Notez des films
Mon AlloCiné
    12 Years a Slave
    12 Years a Slave Bande-annonce VO
    1 018 836 vues
    19 sept. 2013
    3 402
    Partager
    Partager sur WhatsApp Partager sur Facebook Partager sur Twitter
    12 Years a Slave
    12 Years a Slave
    Sortie le 22 janvier 2014 | 2h 13min
    De Steve McQueen (II)
    Avec Chiwetel Ejiofor, Michael Fassbender, Benedict Cumberbatch, Sarah Paulson, Lupita Nyong'o
    Presse
    4,2
    Spectateurs
    4,3
    2 Bandes-annonces & Teasers
    12 Years a Slave Bande-annonce VO 2:26
    Vidéo en cours
    12 Years a Slave Bande-annonce VO
    1 018 836 vues - Il y a 6 ans
    12 Years a Slave Bande-annonce VF 2:21
    12 Years a Slave Bande-annonce VF
    134 115 vues - Il y a 6 ans
    2 Extraits
    Des enfants rejouent les films des Oscars
    Des enfants rejouent les films des Oscars
    10 723 vues - Il y a 6 ans
    Compilation de tous les films Oscarisés depuis le début... Magique! 5:09
    Compilation de tous les films Oscarisés depuis le début... Magique!
    Il y a 6 ans
    9 Emissions d'actu ou bonus
    12 Years a slave : "Raconter l'esclavage de l'intérieur" 5:53
    12 Years a slave : "Raconter l'esclavage de l'intérieur"
    5 944 vues - Il y a 6 ans
    La Minute N°980 - Wednesday 02 November 2011 4:53
    La Minute N°980 - Wednesday 02 November 2011
    336 474 vues - Il y a 8 ans
    Plein 2 Ciné N°198 - Les Films du 22 janvier 2014 5:05
    Plein 2 Ciné N°198 - Les Films du 22 janvier 2014
    3 448 vues - Il y a 6 ans
    "12 Years a Slave" : les coulisses du tournage 5:35
    "12 Years a Slave" : les coulisses du tournage
    17 605 vues - Il y a 6 ans
    "12 years a slave" : Chiwetel Ejiofor dans la peau de Solomon Northup 4:54
    "12 years a slave" : Chiwetel Ejiofor dans la peau de Solomon Northup
    3 420 vues - Il y a 6 ans
    "12 Years a slave" Le regard de Steve McQueen 3:55
    "12 Years a slave" Le regard de Steve McQueen
    3 414 vues - Il y a 6 ans
    12 Years A Slave - MAKING OF VOST "Devant la caméra" 7:30
    12 Years A Slave - MAKING OF VOST "Devant la caméra"
    4 371 vues - Il y a 6 ans
    12 Years A Slave - MAKING OF VOST "Derrière la caméra" 4:29
    12 Years A Slave - MAKING OF VOST "Derrière la caméra"
    1 043 vues - Il y a 6 ans
    12 Years A Slave - MAKING OF VOST "L’héritage du passé" 4:29
    12 Years A Slave - MAKING OF VOST "L’héritage du passé"
    1 560 vues - Il y a 6 ans

    Commentaires

    • tulipe13
      j'aime beaucoup ton commentaire, j'ai le même ressenti...je pense que je ne vais pas être la seule
    • tulipe13
      j'ai pleuré car c'est fort...c'est dur...trop bouleversant et lorsque j'ai vu les Oscars je savais que ce film serait récompensé....
    • jb l.
      Les Ricains font "12 Years Slaves" nous "Cases départ".Jamais on n’assumera notre histoire
    • Mimakasou
      On a besoin d'une assistance psychologique d'urgence :P. Du grand cinéma si tu préfères parce que c'est quand même le but et c'est encore mieux si le récit est engager et fait réfléchir. En ce qui concerne la violence, et au vu du travail de recherche en tous genres entreprit par le réalisateur et son équipe, je ne pense pas que la réalité s’écarte beaucoup de ce qui est montré et la réalité c'est sans doute ce qui leur tenaient à cœur de montrer justement, donc l'objectif semble remplit. Ensuite que cela choque un certain public je veux bien l'admettre mais le racisme et l'esclavage sont des concepts choquant à la base, édulcorer ou censurer leur pratique irait à l'encontre de la lutte mener pour les vaincre selon moi. Pour finir le problème ce n’est pas le blanc, ni le noir, sans vouloir tomber dans la philosophie de comptoir, si on se tourne vers le passé il n’existe pas une ethnie, une race, une couleur de peau, qui n’est était victime des pires souffrances et bourreau des pires supplices, certains plus que d’autre c’est clair mais cela montre tout de même que la haine et la cruauté n’est pas une affaire de couleur, il s'agit plutôt de tirer les leçons du passé et non pas de se morfondre sur soi-même ou de nourrir d'intemporelles rancunes contre un certain groupe, et ce genre de film peut aider. Et puis, même si ce n'est qu'une goutte dans l’océan, c'est une histoire vraie qui se termine bien, ça fait quand même plaisir :)
    • Mimakasou
      On a besoin d'une assistance psychologique d'urgence :P. Dugrand cinéma si tu préfères parce que c'est quand même le but et c'est encoremieux si le récit est engager et fait réfléchir. En ce qui concerne laviolence, et au vu du travail de recherche en tous genres entreprit par leréalisateur et son équipe, je ne pense pas que la réalité s’écarte beaucoup dece qui est montré et la réalité c'est sans doute ce qui leur tenaient à cœur demontrer justement, donc l'objectif semble remplit. Ensuite que cela choque un certainpublic je veux bien l'admettre mais le racisme et l'esclavage sont des conceptschoquant à la base, édulcorer ou censurer leur pratique irait à l'encontre dela lutte mener pour les vaincre selon moi, un (-12) ferais surement l’affaire.Pour finir le problème ce n’est pas le blanc, ni le noir, sans vouloir tomberdans la philosophie de comptoir, si on se tourne vers le passé il n’existe pasune ethnie, une race, une couleur de peau, qui n’est était victime des piressouffrances ou bourreau des pires supplices, certains plus que d’autre c’est clair maiscela montre tout de même que la haine et la cruauté n’est pas une affaire decouleur, il s’agit plutôt pour chacun d’essayer d’être un Homme meilleur et d’éviterd’être mauvais, et ce genre de film peut aider J
    • rubis07
      Cest pas un spectacle,ce film est dur cruel parfois insoutenable;Je viens de sortir de la salle de cinéma a 17 heures bouleversée, par tant de brutalité meme si ca vaut le coup d'oeil..Pitt est le seul homme bon de tous les blancs du film..ET ny amenez pas vos enfants,ca les perturberait longtemps.Ce film nest pas pour les gosses et fait quand meme dans l'overdose de violence qui aurait pu etre un peu diminuée.Solomon en ressortira meurtri a jamais.Je trouve que la violence est quand meme trop forte dans le film qui aurait pu développer un peu plus la psychologie..
