Mon AlloCiné
24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi Bande-annonce
facebook Tweet G+Google
24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi Bande-annonce
Film : 24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi
2,4
pour 1 421 utilisateur
Stars : Zabou Breitman, Pascal Elbé, Jacques Gamblin, Sylvie Testud, Eric Caravaca
Mise en ligne : mercredi 19 mars 2014
1. Choisissez la taille de votre lecteur
2. Copiez ce code dans votre blog ou site perso Selectionner
2 Bandes-annonces & Teasers
24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi Bande-annonce 1:56
Vidéo en cours
24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi Bande-annonce
218 713 vues
24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi Bande-annonce (2) VF 0:33
24 jours, la vérité sur l'affaire Ilan Halimi Bande-annonce (2) VF
93 175 vues
7 Emissions d'actu ou bonus
24 jours : "A aucun moment, je n'ai voulu filmer les sévices subis par Ilan Halimi" 6:08
24 jours : "A aucun moment, je n'ai voulu filmer les sévices subis par Ilan Halimi"
7 081 vues
"24 jours" : incarner Youssouf Fofana 3:08
"24 jours" : incarner Youssouf Fofana
14 861 vues
24 jours : un film difficile à financer selon Alexandre Arcady 2:31
24 jours : un film difficile à financer selon Alexandre Arcady
2 652 vues
"24 jours" : "un film de tension" selon Tony Harrisson 2:56
"24 jours" : "un film de tension" selon Tony Harrisson
5 885 vues
L'hommage d'Alexandre Arcady à Valérie Benguigui 1:56
L'hommage d'Alexandre Arcady à Valérie Benguigui
4 760 vues
Alexandre Arcady : bientôt une comédie avec Franck Dubosc ! 1:03
Alexandre Arcady : bientôt une comédie avec Franck Dubosc !
1 705 vues
Plein 2 Ciné N°214 - Les films du 30 avril 2014 5:05
Plein 2 Ciné N°214 - Les films du 30 avril 2014
3 672 vues

Commentaires

  • Sabrina Bab's

    une histoire absolument horrible, je ne sais pas si je regarderai le film!

  • Marie F.

    j'ai peur de voir ce film et pourtant en la mémoire d'Ilan

  • tulipe13

    c'est au dessus de mes forces...impossible de regarder cette atrocité!mais je pense à toute sa famille

  • Mix This

    Arcady, on n'a pas besoin de toi ni de ta clique pour comprendre cette affaire et s'en faire une opinion. Je m'étais personnellement bien documenté à l'époque sur ce crime odieux. Mais au bout d'un moment, il faut savoir tourner la page.
    Quand on a un peu de pudeur, on laisse le passé de côté et on évite de remuer la douleur des uns et des autres. Si t'as envie de faire quelque chose pour sa famille, fais-le en privé.
    Je n'ai jamais aimé les donneurs de leçons moralistes. Et j'espère bien que cette daube ne fera pas un fauteuil.

  • towanda27

    meme si c'est dur ce genre de film , n'oublions pas que la mère a ressenti le besoin d'en parler dans un livre
    et je pense que c'est bien d'en parler meme si c'est a travers un film . Que les gens se rendent compte de la cruauté humaine.

  • Chouniall H.

    Je serais incapable de regarder ce film. L'horreur se ressent dès les premières secondes de la bande annonce, on sait ce qui va arriver, pourtant impossible de ne pas être choqué, remué au plus profond de soi.
    Ce genre de film nous fait nous remettre en question.
    Je n'aurais pas le courage de le regarder jusqu'à la fin, les larmes me sont montées aux yeux dès le début de la bande annonce, je ne supporterais pas plus.
    Mes pensées vont à la famille de Ilan Halimi, parce qu'un crime pareil n'aurait jamais du être commis et ne devrait jamais se reproduire.

  • pierrette c.

    Cette histoire est tellement monstrueuse et le problème qu'elle sous tend est tellement présent qu'on a du mal à juger de sa pertinence sur un écran. La bande-Annonce ne donne pas du tout envie: Tout le monde a l'air de surjouer en permanence pour être à la hauteur de cette réalité. Une fois de plus, Sylvie Testud semble être la seule à s'en sortir avec dignité. Je n'irai pas.

  • pierrette c.

    Est-il possible de parler d'un crime raciste sans qu'on vienne le justifier par un autre crime raciste? En creux, votre commentaire est ignoble et hors sujet ici.

  • Pascal V.

    Toujours dans le deux poids deux mesures et qu' y a t'il d'ignoble dans mon commentaire ?
    Et de faire du fric sur le dos d'un mort s'est pas choquant ?
    L'histoire d'Halimi tout le monde là connaissais déjà il me semble et a bénéficié d'une couverture médiatique de type rouleau compresseur par contre l'affaire Said Bourarach assassiné par des juifs là s'est silence radio.
    Vos critères dans l'ignoble sont juste à géométrie variable ...

  • Hephaistos01

    "La vérité sur l'affaire..." Parce que des choses qui ont été évoquées sont fausses? Oui que Dieudonné est le commanditaire.
    Je ne comprends pas comment quelqu'un peu faire du fric sur un simple meurtre.

