence, de l’amour, des sentiments, des passions humaines. Le public apprend alors à écouter, observer, apprécier la magie qui se dégage de son art.
    ***
    La Fille de Ryan évoque les tourments de l’âme, les élans du cœurs. Avis aux rêveurs en quête d’évasion.
    ***
    http://auxfilmsdesmots.wordpre...

  • FanAvatar09

    Encore une grosse claque de la part de David Lean. La deuxième partie étant la plus réussie.
    5/5

Voir les commentaires