    • rubis07
      Un film très dur,bouleversant sans concession.J'en sors et certaines scènes sont horribles,coups de fouets a répétitions, humiations verbales,pendaisons de noirs..âmes sensibles s'abstenir!jai pleuré un moment..très dur,un film très cru même si c'est la réalité.Mais la fin est belle et le combat de Salomon et des noirs et les chants Gospel sont émouvants.De la même veine que Racine..on aurait envie de buter et de tuer les propriétaires de plantations;ny allez pas avec vos enfants..
    • rubis07
      Nos films francais sont si médiocres depuis quelques temps sauf un ou deux peut être de fin d'année;Heureusement que de tels films existent!et de qualité..
    • DarkMehmetious
      je ne sais lequel de ces deux peuples à eu le sort le plus tragique: Les Noires qui ont été arrachés à leurs familles du jour au lendemain, transporter vers les Amériques à bord des négriers dans des conditions effroyables puis vendus comme esclaves subissant la volonté et les sévices de leurs maîtres durant plus de 4 siècles,Ou les Indiens,qui ont été spoliés de leurs terres, subissant injustice et massacre au fur et à mesure de l'avancé de la frontière vers l'ouest et finalement quasi-exterminés à la fin du 19eme siècle. En 1600 il y'avait une Amérique Amérindienne. En 1900 le monde des Indiens était anéantis de l'Atlantique au Pacifique, C'était comme s'ils n'avaient jamais existé! Le sort des Indiens fut donc encore plus tragique que celui des noires car les Indiens perdirent à tous les niveaux,ils perdirent leurs patrie et ils furent quasiment exterminés! Je pense que cela mérite un film.
    • Pascal Delepine
      super film
    • Micheline G.
      J'attends ce film avec impatiente quoi qu il en soit mme si c le énième film sur l esclavage celui ci vaudra le detour en + c tire d'une vrai histoire. Ne pas rater
    • rubis07
      Lincoln n'aborde pratiquement pas le théme de l'esclavage mais du dixième ou 12ème amendement de la constitution américaine ce qui est bien different et Lincoln est un film interminablement long et soporifique de mon point de vue sur un traité qui montre pas de noirs ou esclaves..seul le Majordome traite de lesclavage mais au tout début seulement même si le statut de majordome de Cécil le héros du film ressemble au début a de la soumission donc de lesclavage,le contexte ici est différent..merci.
    • rubis07
      j'irai le voir même si le film est déja vu avec l'esclavage des noirs et la maltraitance.J'adore ce genre dhistoires en particulier l'histoire de l'esclavage des ,noirs et de leur combat et lutte pour la dignité,la vie..beau casting basé sur une histoire vraie en plus..un homme esclave pendant 12 ans qui était avant cela un homme artiste ayant une femme et des enfants,l'histoire nest donc pas la même que dans le majordome...
    • MrsNobody22
      Faux, thème de La Ligne Rouge (par Hans Zimmer aussi). Les mêmes musiques tournent toutes en boucle dans les bandes annonces, d'ailleurs je ne crois pas que ce soit lui qui compose la BO de ce film.
    • Mimakasou
      C'est vrai qu'il surfe sur la vague des récits d'esclavage, de discriminations et autre sévices subit par le peuple noir, mais le sujet reste intéressant quoi qu'il en soit et le point de vue a l'air différent au vue de ces quelques images. Et puis quel casting, même si la dernière association de Fassbender et Pitt n'a pas tenu ses promesses, ça risque fort d’être du grand spectacle et une histoire poignante en définitif, à voir.
    • ChesteR?mo
      Ben dans Avatar voyons, tu sais le film où quand tu marche sur l'herbe ça brille sous ton pied
    • Brice S.
      Faux, Theme de "Inception" par Hans Zimmer.
    • cocobenze69
      j'ai pas dit le contraire. ce sont juste pas des film centré sur sa. l'esclavagisme n'est le sujet central de ses films
    • Vins95
      C'est pas totalement faux, mais Cloud Atlas et Le Majordome traite belle et bien le sujet de l'esclavage (même de façon minime)
    • cocobenze69
      mais c'est juestement passionant de voir que aucun de ses film ne se ressemble et que l'esclavage est donc un sujet passionant qui peut etre traité sous des angles differents
    Voir les commentaires
    Back to Top