  • carol M.

    Certains qualifient ce kidnapping d'un jeune Juif avec tortures et mise à mort de "fait divers" et quant au film, ils y voient une simple et banale "revendication communautaire" !!! . Ben voyons ! Mais NON ! A un tel niveau ce n'est plus un fait divers. "C'est un FAIT DE SOCIETE symptomatique d'un grave dérèglement de la vie sociale." Et "lorsqu'il rencontre une ambiance générale de morosité et d'inquiétude sur l'avenir, ce fait de société, il devient le révélateur d'une DECADENCE" . Oui, si vraiment des actes aussi ignobles, une telle barbarie, ne surprennent plus personne et passent tout au plus pour des revendications communautaires (il s'agit d'un kidnapping avec demande de rançon, tortures, menace de mort et mise à mort) , c'est que la France est tombée bien bas et qu'il serait temps de s'en alarmer. Sinon, les barbares genre Merah et Fofana vont continuer sans problème et sans gêne aucune leur sinistre œuvre de mort. Pourquoi se gêneraient-ils ?

  • carol M.

    Je suis allée seule voir ce film. Les ami(e)s avec lesquels(le)s je vais habituellement au cinéma se sont tous désistés. "Trop triste". "ça fait peur". D'autant plus peur et d'autant plus triste que ce film dépeint une réalité atroce, d'une barbarie inouïe pour un pays prétendument civilisé comme le nôtre et les gens pour la plupart, dans un tel cas, préfèrent faire "l'autruche". C'est cette peur, ce déni, qui expliquent le flop du film de Arcady et c'est seulement cela car le film est tout à fait réussi et bouleversant, bien au contraire. Très réaliste, ce n'est pas du cinéma, on s'y croit vraiment, on accompagne les parents. C'est terrible.

  • carol M.

    Y a pas de leçon dans ce film, à moins que vous ne vous sentiez concerné par la barbarie et que vous considériez être visé ? Ce film relate des faits et ces faits sont suffisamment éloquents. Abjects ils sont.

  • carol M.

    Non, cela ne se justifie absolument pas, c'est un commentaire ignoble et hors sujet en effet.

  • carol M.

    Beaucoup de gens sont comme vous et ont eu peur d'être trop bouleversés, c'est ce qui explique que ce film n'ait pas fait beaucoup d'entrées. Le film est très réussi.

  • carol M.

    24 jours est un film très bien fait qui dénonce un crime particulièrement sordide et lâche. Le qualifier de film "communautaire" revient à banaliser un crime prémédité avec tortures, c'est totalement hors de question en ce qui me concerne, hors de question de soutenir la barbarie et de laisser la France devenir un pays de sauvages et de brutes criminelles. Je ne soutiens pas et ne soutiendrais JAMAIS des meurtriers aussi ignobles, ni ne banaliserais un meurtre prémédité avec tortures quelle que soit la victime et particulièrement quand cette victime est une personne innocente. Je ne sais pas qui sont ceux qui ont créé un profil juste pour dire du mal de ce film mais franchement je ne les félicite pas. La plupart de leurs commentaires sont vraiment "pourris" pour employer votre expression. Pourris et puants.

  • Cathy H.

    tout à fait d'accord avec vous . bravo

  • carol M.

    Arcady ne fait pas de fric avec ce film. Il fait œuvre utile en dénonçant la lente pourriture d'une société. Comment peut-on ainsi banaliser des actes criminels ? "Un simple meurtre" comment peut-on lire un tel commentaire sans être révolté par ce qu'il signifie ? Voilà le témoignage d'une autre personne qui ne mâche pas ses mots.

    " ... En effet, depuis quarante ans, le droit français semble avoir inversé le paradigme : les criminels ont de plus en plus de « droits » ; les victimes et les proches des victimes passent au second plan. Ce scandale juridique est l’une des principales raisons de la montée – montée que je déplore – du Front National.

    Ni Hollande, ni aucun de ses prédécesseurs, n’ont eu la volonté de remettre ce paradigme à l’endroit. Sans doute faut-il en conclure que la France n’a plus de colonne vertébrale ; et que tous ses dirigeants sans exception – pour des motifs que l’on aimerait bien connaître – perpétuent ce laxisme anachronique et débile, aux conséquences épouvantables.

    Pour conclure, j’ajoute que de nos jours, la déclaration universelle des droits de l’homme issue de la révolution française et la laïcité républicaine ne suffisent plus, en elles-mêmes, à garantir aux Juifs Français un statut de citoyen plein et entier leur permettant de vivre dans l’Hexagone en toute sécurité. Les affaires Youssouf Fofana, Mohamed Merah et Dieudonné M’bala M’bala en sont des preuves parmi d’autres.

    Quant aux Chrétiens Français, dès qu’ils manifestent leur opinion, on les taxe « d’intégristes ». Si la France tient absolument à devenir une zone de non-droit, un espace islamo-gauchiste, alors nous dirons simplement qu’elle est un pays de merde.

    Reproduction autorisée avec mention :

    © Michel Garroté réd en chef

Voir les commentaires
Back to Top